COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :
Source : Globenewswire.com - il y a 72 jour(s) - 36 Vues

Virbac: résultat opérationnel du premier semestre 2022 en croissance qui reflète le dynamisme de notre activité

CHIFFRES CONSOLIDÉS AU 30 JUIN
en millions € 
 20222021 restated 5Évolution 2022/2021 
Chiffre d’affaires616,4529,4 16,4% 
Évolution à taux de change constants   12,0% 
Évolution à taux de change et périmètre constants 1   12,0% 
Résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d’acquisitions 2117,4104,4 12,4% 
en % du CA
en % du CA à taux constants
19,0%
19,0%
19,7%

 
  
Amortissement des actifs incorporels d’acquisitions1,92,2  
Résultat opérationnel courant115,5102,2 13,0% 
Charges et produits non récurrents0,00,0  
Résultat opérationnel115,5102,2 13,0% 
Résultat net consolidé77,673,7 5,2% 
Dont résultat net - Part du Groupe77,572,0  
Capitaux propres - Part du Groupe819,7697,0 17,6% 
Excédent financier net 319,654,5-64,0% 
Cash-flow opérationnel avant intérêts et impôt 4138,3122,7 12,8% 

1 L’évolution à taux de change et périmètre constants correspond à la croissance organique des ventes hors variation des taux de changes en calculant l’indicateur de l’exercice considéré et celui de l’exercice précédent sur la base de taux de change identiques (le taux de change utilisé est celui de l’exercice précédent), et hors variation de périmètre en calculant l’indicateur de l’exercice considéré sur la base du périmètre de consolidation de l’exercice précédent.
2 Le résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions reflète le résultat courant retraité de l’impact des dotations aux amortissements des actifs incorporels issus des opérations d’acquisitions.
3 L’excédent financier net correspond aux passifs financiers courants (53,6 millions €) et non courants (64,4 millions €) ainsi qu'à l'obligation locative liée à l'application d'IFRS 16 (38,2 millions €), minorés de la trésorerie et équivalents de trésorerie (175,8 millions €) tels que publiés dans l’état de la situation financière.
4 Le cash-flow opérationnel correspond au résultat opérationnel (115,5 millions €) retraité des éléments n’ayant pas d’impact en trésorerie et des impacts liés aux cessions. Sont ainsi retraités les amortissements et dépréciations des immobilisations (21,7 millions €), les provisions pour risques et charges (-0,3 million €), les provisions liées aux avantages du personnel (0,9 million €), les autres charges et produits sans impact de trésorerie (0,4 million €), et les impacts des cessions (0,1 million €).
5 Pour mémoire, en mars 202, l'IFRS IC avait publié une décision définitive relative à la comptabilisation des coûts de configuration et de personnalisation d'un logiciel utilisé dans le cadre d'un contrat de type Saas. Au 30 juin 2021, les impacts étaient en cours d'analyse, et la décision n'avait alors pas été encore appliquée lors de l'établissement des comptes semestriels. L'information comparative a donc été retraitée dans les comptes consolidés au 30 juin 2022.

Les comptes ont été audités par les commissaires aux comptes, et examinés par le conseil d’administration en date du 13 septembre 2022. Le rapport des commissaires aux comptes est en cours d’émission. Les comptes et la présentation détaillée des résultats semestriels sont disponibles sur le site corporate.virbac.com.


Grâce à la mobilisation constante des équipes Virbac pour la santé animale, nous observons un chiffre d’affaires au premier semestre de 616,4 millions €, en progression par rapport à 2021 de 16,4%. Hors impact favorable des taux de change, le chiffre d’affaires est en progression de 12,0%. Cette croissance bénéficie, pour partie, d'un effet de base favorable représentant un point de croissance du chiffre d’affaires, expliqué par les nouveaux produits acquis à partir du deuxième trimestre 2021.

Toutes les zones sont en croissance organique à fin juin. Il est à noter cependant, que le trimestre écoulé marque le pas des croissances à deux chiffres en Europe, du fait du ralentissement du marché tel qu’anticipé dans notre perspective annuelle. Ainsi, le chiffre d’affaires de cette zone progresse de 6,8% à taux réels ( 6,2% à taux constants), grâce à la contribution principalement du Royaume-Uni, de la France et de l'Italie. La zone est portée par le fort dynamisme des gammes pour les animaux de compagnie (notamment le petfood, les spécialités, et les vaccins), qui compensent le retrait sur les gammes destinées aux animaux de production. En Asie-Pacifique, l’évolution à taux réels est de 19,8% ( 15% à taux de change constants). L’Australie et l’Inde tirent la croissance de la zone générant plus de 85% de cette dernière notamment sur les produits à destination des bovins, ce qui permet de compenser largement le retrait de la Chine, qui a été fortement impactée par les confinements du début de l’année, et qui en dépit d’un rebond depuis mai, reste en retrait à fin juin. En Amérique latine, l’activité a progressé de 25,1% à taux réels ( 14,6% à taux de change constants), grâce notamment à la contribution du Brésil et du Mexique. Enfin, aux États-Unis, l’activité progresse de 32,2% ( 19,9% à taux de change constants). Elle bénéficie des ventes soutenues sur les nouveaux produits lancés en 2021 (Clomicalm et Itrafungol) et sur ceux lancés en début d’année 2022 (le petfood et Tulissin pour le segment des animaux de production), ainsi que des bonnes performances sur la gamme dentaire et dermatologie.

Le résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d’acquisitions s’élève à 117,4 millions €, en forte progression par rapport au premier semestre 2021 (104,4 millions €). Cette amélioration s’explique surtout par la croissance soutenue de notre chiffre d'affaires, portée par des performances solides dans toutes les zones, et ce en dépit du ralentissement de la dynamique de marché constatée depuis le début de l’année. Elle est partiellement compensée par une dégradation de la marge en valeur relative liée aux impacts de l'inflation sur les coûts des matières premières et sur les dépenses opérationnelles telles que le transport et l’énergie. Nous constatons également un rebond des dépenses commerciales (frais de déplacement, séminaires…), post période du Covid-19, ainsi que la hausse de nos dépenses de R&D comme suite à notre volonté d’augmenter nos dépenses dans ce domaine. Á noter également, que le résultat semestriel à fin juin 2022 bénéficie de la comptabilisation d’un produit de 3 millions €, dernière tranche de compensation au titre de la poursuite des projets de R&D acquis auprès d’Elanco en 2021. Pour mémoire, le résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d’acquisitions du premier semestre 2021 avait bénéficié de la comptabilisation d’éléments exceptionnels à hauteur de 6,6 millions € (4 millions € de compensation au titre de la poursuite des projets de R&D auprès d’Elanco, 1 million € de marge additionnelle sur les produits Clomicalm et Itrafungol ayant bénéficié d’un coût des ventes à zéro dans le cadre de l’acquisition, et 1,6 million € au titre de la reprise d’une provision pour litige). Après retraitement de l’impact positif de ces éléments sur les deux périodes, le ratio de “résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d’acquisitions” sur “chiffre d’affaires” à fin juin 2022 ressort à 18,6% en légère progression par rapport à la même période de 2021 (18,5%).

Le résultat net consolidé s’établit à 77,6 millions €, en progression de 5,2% par rapport au premier semestre 2021. Cette amélioration de notre résultat net s’explique par les raisons données ci-dessus, en particulier la croissance de notre activité et la bonne maîtrise de nos dépenses opérationnelles, qui restent contenues en valeur relative en proportion de notre chiffre d'affaires, et ce malgré la pression inflationniste observée au premier semestre 2022. À noter que notre résultat financier correspond à une charge de 8,1 millions €, en forte hausse par rapport au premier semestre 2021 (charge de 1,6 millions €). Ceci s’explique par la dégradation du résultat de change (perte latente), du fait de la dépréciation du peso chilien face à l'euro et au dollar américain sur le premier semestre 2022 en comparaison de la même période en 2021. Cette dernière n’est que partiellement compensée par la baisse du coût de l’endettement net de 2,5 millions €, résultant de la diminution des intérêts sur les couvertures de taux arrivées à échéance au second semestre 2021 et en janvier 2022.

Le résultat net - Part du Groupe s’établit à 77,5 millions €, soit une hausse de 7,7% par rapport au premier semestre de l’année précédente (72 millions €), tirée par la performance opérationnelle, les éléments partagés plus haut, et la diminution de la part des intérêts non contrôlés au 30 juin 2022, suite à l'acquisition à 100% de la société Centrovet sur le deuxième semestre 2021.

Sur le plan financier, notre excédent financier net s'élève à 19,6 millions € à fin juin 2022, contre 73,8 millions € à fin décembre 2021. Cette dégradation sur les six premiers mois de l’année s'explique principalement par la cyclicité de notre modèle de génération de cash; la génération de cash s’effectuant plutôt sur la deuxième partie de l’année. Cette situation a été accentuée sur la période par des besoins en fonds de roulement plus élevés au premier semestre 2022, compte tenu de la forte progression de notre chiffres d'affaires, d’une réduction du montant des créances clients factorisées, des dépenses d'investissements plus soutenues, et enfin de l’augmentation des dividendes versés au titre du résultat 2021.
À noter que, le 12 septembre 2022, VIRBAC a obtenu de ses banques à l'unanimité, la prorogation d'échéance d'un an de la maturité de son contrat de financement syndiqué de 200 millions €, celle-ci est désormais fixée à octobre 2027.

Perspectives
La croissance du chiffre d’affaires à taux et périmètre constants reste attendue dans une fourchette comprise entre 5% et 10% et sera affinée à l’occasion de la publication du chiffre d’affaires du troisième trimestre. Le ratio de «résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d’acquisitions» sur «chiffre d’affaires» devrait se consolider autour de 15% à taux de change constants, et ce en dépit des impacts de l’inflation. Enfin, notre désendettement devrait se situer autour de 30 millions € hors dividendes, à périmètre et taux de change constants. L’augmentation de notre besoin en fonds de roulement liée à la croissance de notre activité, à l’inflation, ainsi qu’à des décisions de management (stock de sécurité par exemple) nous a conduit à ajuster à la baisse nos prévisions de désendettement pour l’année 2022.


PRÉSENTATION ANALYSTES – VIRBAC

Nous tiendrons une réunion analystes virtuelle le vendredi 16 septembre 2022 à 14h30 (heure de Paris - CEST).

Informations pour les participants:

Lien d’accès au webcast : https://bit.ly/3IUnx0t

Ce lien d’accès est disponible sur le site corporate.virbac.com, rubrique « communiqués financiers ». Il permet aux participants d’accéder au webcast en direct et/ou en archive.

Vous pourrez poser vos questions au format chat (texte) directement lors du webcast, ou après visionnage du replay à l’adresse courriel : finances@virbac.com.



Œuvrer depuis toujours pour la santé animale
Chez VIRBAC, nous mettons des solutions innovantes à disposition des vétérinaires, éleveurs et propriétaires d’animaux de plus de 100 pays autour du monde. Couvrant plus de 50 espèces, notre gamme de produits et services permet de diagnostiquer, prévenir et traiter la majorité des pathologies. Chaque jour, nous nous engageons à améliorer la qualité de vie des animaux et à façonner tous ensemble l’avenir de la santé animale.


Virbac : Euronext Paris - compartiment A –code ISIN : FR0000031577 / MNEMO : VIRP
Direction financière : tél. 04 92 08 71 32 - finances@virbac.com - corporate.virbac.com

Pièce jointe




Jeudi 15 septembre 2022, 18h30 - Source Globenewswire.com   LIRE LA SUITE
08h31

Rémy Cointreau dépasse les attentes au premier semestre

07h32

Rémy Cointreau : Excellent premier semestre

18h30

RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE DE L’EXERCICE 2022-2023

18h31

Villeroy (BCE): Le pic d'inflation devrait être atteint d'ici au premier semestre 2023

12h33

Parrot: forte croissance de l'activité du nouveau périmètre

18h32

Mauna Kea Technologies publie ses résultats financiers du premier semestre 2022

08h30

ALSTOM SA: Solides résultats d’Alstom au premier semestre 2022/23. Perspectives pour l’exercice fiscal 2022/23 et objectifs à moyen terme 2024/25 confirmés, soutenus par un modèle d’affaires résilient.

08h30

ALSTOM SA: Présentation des résultats d'Alstom au premier semestre 2022/23

06h32

TPE/PME : Au premier semestre, les salaires ont augmenté en moyenne de 3,1 %

09h30

CBI : Résultats préliminaires du 1er semestre de l’exercice 2022-2023 (clos le 30 septembre 2022)

14h30

Virbac : Déclaration d'actions et de droits de vote 10/2022

19h00

Bonduelle - Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2022-2023 : Croissance alimentée par les revalorisations tarifaires sur le premier trimestre

19h00

SII Chiffre d’affaires du premier semestre 2022/2023

18h05

ABEO : Chiffre d'affaires du 1er semestre 2022/23 en progression de 23,2% à 117,8 M EUR - Prises de commandes solides sur le semestre à 113,8 M EUR

18h05

DELTA PLUS GROUP : Chiffre d'affaires de 307,4M EUR sur les 9 premiers mois de 2022 en croissance de +24,2% par rapport à 2021 - Croissance organique de +4,4%





EDF: comment Luc Rémont s’est préparé au poste de PDG le plus exposé de France 22 nov.
Lefigaro.fr
Renault-Nissan: ce scénario qui mettrait le Japonais sous pression 22 nov.
Challenges.fr
Insultes, crachats, gestes déplacés... Le quotidien sous tension des agents du fisc 22 nov.
Lefigaro.fr
Ces Renault Kangoo électriques qui finissent aux champs 22 nov.
Challenges.fr
Une voile géante pour tracter un navire d’Airbus et réduire son empreinte carbone 21 nov.
20minutes.fr
Disney fait revenir son ancien patron Bob Iger 21 nov.
Challenges.fr
L'étonnant palmarès des départements où l’immobilier baisse ou grimpe le plus 24 nov.
Lefigaro.fr

REAGISSEZ SUR L'ACTU DANS LES FORUMS COMBOURSE !
RECEVEZ GRATUITEMENT NOS RAPPORTS QUOTIDIEN !



Comment le gouvernement pourrait "saucissonner" la réforme des retraites 25 nov.
Challenges.fr
Brian Chesky : Elon Musk, Anne Hidalgo et moi 25 nov.
LePoint.fr

Top Secteurs


RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2022 | COMBourse.com