COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Audiovisuel > GAUMONT
ACTION :
ISIN : FR0000034894   Secteur : AUDIOVISUEL     Site : gaumont.com
NEWS :  13 sur 1 an | 1 sur 1 mois
TVIC 1mois :  +8% Taux de variation d'information
Source : Globenewswire.com - il y a 223 jour(s) - 12 Vues

GAUMONT : Résultats annuels consolidés au 31 décembre 2020


Communiqué de presse

Neuilly-sur-Seine, le 11 mars 2021

Le Conseil d’administration de GAUMONT, réuni le 11 mars 2021 sous la présidence de Nicolas Seydoux, a arrêté les comptes au 31 décembre 2020.

RESULTATS ANNUELS CONSOLIDES au 31 décembre 2020

Chiffres significatifs des opérations (en M€)202012019Variation
Chiffre d’affaires consolidé154,0212,1-27%
Résultat des activités de production et distribution avant frais de structure36,211,4219%
Résultat net part du Groupe-16,8-38,5-56%
Investissements120,5142,8-16%
Chiffres significatifs du bilan (en M€)31-déc-2020131-déc-19Variation
Capitaux propres part du groupe213,3230,2-7%
Endettement financier net9,530,4-69%
1 Pour l’exercice 2020, les procédures d’audit sont en cours de finalisation.

 

L’année 2020 a été marquée par la crise sanitaire liée au Covid-19 en France et dans l’ensemble des pays où intervient le groupe. Ses principaux effets sur l’exploitation ont été la fermeture au public des salles de cinéma pour une durée variable d’un pays à l’autre d’une part, et d’autre part, la suspension des tournages au premier semestre avant leur reprise avec des normes sanitaires renforcées.

Cela a induit un ajustement du plan de sorties de films et un report des livraisons de certaines productions du groupe initialement prévues en 2020. Aucun projet du groupe en cours au début de la crise sanitaire n’a été définitivement arrêté et GAUMONT a adapté ses outils et ses modes de travail dès le mois de mars afin d’assurer la poursuite de l’activité tout en préservant en priorité la santé de ses salariés et de ses partenaires.

n CHIFFRE D’AFFAIRES 2020

Le chiffre d’affaires consolidé de l’année 2020 s’élève à M€ 154,0 contre M€ 212,1 l’année précédente.

      o  Production cinématographique

Le chiffre d’affaires de l’activité de production et de distribution de films cinématographiques s’élève à M€ 78,0 en 2020 contre M€ 79,3 en 2019.

  • Le chiffre d’affaires de la distribution des films en salles en France s’élève à M€ 7,4 en 2020 contre M€ 23,1 en 2019. 2,7 millions d’entrées ont été réalisées en 2020 contre 8,7 millions d’entrées en 2019. La fermeture des salles françaises entre le 15 mars et le 21 juin 2020 puis à partir du 30 octobre n’a permis la sortie en salles que de six films contre dix en 2019. L’exploitation de Papi-sitter a été interrompue par le premier confinement après dix jours d’exploitation. Ce film a été programmé à nouveau après la réouverture des salles le 22 juin 2020. Adieu les cons a été programmé pendant neuf jours avant la fermeture des salles le 30 octobre et a réalisé près de 720 000 entrées alors qu’un couvre-feu était appliqué sur une grande partie du territoire.
     
  • Le chiffre d’affaires lié à la distribution en vidéo et en vidéo à la demande en France s’élève à M€ 20,8 en 2020 contre M€ 8,0 en 2019. Il comprend en 2020 les recettes liées à la cession de droits de diffusion de Bronx à Netflix. Outre l’effet de cette cession, le confinement et les couvre-feux ont eu un effet favorable sur les ventes d’œuvres en vidéo à la demande.
     
  • Les ventes de droits de diffusion aux chaînes de télévision françaises s’élèvent à M€ 31,8 en 2020 contre M€ 21,5 en 2019. Les chaînes françaises ont augmenté leurs diffusions de films de cinéma pendant les périodes de confinement et de couvre-feux, ce qui a bénéficié aux films du catalogue de Gaumont. Le chiffre d’affaires au 31 décembre 2020 comprend également des revenus liés à des droits de première diffusion pour les films Trois jours et une vie, Tout le monde debout et La Mort de Staline.
     
  • Le chiffre d’affaires à l’export s’élève à M€ 12,9 en 2020 contre M€ 21,0 en 2019. La fermeture des salles dans le monde a eu un effet direct sur les ventes de nouveautés à l’export. Les ventes de titres du catalogue se sont quant à elle maintenues pour une exploitation par les chaînes de télévision et en vidéo à la demande.
     
  • Production télévisuelle

Le chiffre d’affaires de l’activité de production et de distribution de programmes télévisuels s’élève à M€ 72,6 en 2020 contre M€ 127,9 en 2019.

La livraison de plusieurs programmes, notamment Narcos Mexico – Saison 3 a été reportée à 2021 à cause de la suspension des tournages due à la crise sanitaire. Neuf programmes ont néanmoins été livrés en 2020 contre huit en 2019, dont la série d’animation jeunesse Stillwater, partiellement livrée à APPLE, la série de fiction française Lupin : dans l’ombre d’Arsène – Saison 1, partiellement livrée à Netflix, la série de fiction française L’art du crime – Saison 4, livrée à France Télévisions, la série allemande Barbarians, livrée à Netflix et la série britannique Tin Star – Saison 3, livrée à Sky.

n RESULTATS 2020

Le résultat net part du Groupe de GAUMONT est une perte de M€ 16,8 en 2020 contre une perte de M€ 38,5 en 2019.

Le résultat des activités de production et distribution de films cinématographiques, y compris le coût des financements dédiés, avant frais de structure, s’élève à M€ 25,4 en 2020 contre M€ 13,2 en 2019. Cette progression s’explique d’abord par les performances de l’exploitation du catalogue de films.

Le résultat des activités de production et distribution de programmes télévisuels, y compris le coût des financements dédiés, avant frais de structure, est un bénéfice de M€ 10,8 en 2020 contre une perte de M€ 1,9 en 2019. Le résultat de l’activité en 2020 bénéficie d’un effet de comparaison favorable avec le résultat de l’activité en 2019 qui comprenait une charge d’amortissement de M€ 18,7 induite par une révision ponctuelle des recettes futures estimées.

Le résultat des activités de holding et immobilières s’élève à M€ 0,5 en 2020 contre M€ 1,9 en 2019. Le repli est principalement lié à la diminution des redevances de marque à cause de la fermeture des salles de cinéma en France pendant 162 jours en 2020.

Les coûts de structure y compris les coûts de financement des besoins généraux s’élèvent à M€ 52,6 en 2020 contre M€ 51,9 en 2019.

n CAPITAUX PROPRES ET ENDETTEMENT

Les capitaux propres consolidés part du Groupe s’élèvent au 31 décembre 2020 à M€ 213,3 contre M€ 230,2 au 31 décembre 2019. La diminution des capitaux propres est essentiellement liée au résultat de l’exercice.

En mars 2020, Pathé a procédé au paiement de la dernière échéance de M€ 63,3 en règlement du prix d’acquisition des parts dans Les Cinémas Pathé Gaumont.

L’endettement net s’élève à M€ 9,4 au 31 décembre 2020 contre M€ 30,4 au 31 décembre 2019. Il comprend principalement M€ 114,4 de trésorerie positive, M€ 60,0 d’emprunt obligataire de GAUMONT SA et M€ 56,2 de crédits auto-liquidatifs, assis sur les recettes de préfinancement et d’exploitation des séries américaines et allemandes.

n PERSPECTIVES

Gaumont a mis en place en 2020 les mesure d’organisation adaptées à la crise sanitaire et entend poursuivre ses activités de production d’œuvres nouvelles et d’exploitation du catalogue en 2021, tout en s’adaptant aux éventuelles évolutions de la situation.

La principale incertitude est liée au manque de visibilité concernant la réouverture des salles de cinéma en France et dans le monde, ce qui pénalisera l’activité du groupe en 2021.

Le programme des sorties en salles de films de long métrage sera fixé de manière évolutive au cours de l’année.

Six films dont la sortie en salles était initialement prévue en 2020 seront à programmer en 2021 ou 2022 :

  • Aline ! de Valérie Lemercier avec Valérie Lemercier, Sylvain Marcel et Danielle Fichaud ;
  • Le sens de la famille de Jean-Patrick Benes, avec Franck Dubosc et Alexandra Lamy ;
  • Serre-moi fort de Mathieu Amalric, avec Vicky Krieps et Arieh Worthalter ;
  • Mystère de Denis Imbert, avec Vincent Elbaz et Marie Gillain ;
  • Rosy de Marine Barnérias, documentaire ;
  • Illusions perdues de Xavier Giannoli, avec Benjamin Voisin, Cécile de France, Vincent Lacoste, Xavier Dolan, Jeanne Balibar et Gérard Depardieu.

      
D’autres films terminés au 31 décembre 2020 ou en cours de production pourront compléter ce programme de sorties.

Concernant les programmes télévisuels, la livraison initialement prévue en 2020 de quatre séries a été reportée à 2021 :

  • Do, Re & Mi, à AMAZON (production américaine en cours) ;
  • Narcos Mexico - saison 3, à Netflix (production américaine en cours et dont le tournage avait été interrompu au premier semestre 2020) ;
  • Plan B, à TF1 (fiction française, en post-production) ;
  • Westwall, à ZDF (production allemande, en post-production).

Les séries suivantes sont en cours de production pour une livraison prévue en 2021 :

  • Stillwater, à APPLE (animation jeunesse, livraison partielle en 2020) ;
  • Bionic Max, à Gulli (animation jeunesse, en cours de production) ;
  • Lupin : dans l’ombre d’Arsène, à Netflix (fiction française, livraison partielle en 2020) ;
  • Lords of scam, à Netflix (série documentaire française, en cours de production) ;
  • Nona et ses filles, à Arte et SWR (série française, en post-production) ;
  • Ce que Pauline ne vous dit pas, à France Télévisions (série française, en préproduction) ;
  • L’art du crime – saison 5, à France Télévisions (série française, en préproduction) ;
  • Frau Sonntag bewährt sich, à ARD (production allemande, en post-production) ;
  • Die Wespe, à SKY (production allemande, en préproduction).

Gaumont n’a pas connaissance d’autres risques et incertitudes que ceux visés dans les perspectives ci-dessus pour l’exercice 2021.

 n PROCHAINES DATES DE COMMUNICATION FINANCIERE

Le communiqué sur les résultats semestriels consolidés au 30 juin 2021 sera publié le 9 septembre 2021.


ANNEXE : Chiffre d’affaires consolidé annuel et du second semestre

Chiffre d’affaires consolidé par secteur d’activité
(en millions d’euros)
31-déc-2031-déc-19% de variation
Production et distribution de films cinématographiques78,079,3-2%
Salles France7,423,1-68%
Vidéo et vidéo à la demande France20,88,0160%
Télévision France31,821,547%
Export12,921,0-38%
Autres revenus d'exploitation des films (1)5,25,7-8%
Production et distribution de programmes télévisuels72,6127,9-43%
Production américaine et Animation jeunesse44,0102,1-57%
Fictions et documentaires Français et productions européennes28,525,811%
Redevance de marque1,12,7-61%
Autres produits divers (2)2,32,24%
GROUPE GAUMONT154,0212,1-27%
(1) Dont principalement les produits dérivés, l'édition musicale et les activités de vente de droits de GP Archives
(2) Dont principalement les locations immobilières et diverses prestations de services rendues à des tiers
    
 2ème semestre
Chiffre d’affaires consolidé par secteur d’activité
(en millions d’euros)
20202019% de variation
Production cinématographique39,9 44,2 -10%
Salles France4,215,8-73%
Vidéo et vidéo à la demande France16,83,8345%
Télévision France10,511,6-9%
Export5,49,8-45%
Autres revenus d'exploitation des films (1)3,03,3-10%
Production télévisuelle43,0 118,0 -64%
Production américaine et Animation jeunesse21,998,0-78%
Fictions et documentaires Français et productions européennes21,020,05%
Redevance de marque0,3 1,4 -76%
Autres produits divers (2)0,9 1,0 -18%
GROUPE GAUMONT84,0 164,7 -49%
(1) Dont principalement les produits dérivés, l'édition musicale et les activités de vente de droits de GP Archives
(2) Dont principalement les locations immobilières et diverses prestations de services rendues à des tiers

Pièce jointe

  • GAUMONT 311220 - version PDF" rel="nofollow">RESULTAT Groupe GAUMONT 311220 - version PDF

Jeudi 11 mars 2021, 22h00 - Source Globenewswire.com   - LIRE LA SUITE
Partager :





Flux Rss GAUMONT :


Top Secteurs



RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2021 | COMBourse.com