COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :
Source : Globenewswire.com - il y a 31 jour(s) - 30 Vues

ESSO S.A.F. : Information trimestrielle au 30 septembre 2019

1. ENVIRONNEMENT DE L’INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION

·Evolution du prix du pétrole brut

Au troisième trimestre 2019, le prix moyen du baril de Brent s’est établi à 62 $, en baisse de 17 % par rapport au troisième trimestre 2018 (75 $), en baisse de 6 % par rapport à la moyenne du premier semestre 2019 (66 $).

La parité euro-dollar s’est établie en moyenne à 1,11 $/€ au cours du troisième trimestre 2019 contre 1,16 $/€ au troisième trimestre 2018 et 1,13 $/€ au premier semestre 2019.

Exprimé en euros, le prix moyen du baril de Brent s’est élevé à 56 € au troisième trimestre 2019 contre 64 € au cours du troisième trimestre 2018 soit une baisse de 12 % et de 3 % par rapport au premier semestre 2019 avec un prix moyen de 58 €.
    
·Marges brutes de raffinage  

La marge brute indicative de raffinage carburants et combustibles publiée par la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC) du Ministère de la Transition écologique et solidaire, s’est élevée à 35 €/ tonne en moyenne pour le troisième trimestre 2019, en hausse par rapport à la moyenne du troisième trimestre 2018 (33 €/ tonne), en hausse également par rapport à la moyenne du premier semestre 2019 (22 €/ tonne).

    

L’indicateur de marge de raffinage de la DGEC est un indicateur de marge « théorique » sur coûts énergétiques dont les rendements sur Brent sont représentatifs d’une raffinerie auto-suffisante opérée pour maximiser la production de distillats moyens (http://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/prix-des-produits-petroliers). Cet indicateur a vocation à illustrer la tendance de l’environnement économique du raffinage de Carburants et Combustibles.
Cet indicateur de marge « théorique » diffère de la marge brute réalisée par le groupe ESSO S.A.F. compte tenu de la configuration et des conditions d’opération et de production propres à chacune de ses raffineries, dans un environnement où les prix du pétrole brut et des produits finis peuvent varier très rapidement.

·Marché français des produits pétroliers   

A fin août 2019, d’après les statistiques publiées par le Comité Professionnel du Pétrole (CPDP), la consommation des  produits pétroliers sur le marché intérieur français est en hausse de 0,1 % par rapport à la même période de l’année 2018.

Concernant les carburants et combustibles, la consommation des supercarburants sur le marché intérieur est en hausse de 6,2 %, celle du gazole en baisse de 2,7 % et les ventes de fioul domestique sont en baisse de 2,7 %.

Les ventes de lubrifiants sont en baisse de 3,8 %.

2- ACTIVITE DU TRIMESTRE ET FAITS MARQUANTS

·Quantités de pétrole brut traité en raffineries

La quantité de pétrole brut traitée dans les deux raffineries est en baisse de 2 % au troisième trimestre 2019 par rapport au troisième trimestre 2018.

A fin septembre 2019, 11,8 millions de tonnes de pétrole brut ont été traitées par le groupe soit une hausse d’environ 7 % par rapport aux neuf premiers mois de 2018. 

Au cours du premier semestre 2019 la partie Est de la raffinerie de Gravenchon a été en arrêt pour maintenance planifiée. Au premier semestre 2018, c’est la partie Ouest de la raffinerie qui avait été arrêtée pour une maintenance planifiée. 

·Chiffre d’affaires et volumes vendus

Les volumes totaux vendus au cours du troisième trimestre 2019, soit 7,1 millions de m³, sont en hausse de 8,6 % par rapport aux volumes vendus au troisième trimestre 2018. Les volumes vendus sur le marché intérieur (ventes en France, hors ventes directes de raffinage et ventes extraterritoriales) soit 4,3 millions de m³, sont en hausse de 6,2 % par rapport à la même période de l’année 2018.

A fin septembre 2019, les volumes totaux vendus par le groupe s’élèvent à 20,1 millions de m³ et sont en hausse de 7,3 %  par rapport à fin septembre 2018. Les quantités vendues sur le marché intérieur français sont en hausse de 4,5 % et s’établissent à 12,1 millions de m³ contre 11,6 millions de m³ en 2018.
Le chiffre d'affaires (hors TVA) du groupe s'élève à 11 milliards d'euros stable par rapport au 30 septembre 2018, reflétant la hausse des quantités vendues et la baisse des prix de marché des produits pétroliers par rapport à la même période de l’année 2018.

·Investissements

Les investissements prévus en 2019 s’élèvent à 125 millions d’euros, dont 109 millions d’euros dans les raffineries du groupe. Pour le site de Gravenchon, ils concernent les travaux réalisés dans le cadre du grand arrêt programmé qui a eu lieu au cours du 1er semestre 2019 et des travaux visant à réduire la consommation énergétique de la raffinerie. Pour le site de Fos, les investissements concernent l’optimisation de certaines unités de la raffinerie. 

En 2018 le groupe avait investi 124 millions d’euros dont 111 millions d’euros pour le site de Notre-Dame de Gravenchon.

·Risques et litiges

Au 30 septembre 2019, aucun litige ou procédure matériellement significatif n’a été engagé à l’encontre du groupe durant les trois trimestres écoulés.

Le contrôle fiscal des exercices 2013-2014-2015 déjà évoqué dans le Rapport Financier Annuel de l’exercice 2018 n’a pas évolué au cours des neuf premiers mois de l’année 2019.

·Situation financière et perspectives

A fin septembre 2019, la position financière nette du groupe est positive de 438 millions d’euros. A fin juin 2019 la position financière était négative de 88 millions d’euros pour des capitaux propres de 993 millions d’euros.

Le groupe ESSO S.A.F. est exposé aux incertitudes concernant l’évolution du prix du pétrole brut et du taux de change du dollar, à la volatilité des prix des produits pétroliers et des marges de raffinage dans un marché ouvert à une concurrence mondiale.

La transition énergétique telle qu’envisagée par la Stratégie Nationale Bas Carbone et le projet de Planification Pluriannuelle de l’Énergie publié en janvier 2019 selon la loi n°2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, va conduire à une baisse de la consommation d’énergies fossiles et à une évolution de la structure des marchés fournis par le groupe, dont l’ampleur et le rythme de transition sont incertains. Dans ce contexte, ESSO S.A.F. entend poursuivre ses efforts pour améliorer sa compétitivité et optimiser ses actifs industriels. Pour cela, des conditions économiques, fiscales et réglementaires favorables et prévisibles sont essentielles.

En tant qu’acteur majeur du marché des produits pétroliers en France, le groupe ESSO S.A.F. agit toujours de façon responsable et il intègre dans tout ce qu’il entreprend la sécurité, le respect de l’environnement, l’efficacité énergétique, et le développement social et économique des territoires où il opère. Le groupe poursuit en 2019 ses efforts de maîtrise de ses opérations, de réduction de sa propre consommation énergétique et de baisse de ses émissions. Quatre objectifs majeurs guident la stratégie du groupe :

  • Opérer à un niveau d’excellence ;
  • Renforcer sa compétitivité avec de nouveaux projets d’investissement pour être plus performant et répondre aux besoins du marché ;
  • Développer ses ventes en accompagnant toujours mieux ses clients revendeurs et distributeurs et en poursuivant de nouvelles opportunités commerciales ;
  • Transformer sa culture d’entreprise en s’appuyant sur l’innovation, la technologie, la transformation numérique et l’engagement de son personnel.

Esso S.A.F., le 14 novembre 2019

Pièce jointe



Jeudi 14 novembre 2019, 18h30 - Source Globenewswire.com   LIRE LA SUITE
19h00

S.T.DUPONT : Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 septembre 2019

16h05

GROUPE LDLC : MISE À DISPOSITION DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 SEPTEMBRE 2019

19h00

S.T.DUPONT : RESULTATS AU 30 SEPTEMBRE 2019 (PREMIER SEMESTRE DE L'EXERCICE)

18h02

MedinCell publie son rapport d’activité et les éléments financiers du premier semestre 2019-2020 (avril - septembre 2019)

19h00

Generix Group - Rapport financier semestriel au 30 septembre 2019

07h32

Lysogene annonce sa position de trésorerie au 30 septembre 2019

19h32

TOTAL GABON : INFORMATION FINANCIÈRE TRIMESTRIELLE

15h30

Virbac : mise à disposition de l'information financière trimestrielle au 30 septembre 2019

08h32

Cegereal : Information financière trimestrielle

18h32

REPLY: Le conseil d’administration approuve le rapport financier trimestriel au 30 septembre 2019

18h30

HIOLLE INDUSTRIES: Chiffre d'affaires au 30 Septembre 2019

18h30

ESSO S.A.F. : Communique de mise à disposition de l'information financiere trimestrielle au 30 septembre 2019

18h30

ESSO S.A.F. : Information trimestrielle au 30 septembre 2019

08h30

EDF : Information financière trimestrielle au 30 septembre 2019 Chiffre d’affaires en progression de 2,9 % Confirmation des objectifs 2019 et des ambitions 2019-2020

08h30

IDI : Information financière trimestrielle - 3ème trimestre 2019. Hausse de l'ANR au 30/09/2019 : +3,41 %. Capitaux propres consolidés : 480 M€. 6 investissements réalisés depuis le 1er janvier 2019





Les actionnaires de Nyrstar rejettent la continuité des activités de la société
Lesoir.be
Les actionnaires votent la fin de Nyrstar
Lecho.be
La survie de Nyrstar se joue aujourd'hui
Lecho.be
Lada (Renault) récupère son 4x4 fétiche, le Niva
Challenges.fr
Bientôt un référentiel pour la convergence bâtiment intelligent-mobilité électrique
Lemoniteur.fr
Les recettes de Paul Hudson pour "réveiller" Sanofi
Challenges.fr
La Commission lance l'Europe de batteries électriques... trop tard?
Challenges.fr

REAGISSEZ SUR L'ACTU DANS LES FORUMS COMBOURSE !
RECEVEZ GRATUITEMENT NOS RAPPORTS QUOTIDIEN !



Renault a-t-il trouvé son nouveau CEO chez Seat?
Lecho.be
Les gaufres belges bientôt taxées par les États-Unis?
rtlinfo.be
Les Etats-Unis envisagent de taxer les gaufres belges
Lalibre.be

Top Secteurs


RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2019 | COMBourse.com