COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
 
CREER VOTRE COMPTE
Source : LeTemps.ch - il y a 41 jour(s)

Aux États-Unis, la Fed choisit de maintenir ses taux

Face au rebond de l’inflation et malgré de récents chiffres encourageants, la banque centrale américaine table sur une seule baisse en 2024

La banque centrale américaine (Fed) a décidé de maintenir son principal taux directeur dans la fourchette de 5,25% à 5,50% dans laquelle il se trouve depuis juillet dernier. C’est son plus haut niveau depuis plus de 20 ans. Réunis ce mercredi, les responsables de la Réserve fédérale ont indiqué qu’ils pensent abaisser les taux à une seule reprise, pour tomber à 5,1% à la fin 2024.

Mi-mars, lors de la dernière actualisation, ils anticipaient trois baisses. Mais un rebond de l’inflation les a incités à la prudence, pour éviter une nouvelle flambée des prix. Le mois d’avril a connu une timide amélioration. Aujourd’hui, sur les 19 membres du comité de politique monétaire (FOMC), quatre n’anticipent aucune baisse, sept en voient une, et huit tablent sur deux.

Lire aussi: Alors que l’inflation est sous contrôle, la BNS va-t-elle à nouveau baisser son taux directeur?
### «Modestes progrès» Dans son communiqué, le FOMC a ainsi fait état de «modestes progrès supplémentaires» vers son objectif de 2% d’inflation. Les responsables de la Fed ont toutefois révisé à la hausse leurs prévisions d’inflation pour 2024 et 2025, à 2,6% et 2,3%, quand ils tablaient sur 2,4% et 2,2% en mars. Les responsables de la Fed «ont besoin de voir un ralentissement sur plus d’un mois, montrant une trajectoire durable vers (son objectif de) 2%, avant de réduire les taux cette année», avait averti Rubeela Farooqi, cheffe économiste pour High Frequency Economics. Les chiffres encourageants de l’inflation publiés ce mercredi ont convaincu les acteurs du marché que la Fed commencerait à abaisser ses taux en septembre, et non en novembre, ce que beaucoup d’entre eux prévoyaient encore mardi. La Fed a confirmé ses prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB): 2,1% en 2024 et 2,0% en 2025. Quand au taux de chômage, la prévision reste identique pour cette année, à 4,0%, mais est un peu révisée pour 2025, à 4,2% contre 4,1%.
Lire également: BCE: une première baisse semble acquise ce jeudi
### «Dommages économiques inutiles» En maintenant ses taux à ce niveau, la Fed marque sa différence avec son homologue européenne, la BCE qui, le 6 juin, avait abaissé ses taux directeurs pour la première fois depuis 2019. Mais la Réserve fédérale évolue sur une corde raide. Si elle commence trop tard à abaisser ses taux, elle risque de faire ralentir trop fortement l’activité économique, ce qui pourrait compromettre la belle santé du marché de l’emploi américain. Cela inquiète le parti démocrate du président Joe Biden, à moins de cinq mois de l’élection présidentielle qui l’opposera au républicain Donald Trump. Deux élus démocrates du Congrès ont ainsi envoyé lundi un courrier au président de la Fed, Jerome Powell, l’avertissant qu'«une politique monétaire excessivement restrictive pourrait mettre en péril le marché de l’emploi vigoureux» aux Etats-Unis. «En abaissant les taux maintenant, nous nous assurons que nous ne causons pas de dommages économiques inutiles et nuisibles», écrivent ainsi le sénateur Sheldon Whitehouse et le représentant Brendan Boyle dans leur lettre.
Lire aussi: Que la baisse des taux directeurs commence!

Mercredi 12 juin 2024, 21h30 - LIRE LA SUITE
Partager : 
16h33

Soda refait le plein pour mettre les gaz aux États-Unis

08h32

Former des réparateurs d'éoliennes, un défi vertigineux aux Etats-Unis

21h34

Vinfast met la pédale douce sur son expansion aux Etats-Unis

16h32

Aux Etats-Unis, l'inflation se rapproche des niveaux espérés

15h32

L'inflation continue de ralentir en juin aux Etats-Unis à 3% sur un an

11h35

Europe: le vert l'emporte avant les prix aux Etats-Unis

11h34

Citi est sanctionné d'une nouvelle amende aux Etats-Unis

22h34

Le prix des voitures d’occasion poursuit son déclin aux Etats-Unis

10h35

Hoffmann Green: contrat de licences aux Etats-Unis

21h33

Boeing tente de s’extraire de son ornière judiciaire aux Etats-Unis

07h34

Isabelle Scemama « Axa IM Alts est à l’écoute du marché aux Etats-Unis »

15h34

Les créations d'emplois ralentissent aux Etats-Unis et le chômage remonte

00h32

Aux États-Unis, l’inflation fait de la résistance à cause des prix de l’immobilier

18h36

Airbus: a livré à PHI le premier H160 aux États-Unis

10h35

Sandoz: approbation de Pyzchiva aux Etats-Unis








Publicis Groupe : Résultats du premier semestre 2024 18 juil.
Globenewswire.com
Crédit Agricole Ille-et-Vilaine : Bilan semestriel du contrat de liquidité au 30/06/2024 02 juil.
Globenewswire.com
LVMH : Bilan semestriel du contrat de liquidité contracté avec ODDO BHF SCA 04 juil.
Globenewswire.com
Renault victime de la guerre des sexes qui fait rage en Corée 02 juil.
Lesechos.fr
«La régénération urbaine est revenue sur le devant de la scène», Lauric Berthier (Xerfi) 25 juin
Lemoniteur.fr
Guerre à Gaza: pourquoi BNP Paribas Fortis est la cible des militants pro-palestiniens 17 juil.
Lalibre.be
Solaire : le krach de SunPower, le pari américain de TotalEnergies 19 juil.
Lesechos.fr
Transactions sur actions propres du 17 au 21 juin 2024 24 juin
Globenewswire.com
Sidetrade : Bilan semestriel 2024 du contrat de liquidité 05 juil.
Globenewswire.com
Axa IM et BNP PAM ou l’éternel problème de la taille critique des gestionnaires d'actifs 04 juil.
Agefi.fr
Cette ville fantôme où les propriétaires lésés peinent à récupérer leur logement 15 juil.
Lefigaro.fr
Signaux Girod : Rapport financier semestriel 2023/2024 27 juin
Globenewswire.com
Les Peugeot se lancent à la poursuite de Fermob avec le rachat de Lafuma Mobilier 12 juil.
Lesechos.fr
Duel Casino - Carrefour dans les stations d'autoroute 05 juil.
Lesechos.fr
Banque dépositaire: Un concurrent américain a raflé le fonds de l’AVS à UBS 01 juil.
TribuneDeGeneve.ch