COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Materiels informatiques > APPLE
SOCIETE : 
SECTEUR : Technologie et Télécom > Materiels informatiques
NEWS :  412 sur 1 an | 41 sur 1 mois | ISIN : US0378331005
TVIC 1mois :  +10% En savoir plus sur le Taux de variation d'information
Source : LeTemps.ch  (il y a 40 jour(s) )

Le gouvernement américain va enquêter sur Nvidia, Microsoft et OpenAI, soupçonnés de pratiques anticoncurrentielles

Le ministère de la Justice et la commission fédérale du Commerce vont se répartir une enquête touchant les trois acteurs américains majeurs de l’industrie de l’intelligence artificielle. Ces derniers ne se sont pas exprimés sur le sujet

Le gouvernement américain va ouvrir des enquêtes pour déterminer si OpenAI, Nvidia et MICROSOFT se sont, ou non, rendus coupables de pratiques anticoncurrentielles, a rapporté jeudi le New York Times. Selon le quotidien, le ministère de la Justice va mener les investigations concernant le concepteur de semi-conducteurs Nvidia pour déterminer si ce dernier a violé les lois antitrust. L’Agence américaine de la concurrence (FTC) va se consacrer à OpenAI et Microsoft.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement américain mène de telles enquêtes. Ce dernier a par exemple enquêté sur GOOGLE, APPLE, AMAZON et Meta et a depuis poursuivi chacun d’entre eux pour violation des lois antimonopoles.

Lire aussi: La bataille sur les risques causés par l’intelligence artificielle s’intensifie
### Course effrénée réservée à une poignée d’entreprises Sollicités par l’AFP, OpenAI, Nvidia, le ministère de la Justice et la FTC se sont refusés à tout commentaire. MICROSOFT n’a pas donné suite dans l’immédiat. Depuis le lancement de l’interface ChatGPT, en novembre 2022, une course effrénée s’est engagée pour prendre l’ascendant dans l’intelligence artificielle dite générative.
Lire aussi: La face sombre de Sam Altman se dessine
Le développement de cette technologie requiert des investissements colossaux, principalement dans des serveurs et des processeurs pour entraîner les logiciels, appelés modèles de langage, qui pourront répondre à des demandes en langage courant. Seule une poignée de géants technologiques ont la capacité de consacrer les sommes nécessaires pour devenir un acteur légitime de l’IA générative. OpenAI est très bien positionné, car il a été le premier à proposer son interface ChatGPT. ### Monétisation des investissements Microsoft a aussi pris de l’avance, grâce à un partenariat avec OpenAI, en déclinant cette technologie dans des produits et services grand public, ce qui lui a permis de commencer à monétiser ses investissements. Nvidia, lui, occupe une position centrale dans l’industrie des semi-conducteurs. Ses puces, appelées cartes graphiques (GPU), sont, de très loin, les plus demandées pour développer l’IA générative. «Les acteurs du secteur s’inquiètent de plus en plus de la domination de Nvidia, ont déclaré deux personnes au fait de ces préoccupations, notamment de la manière dont les logiciels de l’entreprise contraignent les clients à utiliser ses puces, ainsi que de la manière dont Nvidia distribue ces puces aux clients», a rapporté le _New York Times_.
Lire aussi: Nvidia devient la troisième entreprise à franchir les 3000 milliards de capitalisation boursière
Début janvier, la FTC avait annoncé avoir lancé une enquête sur les investissements colossaux de MICROSOFT, GOOGLE et AMAZON dans les principales start-up d’intelligence artificielle générative, OpenAI et Anthropic.
Lire aussi: L’IA a un problème, il s’appelle Nvidia
Vendredi 07 juin 2024, 01h01 - LIRE LA SUITE
Les dernières News : APPLE
Partager : 






Flux Rss APPLE :



Un rééquilibrage massif se prépare dans un des plus importants ETF de la tech Agefi.fr
18 juin
Comment Nvidia a doublé Apple pour devenir l’entreprise la mieux cotée en Bourse au monde LePoint.fr
19 juin
La boutique d'applications d'Apple viole les règles de concurrence, estime l'UE rtlinfo.be
24 juin
Apple est accusé d'avoir enfreint le règlement antitrust de l'UE Agefi.fr
24 juin
Apple va ouvrir son système de paiement à ses concurrents Agefi.fr
11 juil.