COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :
Source : Globenewswire.com - il y a 42 jour(s) - 30 Vues

CREDIT AGRICOLE SA : Résultats 1er trimestre 2021 - ACTIVITE FORTE, RESULTATS SOLIDES

ACTIVITE FORTE, RESULTATS SOLIDES
DODONNÉES PUBLIÉES ET SOUS-JACENTES GCA ET CREDIT AGRICOLE S.A. T1-2021
Très bons résultats, activité dynamique par rapport à un T1-20 pré-crise
           
  GROUPE CRÉDIT AGRICOLE   CRÉDIT AGRICOLE S.A.
    Publié   Sous-jacent     Publié   Sous-jacent
Revenus   9 049 m€
8,2% T1/T1
  082 m€
8,4% T1/T1
    5 493 m€
5,6% T1/T1
  5 508 m€
7,2% T1/T1
Charges hors FRU   - 5 505 m€
-0,8% T1/T1
  - 5 501 m€
0,4% T1/T1
    - 3 197 m€
-1,8% T1/T1
  - 3 193 m€
-0,0% T1/T1
FRU   - 467 m€
2,8% T1/T1
  - 652m€
43,4% T1/T1
    - 380 m€
5,6% T1/T1
  - 510 m€
41,7% T1/T1
Résultat Brut d’Exploitation   3 078 m€
30,2% T1/T1
  2 930 m€
19,8% T1/T1
    1 916 m€
20,8% T1/T1
  1 805 m€
14,0% T1/T1
Coût du risque   -537 m€
-42,3% T1/T1
  -537 m€
-42,3% T1/T1
   
  • 384 m€
-38,2% T1/T1
  -384 m€
-38,2% T1/T1
RNPG   1 754 m€
93,2% T1/T1
  599 m€
63,0% T1/T1
    1 045 m€
63,9% T1/T1
  932 m€
43,1% T1/T1
Coex (hors FRU)   60,8%
-5,5 pp T1/T1
  60,6%
-4,8 pp T1/T1
    58,2%
-4,4 pp T1/T1
  58,0%
-4,2 pp T1/T1
DONNÉES SOUS-JACENTES Crédit Agricole S.A. T1 2021
Résultat net part du Groupe en forte hausse : 43,1% T1/T1 à 932 m€ ;
Résultat brut d’exploitation hors FRU : 19,1% T1/T1 à 2 314 m€ ;
Coefficient d’exploitation hors FRU : 58,0% (-4,2 pp T1/T1)
Coût du risque en baisse à -384 m€, après une forte hausse du provisionnement en 2020

 
Solvabilité solide  
             
  GROUPE CRÉDIT AGRICOLE   CRÉDIT AGRICOLE S.A.  
CET1 phasé   17,3%   0,1 pp mars/déc.     12,7%   -0,4 pp mars/déc.  
    8,4 pp au-dessus du SREP     4,8 pp au-dessus du SREP  
    19,7 Mds€ stock de provisions fin mars 21     Taux NPL stable 3,2%, taux couverture en hausse 72%
Débouclage de 15% du switch
 
Mobilisation du Groupe pour protéger, relancer et transformer l’économie  
             
  GROUPE CRÉDIT AGRICOLE   CRÉDIT AGRICOLE S.A.  
    PGE : 35,2 Mds€ en France et Italie
Moratoires : 0,7 Md€ en France et <0,5 Md€ en Italie

 

5,0% encours crédit hors PGE CR
Hausse des parts de marché crédit habitat et entreprise des CR

 

1er financeur privé et investisseur instit dans les ENR en France

 
    CAA 1er contributeur assureur aux prêts participatifs relance : 2,25 Mds€

 

3,4% encours crédit hors PGE LCL

 

11% encours de financements des énergies renouvelables en 2020

 

1ère banque à lancer une plateforme ESG

 
 
FAITS MARQUANTS Poursuite des initiatives de développement en Europe  
  • Crédit Agricole Italia va renforcer sa part de marché sur le Nord de l’Italie avec le succès de l’offre publique d’achat sur CreVal (acceptation 91,2%, pour un prix de 12,27 euros par action payé par CAI)
  • Entrée d’Amundi en négociations exclusives avec Société Générale pour acquérir Lyxor, pour atteindre 14% de part du marché ETF, en croissance, en Europe.
 
 


 

Dominique Lefebvre,
Président de la SAS Rue La Boétie et Président du Conseil d’administration de Crédit Agricole S.A.

 

« Tous les collaborateurs du Groupe sont mobilisés pour protéger l’économie pendant la crise, et pour soutenir la relance. Et nous tenons nos engagements sur les transformations sociétales. 1ère banque à s’engager sur une sortie totale du charbon thermique en 2040, nous sommes aussi la première banque à lancer une plateforme ESG notamment pour mesurer le mix des expositions énergétiques de toutes nos activités. »
 


Philippe Brassac,
Directeur général de Crédit Agricole S.A.

 

« La performance du premier trimestre est le fruit de l’engagement exceptionnel des équipes pour soutenir les clients. Le Groupe déroule son modèle de développement, centré fondamentalement sur la croissance organique, complétée par de multiples coopérations sur nos métiers et d’éventuelles opérations externes ciblées. Dans un contexte de reprise et de retour de la compétition internationale, le Groupe est déterminé à soutenir la relance ».

Groupe Crédit Agricole

Mobilisation du Groupe pour protéger l’économie, soutenir la relance, et accompagner les transformations sociétales

Mobilisation du Groupe pour protéger l’économie pendant la crise

Fort de sa position de capital et de son modèle résilient, depuis le début de la crise sanitaire, le Groupe est totalement mobilisé pour soutenir ses clients à traverser la crise et protéger les clients les plus vulnérables.

Depuis la mise en place des Prêts garantis par l’Etat le 25 Mars 2020, le Groupe a répondu à 220 000 demandes de clients professionnels et entreprises en France, pour un total de 32,3 milliards d’euros1, soit près de 27% de l’ensemble des PGE demandés en France. Avec un taux d’acceptation supérieur à 97%, le Groupe accompagne ses clients dans tous ses territoires via ses différentes banques de proximité (trois quarts des demandes des PGE sont traitées dans les Caisses régionales2). L’exposition totale nette du Groupe sur les PGE s’établit à 3,1 milliards d’euros en France3 (périmètre LCL, Caisses régionales, CACIB) et seul un faible taux des PGE est aujourd’hui classifié en Stage 3 (2,0%4 à fin mars 2021). Depuis deux trimestres, on observe un ralentissement de la croissance des PGE en France ( 2,5% des encours de PGE par rapport au 15 janvier 2021). En Italie, où CA Italia a accordé 2,8 milliards d’euros de PGE à 40 000 clients, le rythme reste toutefois soutenu ( 16,7% par rapport à décembre 2020).

En parallèle, le Groupe continue de soutenir l’économie par des moratoires sur les remboursements de crédits, notamment pour les clients entreprises et professionnels, dont l’activité est impactée par les conséquences économiques de la crise sanitaire. Après un plus haut de plus de 552 000 pauses accordées, pour 4,2 milliards d’euros d’échéances reportées en juin 2020, au 9 avril 2021, 93 000 pauses sont toujours actives dans les Caisses régionales et chez LCL, correspondant à environ 0,7 milliard d’euros d’échéances reportées (dont 68% pour les clients professionnels et entreprises et 32% aux ménages et dont 87% dans les Caisses régionales et 13% chez LCL5). Ceci correspond à un capital restant dû de 10,1 milliards d’euros en France. En Italie, 42 000 pauses accordées sont toujours actives, représentant moins de 0,5 milliard d’euros d’échéances reportées6. Moins de 2%7 des moratoires des Caisses régionales et LCL sont classés en Stage 3. Et plus de 98%8 des pauses échues ont vu leurs paiements reprendre pour les clients des Caisses régionales et de LCL. Il en est de même chez CACF pour 98% des pauses échues chez les clients Retail et Corporates.

Engagé en faveur d’une transition juste, c’est-à-dire favorisant la cohésion sociale, le Groupe continue de déployer sa démarche d’inclusion sociale et de protéger les clients vulnérables, s’appuyant sur des dispositifs dédiés et adaptés mis en place par chacun des métiers : Les « Points Passerelle » au sein des Caisses régionales, « LCL Parenthèse », les « Agences accompagnement des clients » chez CACF. Ainsi, 11 000 clients fragiles ont été accompagnés via les Points passerelle et 2 300 microcrédits personnels leur ont été octroyés en 2020. CAA a soutenu 170 projets locaux dans le cadre de son programme d’inclusion portant sa dotation à près de 2,5 millions d’euros en 2020. Enfin, la Fondation Grameen, mobilisée dans 39 pays auprès de 75 institutions de microfinance et 12 entreprises à impact social, voit ses encours s’établir à 81,2 millions d’euros en 2020.

Le Groupe est déterminé à soutenir la relance, dans un contexte de reprise et de retour de la compétition internationale

Le Groupe contribue activement à la reprise économique, notamment en s’engageant à distribuer les Prêts Participatifs « Relance » auprès de nos clients sur l’ensemble de nos territoires. Ces prêts, distribués par les banques, dont les réseaux du Crédit Agricole, s’assimilent à des quasi-fonds propres et contribueront à soutenir les créations d’emplois et les investissements en permettant aux entreprises de financer leur développement en sortie de crise sanitaire. Le groupe Crédit Agricole a entamé une vaste revue de sa clientèle afin d’identifier les entreprises à potentiel éligibles aux Prêts Participatifs « Relance ». Selon les premières estimations, près de 45 000 PME et ETI clientes des Caisses régionales et 8 500 de LCL sont concernées. Elles sont actuellement contactées de manière proactive par leur chargé d’affaire Entreprises. Des webinars et une campagne d’information viennent compléter ce dispositif de sensibilisation. Le Prêt Participatif Relance complète le panel de solutions que le Crédit Agricole propose à ses clients depuis le début de la crise sanitaire. Outre les moratoires et prêts garantis par l’Etat distribués depuis mars 2020, le Groupe s’appuie sur la complémentarité de ses expertises pour soutenir la relance.

Amundi, Crédit Agricole CIB, IDIA Capital Investissement et les sociétés de capital investissement en région des 39 Caisses régionales sont particulièrement mobilisés sur le volet accompagnement en capital. Crédit Agricole Assurances est engagé dans le financement des Prêts Participatifs Relance à hauteur de 2,25 milliards d’euros sur une première levée de fonds de 11 milliards d’euros, et Amundi dans la gestion du véhicule qui portera ces prêts. Le dispositif global mis en place par l’Etat devrait permettre de lever 20 milliards d’euros auprès d’investisseurs institutionnels français et internationaux (14 milliards d’euros pour les Prêts Participatifs Soutenus par l’Etat - PPSE et 6 milliards d’euros pour les Obligations Subordonnées Soutenues par l'Etat - OSSE).

Par ailleurs, l’activité dynamique du Groupe Crédit Agricole témoigne de la mobilisation des collaborateurs au service de la reprise économique. L’activité de paiements est en forte progression (stock de contrats de paiements mobiles au sein des Caisses régionales : 54% sur le premier trimestre 2021). Les encours hors PGE sont en forte hausse ( 4,7% dont 5,0% pour les Caisses régionales et 3,4% pour LCL) et les parts de marché des Caisses régionales continuent de progresser sur le crédit habitat ( 0,33 point de pourcentage décembre 2021/décembre 2020) et le crédit entreprises ( 0,37 point de pourcentage décembre 2021/décembre 2020).

Le Groupe tient ses engagements sur les transformations sociétales

Dans le cadre des piliers humains et sociétaux de son Projet de Groupe, le Groupe accompagne les transitions sociétales demandées et vécues par ses clients. Le Groupe est ainsi passé de la RSE au pilotage généralisé des impacts. Il a défini une stratégie climat innovante en juin 2019, qui se décline par une gouvernance forte, par une pleine intégration des enjeux de la transition énergétique dans la relation avec ses clients, et par une réallocation progressive des portefeuilles de financement et d’investissement.

Ainsi, en interne, le Groupe s’appuie sur une politique de Ressources Humaines ambitieuse et reconnue comme telle. Le Groupe est le premier employeur privé de France9 et 30 % des recrutements effectués en 2020 concernaient des candidats de moins de 30 ans. Le Groupe a agi pour renforcer la féminisation de son corps dirigeant et s’appuie ainsi en 2020 sur un comité exécutif au niveau de Crédit Agricole S.A. et des instances dirigeantes des entités du Groupe composés respectivement à 25% et 2410% de femmes. Avec plus de la moitié des collaborateurs travaillant à l’étranger, l’internationalisation des viviers de talents est un enjeu majeur pour le Groupe. Un objectif de 20 % de la relève “internationale” dans les plans de succession à horizon 2022 a été fixé et ce critère a été intégré aux indicateurs de pilotage de notre Projet Humain.

La stratégie climat innovante au niveau du Groupe passe tout d’abord par une gouvernance dédiée, avec trois comités faîtiers : un comité Groupe projet sociétal, qui veille à la mise en œuvre des engagements sociétaux du groupe et à la cohérence de la stratégie ESG qui s’appuie sur les travaux d’un comité scientifique composé de 12 experts indépendants et reconnus dans leur domaine et sur un comité opérationnel de suivi de la stratégie climat.

Par ailleurs, Crédit Agricole attache une grande importance à la transparence. En 2019, le Groupe a pris l’engagement de communiquer régulièrement sur l’exposition au charbon de ses portefeuilles de financements/ investissements et a confié la certification de la mise en œuvre de sa stratégie climat à un organisme tiers indépendant. Pour la première fois cette année, les mix des encours de financements et d’investissements énergétiques de Amundi, LCL, CAA et CACIB ont été présentés dans le Document d’enregistrement Universel 202011.

Crédit Agricole a par ailleurs innové en 2020, en étant la 1ère banque à se doter d’une plateforme de reporting extra-financière, couvrant l’intégralité du périmètre du Groupe. Unique en son genre, cette plateforme permet de collecter des données extra-financières externes et internes afin de calculer les principaux indices d’impact sociétaux pour toutes les entités du Groupe. A partir de données publiques, elle permet également de générer une note de transition climatique pour les entreprises cotées.

Le Groupe a pleinement intégré la transition climatique au cœur de la relation client et déploie dès le premier trimestre la note de transition climatique qui lui permet de mesurer et d’accompagner 8 000 entreprises cotées dans leur dynamique de transformation chez CACIB et Amundi. Cet outil sera par la suite adapté aux ETI et PME du Groupe. De nouvelles solutions d’investissements ont également été mises en place pour nos clients, comme la gamme LCL Placement Impact Climat, ou encore le fonds Amundi énergies vertes, qui est le premier fonds de transition climatique éligible aux contrats d’assurance-vie investissant directement dans des infrastructures vertes. Amundi a par ailleurs vu ses encours liés à des initiatives en faveur de la transition climatique et de la croissance verte croître de 80% pour atteindre 22 milliards d’euros en 2020. Amundi a lancé en ce début d’année, le premier fonds obligataire pour une « transition juste ».

Enfin, la stratégie climat de Crédit Agricole passe par une réallocation des portefeuilles de financements et d’investissements au bénéfice de la transition climatique. Crédit Agricole est aujourd’hui le premier investisseur institutionnel et le premier financeur privé des énergies renouvelables en France12. Ainsi, comme indiqué dans le Document d’enregistrement universel 2020 de Crédit Agricole S.A., les encours de financements des énergies renouvelables pour les grandes entreprises ont augmenté de 11% en 2020. C’est également le cas pour les encours de gestion d’actifs investis dans les énergies renouvelables ( 22%). A noter que CAA a investi 1,4 milliard d’euros dans les énergies renouvelables. Crédit Agricole est par ailleurs la première banque à s’être engagée pour une sortie totale du charbon thermique à 2040 (avec une sortie de l’UE et de l’OCDE d’ici 2030). Les encours de financements aux grandes entreprises et les encours de gestion d’actifs dédiés au charbon ont réduit respectivement de -28% et -34% en 2020. Enfin, le Groupe continue de soutenir les PME en zone défavorisée, le secteur public de la santé et contribue au maintien du lien social avec la mise en place d’un cadre de référence pour les social bonds émis par Crédit Agricole S.A. A noter que CACIB a arrangé 12,2 milliards d’euros de social bonds en 2020 (10% de part de marché).

Activité du Groupe

L’activité du Groupe a fortement progressé au cours de ce trimestre qui reste toujours marqué par les restrictions, grâce à la solidité et l’efficacité de son modèle de Banque universelle de proximité. La conquête brute est très forte : 469 000 clients au premier trimestre 2021 dont 430 000 clients en France et 39 000 clients en Italie. Sur un an, la hausse est tout aussi importante avec 1 565 000 nouveaux clients dont 1 438 000 clients en France et 127 000 clients en Italie. En outre, le fonds de commerce continue de progresser au premier trimestre 2021 pour le Groupe ( 76 000 clients). L’intensité relationnelle est par ailleurs très bonne. 59,4% des clients13 des Caisses régionales sont ainsi équipés d’au moins 4 univers de produits financiers14.

Dans ce contexte, les métiers du Groupe affichent un niveau d’activité très dynamique :

  • La collecte nette de Crédit Agricole Assurances est en forte hausse (x2,2 entre le premier trimestre 2020 et le premier trimestre 2021 à 1,7 milliard d’euros) avec un niveau de collecte UC toujours en progression ( 15,2% entre le premier trimestre 2020 et le premier trimestre 2021 à 2,0 milliards d’euros). L’activité en assurances dommages a également été dynamique ce trimestre (affaires nouvelles : 19,0% entre le premier trimestre 2020 et le premier trimestre 2021). En gestion d’actifs, Amundi a enregistré un niveau de collecte nette moyen long terme élevé ce trimestre ( 9,8 milliards d’euros, hors joint ventures).
  • En Banque de financement et d’investissement, CACIB affiche un très bon niveau d’activité en banque commerciale. Les revenus croissent de 10,7% entre le premier trimestre 2020 et le premier trimestre 2021, grâce notamment au maintien des performances sur les crédits syndiqués (#2 en France15 et #4 en EMEA16). L’activité est aussi dynamique en financements structurés, avec une hausse des revenus de 8,8% entre le premier trimestre 2020 et le premier trimestre 2021, CACIB étant #3 mondial en Global Project Finance17. Enfin, les revenus ont crû en Banque de marché, sur l’activité FICC, de 13,5% entre le premier trimestre 2020 et le premier trimestre 2021.
  • La production commerciale de CA-CF a été dynamique ce trimestre, avec une croissance de 4,2%18 par rapport au premier trimestre 2020. Elle a été particulièrement dynamique au mois de mars, qui était quasiment au niveau du plus haut de 2019. Dans ce contexte, les encours gérés demeurent stables sur un an.
  • En Banque de proximité, les encours de crédits progressent en France et en Italie (respectivement de 8,5% et de 5,2% entre fin mars2020 et fin mars 2021). Les encours de crédits hors PGE sont également en forte hausse, de 4,7% ce trimestre en France. De la même façon, les encours de collecte progressent sensiblement en France et Italie ce trimestre, respectivement de 10,2% et de 10,7%.

Résultats du Groupe

Au premier trimestre 2021, le résultat net part du Groupe publié du Groupe Crédit Agricole ressort à 1 754 millions d’euros, contre 908 millions d’euros au premier trimestre 2020, soit une croissance significative de 93,2%. Les éléments spécifiques de ce trimestre ont eu un effet net positif de 154 millions d’euros sur le résultat net part du Groupe.

Les éléments spécifiques de ce trimestre comprennent les éléments de volatilité comptable récurrents en produit net bancaire, à savoir le DVA (Debt Valuation Adjustment, soit les gains et pertes sur instruments financiers liés aux variations du spread émetteur du Groupe) pour 6 millions d’euros en résultat net part du Groupe, la couverture de portefeuille de prêts en Grandes Clientèles pour -5 millions d’euros en résultat net part du Groupe, la provision Epargne logement pour -25 millions d’euros en résultat net part du Groupe. A ces éléments récurrents, s’ajoutent la restitution du trop versé des contributions au titre du FRU sur les exercices 2016 à 2020 pour 185 millions d’euros, les coûts d’intégration de Kas Bank / Santander Securities Services pour -2 millions d’euros en résultat net part du Groupe et les pertes sur les activités de gestion de fortune à Miami et au Brésil en-cours de cession pour -5 millions d’euros au sein du métier Gestion de fortune. Au premier trimestre 2020, les éléments spécifiques avaient eu un effet net, négatif de -73 millions d’euros sur le résultat net part du Groupe et ils comprenaient les éléments de volatilité comptable récurrents en produit net bancaire (DVA) pour -14 millions d’euros, la couverture de portefeuille de prêts en Grandes clientèles pour 83 millions d’euros, les variations de provisions épargne logement pour -78 millions d'euros, les coûts d’intégration/ acquisition de Kas Bank et Santander Securities Services par CACEIS pour -2 millions d’euros, ainsi que l’impact des dons solidaires liés au Covid-19 pour -62 millions d’euros en charges d’exploitation.

Hors ces éléments spécifiques, le résultat net part du Groupe sous-jacent19 du Groupe Crédit Agricole atteint 599 millions d’euros, en hausse de 63,0% par rapport au premier trimestre 2020. Le résultat brut d’exploitation sous-jacent, enregistre à lui seul une forte croissance de 19,8% par rapport au premier trimestre 2020 et s’établit à 2 930 millions d’euros au premier trimestre 2021, bien qu’impacté par la contribution au FRU, à hauteur de 652 millions d’euros, en hausse de 43,5% par rapport à la contribution enregistrée au premier trimestre 2020, et en hausse de 16,0% par rapport à la contribution annuelle 202020.

Résultats consolidés du Groupe Crédit Agricole au T1-2021 et au T1-2020

En m€ T1-21
publié
Eléments spécifiques T1-21
sous-jacent
T1-20
publié
Eléments spécifiques T1-20
sous-jacent
∆ T1/T1
publié
∆ T1/T1
sous-jacent
                 
Produit net bancaire 9 049 (33) 9 082 8 366 (12) 8 378 8,2% 8,4%
Charges d'exploitation hors FRU (5 505) (4) (5 501) (5 548) (70) (5 478) (0,8%) 0,4%
FRU (467) 185 (652) (454) - (454) 2,8% 43,4%
Résultat brut d'exploitation 3 078 148 2 930 2 363 (82) 2 445 30,2% 19,8%
Coût du risque de crédit (537) - (537) (930) - (930) (42,3%) (42,3%)
Coût du risque juridique - - - - - - ns ns
Sociétés mises en équivalence 94 - 94 91 - 91 3,6% 3,6%
Gains ou pertes sur autres actifs 13 - 13 5 - 5 x 2,4 x 2,4
Variation de valeur des écarts d'acquisition - - - - - - ns ns
Résultat avant impôt 2 648 148 2 500 1 530 (82) 1 612 73,1% 55,1%
Impôt (720) 11 (731) (481) 7 (487) 49,8% 50,0%
Rés. net des activ. arrêtées ou en cours de cession (6) (5) (1) (0) - (0) x 14,6 x 2,2
Résultat net 1 921 153 1 768 1 048 (75) 1 124 83,3% 57,3%
Intérêts minoritaires (168) 1 (169) (140) 2 (142) 19,4% 18,4%
Résultat net part du Groupe 1 754 154 1 599 908

Vendredi 07 mai 2021, 08h00 - Source Globenewswire.com   LIRE LA SUITE
18h05

GROUPE LDLC : RÉSULTATS ANNUELS 2020-2021 RECORDS

09h00

Publication d’une présentation investisseurs du groupe Crédit Agricole Assurances

18h02

MedinCell publie ses résultats financiers annuels consolidés - avril 2020- mars 2021

12h04

Crédit Agricole: nouveau directeur de LCL Gestion de fortune

08h05

VENTE-UNIQUE.COM : Résultats semestriels 2020-2021 records

19h05

QWAMPLIFY : Qwamplify - Résultats S1 2021

19h00

Groupe Manutan : Premier semestre 2020/2021 clos le 31 Mars 2021 : Un chiffre d’affaires toujours en croissance et des résultats en forte progression

17h01

Chanel s'attend à une forte reprise de son activité en 2021

12h00

CREDIT AGRICOLE SA : Programme de rachat d’actions - Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 10 juin au 11 juin 2021

10h04

Crédit Agricole: partenariat innovant entre Sofinco et Uber

18h00

Crédit Agricole Loire Haute-Loire :

15h04

Crédit Agricole: Pacifica ouvre une antenne dans l'Isère

07h00

LAURENT-PERRIER - Communiqué financier : Résultats de l’exercice 2020-2021

14h04

Crédit Agricole : vers un prochain test des 12,6E ?

08h04

Crédit Agricole: lancement d'un programme de rachat d'action





Face à la menace chinoise, l'Europe et les Etats-Unis gèlent leur conflit historique Airbus-Boeing 15 juin
Lalibre.be
La Chine admet un incident mineur dans sa centrale nucléaire de Taishan 16 juin
Challenges.fr
Luminary lance une nouvelle chaîne payante sur Apple Podcasts 16 juin
Businesswire.fr
"Physical", le retour de la comédie inconfortable 15 juin
Lecho.be
La hache de guerre entre Airbus et Boeing enterrée 15 juin
Challenges.fr
Ces petits commerces accusent Amazon de vouloir torpiller les soldes 15 juin
Challenges.fr
La panne des numéros d'urgence n'est pas due à «un problème de sous-investissement» d'Orange, assure son PDG 16 juin
Lefigaro.fr

REAGISSEZ SUR L'ACTU DANS LES FORUMS COMBOURSE !
RECEVEZ GRATUITEMENT NOS RAPPORTS QUOTIDIEN !



La pénurie de puces pousse Audi Brussels et Volvo Gand à l'arrêt 17 juin
Lecho.be
Ronaldo prêt à perdre 10 millions en vendant son logement de la Trump Tower 17 juin
Lefigaro.fr
La Grèce réforme son droit du travail dans la douleur 17 juin
La-croix.com
L’action Coca-Cola était en baisse avant le geste de Cristiano Ronaldo 17 juin
20minutes.fr
Apple Daily, le tabloïd hongkongais qui a osé défier la Chine 17 juin
Challenges.fr
Raid de la police d’Hong Kong dans un journal pro-démocratie 17 juin
Lecho.be
Royaume-Uni et USA mettent fin à leur litige sur le dossier Airbus-Boeing 17 juin
Challenges.fr

Top Secteurs


RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2021 | COMBourse.com