COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Audiovisuel > VIVENDI
ACTION :
ISIN : FR0000127771   Secteur : AUDIOVISUEL     Site : vivendi.com
NEWS :  302 sur 1 an | 15 sur 1 mois | 2 sur 72h
TVIC 1mois :  +5% Taux de variation d'information
Source : Globenewswire.com - il y a 34 jour(s) - 45 Vues

Financière de l'Odet : Résultats du premier semestre 2019

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Résultats du premier semestre 2019Le 12 septembre 2019   

Bons résultats de l’ensemble des activités du Groupe

au 1er semestre 2019

 

 

 

 

  • Chiffre d’affaires : 11 780 millions d’euros, 4 % à périmètre et change constants ( 8 % en données publiées).
 

  • Résultat opérationnel ajusté (EBITA ([1])) 918 millions d’euros, 27 % ([2]) à périmètre et change constants :
 

  • Bolloré Transport & Logistics : 309 millions d’euros en hausse de 15 % (2), bénéficiant de la croissance des volumes portuaires et d’une activité logistique soutenue.
  • Communication : 718 millions d’euros ( 28 % (2)) grâce aux bonnes performances de VIVENDI, portées par les résultats records d’Universal Music Group (UMG).
  • Stockage d’électricité et systèmes : résultats en légère amélioration à -81 millions d’euros contre -83 millions d’euros au 1er semestre 2018.
     
  • Résultat net part du groupe : 77 millions d’euros contre 48 millions d’euros au 1er semestre 2018, en hausse de 58 %. Le résultat net total est de 526 millions d’euros contre 601 millions d’euros au 1er semestre 2018 qui bénéficiait de la forte revalorisation des titres Spotify.
  

  • Endettement net : 7 242 millions d’euros, en hausse de 2 210 millions d’euros liée à VIVENDI ( 2 309 millions d’euros) | Gearing : 29 %.
 

 

 

 

 

 

Résultats du premier semestre 2019

 

 

Le Conseil d’administration de Financière de l’Odet, réuni le 12 septembre 2019, a arrêté les comptes du premier semestre 2019.

 

Le chiffre d’affaires du premier semestre 2019 s’élève à 11 780 millions d’euros en hausse de 4 % à périmètre et taux de change constants ( 8 % en données publiées) en raison de :

 

  • la légère progression des activités de Transport et Logistique 
    • Bolloré Logistics : - 0,1 % en raison de la baisse des volumes aériens et maritimes dans la commission de transport compensée en partie par la hausse des taux de fret et une activité logistique soutenue ( 10 %) ;
    • Bolloré Africa Logistics : 1 % portée par la croissance des terminaux portuaires (Abidjan Terminal, Bénin Terminal, Freetown, Togo terminal, Conakry Terminal et Congo Terminal) ;
  • la croissance de 1 % du chiffre d’affaires de la logistique pétrolière, grâce à la hausse des prix des produits pétroliers ;
  • la progression des activités communication ( 7 %), attribuable à VIVENDI qui bénéficie de la forte croissance d’UMG ( 19 %).
 

 

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA ([3])) s’établit à 918 millions d’euros en progression de 27 % (4) à périmètre et taux de change constants par rapport au premier semestre 2018 ( 31 % en données publiées) en raison de :

 

  • la progression des activités transport et logistique : 10 % à taux de change et périmètre constant (4), grâce principalement à la bonne marche des terminaux portuaires ;
  • la forte croissance du résultat de la logistique pétrolière qui bénéficie de la progression des résultats de l’ensemble de ses activités distribution et stockage ;
  • la forte hausse de l’EBITA du secteur communication ( 28 %) grâce à la très bonne performance
    d’UMG ;
  • les dépenses maitrisées de l’activité Stockage d’Electricité et Systèmes.
 

 

Le résultat financier s’établit à 39 millions d’euros ([5]) contre 373 millions d’euros au premier semestre 2018 du fait principalement d’une moindre réévaluation des titres (Spotify, Tencent Music) qui s’établit à 155 millions d’euros au premier semestre 2019 contre 456 millions d’euros au premier semestre 2018.

 

La part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence non opérationnelles ressort à -10 millions d’euros contre 19 millions d’euros au premier semestre 2018, impactée à la fois par la baisse des résultats des plantations du Groupe Socfin dans un contexte de baisse des matières premières, et par l’érosion de la contribution de Telecom Italia ([6]).

 

Après prise en compte de -235 millions d’euros d’impôts, le résultat net consolidé s’établit à 526 millions d’euros, contre 601 millions d’euros au premier semestre 2018. Le résultat net part du Groupe ressort à 77 millions d’euros contre 48 millions d’euros au premier semestre 2018.

 

 

L’endettement net s’élève à 7 242 millions d’euros en hausse de 2 202 millions d’euros liée à l’augmentation de 2 309 millions d’euros de l’endettement net de VIVENDI (rachat d’actions, acquisition d’Editis, …). L’endettement net de Financière de l’Odet hors VIVENDI est en légère diminution de 107 millions d’euros à 5 109 millions d’euros. Les capitaux propres qui s’établissent à 24 557 millions d’euros (26 156 millions d’euros au 31 décembre 2018), intègrent la baisse des capitaux propres de VIVENDI du fait du rachat de 5 % de ses propres actions pour -1,6 milliard d’euros. Le ratio d’endettement net sur fonds propres (gearing) ressort à 29 % contre 19 % à fin 2018.
 

Au 30 juin 2019, les liquidités du Groupe ([7]), lignes confirmées non tirées et placements liquides, représentent un montant d’environ 2,3 milliards d’euros pour Financière de l’Odet et 9,7 milliards d’euros en incluant Vivendi.

 

 

Structure du Groupe  

  • Vivendi
    • Au 1er septembre 2019, le Groupe détient 321 millions d’actions VIVENDI représentant 26,3 % du capital et 29,6 % des droits de vote.
    • Dans le cadre de son programme de rachat d’actions pouvant porter sur 10 % du capital avec un prix maximum de 25 euros, VIVENDI a racheté, de mai à juillet 2019, 66 millions d’actions
      (5 % de ses propres actions) au prix de 24,60 euros, soit un montant de 1,6 milliard d’euros, et annulé
      95 millions d’actions représentant 7,23 % du capital. Le programme de rachat se poursuit.
       
  • Editis
    • Fin janvier 2019, VIVENDI a finalisé l’acquisition de 100 % du capital d’Editis, 2ème groupe d’édition français, représentant un décaissement de 833 millions d’euros.
       
  • Ubisoft
    • En mars 2019, VIVENDI a encaissé le solde du prix de cession de sa participation dans UBISOFT (5,87 % du capital) pour 429 millions d’euros.
 

 

 

*****
***
*

 

 

 

 

 

 

 

 

  Chiffres clés consolidés de Financière de l’Odet


(en millions d’euros)  1er semestre 2019  1er semestre 2018  Variation
  Chiffre d'affaires11 78010 8818%
  EBITDA ([8])1 4101 19418%
  Amortissements et provisions(492  )(493)(0%)
Résultat opérationnel ajusté (EBITA (8))91870131%
Amortissements issus des PPA (8)(186)(158)18%
  Résultat opérationnel73154335%
  Dont MEE opérationnelles615(62%)
  Résultat financier39373(89%)
  Part dans le résultat net des sociétés   
  mises en équivalence non-opérationnelles(10)19(153%)
  Impôts  (235)(335)(30%)
  Résultat net526601(12%)
  Résultat net part du Groupe774858%
  Minoritaires449552  (19%)
    
   30 juin 2019  31 décembre 2018  Variation (M€)
Capitaux propres24 55726 156(1 599)
  dont part du groupe3 8723 81458
  Endettement net7 242  5 0402 202
  Gearing ([9])29%19% 

Liquidités ([10]) : au 30 juin 2019 le montant des lignes confirmées non tirées et placements liquides est d’environ 2,3 milliards d’euros pour Financière de l’Odet et 9,7 Md€ en incluant Vivendi.

²

Évolution du chiffre d’affaires par activité au 1er semestre


(en millions d’euros)1er semestre1er semestre1er semestre  Croissance  Croissance
 
  • 2019
  2018 (1)  2018  publiéeorganique
  Transport et Logistique2 9742 9692 9471%0,2%
  Logistique Pétrolière1 2781 2631 2601 %1%
  Communication7 3516 8856 47214%7%
  Stockage d'Electricité et Systèmes160184182(12%)(13%)
  Autres (Actifs Agricoles, Holdings)172020(17%)(16%)
Total11 78011 32110 8818%4%
  1. à périmètre et change constants

Les valeurs présentées sont exprimées en millions d’euros et arrondies à la décimale la plus proche. Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.

Évolution du chiffre d’affaires par trimestre


(en millions d’euros)  1er trimestre  2ème trimestre
   2019  2018 (1)  2018  2019  2018 (1)  2018
  Transport et Logistique1 4831 4481 4351 491 1 5211 511
  Logistique Pétrolière665671670613592590
  Communication3 4583 2713 1233 8933 6143 349
  Stockage d'Electricité et Systèmes759089  859493
  Autres (Actifs Agricoles, Holdings)8101081010
Total5 6905 4905 3276 0905 8315 555
  1. à périmètre et change constants

Les valeurs présentées sont exprimées en millions d’euros et arrondies à la décimale la plus proche. Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.

EBITA par activité


(en millions d’euros)  1er semestre 2019  1er semestre 2018  Variation
Bolloré Transport & Logistics30926616%
    Transport et Logistique (1)28425512%
    Logistique Pétrolière2511122%
  Communication 71854232%
  Stockage d'Electricité et Systèmes(81)(83)-
  Autres (Actifs Agricoles, Holdings) (1)(28)(24)-
  Total 91870131%
  % CA7,8%6,4%134 bps
  1. Avant redevances de marque

             

Les procédures d'examen limité sur les comptes semestriels ont été effectuées. Le rapport d'examen limité sera émis après vérification du rapport semestriel d’activité.

*****
***
*

Comparabilité des comptes

Nouvelles normes appliquées au 1er janvier 2019

  • IFRS 16 – « Contrats  de location»
    • Application au 1er janvier 2019, sans retraitement des périodes comparatives.
    • Constatation au bilan des droits d’utilisation et d’une dette locative de 2 Md€.
    • L’application de la norme IFRS 16 a un effet de 36 M€ sur l’EBITA du Groupe au 30 juin 2019 et de - 45 M€ sur les charges financières.
       
  • Évolution du périmètre de consolidation
    • Editis est consolidé par VIVENDI depuis le 1er février 2019
    • InGrooves est consolidé par UMG depuis le 15 mars 2019
  • Devises

                    

 S1 2019S1 2018Variation
USD1,131,217%
GPB0,870,881%
JPY124,30131,606%
ZAR16,0414,89(8%)
NGN408,60436,126%
CDF1880,001 954,004%
  • Bilan actif et passif après modifications liées aux nouvelles mesures comptables
Actif - En millions d'euros30 juin 201901/01/2019(1) Passif - En millions d'euros30 juin 201901/01/2019(1)
       
Goodwill15 440,614 409,6 Capital105,4105,4
Autres immobilisations incorporelles10 278,310 286,6 Primes liées au capital87,787,7
Immobilisations corporelles4 442,54 252,3 Réserves consolidées3 678,53 549,7
Titres mis en équivalence4 562,44 507,2 Capitaux propres, part du Groupe3 871,53 742,8
Autres actifs financiers non courants4 815,44 594,4 Intérêts minoritaires20 685,622 124,1
Impôts différés847,4829,9 Capitaux propres24 557,125 866,8
Autres actifs non courants789,2662,3 Dettes financières non courantes9 899,68 333,7
Actifs non courants41 175,839 542,3 Provisions pour avantages au personnel932,4866,6
Stocks et en-cours975,41 174,0 Autres provisions non courantes429,0393,7
Clients et autres débiteurs7 803,77 555,6 Impôts différés2 605,82 808,4
Impôts courants161,2164,1 Autres passifs non courants2 219,12 095,0
Autres actifs financiers courants997,41 080,5 Passifs non courants16 085,814 497,4
Autres actifs courants758,4662,7 Dettes financières courantes2 457,02 081,8
Trésorerie et équivalents de trésorerie4 174,34 784,9 Provisions courantes391,3423,2
Actifs courants14 870,415 421,9 Fournisseurs et autres créditeurs11 410,911 096,1
Total Actif56 046,254 964,2 Impôts courants164,2210,1
    Autres passifs courants979,8788,8
    Passifs courants15 403,214 600,0
    Total Passif56 046,254 964,2
  1. Après modifications liées aux nouvelles normes comptables

Glossaire

  • Croissance organique : à taux de change et périmètre constants.
  • Revenu net (Havas Group) : correspond au chiffre d’affaires après déduction des coûts refacturables.
  • Résultat opérationnel ajusté (EBITA) : correspond au résultat opérationnel avant les amortissements des actifs incorporels liés aux regroupements d’entreprises – PPA (purchase price allocation), les dépréciations des écarts d’acquisition et autres actifs incorporels liés aux regroupements d’entreprises.
  • EBITDA : résultat opérationnel avant amortissements et dépréciations.
  • Endettement financier net / Position nette de trésorerie : somme des emprunts au coût amorti, minorés de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, actifs financiers de gestion de trésorerie ainsi que des instruments financiers dérivés nets (actifs ou passifs) ayant pour sous-jacent un élément de l’endettement financier net, ainsi que des dépôts en numéraire adossés à des emprunts.

Les mesures à caractère non strictement comptable définies ci-dessus doivent être considérées comme une information complémentaire qui ne peut se substituer à toute mesure des performances opérationnelles et financières à caractère strictement comptable et Financière de l’Odet considère qu’ils sont des indicateurs pertinents des performances opérationnelles et financières du Groupe. De plus, il convient de souligner que d’autres sociétés peuvent définir et calculer ces indicateurs de manière différente. Il se peut donc que les indicateurs utilisés par Financière de l’Odet puissent être directement comparés à ceux d’autres sociétés.

Les pourcentages d’évolution indiqués dans ce document sont calculés par rapport à la même période de l’exercice précédent, sauf mention particulière. En raison des arrondis, dans cette présentation, la somme de certaines données peut ne pas correspondre exactement au total calculé et le pourcentage peut ne pas correspondre à la variation calculée.




1 Voir glossaire

2 Retraité de la première application de la norme IFRS 16, qui a un impact positif de 36 millions d’euros sur l’EBITA, la croissance est de 22 % pour le Groupe, 9 % pour Bolloré Transport & Logistics et 24 % pour Vivendi.

3 Voir glossaire

4 Retraité de la première application de la norme IFRS 16 qui a un impact positif de 36 millions d’euros sur l’EBITA, la croissance est de 22 % pour le Groupe,
9 % pour Bolloré Transport & Logistics et 24 % pour Vivendi.

5 L’impact de l’introduction de la norme IFRS 16 (charge d’intérêts sur la dette de loyer) est de -45 millions d’euros

6 reclassée en mise en équivalence non opérationnelle depuis le 30 juin 2018

7 hors Vivendi

8 Voir glossaire

9 Gearing = ratio endettement net / fonds propres

10 Hors Vivendi


Pièces jointes

Jeudi 12 septembre 2019, 18h30 - Source Globenewswire.com   - LIRE LA SUITE
Partager :





Flux Rss VIVENDI :


Top Secteurs

Bolloré, actionnaire de Mediobanca, soutient son dirigeant Challenges.fr
12 oct.
Vivendi prêt à élargir son combat juridique contre Mediaset Challenges.fr
22 sept.
Vivendi tient son hit avec Universal Music Challenges.fr
29 sept.
Michèle Benbunan remplace Pierre Conte à la tête d'Editis Challenges.fr
30 sept.
Vivendi saisit la justice en Italie contre la réorganisation de Mediaset Challenges.fr
03 oct.
Vivendi : Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 30 Septembre au 4 Octobre 2019 Businesswire.fr
07 oct.
Vivendi s’engage dans le mécénat de compétences Businesswire.fr
11 oct.
La justice espagnole suspend le projet européen de Mediaset Challenges.fr
11 oct.
Retrait d'un recours de Vivendi contre le projet européen de mediaset Challenges.fr
14 oct.


RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2019 | COMBourse.com