COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Biotechnologie > INNATE PHARMA
ACTION :
ISIN : FR0010331421   Secteur : BIOTECHNOLOGIE     Site : innate-pharma.com
NEWS :  70 sur 1 an | 5 sur 1 mois
TVIC 1mois :  +7% Taux de variation d'information
Source : Globenewswire.com - il y a 133 jour(s) - 24 Vues

Innate Pharma présente ses résultats financiers et l’avancée de son portefeuille au premier semestre 2019

INNATE PHARMA PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS ET L’AVANCÉE DE SON PORTEFEUILLE AU PREMIER SEMESTRE 2019

  • Démarrage de l’essai clinique multicohorte de Phase II d’IPH4102 (TELLOMAK) ;
    • La cohorte syndrome de Sézary est conçue pour être à visée d’enregistrement; les données précliniques soutiennent l’évaluation de populations plus larges de patients présentant un lymphome de type T
  • Des données préliminaires sont attendues pour le premier semestre 2020 pour la deuxième extension de cohorte de la combinaison de monalizumab et cetuximab en cours chez des patients présentant un un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique ayant déjà reçu un traitement d’immunothérapie anti-PD-(L)1
  • Démarrage de l’extension de cohorte évaluant la triple combinaison de monalizumab et cetuximab avec un anti-PD(L)1 chez des patients présentant un cancer de la tête et du cou n’ayant jamais été traité par immunothérapie ; des données préliminaires sont attendues au second semestre 2020
  • Démarrage de l’extension de cohorte évaluant la combinaison d’IPH5401 et durvalumab chez des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules avec une résistance secondaire à des traitements d’immuno-oncologie ou d’un hépatocarcinome n’ayant jamais reçu de traitements d’immuno-oncologie.
  • De nouvelles données cliniques pour monalizumab et IPH5401 seront présentées en 2019 dans des congrès médicaux à venir
  • Position de trésorerie de 200,3m€1 (million d’euros) au 30 juin 2019

Marseille, 13 septembre 2019, 7h00

Innate Pharma SA (la « Société » - Euronext Paris: FR0010331421 – IPH), annonce aujourd’hui ses résultats financiers consolidés pour le premier semestre 2019. Les comptes consolidés sont joints au présent communiqué.


« Alors qu’Innate Pharma fête son 20e anniversaire ce mois-ci, nous remercions nos salariés, les patients et les médecins, ainsi que toutes les parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre de notre ambition de développer des thérapies anticancéreuses innovantes pour des patients en fort besoin médical. Notre portefeuille de produits propriétaires et sous partenariat continue à s’enrichir et à progresser, renforçant notre portefeuille large et diversifié, » commente Mondher Mahjoubi, Président du Directoire d’Innate Pharma. « Nous continuons à investir et à mettre en œuvre notre stratégie, que ce soit dans les aspect organisationnels, cliniques ou commerciaux de notre activité. Le recrutement de cadres dirigeants a également renforcé les compétences de la Société dans le cadre de son expansion à l’international, ainsi que dans l’exécution de sa stratégie de transformation en une franchise commerciale spécialisée en hémato-oncologie rare. »

Un webcast et une conference téléphonique se tiendront aujourd’hui à 14h00

aux numéros suivants :

France et International: 33 (0)1 76 70 07 94       États-Unis: 1 631 510 7495

Code PIN : 5173329#

Le Rapport financier semestriel, la présentation et un lien vers le webcast seront mis à disposition sur le site internet de la Société 30 minutes avant le début de la conférence.

Vous pourrez réécouter la conférence sur le site web d’Innate Pharma.


Principaux éléments financiers du premier semestre 2019 
:

Les éléments clés pour le premier semestre 2019 sont les suivants :

  • Une situation de trésorerie, équivalents de trésorerie et actifs financiers s'élevant à 200,3 millions d’euros au 30 juin 2019 (202,7 millions d’euros au 31 décembre 2018), incluant 35,3 millions d’euros d’instruments financiers non courants (35,2 millions d’euros au 31 décembre 2018). Ce montant inclut l’encaissement de 108,8 millions d’euros correspondant au second et dernier paiement d’AstraZeneca associé a la signature de l’accord d’octobre 2018 ainsi que du paiement de 50 millions de dollars (ou 43,8 millions de dollars) à ASTRAZENECA au titre de l’accord sur Lumoxiti et des contreparties supplémentaires pour monalizumab et anti-CD39, payées à Novo Nordisk A/S et Orega Biotech, pour un montant des montants respectifs de 15 millions de dollars (ou 13,1 millions d’euros) et 7,0 millions d’euros.
    • Au 30 juin 2019, les dettes financières s’élevaient à 5,0 millions d’euros comparé à 4,5 millions d’euros au 31 décembre 2018.
  • Des produits opérationnels s’élevant à 59,2 millions d’euros pour le premier semestre 2019, comparé à 23,0 mililons d’euros pour le premier semestre 2018 retraité restated, dont 51,6 millions d’euros proviennent des accords de collaboration et de licence et 7,6 millions d’euros du crédit d’impôt recherche.
    • Les revenus des accords de collaboration et de licence correspondent principalement à l’étalement comptable, basé sur le pourcentage d’achèvement de travaux de développement de chaque programme pour lequel INNATE PHARMA a reçu un paiement initial dans le contexte des accords signés avec ASTRAZENECA (24,3 millions d’euros pour monalizumab et 22,5 millions d’euros pour IPH5201).
  • Des charges opérationnelles de 45,9 millions d’euros comparé à 37,9 mililons d’euros pour le premier semestre 2018, dont 79,7% consacrés à la recherche et développement (R&D).
    • Les charges de R&D ont progressé de 4,3 millions d’euros à 36,6 millions d’euros pour le premier semestre 2019, comparé à 32,3 millions d’euros pour le premier semestre 2018. Cette augmentation résulte principalement d’une hausse de 4,2m de l’amortissement d’immobilisations incorporelles.
    • Les frais généraux ont augmenté de 3,7m à 9,3 millions d’euros pour le premier semestre 2019, comparé à 5,6 millions d’euros pour le premier semestre 2018. Cette augmentation résulte principalement de la hausse des honoraires de conseils non scientifiques correspondant à des frais liés à une potentielle augmentation de capital.
  • Une charge nette provenant d’accords de distribution de 3,8 millions d’euros résultant d’accords de distribution issus du lancement de Lumoxiti aux États-Unis réalisé par AstraZeneca.
  • Un bénéfice net pour le premier semestre 2019 de 13,2 millions d’euros comparé à une perte nette de 15,1 millions d’euros pour le premier semestre 2018 retraité.

Le tableau suivant résume les comptes annuels établis conformément aux normes IFRS pour  le premier semestre 2018, incluant l’information comparative avec 2018 :

En milliers d’euros 30 juin 2019 (1) 30 juin 2018
 retraité(2)
Produits opérationnels 59 15522 996
Dépenses de recherche et développement (36 584)(32 322)
Frais généraux (9 295)(5 576)
Charges opérationnelles (45 879)(37 898)
Produit (charge) net(te) provenant d’accords de distribution (3 820)-
Résultat opérationnel / (perte) 9 456(14 902)
Produits (charges) financiers, net 3 784(550)
Charge d’impôt sur le résultat -333
Résultat net de l’exercice   13 240(15 118)
Nombre moyen pondéré d’actions en circulation (en milliers) 63 98857 600
Résultat de base par action 0,21(0,26)
Résultat dilué par action 0,20(0,26)
 
  30 juin 201931 décembre 2018
Trésorerie, équivalents de trésorerie et actifs financiers2 200 274202 712
Total de l’actif 352 555451 216
Capitaux propres revenant aux actionnaires de la Société 181 266167 240
Total passifs financiers 4 9594 522

 (1)  Les comptes consolidés résumés du semestre clos le 30 juin 2019 intègrent les effets de la première application de la norme IFRS 16 devenue applicable au 1er janvier 2019. La Société a appliqué la méthode rétrospective simplifiée. Ainsi, les informations comparatives 2018 n’ont pas été retraitées. Les impacts de cette transition sont présentés en note 2.4 du Rapport Financier Semestriel.

 (2)  Le compte de résultat consolidé du semestre clos le 30 juin 2018 comprend des informations corrigées relatives à des erreurs dans le cadre de la première application d’IFRS 15 au 1er janvier 2018. Ces erreurs ont été identifiées et corrigées par la Société au cours du quatrième trimestre 2018 (voir la note 2.5 du Rapport Financier Semestriel pour plus de détails). 

Avancée du portefeuille :

Monalizumab (anticorps anti-NKG2A), en partenariat avec AstraZeneca :

  • Le premier patient a été traité dans la nouvelle extension de cohorte de l’étude de Phase Ib/II en cours (IPH2201-203). L’extension de cohorte évaluera la sécurité et l’efficacité de la triple combinaison de monalizumab avec un inhibiteur de point de contrôle anti-PD-(L)1 et cetuximab chez des patients présentant un CETC en rechute ou métastatique n’ayant jamais reçu de thérapie systémique dans le contexte de rechute/métastase ni aucun traitement jusqu’ici avec un traitement d’immunothérapie anti-PD-(L)1. Des données préliminaires sont attendues pour le second semestre 2020.
     
  • Le recrutement de la deuxième extension de cohorte, évaluant la combinaison de monalizumab et cetuximab chez des patients présentant un CETC en rechute ou métastatique ayant déjà été traité avec une immunothérapie anti-PD-(L)1, est en cours. Des données préliminaires sont attendues pour le premier semestre 2020.
     
  • Une mise à jour des données de la première extension de cohorte évaluant la combinaison de monalizumab et cetuximab chez des patients présentant un CETC en rechute ou métastatique sera présentée au congrès de l’ESMO 2019. Précédemment, des données d’efficacité et des données translationnelles avaient été présentées aux congrés de de l’ESMO et du SITC en 2018.

IPH4102 (anticorps anti-KIR3DL2) :

  • Le premier patient de l’étude de Phase II TELLOMAK, évaluant le potentiel d’IPH4102 dans différents sous-types de lymphomes T (LT), a été traité.

                         

  • Le design de TELLOMAK ainsi que de nouvelles données précliniques soutenant le potentiel d’IPH4102 dans les lymphomes T périphériques (« LTP ») ont été présentés durant l’International Conference on Malignant Lymphoma (ICML) en juin 2019. La Société prévoit d'annoncer les résultats de la première étape des cohortes MF et LTP au second semestre 2020. Les premières données d’efficacité sont attendues à partir 2021.
    • Les résultats de l’essai clinique de Phase I, comprenant une escalade de dose et une extension de cohorte, évaluant IPH4102 chez des patients présentant un LTC avancé, ont été publiés dans The Lancet Oncology en juin 2019.

IPH5401 (anticorps anti-C5aR) :

  • Le recrutement de la partie escalade de dose de l’essai de Phase I (STELLAR-001) évaluant la combinaison d’IPH5401 avec durvalumab chez des patients présentant différentes tumeurs solides dont le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) en résistance secondaire à l’immunothérapie et l’hépatocarcinome n’ayant jamais été traité par immunothérapie.
    • Des données issues de l’escalade de dose seront présentées lors du congrès de l’ESMO 2019. La Société prévoit de présenter des données translationnelles au second semestre 2019.
    • La Société a l’intention de démarrer les extensions de cohorte qui évalueront la combinaison d’IPH5401 avec durvalumab chez des patients présentant un CPNPC en résistance secondaire à l’immunothérapie et un hépatocarcinome n’ayant jamais été traité par immunothérapie.

Lumoxiti (immunotoxine ciblant CD-22) :

  • Lumoxiti est un médicament « first-in-class » approuvé aux États-Unis chez les adultes présentant une leucémie à tricholeucocytes (« LT ») en rechute ou réfractaire ayant reçu au moins deux lignes de traitements systémiques, dont des analogues de nucléosides puriques. Lumoxiti est le premier traitement approuvé par la FDA pour la LT depuis plus de 20 ans.
    • Depuis la prise en licence de Lumoxiti aux États-Unis et dans l’Union européenne, la Société tire partie des capacités commerciales d’AstraZeneca durant la période de transition en cours pendant qu’elle prépare son organisation commerciale. INNATE PHARMA est en train de former des équipes médicales et commerciales spécialisées aux États-Unis. La Société prendra en charge toutes les responsabilités commerciales d’ici mi-2020.

Programmes précliniques :

  • Aux termes de l’accord du 23 octobre 2018, ASTRAZENECA a sélectionné quatre molécules issues du portefeuille préclinique d’Innate. Les molécules sélectionnées incluent IPH43, un programme d’anticorps conjugué à une toxine anti-MICA/B ainsi que le programme d’anticorps anti-Siglec 9. Les deux autres programmes ne sont pas publics : un anticorps multispécifique engageant les cellules NK (« NKCE », NK Cell Engager) par NKp46 et IPH25, un inhibiteur de point de contrôle.
  • De nouvelles données précliniques sur plusieurs candidats de son portefeuille d’immunothérapies de nouvelle génération ont été publiées dans des revues scientifiques à comité de lecture ainsi que présentées par Eric Vivier, Directeur scientifique, lors d’une session orale du congrès 2019 de l’AACR :
    • Des données, publiées dans un article publié dans Cell en mai 2019, mettent en évidence le potentiel des anticorps multispécifiques « first-in-class » NKCE NKp46, une nouvelle génération de molécules à base d’anticorps pour combattre le cancer (Gauthier et al., Multifunctional natural killer cell engagers targeting NKp46 trigger protective tumor immunity).
    • Un article décrivant deux nouveaux anticorps monoclonaux, IPH5201 et IPH5301, qui ciblent respectivement CD39 et CD73, pour inhiber la voie adénosine et favoriser l'activation du système immunitaire contre le cancer, a été publié en mai 2019 dans Cell Reports (Perrot et al., Blocking antibodies targeting the CD39/CD73 immunosuppressive pathway unleash immune responses in combination cancer therapies).
    • De nouvelles données présentées à l’AACR 2019 démontrent, dans des modèles murins, que la combinaison d’IPH5201, l’anticorps anti-CD39 d’Innate Pharma et d’oxaliplatine, induisant l’ATP, a un effet synergique améliorant le contrôle de la croissance tumorale.  
    • De nouvelles données sur la structure cristalline du complexe CD73/IPH5301 confortant un mode d’action d’IPH5301 différent et une efficacité renforcée par rapport aux anticorps de la concurrence ont été présentées à l’AACR 2019.

Corporate Update:

  • Frédérique Brune a été nommée membre du Comité exécutif de la Société le 1er juillet 2019, en tant que Vice-président Développement, Chimie, Fabrication et Contrôle, et Chaîne Logistique, après avoir occupé le poste de Senior Director Développement, Chimie, Fabrication et Contrôle, et Opérations Pharmaceutiques depuis mars 2017. Avant de rejoindre INNATE PHARMA, Mme Brune a été Directrice de la Qualité de la Bioproduction chez LFB-Biotechnologies de mars 2016 à mars 2017. De septembre 2007 à mars 2016, Mme Brune a occupé le poste de Directrice des Programmes de Développement ainsi que celui de Pharmacienne Responsable Intérimaire chez LFB-Biotechnologies. Avant de rejoindre LFB-Biotechnologies, Mme Brune a occupé divers postes et a assumé diverses responsabilités, entre 2001 et 2007, à l'Institut de Recherche Pierre Fabre, notamment le poste de Directrice du Développement Analytique et du Contrôle Qualité, celui de Pharmacienne déléguée et Directrice des Programmes. Mme Brune est diplômée de la Faculté de Pharmacie de Paris XI et est titulaire d'un Master en Sciences en Pharmacologie Expérimentale et Clinique de l'Université Paris VI.
  • Tracy Rossin a été nommée membre du Comité exécutif de la Société le 12 septembre 2019 en tant que Vice-président, Directrice Mondiale de la Communication d’Innate Pharma. Elle apporte à Innate plus de 20 ans d'expérience en communication stratégique, dont 12 ans chez AstraZeneca/MedImmune, où elle a occupé plusieurs postes en matière de communication aux États-Unis et à l'échelle européenne dans les domaines thérapeutiques clés de l’ensemble du portefeuille d’AstraZeneca. Plus récemment, elle était Directrice des Affaires Commerciales chez MedImmune, en charge de la communication de la société, et notamment la communications biologiques early stage dans le cancer.

Évènements post clôture

Le 31 juillet 2019, la Société a notifié à ASTRAZENECA sa décision de cofinancer un futur programme de développement clinique de Phase III de monalizumab.

Le 30 août 2019, la Société a tiré le montant résiduel d’un prêt de 15,2 millions d’euros souscrit auprès de la Société Générale en juillet 2017 pour un montant de 13,9 millions d’euros. Un montant de 1,3 million d’euros avait préalablement été tiré en 2017. L’échéancier de remboursement débute à partir du 30 août 2019.

À propos d’Innate Pharma :       

Innate Pharma S.A. est une société de biotechnologies commerciale spécialisée en immuno-oncologie, dédiée à l’amélioration du traitement des cancers grâce à des anticorps thérapeutiques innovants exploitant le système immunitaire.

Le produit commercial d’Innate Pharma, Lumoxiti, pris en licence à ASTRAZENECA, a été approuvé par la FDA en septembre 2018. Lumoxiti est un produit d’oncologie « first-in-class » pour le traitement de la leucémie à tricholeucocytes (LT). Le large portefeuille d’anticorps d’Innate Pharma inclut plusieurs candidats potentiellement « first-in-class » au stade clinique et préclinique dans des cancers où le besoin médical est important.

Pionnière dans la biologie des cellules NK, INNATE PHARMA a élargi son expertise au microenvironnement tumoral et au ciblage d’antigènes tumoraux, ainsi qu’à l’ingénierie des anticorps. L’approche d’Innate Pharma lui a permis de nouer des alliances avec des sociétés leaders de la biopharmacie comme Bristol-Myers Squibb, Novo Nordisk A/S ou Sanofi ainsi qu’un partenariat multi-produits avec AstraZeneca.

Basée à Marseille, INNATE PHARMA est cotée en bourse sur Euronext Paris.

Retrouvez INNATE PHARMA sur www.innate-pharma.com.

Informations pratiques :


Code ISIN

Code mnémonique

LEI
FR0010331421

IPH

9695002Y8420ZB8HJE29


Disclaimer :

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d’aléas et d’incertitudes, de sorte que les résultats effectifs pourraient différer significativement de ceux anticipés dans lesdites déclarations prospectives. Pour une description des risques et incertitudes de nature à affecter les résultats, la situation financière, les performances ou les réalisations de INNATE PHARMA et ainsi à entraîner une variation par rapport aux déclarations prospectives, veuillez vous référer à la section « Facteurs de Risque » du Document de Référence déposé auprès de l’AMF et disponible sur les sites Internet de l’AMF (www.amf-france.org) et de INNATE PHARMA (www.innate-pharma.com).

Le présent communiqué, et les informations qu’il contient, ne constituent ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d’un ordre d’achat ou de souscription, des actions INNATE PHARMA dans un quelconque pays.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter :

Relations investisseursContacts Presse
Innate Pharma

Danielle Spangler / 

Jérôme Marino
ATCG Partners (France)

Marie Puvieux

Mob: 33 (0)6 10 54 36 72

innate-pharma@atcg-partners.com
Tel.: 33 (0)4 30 30 30 30
investors@innate-pharma.com


Éléments financiers
au 30 juin 2019


Bilan consolidé (en milliers d'euros)

 30 juin 2019(1)31 décembre 2018 
Actif   
    
Actif courant   
Trésorerie et équivalents de trésorerie149 376152 314 
Actifs financiers courants15 57815 217 
Créances courantes51 724152 112 
Total actif courant216 678319 643 
    
Actif non courant   
Immobilisations incorporelles87 88184 529 
Immobilisations corporelles11 39810 216 
Actifs financiers non courants35 32035 181 
Autres actifs non courants8786 
Impôts différés actifs1 1911 561 
Total actif non courant135 877131 574 
    
Total de l'Actif352 555451 216 
Passif   
    
Passif courant   
Dettes opérationnelles28 18391 655 
Dettes sur collaboration21 88820 987 
Passifs financiers courants1 7221 347 
Passifs de contrat courants42 26782 096 
Provisions – partie courante489652 
Total passif courant94 549196 737 
    
Passif non courant   
Dettes sur collaboration5 95010 669 
Passifs financiers non courants3 2373 175 
Avantages au personnel4 8093 697 
Passifs de contrat non courants61 36868 098 
Provisions – partie non courante18238 
Impôts différés passifs1 1911 561 
Total passif non courant76 73987 238 
    
Capitaux propres   
Capital social3 2033 197 
Prime d'émission301 629299 932 
Réserves et report à nouveau(134 911)(137 840) 
Autres réserves(1 895)(1 099) 
Résultat de l'exercice13 2403 049 
Total capitaux propres181 266167 240 
    
Total du Passif 352 555451 216

(1) Les comptes consolidés résumés du semestre clos le 30 juin 2019 intègrent les effets de la première application de la norme IFRS 16 devenue applicable au 1er janvier 2019. La Ssociété a appliqué la méthode rétrospective simplifiée. Ainsi, les informations comparatives 2018 n’ont pas été retraitées. Les impacts de cette transition sont présentés en note 2.4 du Rapport Financier Semestriel.


 Compte de résultat consolidé (en milliers d'euros)

                   

 30 juin 2019(1)30 juin 2018 retraité(2)
   
Revenus des accords de collaboration et de licence51 58816 209
Financements publics de dépenses de recherche7 5676 787
   
Produits opérationnels59 15522 996
   
Recherche et développement(36 584)(32 322)
Frais généraux(9 295)(5 576)
   
Charges opérationnelles (45 879)(37 898)
   
Produits (charges) net(tes) provenant d'accords de distribution(3 820)-
   
Résultat opérationnel9 456(14 902)
   
Produits financiers5 7174 198
Charges financières(1 933)(4 748)
   
Résultat financier 3 784(550)
Résultat avant impôts 13 240(15 452)
   
Charge d’impôts sur le résultat-333
   
Résultat net de la période13 240(15 118)
Résultats par action :  
   
(en € par action)  
- de base0,21(0,26)
- dilué0,20(0,26)

(1) Les comptes consolidés résumés du semestre clos le 30 juin 2019 intègrent les effets de la première application de la norme IFRS 16 devenue applicable au 1er janvier 2019. La Société a appliqué la méthode rétrospective simplifiée. Ainsi, les informations comparatives 2018 n’ont pas été retraitées. Les impacts de cette transition sont présentés en note 2.4 du Rapport Financier Semestriel.

(2) Le compte de résultat consolidé du semestre clos le 30 juin 2018 comprend des informations corrigées relatives à des erreurs dans le cadre de la première application d’IFRS 15 au 1er janvier 2018. Ces erreurs ont été identifiées et corrigées par la Société au cours du quatrième trimestre 2018 (voir la note 2.5 du Rapport Financier Semestriel pour plus de détails). 

Tableau des flux de trésorerie consolidé (en milliers d'euros)

 30 juin 2019(1)30 juin 2018 retraité(2)
Résultat de la période13 240(15 118)
Amortissements et dépréciations, net6 8262 439
Provisions pour engagements sociaux318225
Provisions pour charges(70)(823)
Paiements en actions1 9751 065
Variation des dépréciations sur actifs financiers(2 308)1 432
(Gains)/pertes de change sur actifs financiers(90)(1 022)
Variation des provisions d’intérêts sur actif financiers(101)(186)
Produits sur actifs financiers(1 069)(906)
Intérêts nets payés4455
Autres éléments du résultat de la période sans effet de trésorerie(317)181
Marge brute d’autofinancement18 448(12 658)
Variation du besoin en fonds de roulement41 187(21 269)
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles59 635(33 927)
Acquisition d’actifs incorporels, net(64 130)(343)
Acquisition d'actifs corporels, net(738)(709)
Cession d’actifs corporels-10
Cession d’autres actifs immobilisés126
Cession d’actifs financiers non courants2 00014 874
Intérêts financiers reçus sur actifs financiers1 069906
Flux de trésorerie liés aux activités d’investissements(61 798)14 764
Impact net de l’émission d’actions1-
Remboursements des passifs financiers(729)(630)
Intérêts nets payés(44)(55)
Flux de trésorerie liés aux activités de financement(772)(685)
Effets des variations de change(3)(17)
Augmentation / (diminution) de la trésorerie et des équivalents de trésorerie :(2 938)(19 865)
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture152 31499 367
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture
  1. 376
79 502

(1) Les comptes consolidés résumés du semestre clos le 30 juin 2019 intègrent les effets de la première application de la norme IFRS 16 devenue applicable au 1er janvier 2019. La Société a appliqué la méthode rétrospective simplifiée. Ainsi, les informations comparatives 2018 n’ont pas été retraitées. Les impacts de cette transition sont présentés en note 2.4 du Rapport Financier Semestriel.

(2) Le tableau de flux de trésorerie consolidé du semestre clos le 30 juin 2018 comprend des informations corrigées relatives à des erreurs dans le cadre de la première application d’IFRS 15 au 1er janvier 2018. Ces erreurs ont été identifiées et corrigées par la Société au cours du quatrième trimestre 2018 (voir la note 2.5 du Rapport Financier Semestriel pour plus de détails). 

Produits opérationnels

Vendredi 13 septembre 2019, 07h30 - Source Globenewswire.com   - LIRE LA SUITE
Partager :





Flux Rss INNATE PHARMA :


Top Secteurs

Innate Pharma: dossier d'AMM accepté pour Lumoxiti Cerclefinance.com
02 janv.
L'agence européenne du médicament accepte le dossier de demande d'enregistrement réglementaire de Lumoxiti dans la leucémie à tricholeucocytes en rechute ou réfractaire Globenewswire.com
02 janv.
INNATE PHARMA PRESENTE UNE MISE A JOUR DES AUTORITES RÉGLEMENTAIRES SUR L’ESSAI TELLOMAK DE LACUTAMAB Globenewswire.com
09 janv.
L’agence réglementaire française autorise la reprise du recrutement dans l’essai TELLOMAK avec lacutamab chez les patients atteints de syndrome de Sézary et mycosis fongoïde Globenewswire.com
14 janv.


RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2020 | COMBourse.com