COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
 
CREER VOTRE COMPTE
Communication Officielle
Jeudi 25 avril 2024, 07h01  (il y a 2 mois)

Dassault Systèmes annonce des résultats solides au premier trimestre et réaffirme ses objectifs annuels

Communiqué de Presse

VELIZY-VILLACOUBLAY, France 25 avril 2024

Dassault Systèmes annonce des résultats solides au premier trimestre et réaffirme ses objectifs annuels

Dassault Systèmes (Euronext Paris : FR0014003TT8, DSY.PA) publie ses résultats financiers estimés non-audités en IFRS pour le premier trimestre clos le 31 mars 2024. Ces résultats estimés ont été approuvés par le Conseil d’administration le 24 avril 2024. Ce communiqué comporte également une information financière exprimée en données non-IFRS pour laquelle un tableau de réconciliation avec les données IFRS figure en annexe.

Faits marquants

(données non auditées, en IFRS et non-IFRS sauf mention contraire,
croissance du chiffre d’affaires à taux de change constants)

  • Hausse de 7% du chiffre d’affaires logiciel au 1er trimestre, en ligne avec les objectifs, et de 2% du chiffre d’affaires prestations de services, entraînant une croissance de 6% du chiffre d’affaires total ;
  • Progression de 9% du chiffre d’affaires combinant licences et souscriptions ;
  • Croissance de 29% du chiffre d’affaires logiciel 3DEXPERIENCE1, reflétant la poursuite de l'adoption de la plateforme dans les industries Transport et Mobilité et Aérospatiale et Défense ;
  • Marge opérationnelle IFRS de 21,6% au 1er trimestre. Marge opérationnelle non-IFRS de 31,1%, en hausse de 50 points de base à taux de change constants soit supérieure aux objectifs, grâce à une gestion rigoureuse des coûts ;
  • Bénéfice net par action (BNPA) dilué IFRS en progression de 11% à 0,21 euro en données publiées, et BNPA dilué non-IFRS en hausse de 12% à 0,30 euro, à taux de change constants, au 1er trimestre ;
  • Trésorerie nette de 1,1 milliard d’euros au 31 mars 2024 ; flux de trésorerie opérationnelle IFRS de 0,7 milliard d’euros ;
  • Confirmation des objectifs non-IFRS pour l’exercice 2024 : BNPA dilué compris entre 1,29 euro et 1,31 euro, en hausse de 10% à 12% et croissance du chiffre d'affaires total de 8% à 10%.

Commentaire du Directeur Général de Dassault Systèmes

Pascal Daloz, Directeur Général de Dassault Systèmes, déclare :

« Au premier trimestre, notre activité 3DEXPERIENCE a enregistré des résultats solides. La plupart des entreprises leaders dans les industries manufacturières ont désormais adopté notre plateforme afin de tirer parti de sa valeur scientifique, de ses capacités d'intégration et de la flexibilité apportée par le Cloud. Pour les mois à venir, de nombreuses opportunités se présentent dans les industries de Transport et Mobilité ainsi qu’en Aérospatial et Défense.

Le secteur des Sciences de la vie s’oriente vers un modèle centré sur le patient et se transforme sous l’effet des transferts de technologie des laboratoires aux bioréacteurs et de l’utilisation de l’intelligence artificielle générative pour accélérer l’innovation. Dans ce secteur, nous reproduisons ce que nous avons fait dans d’autres industries en proposant une plateforme de bout en bout. Cette transformation pose les bases de nouvelles sources de croissance durables.

Tout en étant ancrés dans le présent, nous avons toujours œuvré pour créer une empreinte positive dans le monde de demain. Faire advenir l’économie générative est la prochaine étape de notre parcours, et cela va au-delà du fait d’étendre les jumeaux virtuels aux organismes vivants : le principe de l’économie générative est d’apprendre du vivant pour mettre en place des modes de vie à zéro émission nette – en restituant à la planète et à la société plus que ce que nous prélevons. Il est donc aujourd’hui crucial pour nos clients de développer une vision plus holistique de l’ensemble des cycles de vie et de l’impact de leurs activités.

C’est ce que permet notre plateforme 3DEXPERIENCE, grâce à laquelle nos clients peuvent connecter les données issues de l'expérience aux modèles issus de la science. Avec nos moteurs d'IA générative, nos clients pourront aller plus loin dans la circularité et élever leurs données en savoir et savoir-faire à forte valeur ajoutée. »

Résultats financiers

En millions d'Euros, à l'exception des données par action et des pourcentages

 IFRS  Non-IFRS
 T1 2024T1 2023VariationVariation à taux de change constants T1 2024T1 2023VariationVariation à taux de change constants
Chiffre d'affaires total 1 499,71 434,25%6% 1 499,71 434,25%6%
Chiffre d'affaires logiciel 1 352,81 288,25%7% 1 352,81 288,25%7%
Marge opérationnelle 21,6%20,8% 0,8pt  31,1%31,0% 0,1pt 
BNPA dilué 0,210,1911%  0,300,288%12%

Comparaison du 1er trimestre 2024 par rapport au 1er trimestre 2023

(données non auditées, en IFRS et non-IFRS sauf indication contraire,

croissances du chiffre d’affaires à taux de change constants)

  • Chiffre d’affaires total : Le chiffre d’affaires total progresse de 6% à 1,50 milliard d’euros. Le chiffre d’affaires logiciel est en croissance de 7% à 1,35 milliard d’euros. Le chiffre d’affaires souscription et support augmente de 7% ; le chiffre d’affaires récurrent représente 84% du chiffre d’affaires logiciel. Le chiffre d’affaires licences et autres ventes de logiciels progresse de 7% à 219 millions d’euros. Le chiffre d’affaires prestations de services est en hausse de 2% à 147 millions d’euros sur le trimestre.

  • Chiffres d’affaires logiciel par zone géographique : La zone Amériques est en croissance de 5% et représente 41% du chiffre d’affaires logiciel. Hors MEDIDATA, le chiffre d’affaires de la zone progresse de 9% grâce à la forte dynamique des industries Maison et Mode, Aérospatial et Défense ainsi que Transport et Mobilité. La zone Europe (37% du chiffre d’affaires logiciel) est en hausse de 7%, portée par une croissance à deux chiffres en Europe de l’Ouest et en Europe du Nord, avec de bons résultats dans les principales industries. En Asie (22% du chiffre d’affaires logiciel), le chiffre d'affaires a augmenté de 10%, notamment grâce à la Chine qui affiche une forte croissance à deux chiffres. Le Japon, la Corée et l'Inde ont connu une croissance élevée à un chiffre.

  • Chiffre d’affaires logiciel par ligne de produits :

    • En Innovation industrielle, le chiffre d’affaires logiciel progresse de 9% à 731 millions d’euros, grâce à la poursuite de la forte dynamique de la 3DEXPERIENCE. CATIA et ENOVIA affichent une croissance élevée à un chiffre. L’Innovation industrielle représente 54% du chiffre d’affaires logiciel de la période.
  • En Sciences de la vie, le chiffre d’affaires logiciel baisse de 2% à 285 millions d’euros et représente 21% du chiffre d’affaires logiciel. Comme attendu, le chiffre d’affaires de MEDIDATA s’inscrit en léger repli.

  • En Innovation pour les PME, le chiffre d’affaires logiciel augmente de 10% à 337 millions d’euros et représente 25% du chiffre d’affaires logiciel. SOLIDWORKS a enregistré une croissance significative de son chiffre d'affaires souscription, tandis que CENTRIC PLM a maintenu sa forte dynamique, continuant à bénéficier de sa position de leader sur le marché et de sa stratégie de diversification réussie.

  • Chiffre d’affaires par industrie : Transport et Mobilité, Aéronautique et Défense, Maison et Mode ainsi que Produits de grande consommation et distribution enregistrent les taux de croissance les plus élevés du trimestre.

  • Principaux moteurs de croissance : Le chiffre d'affaires logiciel 3DEXPERIENCE progresse de 29% et représente 36% du chiffre d’affaires logiciel éligible 3DEXPERIENCE. Le chiffre d'affaires logiciel cloud est en croissance de 6% et représente 24% du chiffre d'affaires logiciel. Hors MEDIDATA, le chiffre d'affaires logiciel cloud progresse de 49% à taux de change constants.

  • Marge et résultat opérationnels : En données publiées, le résultat opérationnel IFRS progresse de 9%, tandis que le résultat opérationnel non-IFRS est en hausse de 5% à 467 millions d’euros. La marge opérationnelle IFRS s’élève à 21,6% contre 20,8% au premier trimestre 2023. La marge opérationnelle non-IFRS s’établit à 31,1%, soit une amélioration de 50 points de base à taux de change constants, par rapport à la même période en 2023.
  • Bénéfice net dilué par action : Le BNPA dilué IFRS progresse de 11% par rapport à l’exercice précédent en données publiées, à 0,21 euro. Le BNPA dilué non-IFRS atteint 0,30 euro, en croissance de 12% à taux de change constants.

  • Flux de trésorerie opérationnelle (IFRS) : Les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles s'élèvent à 671 millions d'euros. Ce montant est inférieur à celui enregistré l’année précédente, en raison des délais de collectes qui devraient se rééqulibrer tout au long de l’année. Les flux de trésorerie opérationnelle ont été principalement utilisés pour le rachat d'actions propres net du produit des levées d'options de souscription d'actions pour 110 millions d'euros.

  • Bilan (IFRS) : La position financière nette de Dassault Systèmes au 31 mars 2024 s’élève à 1,1 milliard d’euros, contre 578 millions d’euros au 31 décembre 2023, soit une hausse de 526 millions d’euros. La trésorerie, les équivalents de trésorerie et les investissements à court terme s'élevaient à 4,1 milliards d'euros à la fin du trimestre.

Commentaire du Directeur Général Adjoint, Finances de Dassault Systèmes

(croissance du chiffre d’affaires et de la marge opérationnelle
à taux de change constants, en normes non-IFRS)

Rouven Bergmann, Directeur Général Adjoint, Finances de Dassault Systèmes, souligne :

« Nous avons connu un début d'année solide, tout en restant concentrés sur les fondamentaux de notre modèle d’affaires. Le chiffre d'affaires logiciel est en croissance de 7% au premier trimestre, soutenu par un fort effet de levier opérationnel avec une marge opérationnelle en hausse de 50 points de base sur un an et un BNPA en hausse de 12% à taux de change constants.

Le chiffre d'affaires souscription progresse de 10%, MEDIDATA ayant, comme prévu, pesé sur cette performance. En excluant cet impact, le chiffre d'affaires souscription est en hausse de 22% et reflète la poursuite de la bonne dynamique de la 3DEXPERIENCE.

Alors que 2024 s'annonce comme une année d’activité concentrée en fin d’exercice, le premier trimestre offre une meilleure visibilité sur le pipeline commercial de la 3DEXPERIENCE, en raison principalement de l’adoption de la plateforme par notre base de clients. Pour MEDIDATA, nous constatons des améliorations qui plaident en faveur d’un retour de la croissance au second semestre grâce, d’une part, à la stabilisation du marché des essais cliniques et, d’autre part, une hausse des prises de commandes et des succès commerciaux qui se concrétisent. 

Pour l'ensemble de l'année, nous confirmons nos objectifs, à savoir une croissance du chiffre d'affaires total comprise entre 8% et 10% et un bénéfice net dilué par action non-IFRS entre 1,29 euro et 1,31 euro, soit une hausse de 10% à 12% à taux de change constants. »

Objectifs financiers 2024

Les objectifs de Dassault Systèmes pour le deuxième trimestre et l’ensemble de l’année 2024 présentés ci-dessous sont donnés sur une base non-IFRS et reflètent les principales hypothèses de taux de change 2024 pour le dollar américain et le yen japonais ainsi que l’impact potentiel de devises non européennes :

   2ème trimestre 2024Exercice 2024 
 Chiffre d’affaires total (en milliards d’euros)1,525 à 1,5556,350 à 6,425 
 Croissance5 - 7%7 - 8% 
 Croissance à taux de change constants7 - 9%8 - 10% 
      
 Croissance du chiffre d’affaires logiciel*7 - 9%8 - 10% 
  Dont croissance du chiffre d’affaires licences et autres ventes de logiciels*(1) - 7%2 - 5% 
  Dont croissance du chiffre d’affaires souscription et support*~ 9%10 - 11% 
 Croissance du chiffre d’affaires prestations de services*6 - 7%8 - 9% 
      
 Marge opérationnelle31,3% - 31,5%32,5% - 32,8% 
      
 BNPA dilué0,30 - 0,31 euro1,29 - 1,31 euro 
 Croissance8 - 10%7 - 10% 
 Croissance à taux de change constants10 - 12%10 - 12% 
      
 Dollar américain1,10 dollar par euro1,10 dollar par euro 
 Yen japonais (avant couverture)155,0 yens par euro156,5 yens par euro 
 * Croissance à taux de change constants   

Les objectifs du Groupe sont établis et communiqués sur une base non-IFRS uniquement et font l’objet de précautions détaillées ci-après.

Les objectifs non-IFRS 2024 énoncés ci-dessus ne prennent pas en compte les éléments comptables suivants et sont estimés sur la base des hypothèses de taux de change 2024 indiquées précédemment : le traitement comptable des passifs sur contrats, non significatif, les charges au titre de la rémunération fondée sur des actions et charges sociales associées, estimées à environ 165 millions d’euros (ces estimations n’incluent pas d’éventuelles nouvelles attributions de stock-options ou d’actions de performance émises après le 31 mars 2024) ainsi que l’amortissement d’actifs incorporels acquis et la réévaluation d’actifs corporels d’environ 372 millions d’euros, principalement liés à l’acquisition de MEDIDATA, et l’impact des avantages reçus des bailleurs liés aux acquisitions estimé à environ 2 millions d’euros.

En outre, les objectifs ci-dessus ne prennent pas non plus en compte l’impact des autres produits et charges opérationnels nets, essentiellement composés de charges liées aux acquisitions, de charges d’intégration et de restructuration, de perte de valeur du goodwill et d’actifs incorporels acquis, de l’impact de certains effets financiers non-récurrents, de certains effets fiscaux non-récurrents ainsi que de l’impact fiscal de ces retraitements non-IFRS. Enfin, ces estimations n’incluent pas d’éventuelles nouvelles acquisitions ou restructurations survenues après le 31 mars 2024.

Annonces du Groupe

Réunions retransmises aujourd’hui par webcast et conférence téléphonique

Dassault Systèmes organise à Paris ce jour, jeudi 25 avril 2024, une présentation retransmise par webcast à partir de 9h00, heure de Londres / 10h00, heure de Paris. Le Groupe tiendra également une conférence téléphonique à 10h00, heure de New York / 14h00, heure de Londres / 15h00, heure de Paris. Cette réunion et cette conférence, retransmises en webcast, seront accessibles sur le site investor.3ds.com/fr.

Les informations complémentaires destinées aux investisseurs sont accessibles sur le site investor.3ds.com/fr ou en appelant le service Relations Investisseurs de Dassault Systèmes au 33 (0)1 61 62 69 24

Calendrier des événements des Relations Investisseurs

  • Publication des résultats du 2ème trimestre 2024 : 25 juillet 2024
  • Publication des résultats du 3ème trimestre 2024 : 24 octobre 2024
  • Publication des résultats du 4ème trimestre 2024 : 4 février 2025

Avertissement concernant les déclarations relatives
à l’information prospective du Groupe

Les déclarations contenues dans le présent document ne sont pas des faits historiques mais expriment des attentes ou des objectifs pour l'avenir. Elles comprennent, mais sans s'y limiter, les déclarations concernant les objectifs de performance financière non-IFRS du Groupe, qui sont des déclarations prospectives. Ces déclarations prévisionnelles sont basées sur les vues et les hypothèses actuelles de la direction de Dassault Systèmes et impliquent des risques et des incertitudes connus et inconnus. Les résultats ou performances réels peuvent différer sensiblement de ceux indiqués dans ces déclarations en raison d'une série de facteurs.

Les résultats du Groupe peuvent être matériellement affectés négativement par de nombreux risques et incertitudes, décrits dans la section 1.9 « Facteurs de risque » du Document d’Enregistrement Universel 2023 enregistré auprès de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) le 18 mars 2024, disponible sur le site web du Groupe www.3ds.com/fr.

En particulier, veuillez-vous référer au facteur de risque « Un environnement économique mondial incertain » dans la section 1.9.1.1 du Document d’Enregistrement Universel 2023 qui figure ci-dessous :

« Dans un contexte économique, commercial, social, sanitaire, mais également géopolitique incertain au plan mondial, la croissance du chiffre d’affaires, du résultat net et des flux de trésorerie de Dassault Systèmes pourrait ralentir, tant sur une base annuelle que trimestrielle, essentiellement en raison des facteurs suivants :

  • le déploiement des solutions de Dassault Systèmes peut représenter une large part des investissements logiciels d’un client. La décision de réaliser un tel investissement est influencée par l’environnement économique dans lequel les clients évoluent. L’incertitude de la situation géopolitique, économique et sanitaire mondiale et le manque de visibilité ou le manque de ressources financières peuvent amener certains clients, par exemple dans le secteur automobile, Aérospatial, de l’énergie ou des ressources naturelles, à réduire, différer ou annuler leurs investissements. Ils peuvent également réduire ou ne pas renouveler les contrats de maintenance pour leur base installée, ce qui, pour les clients les plus importants entraîne également la perte potentiellement significative de chiffre d’affaires avec les sous-traitants ;
    • la situation politique, économique et monétaire de certaines zones géographiques dans lesquelles Dassault Systèmes est présent pourrait devenir plus instable et impacter l’activité du Groupe, par exemple en raison d’un durcissement des règles en matière de contrôle des exportations ou de la mise en place de nouveaux droits de douane ;
    • la pression sur les prix des matières premières et des produits énergétiques ainsi que leur volatilité pourraient être de nature à impacter négativement les efforts de diversification de Dassault Systèmes dans de nouveaux secteurs d’activité ;
    • les actuelles prévisions en matière d’inflation, ainsi que les incertitudes concernant l’ampleur et la durée de ce phénomène, pourraient impacter négativement la situation financière de Dassault Systèmes ; et
    • les cycles de ventes des produits de Dassault Systèmes, déjà relativement longs du fait du caractère stratégique de ce type d’investissement pour les clients, pourraient encore s’allonger.

La survenance de crises, notamment d’ordre sanitaire ou géopolitique, pourrait avoir des conséquences sur la santé et la sécurité des collaborateurs de Dassault Systèmes. Elle pourrait également détériorer la situation financière ou les capacités de financement ou d’approvisionnement des clients existants et potentiels de Dassault Systèmes, des partenaires commerciaux et technologiques, obligeant certains d’entre eux à fermer temporairement des sites ou cesser leurs activités. Un environnement économique dégradé pourrait exercer une pression accrue sur les prix et affecter le recouvrement des créances, ce qui impacterait négativement le chiffre d’affaires, la performance financière et la position concurrentielle de Dassault Systèmes.

Dassault Systèmes s’efforce de prendre en compte cette situation macroéconomique incertaine. Toutefois, il est possible que les résultats financiers de Dassault Systèmes n’évoluent pas conformément aux prévisions. De plus, compte tenu de l’ensemble des facteurs qui affectent la vente des produits et services de Dassault Systèmes, il pourrait s’écouler un laps de temps substantiel entre une éventuelle reprise de l’environnement économique et commercial mondial et une amélioration de ses résultats financiers. »

Pour établir ces perspectives, le Groupe a pris l’hypothèse de taux de change moyens de 1,10 dollar U.S. pour 1,00 euro ainsi que d’un cours moyen de 155,0 yens pour 1,00 euro avant couverture pour le 2nd trimestre 2024. Le Groupe a notamment pris pour hypothèse un taux de change moyen de 1,10 dollar U.S. pour 1,00 euro ainsi que d’un cours moyen de 156,5 yens pour 1,00 euro, avant couverture pour l'ensemble de l'année 2024. Cependant, les variations des cours des devises peuvent affecter significativement les résultats du Groupe.   

Indicateurs financiers complémentaires non-IFRS

Les données complémentaires présentées dans ce communiqué de presse comportent des limites inhérentes à leur nature. Ces données ne sont fondées sur aucun ensemble de normes ou de principes comptables et ne doivent pas être considérées comme un substitut aux informations comptables en normes IFRS. Les données financières complémentaires non-IFRS ne doivent pas être lues indépendamment, mais toujours associées aux éléments de comptes consolidés préparés selon les normes IFRS. En outre, les données financières complémentaires non-IFRS de Dassault Systèmes peuvent ne pas être comparables à d’autres données également intitulées « non-IFRS » et utilisées par d’autres sociétés. Un certain nombre de limitations spécifiques relatives à ces mesures non-IFRS sont détaillées dans le Document d'enregistrement universel 2023 déposé auprès de l’AMF le 18 mars 2024.

Les tableaux accompagnant ce communiqué détaillent l’information complémentaire non-IFRS sur le chiffre d’affaires, le résultat opérationnel, la marge opérationnelle, le résultat net et le résultat net dilué par action. Ils excluent l’effet du traitement comptable des produits constatés d’avance liés aux acquisitions, les charges liées à l’attribution d’actions de performance et de stock-options et les charges sociales associées, l’amortissement des actifs incorporels acquis et les réévaluations d’actifs corporels, certains autres produits et charges opérationnels, nets, incluant les pertes de valeur du goodwill et d’autres actifs incorporels acquis, l’effet du traitement comptable des avantages reçus des bailleurs liés aux acquisitions, certains effets financiers et autres non-récurrents, nets, ainsi que l’effet fiscal des ajustements non-IFRS et certains effets fiscaux non récurrents. Les tableaux présentent aussi les données financières les plus comparables en normes IFRS et une réconciliation des données non-IFRS.

POUR PLUS D’INFORMATIONS

À propos de la plateforme 3DEXPERIENCE, les solutions de création 3D, de maquette numérique en 3D et de gestion du cycle de vie des produits de Dassault Systèmes : https://www.3ds.com/fr.


À PROPOS DE DASSAULT SYSTÈMES

Dassault Systèmes est un accélérateur de progrès humain. Nous proposons aux entreprises et aux particuliers des environnements virtuels collaboratifs permettant d’imaginer des innovations durables. Grâce aux jumeaux virtuels d’expérience du monde réel qu’ils créent avec la plateforme 3DEXPERIENCE et ses applications, nos clients peuvent redéfinir les processus de création, de production et de gestion du cycle de vie de leurs offres et contribuer véritablement à un monde plus durable. L'économie de l'expérience trouve sa force dans la place centrale accordée à l’humain pour le bien de tous - consommateurs, patients et citoyens. Dassault Systèmes est un créateur de valeur, au service de plus de 350 000 clients de toutes tailles et de tous secteurs d’activité, dans plus de 150 pays. Pour plus d'informations : www.3ds.com/fr

Dassault Systèmes - Relations investisseurs                FTI Consulting

Beatrix Martinez :                                        Arnaud de Cheffontaines : 33 1 47 03 69 48

33 1 61 62 40 73                                        Jamie Ricketts : 44 20 3727 1600

investors@3ds.com                                        

Dassault Systèmes – Contact Presse

Corporate / France        Arnaud MALHERBE        arnaud.malherbe@3ds.com         33 (0)1 61 62 87 73

© Dassault Systèmes. Tous droits réservés. 3DEXPERIENCE, le logo 3DS, l’icône du Compas, IFWE, 3DEXCITE, 3DVIA, BIOVIA, CATIA, CENTRIC PLM, DELMIA, ENOVIA, GEOVIA, MEDIDATA, NETVIBES, OUTSCALE, SIMULIA et SOLIDWORKS sont des marques commerciales ou des marques déposées de Dassault Systèmes, une société européenne (Societas Europaea) de droit français, immatriculée sous le numéro 322 306 440 R.C.S. Versailles, ou de l’une de ses filiales aux États-Unis et/ou dans d’autres pays.

TABLE DES MATIERES DES ANNEXES

Du fait des arrondis, l’addition des chiffres figurant dans ces tableaux et d’autres documents peut ne pas exactement correspondre aux totaux et les pourcentages peuvent ne pas refléter exactement les valeurs absolues.

Glossaire

Information financière non-IFRS

Effets des acquisitions et du change

Compte de résultat consolidé

Bilan consolidé

Tableau des flux de trésorerie consolidés

Réconciliation IFRS - non-IFRS

DASSAULT SYSTÈMES - Glossaire

Information à taux de change constants

Dassault Systèmes a suivi, de longue date, une politique consistant à mesurer son chiffre d’affaires et à fixer ses objectifs de chiffre d’affaires à taux de change constants, afin de permettre d’analyser, de manière transparente, l’amélioration sous-jacente de son chiffre d’affaires global et du chiffre d’affaires logiciel par activité, industrie, zone géographique et ligne de produits. Le Groupe estime qu’il est utile d’évaluer la croissance sans tenir compte de l’incidence des taux de change, en particulier pour faciliter la compréhension de l’évolution du chiffre d’affaires de ses activités. Par conséquent, Dassault Systèmes publie des taux de croissance du chiffre d’affaires et des charges retraités des effets de change en normes IFRS et non-IFRS, en particulier ceux du dollar américain et du yen japonais par rapport à l’euro. Les variations à taux de change constants sont obtenues en comparant les indicateurs de la période en cours avec ceux de la période comparable, recalculés en utilisant les taux de change moyens de la période en cours.

Bien que les calculs à taux de change constants ne soient pas une mesure conforme aux normes IFRS, Dassault Systèmes considère que ces mesures sont essentielles à la compréhension de ses résultats et à la comparaison avec de nombreux concurrents qui présentent leurs résultats financiers en dollars américains. Par conséquent, le Groupe inclut ce calcul afin de permettre une comparaison des chiffres d’affaires IFRS et non-IFRS de périodes identiques. Toutes les informations à taux de change constants sont exprimées en arrondis et, par conséquent, les pourcentages peuvent ne pas refléter exactement les valeurs absolues.

Information sur la croissance hors acquisitions (« croissance organique »)

En complément des indicateurs financiers portant sur l’intégralité du périmètre du Groupe, Dassault Systèmes présente des données de croissance excluant l’effet des acquisitions, également nommée croissance organique. À cet effet, les données relatives au périmètre sont retraitées en excluant les acquisitions, à partir de la date de l'opération, sur une période de 12 mois.

Informations sur les secteurs industriels

Le Groupe offre des solutions et services logiciels complets : ses jumeaux virtuels d’expérience, créés avec la plateforme 3DEXPERIENCE, associent modélisation, simulation, sciences des données et innovation collaborative.

Ils sont conçus pour les entreprises des trois secteurs servis par le Groupe : Industries Manufacturières, Sciences de la vie et Santé, Infrastructures et Villes.

Ces trois secteurs se décomposent en douze industries :

  • Industries Manufacturières : Transport et Mobilité ; Aérospatial et Défense ; Marine et Offshore ; Équipements Industriels ; Hautes Technologies ; Maison et Mode ; Produits de grande consommation et distribution. Pour les Industries Manufacturières, Dassault Systèmes aide ses clients à virtualiser leurs opérations, à améliorer le partage de données et la collaboration au sein de leur organisation, à réduire les coûts et les temps de m

Jeudi 25 avril 2024, 07h01 - LIRE LA SUITE
Partager : 
19h33

Kinaxis Inc. annonce la tenue d'une téléconférence sur les résultats financiers du deuxième trimestre 2024 le 1er août 2024

Communication
Officielle
12h35

Dassault Systèmes: Oddo BHF abaisse légèrement sa cible

11h35

Dassault Systemes: UBS reste neutre avant les résultats

09h35

Dassault Systèmes: Invest Securities réduit sa cible

08h32

Guerre en Ukraine : Biden annonce l'envoi de systèmes de défense antiaérienne

21h32

Acticor Biotech publie ses résultats financiers annuels 2023

Communication
Officielle
11h31

Dassault Systèmes baisse en Bourse après avoir alerté sur ses résultats 2024

08h35

Dassault Systèmes: prévisions annuelles abaissées

08h34

Dassault Systèmes coupe dans ses objectifs après des ventes décevantes

07h31

Dassault Systèmes annonce ses résultats préliminaires pour le 2ème trimestre 2024 et ajuste ses objectifs annuels

Communication
Officielle
18h34

Verimatrix annonce un Webcast pour la publication du Chiffre d’affaires du 2ème trimestre et des résultats semestriels 2024

Communication
Officielle
16h31

Dassault Systèmes : déclaration du nombre d'actions et de droits de vote au 30 juin 2024

Communication
Officielle
10h34

Virbac perd son directeur général et relève ses objectifs annuels

09h35

Virbac: relèvement des objectifs annuels

18h38

TRONICS : Résultats annuels 2023-2024

Communication
Officielle







Crédit Agricole Ille-et-Vilaine : Bilan semestriel du contrat de liquidité au 30/06/2024 02 juil.
Globenewswire.com
LVMH : Bilan semestriel du contrat de liquidité contracté avec ODDO BHF SCA 04 juil.
Globenewswire.com
Renault victime de la guerre des sexes qui fait rage en Corée 02 juil.
Lesechos.fr
«La régénération urbaine est revenue sur le devant de la scène», Lauric Berthier (Xerfi) 25 juin
Lemoniteur.fr
«Si la gauche passe, je ne louerai plus mon logement» : cette idée du Nouveau Front populaire qui fait enrager les propriétaires 22 juin
Lefigaro.fr
Les problèmes surgissent chez les agents ex-AXA Banque 13 juin
Lalibre.be
Transactions sur actions propres du 17 au 21 juin 2024 24 juin
Globenewswire.com
Sidetrade : Bilan semestriel 2024 du contrat de liquidité 05 juil.
Globenewswire.com
Peugeot, Opel et Fiat en chute libre, mais que se passe-t-il chez Stellantis Belgique? 17 juin
Lalibre.be
Axa IM et BNP PAM ou l’éternel problème de la taille critique des gestionnaires d'actifs 04 juil.
Agefi.fr
Montagu et TA Associates valorisent Harvest environ 500 millions d’euros 18 juin
Agefi.fr
BNP Paribas et BPCE s’allient pour concurrencer les grands acteurs du paiement en Europe 13 juin
Agefi.fr
Signaux Girod : Rapport financier semestriel 2023/2024 27 juin
Globenewswire.com
BNP Paribas s'associe à BPCE pour concurrencer Worldline en Europe 17 juin
Lalibre.be
Les trois impostures économiques du RN, par Olivier Blanchard et Jean Tirole 18 juin
LePoint.fr