COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Organismes de formation > SYNERGIE
ACTION :
ISIN : FR0000032658   Secteur : ORGANISMES DE FORMATION     Site : synergie.fr
NEWS :  40 sur 1 an | 3 sur 1 mois | 1 sur 72h
TVIC 1mois :  +8% Taux de variation d'information
Source : Globenewswire.com - il y a 65 jour(s) - 51 Vues

Worldline: une année 2019 très solide

Une année 2019 très solide:
Résultats1 parfaitement en ligne avec les objectifs

                                               
Chiffre d’affaires: 2,382 millions d’euros
En croissance organique de 6,9%

EBO : 602 millions d’euros, soit 25,3% du chiffre d’affaires
en augmentation de 240 points de base sur une base comparable

Flux de trésorerie disponible: 288 millions d’euros, 38,6%

Progrès rapides de l’intégration de SIX Payment Services
et de la réalisation des synergies

Objectifs 2020 :
Forte ambition d’amélioration de la croissance organique, de la profitabilité et de la génération de trésorerie

Bezons, le 3 février 2020 – Worldline [Euronext: WLN], leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels, annonce aujourd’hui ses résultats estimés pour l’année 2019.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Gilles Grapinet, Président - Directeur Général de Worldline a déclaré:

« 2019 a été une année très active pour Worldline et je suis très fier des progrès accomplis par la société ainsi que de l’excellent travail des équipes au cours de cette année.

La performance financière a été très solide et parfaitement en ligne avec les objectifs de l’année, avec une accélération constante de notre croissance organique qui a atteint 7.5% au quatrième trimestre grâce à la forte performance des Services aux Commerçants.

D’un point de vue opérationnel, j’ai été très satisfait d’observer les progrès rapides du plan de SYNERGIE et d’intégration de SIX Payment Services. Des résultats tangibles sont déjà visibles dans notre profitabilité, qui s’est améliorée de 240 points de base en un an.

Nous avons également acquis les intérêts minoritaires dans equensWorldline fin septembre dans des conditions financières très favorables, ce qui, combiné avec notre déconsolidation du groupe ATOS ORIGIN en mai, renforce la flexibilité stratégique de Worldline et nous permet de rester plus que jamais entièrement concentrés sur l’exécution de notre vision à long-terme pour la consolidation européenne des paiements. »

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Chiffres clés de 2019

Pour l’analyse de la performance, le chiffre d’affaires et l’Excédent Brut Opérationnel (EBO) de l’année 2019 sont comparés à ceux de l’année 2018, à périmètre et taux de change constants, qui sont présentés en annexes.  

La performance de l’année 2019, sur une base comparable avec celle de l’an dernier pour le chiffre d’affaires et l’EBO, est décrite ci-après :

  Chiffres clés de 2019
     
En millions d'€ 2019 (1)2018% var.
     
Chiffre d'affaires* 2 381,62 228,1 6,9%
     
EBO avant IFRS 16 602,1  
% du chiffres d'affaires  25,3%  
     
EBO après IFRS 16* 561,5471,9 19,0%
% du chiffres d'affaires  23,6%21,2% 240bp
     
Flux de trésorerie disponible 287,6207,5 38,6%
     
Dette nette -641,3-35,0 

* A périmètre constant et taux de change moyen à fin Décembre 2019
(1) Chiffres non audités, qualifiés de prévisions selon la position-recommandation AMF 2004-04

A périmètre constant et taux de change moyen, le chiffre d’affaires de 2019 de Worldline s’est élevé à 2 381,6 millions d’euros, en croissance organique de 6,9% par rapport à fin décembre 2018. La croissance du chiffre d’affaires s’est accélérée comme attendu tout au long de l’année, avec 7,3% au S2 2019 ( 7,5% sur le T4 2019).

L’Excédent Brut Opérationnel (EBO) du Groupe a atteint 602,1 millions d’euros soit 25,3% du chiffre d’affaires. Ces chiffres incluent l’impact positif de l’adoption d’IFRS 16 pour 40,6 millions d’euros sur l’EBO ou 170 points de base. Avant les impacts IFRS 16, l’EBO était de 561,5 millions d’euros ou 23,6% du chiffre d’affaires, représentant une hausse de 240 points de base par rapport à 2018, dans le haut de la fourchette des objectifs d’EBO fixés pour l’année entre 23% et 24%.

Le flux de trésorerie disponible de 2019 s’est élevé à 287,6 millions d’euros en progression de 38,6% par rapport à 2018.


••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Performance par Ligne de Services2

  Chiffre d'affaires  
        
En millions d'euros 20192018*% Croissance Organique  
Services aux commerçants 1 119,41 050,5 6,6%  
Services financiers 918,4867,4 5,9%  
Mobilité & Services Web Transactionnels343,8310,2 10,8%  
Coûts centraux ---  
Worldline 2 381,62 228,1 6,9%  
        
        
  EBO
        
En millions d'euros 2019 après impacts IFRS 16impacts IFRS 16 2019 avant impacts IFRS 162018*Variation organique
Services aux commerçants 265,319,2 246,1178,267,9
Services financiers 307,215,1 292,1271,220,9
Mobilité & Services Web Transactionnels 53,46,4 47,039,67,4
Coûts centraux -23,7- -23,7-17,1-6,6
Worldline 602,140,6 561,5471,989,6
        
        
  EBO %
        
En millions d'euros 2019 après impacts IFRS 16impacts IFRS 16 2019 avant impacts IFRS 162018*Variation organique (pts)
Services aux commerçants 23,7% 1,7 pt 22,0%17,0% 5,0 pt
Services financiers 33,4% 1,6 pt 31,8%31,3% 0,5 pt
Mobilité & Services Web Transactionnels 15,5% 1,9 pt 13,7%12,8% 0,9 pt
Coûts centraux -1,0%- -1,0%-0,8%-0,2 pt
Worldline 25,3% 1,7 pt 23,6%21,2% 2,4 pt

* A périmètre constant et taux de change moyen à fin Décembre 2019


Services aux Commerçants

  Services aux Commerçants
        
En millions d'€ 2019 après IFRS 16Impacts IFRS 16 2019 avant IFRS 162018*Croissance Organique
(% / pts)
Chiffre d'Affaires 1 119,4  1 119,41 050,5 6,6%
EBO 265,319,2 246,1178,2 
% EBO 23,7% 1,7 pt 22,0%17,0% 5,0 pt

* A périmètre constant et taux de change moyen à fin Décembre 2019

Le chiffre d’affaires de Services aux Commerçants, qui représente environ 47% du chiffre d’affaires de Worldline, a atteint 1 119,4 millions d’euros, en croissance organique de 6,6% ou 68,9 millions d’euros par rapport à l’année dernière.

  • Les Services d’Acquisition Commerçants ont connu une croissance à deux chiffres principalement grâce à :
    • La croissance rapide des volumes de transactions en magasin, entrainée notamment par l’utilisation accrue des cartes de paiement pour les achats de faible valeur et par la rapide adoption des paiements sans contact ;
    • La croissance forte et soutenue des transactions de paiement en ligne particulièrement grâce au succès du déploiement des offres commerciales verticales spécialisées par marché ;
    • Une solide croissance des volumes des services à valeur ajoutée comme les Conversions Dynamiques de Devises (« DCC »).
       
  • Le chiffre d’affaires en Acceptation des Paiements en Ligne et Omni-Canal a crû à près de deux chiffres, tiré principalement par des volumes de transactions plus élevés et de nouveaux clients en France, Suisse, Autriche ainsi que de nouveaux grands comptes internationaux.
     
  • Les ventes de Terminaux de Paiement ont baissé en 2019, mais se sont presque stabilisées sur le second semestre profitant d’une demande accrue pour les produits récemment commercialisés (en particulier le nouveau terminal VALINA) et bénéficiant des synergies avec SIX Payment Services.
     
  • Les Services Digitaux aux Commerçants, qui constituent la plus petite unité opérationnelle de la Ligne de Services, ont décru légèrement principalement en raison d’un chiffre d’affaires plus faible en kiosques numériques au Royaume-Uni.

La croissance de Services aux Commerçants est restée globalement très forte, notamment pour les services d’acquisition et d’acceptation de paiements en ligne et omni-canal, et a été de plus de 9,4% en excluant les Terminaux de Paiement.

L’EBO de Services aux Commerçants a augmenté de 500 points de base à fin décembre 2019 par rapport à la même période l’année dernière ( 67,9 millions d’euros organiquement) et a atteint 265,3 millions d’euros ou 23,7% du chiffre d’affaires (incluant 170 points de base suite à l’adoption d’IFRS 16), grâce :

  • A la bonne dynamique commerciale des divisions Acquisition Commerçants et d’Acceptation de paiements en Ligne et Omni-Canal ;
  • Aux synergies tirées de l’intégration de SIX Payment Services (« SPS ») avec Worldline, en ligne avec le business plan combiné; et
  • Aux impacts des actions transversales d’amélioration de productivité (programme TEAM²).

Services Financiers

  Services Financiers
        
En millions d'€ 2019 après IFRS 16Impacts IFRS 16 2019 avant IFRS 162018*Croissance Organique
(% / pts)
Chiffre d'Affaires 918,4  918,4867,4 5,9%
EBO 307,215,1 292,1271,2 
% EBO 33,4% 1,6 pt 31,8%31,3% 0,5 pt

* A périmètre constant et taux de change moyen à fin Décembre 2019

Représentant environ 39% du chiffres d’affaires total, le chiffre d’affaires des Services Financiers a atteint 918,4 millions d’euros, en croissance organique de 51,0 millions d’euros ou 5,9%.

  • Les Paiements Non-Cartes ont enregistré une croissance à deux chiffres, tirée par de bons volumes de transactions de paiement SEPA en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas ainsi qu’une bonne croissance des volumes de transactions sur le schéma néerlandais iDeal. De plus, la division a bénéficié de la montée en charge du contrat d’externalisation significatif signé avec COMMERZBANK l’année dernière.
     
  • La division Digital Banking a également fortement contribué à la performance de la Ligne de Services, enregistrant une croissance à deux chiffres, en particulier grâce à la mise en conformité PSD2.
     
  • Le chiffre d’affaires de Traitement Emetteurs a connu une forte croissance à un chiffre, tirée par de bons niveaux de transactions par cartes, la croissance soutenue des authentifications fortes et 3D-Secure ainsi que par le chiffre d’affaire reconnu pour des licences de logiciel de paiement.
     
  • Malgré un retour de la croissance au second semestre, le chiffre d’affaires de Traitement Acquéreurs a légèrement reculé du fait d’une base de comparaison élevée.

L’EBO des Services financiers a crû de 50 points de base à fin décembre 2019 comparé à la même période de l’an dernier ( 20,9 millions d’euros organiquement) et a atteint 307,2 millions d’euros ou 33,4% du chiffre d’affaires (incluant 160 points de base suite à l’adoption d’IFRS 16), porté par le fort niveau d’activité commenté ci-dessus en Traitement Emetteurs, Paiements Non-Cartes et Digital Banking et de nouveaux gains d’efficacité obtenus des plans de synergies d’equensWorldline, de SIX Payment Services et du programme TEAM².

Mobilité & Services Web Transactionnels

  Services Mobilités & e-Transactions
        
En millions d'€ 2019 après IFRS 16Impacts IFRS 16 2019 avant IFRS 162018*Croissance Organique
(% / pts)
Chiffre d'Affaires 343,8  343,8310,2 10,8%
EBO 53,46,4 47,039,6 
% EBO 15,5% 1,9 pt 13,7%12,8% 0,9 pt

* A périmètre constant et taux de change moyen à fin Décembre 2019

Le chiffre d’affaires de Mobilité & Services Web Transactionnels a atteint 343,8 millions d’euros, en croissance organique de 33,6 millions d’euros ou 10,8% comparé à l’année dernière :

Toutes les lignes d’activité ont enregistré une forte croissance organique:

  • La Billetterie Electronique a connu une croissance soutenue par le développement des contrats Tap2Use dans plusieurs villes françaises, mais aussi par la montée en charge du contrat de billettique de la région Ile-de-France signé l’année dernière. L’Amérique Latine a également contribué à la bonne performance de la division.
     
  • La croissance du chiffre d’affaires des Services Numériques de Confiance a bénéficié de bons volumes de transactions et de projets notamment liés à la traçabilité des produits de tabac permettant le correct recouvrement des droits d’accise et avec diverses agences gouvernementales.
     
  • La division e-Consommateur & Mobilité a connu une forte croissance à un chiffre, soutenue par la croissance continue des contrats Contact pour des clients français et une bonne contribution des solutions relatives aux activités de Vie Connectées et de mobilité.

L’EBO de Mobilité & Services e-transactionnels a atteint 53,4 millions d’euros ou 15,5% du chiffre d’affaires (incluant 190 points de base suite à l’adoption d’IFRS 16), augmentant organiquement de 7,4 millions d’euros ou 90 points de base par rapport à l’année dernière. Les raisons principales de cette croissance sont :

  • De bonnes tendances commerciales dans toutes les divisions suite aux contrats remportés récemment ;
  • L’amélioration de la productivité grâce aux effets d’échelle renforcés des plateformes ; et
  • Les actions du programme TEAM².


••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Flux de trésorerie disponible et dette nette

Le flux de trésorerie disponible en 2019 a été de 287,6 millions d’euros, dans le haut de la fourchette des objectifs fixés pour l’année, et en hausse de 38,6% comparé à 2018. Cette performance a été réalisée en absorbant les coûts significatifs d’intégration et de mise en œuvre des synergies avec de Six Payment Services.

La dette nette a atteint 641,3 millions d’euros, comparé à une dette nette  de 35,0 millions d’euros fin 2018. L’augmentation de la dette nette de 606,3 millions d’euros, est expliquée par :

  • Le rachat des participations minoritaires d’equensWorldline en juillet 2019 pour 1 070,9 million d’euros;
  • La composante capitaux propres de l’obligation convertible OCEANE de 600 millions d'euros émise dans le cadre de ce rachat, (impact positif de 82 millions d'euros sur la dette nette) ;
  • La reprise de la contrepartie éventuelle de 117,8 million d’euros envers SIX Group relative à l'acquisition de SPS. En effet, suite à l'annonce par SIX Group AG de la conclusion d'une opération de couverture de type « collar » sur une partie des actions Worldline qu’elle détient, la clause relative la contrepartie éventuelle de CHF 166 millions payable par Worldline à SIX Group AG au cas où le cours de l'action Worldline serait inférieur à 53 euros en mars 2020 ne s’applique plus, déclenchant la reprise de ce passif financier ;
  • Le flux de trésorerie disponible de l’année de 287,6 millions d'euros.

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Objectifs 2020

En line avec les ambitions pour 2021, les objectifs 2020 sont les suivants :

Chiffre d’affaires 

Le Groupe prévoit une croissance organique du chiffre d’affaire supérieure à 7%, à périmètre et taux de change constants.

Excédent Brut Opérationnel

Le Groupe a l’objectif d’atteindre une marge d’EBO comprise entre entre 26% et 27%.

Flux de trésorerie disponible et trésorerie nette

Le Groupe a l’ambition de généré un flux de trésorerie disponible compris entre 325 million d’euros et 350 million d’euros.


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Annexes :

Réconciliation du chiffre d’affaires et de l’excédent brut opérationnel statutaire 2018 et  du chiffre d’affaires et de l’excédent brut opérationnel 2018 à périmètre et taux de change constants

  Chiffre d'affaires
        
In € million 2018Réallocation des coûts centraux entre les GBL par rapport à la nouvelle structure (**)Tranferts internes Effet de périmètre Effet de change2018*
Services aux commerçants 624,3 -0,4 414,5 12,21 050,5
Services financiers 777,0  0,4 86,7 3,3867,4
Mobilité & Services Web Transactionnels319,0   -8,8310,2
Worldline 1 720,2   501,1 6,72 228,1
        
        
        
  EBO
        
In € million 2018Réallocation des coûts centraux entre les GBL par rapport à la nouvelle structure (**)Tranferts internes Effet de périmètre Effet de change2018*
Services aux commerçants 132,3-4,2-0,4 48,9 1,6178,2
Services financiers 237,1 2,1 0,4 30,5 1,1271,2
Mobilité & Services Web Transactionnels38,8 2,0  -1,339,6
Coûts centraux -17,1    -17,1
Worldline 391,1 0,00,0 79,3 1,4471,9

* A périmètre constant et taux de change moyens à Décembre 2019
** En raison du nouveau poids de chaque activité après l'acquisition de SIX Payment Services, les coûts partagés ont été réaffectés

  • Suite à l’acquisition de SIX Payment Services, les coûts partagés entre les 3 Lignes de Services ont été réalloués en accord avec le nouveau profil du Groupe.
  • Les transferts internes correspondent aux reclassifications de certains contrats de SPS entre les Services Financiers et les Services aux Commerçants.
  • L’effet de périmètre correspond à l’addition du chiffre d’affaires de SIX Payment Services pour les 11 premiers mois de l’année 2018.
  • L’effet de change correspond principalement à la dépréciation du Peso Argentin en parti compensé par l’appréciation du Franc Suisse.
  • Le tableau d’EBO ci-dessus n’inclut pas l’effet de l’adoption de la norme IFRS 16 qui est estimée à environ 170 points de base de l’EBO de 2019.

Les données relatives à l’année 2018 présentées dans ce communiqué de presse sont basées sur des données à périmètre et taux de change constants.


Réconciliation du chiffre d’affaires et de l’excédent brut opérationnel statutaire T4 2018 et  du chiffre d’affaires et de l’excédent brut opérationnel T4 2018 à périmètre et taux de change constants

  Chiffre d'affaires 
Lundi 03 février 2020, 08h00 - Source Globenewswire.com   - LIRE LA SUITE
Partager :





Flux Rss SYNERGIE :


Top Secteurs



RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2020 | COMBourse.com