COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :
Source : Globenewswire.com - il y a 56 jour(s) - 12 Vues

AIR FRANCE - KLM : RESULTATS AU 30 JUIN 2018

 1 août 2018

          

RéSULTATS AU 30 JUIN 2018 Recette unitaire positive entraînant un résultat d'exploitation stable hors grèves 

DEUXIEME TRIMESTRE 2018 :
Air France-KLM s'est appuyé sur une demande soutenue pour augmenter son chiffre d'affaires de 4,0% à change constant :

  • Hausse de 0,8% à 26 millions du nombre de passagers transportés par rapport à l'an dernier,
  • Recette unitaire du groupe en hausse de 1,7% à change constant, portée par la performance du trafic « premium ».

             
Le groupe a généré un résultat d'exploitation d'un niveau similaire à celui de l'an dernier hors impact des grèves chez AIR FRANCE :

  • Le résultat d'exploitation[1] s'élève à 345 millions d'euros, en recul de 241 millions d'euros sur l'an dernier en incluant l'impact lié aux grèves d'environ 260 millions d'euros,
  • Les coûts unitaires1 ont augmenté de 2,4% à change, prix du carburant et charges de retraite constants, soit une réduction de coûts structurelle de -0,7% compensée par un effet grève de 3,1%.

             
La réduction de la dette nette1 s'est poursuivie, avec une diminution de 315 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2017, et le ratio dette nette / EBITDA1 au 30 juin 2018 est resté stable comparé au 31 décembre 2018 à 1,4x.

PERSPECTIVES POUR 2018
Le groupe continuera à travailler à l'amélioration de la recette dans un contexte de hausse de sa facture pétrolière :

  • Les coefficients de remplissage des réservations long-courrier continuent d'être supérieurs au niveau de l'année dernière sur les quatre prochains mois,
  • La recette unitaire du troisième trimestre 2018 et de l'ensemble de l'année 2018 devrait être supérieure à 2017 à change constant,
  • La croissance de la capacité Passage Réseaux devrait être comprise entre 2,5% et 3,5%.

L'objectif d'évolution des coûts unitaires à change, prix du carburant et charges de retraite constants, reste de 0% à 1,0% sur l'année, incluant les coûts liés aux grèves et les ajustements de capacité correspondants au premier semestre 2018.

Malgré un impact des grèves de 335 millions d'euros sur le premier semestre qui pésera sur le résultat d'exploitation de l'exercice, le groupe prévoit une réduction de sa dette nette par rapport au 31 décembre 20171.
       
Le Conseil d'Administration d'AIR FRANCE KLM, présidé par Anne-Marie Couderc, s'est réuni le 31 juillet 2018 pour approuver les comptes du 1er semestre 2018.

Groupe AIR FRANCE-KLM Deuxième trimestre Premier semestre
2018 Variation1 2018 Variation1
Passagers (en milliers) 26 440 0,8% 48 454 2,8%
Recette unitaire par SKO[2] (cts €) 6,60 1,7% 6,43 1,4%
Résultat d'exploitation (m€)  345 - 241  228 - 325
Résultat net - part du groupe[3] (m€)  109 - 484 - 159 - 609
Cash flow libre d'exploitation ajusté (m€) - 1 - 335  141 - 517
Dette nette en fin de période1 (m€)     6 256 - 315

Revue d'activité sur le deuxième trimestre 2018

Activité Réseaux : environnement économique porteur mais impact des grèves sur le résultat d'exploitation

  Deuxième trimestre Premier semestre
Réseaux 2018 Variation Variation
à change
constant
2018 Variation Variation
à change
 constant
Capacité (millions d'ESKO) 81 934 -0,2%   158 927 1,3%  
Chiffre d'affaires total  (m€) 5 696 -1,2% 2,7% 10 786 -0,3% 3,5%
Chiffre d'affaires passage régulier (m€) 5 394 -2,2% 1,9% 10 229 -0,8% 3,1%
Recette unitaire par ESKO (cts€) 6,58 -2,0% 2,0% 6,44 -2,0% 1,8%
Coût unitaire par ESKO (cts€) 6,30 2,7% 2,8% 6,34 1,2% 2,4%
Résultat d'exploitation (m€)  236 - 245 - 188  150 - 321 - 285

A la suite des douze jours de grèves chez AIR FRANCE au deuxième trimestre 2018, la capacité a diminué de 0,2%. Cependant, grâce à un environnement économique porteur, le groupe a réussi à augmenter ses revenus de l'activité Réseaux de 2,7% à change constant par rapport à l'an dernier. La contribution principale à cette croissance provient de la bonne performance de la recette unitaire du Passage et du Cargo, qui a compensé en partie l'impact négatif de la hausse des coûts de carburant.
Le résultat d'exploitation de l'activité Passage et Cargo s'est établi à 236 millions d'euros au deuxième trimestre 2018, soit une baisse de 188 millions d'euros par rapport à 2017 à change constant.

Activité Passage : le long-courrier, le moyen-courrier et le point à point contribuent à la bonne performance de la recette unitaire

  Deuxième trimestre Premier semestre
Réseaux passage 2018 Variation Variation
à change constant
2018 Variation Variation
à change constant
Passagers (en milliers) 21 853 -0,0%   41 140 2,0%  
Capacité (millions de SKO) 72 821 0,1%   140 995 1,6%  
Trafic (millions de PKT) 63 425 0,6%   122 537 2,6%  
Coefficient occupation  87,1% 0,4 pt   86,9% 0,9 pt  
Chiffre d'affaires total (m€) 5 154 -1,6% 2,4% 9 699 -0,6% 3,2%
Chiffre d'affaires passage régulier (m€) 4 928 -2,3% 1,7% 9 286 -1,0% 2,9%
Recette unitaire au SKO (cts €) 6,77 -2,5% 1,6% 6,59 -2,5% 1,3%

Les grèves chez AIR FRANCE ont eu un impact négatif de 2,5% sur la capacité au deuxième trimestre 2018, avec pour conséquence une stabilité des capacités et du nombre de passagers transportés, celui-ci s'élevant à 21,9 millions.
La forte demande a permis d'augmenter la recette unitaire à change constant afin de compenser partiellement la hausse du prix du carburant : la recette unitaire globale par siège kilomètre offert a augmenté de 1,6%.
En particulier, la performance de la recette unitaire du réseau moyen-courrier a été plus robuste qu'au trimestre précédent, avec une progression de 4,3% à change constant. Sur le moyen-courrier hub, la recette unitaire s'est améliorée de 5,0% à change constant, avec une contribution à la performance positive pour les deux hubs.
Sur l'activité point-à-point en France, la capacité a été nettement réduite de 7,8% par rapport à 2017, en réponse à la forte concurrence du TGV, et la recette unitaire a progressé de 2,9% à change constant.
Le réseau long-courrier a continué à bénéficier d'une demande dynamique sur les activités principales du groupe, entraînant une hausse de la recette unitaire de 0,9% à change constant. Les réseaux Amérique du Nord et Amérique Latine sont orientés à la hausse comme au premier trimestre 2018, avec une progression de 3,6% et de 2,7% respectivement de la recette unitaire à change constant.
La recette unitaire du réseau Asie est en baisse de 1,9% à change constant, principalement en raison de l'augmentation de la capacité sur les routes du sous-continent Indien et d'une demande plus volatile sur les autres points de ventes asiatiques.

Cargo: l'augmentation de la recette unitaire permet une hausse du chiffre d'affaires

  Deuxième trimestre Premier semestre
Cargo 2018 Variation Variation
à change constant
2018 Variation Variation à change constant
Tonnage (en milliers)  275 -3,8%    545 -2,3%  
Capacité (milliers de TKO) 3 532 -2,5%   6 947 -1,0%  
Trafic (millions de TKT) 2 096 -2,2%   4 132 -1,4%  
Coefficient d'occupation  59,3% 0,2 pt   59,5% -0,2 pt  
Chiffre d'affaires total (m€)  543 2,1% 6,0% 1 086 2,3% 6,9%
Chiffre d'affaires transport de fret (m€)  467 -0,4% 3,6%  943 0,9% 5,6%
Recette unitaire par TKO (cts €) 13,22 2,2% 6,3% 13,58 2,0% 6,8%

La capacité a diminué de 2,5% au second trimestre 2018 par rapport à l'an dernier, en raison du remplacement chez KLM de trois avions 747 combi par des 787 et de d'annulations de vols consécutives aux grèves AIR FRANCE.
L'activité Cargo a néanmoins poursuivi son redressement au deuxième trimestre 2018, avec une demande qui est restée forte, notamment en Amérique et en Asie. La recette unitaire a été en hausse de 6,3% à change constant.

Transavia : la forte hausse de la capacité en France et la bonne performance sur la recette unitaire contribuent à l'augmentation du résultat d'exploitation

  Deuxième trimestre Premier semestre
Transavia 2018 Variation 2018 Variation
Passagers (en milliers) 4 587 5,2% 7 314 7,4%
Capacité (millions de SKO) 8 722 6,1% 13 951 7,6%
Trafic (millions de PKT) 8 023 8,3% 12 830 11,1%
Coefficient d'occupation  92,0% 1,8 pt 92,0% 2,9 pt
Chiffre d'affaires total (m€)  453 11,0%  688 13,7%
Recette unitaire au SKO (cts €) 5,17 4,5% 4,85 5,5%
Coût unitaire au SKO (cts €) 4,47 1,5% 4,82 1,6%
Résultat d'exploitation (m€)  61 17  3 23

Transavia a transporté 4,6 millions de passagers au deuxième trimestre 2018, soit une augmentation de 5,2% par rapport à l'année dernière. La capacité de Transavia France a enregistré une forte croissance de 19,4%, tandis que celle de Transavia Hollande a légèrement reculé de 1,4%. Malgré l'effet négatif du décalage d'avril à mars du trafic loisirs de Pâques, le trafic est en hausse de 8,3%, avec un coefficient d'occupation en augmentation de 1,8 points par rapport à 2017. La recette unitaire a progressé de 4,5% par rapport à l'année dernière.

Le résultat d'exploitation du deuxième trimestre 2018 s'est établi à 61 millions d'euros, en amélioration de 17 millions d'euros par rapport à l'année 2017, Transavia France et Transavia Hollande délivrant toutes deux un résultat d'exploitation positif et en amélioration.

Maintenance : forte hausse du chiffre d'affaires externe

  Deuxième trimestre Premier semestre
Maintenance 2018 Variation Variation
à change
constant
2018 Variation Variation
à change constant
Chiffre d'affaires total (m€) 1 007 1,4%   2 082 2,6%  
Chiffre d'affaires externe (m€)  471 6,8% 15,8%  941 5,7% 16,2%
Résultat d'exploitation  (m€)  46 - 16 - 3  72 - 34 - 18
Marge d'exploitation (%) 4,6% -1,7 pt -0,6 pt 3,5% -1,8 pt -1,2 pt

Les revenus de l'activité Maintenance ont augmenté au deuxième trimestre 2018 par rapport à l'année précédente, avec un chiffre d'affaires externe en hausse de 15,8% à change constant, porté par l'activité Moteurs. La marge d'exploitation, exprimée en pourcentage des revenus totaux, s'élève à 4,6%, soit une baisse de 0,6 point à change constant.

Le carnet de commandes de la Maintenance s'est établi à 10,5 milliards de dollars à la fin du deuxième trimestre 2018, en baisse de 0,3 milliard de dollars par rapport à fin 2017 en raison de l'annulation dans le carnet de commande des contrats Alitalia, compensée en partie par de nouveaux contrats Equipements et Moteurs.

Groupe AIR FRANCE-KLM : chiffre d'affaires en hausse à change constant au deuxième trimestre 2018, résultat d'exploitation de 345 m€ incluant 260 m€ d'impact des grèves

  Deuxième trimestre Premier semestre
  2018 Variation Variation
à données comparables
2018 Variation Variation à données comparables
Capacité (ESKO m) 90 656 0,4%   172 877 1,8%  
Capacité hors Cargo (SKO m) 81 543 0,8%   154 946 2,1%  
Chiffre d'affaires (m€) 6 625 0,0% 4,0% 12 432 0,8% 4,9%
EBITDA (m€) 1 048 - 244 - 173 1 670 - 270 - 216
Résultat d'exploitation (m€)  345 - 241 - 171  228 - 325 - 277
Marge opérationnelle (%) 5,2% -3,6 pt -2,9 pt 1,8% -2,7 pt -2,4 pt
Résultat net, part du groupe (m€)  109 - 484   - 159 - 609  

Au deuxième trimestre 2018, le groupe AIR FRANCE-KLM a réalisé un résultat d'exploitation de 345 millions d'euros, en recul de 241 millions d'euros par rapport à l'année précédente.

Cette baisse s'explique principalement par les grèves chez AIR FRANCE qui ont un impact négatif de l'ordre de 260 millions d'euros, l'augmentation du prix du carburant et les effets négatifs des devises ayant été partiellement compensés par des recettes unitaires en hausse. L'augmentation des recettes unitaires a généré une contribution positive de 121 millions d'euros et les coûts unitaires ont un effet négatif de 129 millions d'euros, tous deux incluant les effets de la grève.

La facture de carburant incluant les couvertures s'est élevée à 1 184 millions d'euros, en hausse de 24 millions d'euros et de 160 millions d'euros à change constant, en raison de la hausse du prix de carburant. La couverture positive du carburant au deuxième trimestre 2018 a dégagé un gain de 212 millions d'euros.

Les variations de change ont eu un impact négatif de 259 millions d'euros sur le chiffre d'affaires par rapport à l'an dernier, en raison de l'appréciation de l'euro par rapport aux autres devises. L'impact positif sur les coûts s'est élevé à 189 millions d'euros, incluant un résultat positif des couvertures de change. Au deuxième trimestre 2018, l'impact net a donc été négatif de 70 millions d'euros.

Objectif de coût unitaire maintenu pour l'exercice entre 0 et 1%
A change, prix du carburant et charges de retraite constants, le coût unitaire a augmenté de 2,4% au deuxième trimestre 2018, qui s'explique pour 3,1% par les grèves chez AIR FRANCE.

Productivité impactée par une croissance de capacités inférieure à la prévision
La croissance des capacités plus faible que prévu impacte la productivité au deuxième trimestre 2018 : avec une croissance en ESKO limitée à 0,4%, la productivité a reculé de 1,1%.
Le nombre moyen de salariés a augmenté de 1 250 ETP dont 150 ETP pilotes et 400 ETP personnels navigants commerciaux, pour accompagner la croissance des capacités du second semestre 2018. Le nombre de personnel au sol a augmenté de 700 ETPs, dont 450 chez KLM.
Les coûts salariaux nets sont en hausse de 2,0% au deuxième trimestre 2018 par rapport à 2017.

Poursuite de la réduction de la dette nette

  Deuxième trimestre Premier semestre
En millions d'euros 2018 Variation 2018 Variation
Cash-flow avant variation du BFR et plans de départ volontaires, activités poursuivies  921 - 174 1 434 - 222
Paiements liés aux plans de départs volontaires - 98 - 62 - 121 - 48
Variation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR)  26 - 138  833 - 13
Cash-flow d'exploitation  849 - 374 2 146 - 283
Investissements nets avant opérations de sale & lease-back* - 575  66 -1 488 - 222
Cash-flow libre d'exploitation  274 - 308  658 - 505
Réduction des dettes de location - 275 - 27 - 517 - 12
Cash-flow libre d'exploitation ajusté - 1 - 335  141 - 517

* Somme des  « Investissements corporels et incorporels » et « Produits de cession d'immobilisations corporelles et incorporelles » tels que présentés dans le tableau des flux de trésorerie consolidé.
** Avec l'application des nouvelles normes comptables IFRS 16, les dépenses liées au remboursement des dettes de location ne sont pas déduites du « Cash-flow libre d'exploitation ». Le « Cash-flow libre d'exploitation ajusté » est le « Cash-flow libre d'exploitation » après déduction du remboursement des dettes de location.

Cash-flow libre d'exploitation ajusté positif à 141 millions d'euros pour le premier semestre 2018
Le cash-flow libre d'exploitation ajusté du groupe s'est élevé à 141 millions d'euros au premier semestre 2018, en diminution de 517 millions d'euros par rapport à 2017. Cette baisse s'explique par l'impact des grèves et par la hausse des investissements nets de 222 millions d'euros.

Réduction de la dette nette entrainée par la génération de cash-flow libre d'exploitation et le remboursement de dettes de location

En millions d'euros 30 Juin 2018 31 Déc 2017
Dette nette 6 256 6 571
EBITDA 4 508 4 779
Dette nette / EBITDA1 1,4 x 1,4 x

Au 30 juin 2018, le groupe a poursuivi la réduction de sa dette nette à 6 256 millions d'euros contre        6 571 millions d'euros au 31 décembre 2017, soit une amélioration de 315 millions d'euros générée par le cash-flow libre d'exploitation et le remboursement de dettes de location.
Le ratio dette nette / EBITDA reste stable à 1,4x au 30 juin 2018 par rapport au 31 décembre 2017.

Air France impactée par la grève, EBITDA stable et résultat d'exploitation proche de l'an dernier pour KLM au deuxième trimestre 2018

  Deuxième trimestre Premier semestre
  2018 Variation 2018 Variation
AIR FRANCE  13 - 231 - 164 - 351
Marge opérationnelle (%) 0,3% -5,8 pt -2,2% -4,7 pt
KLM  328 - 23  388 9
Marge opérationnelle (%) 11,7% -1,2 pt 7,5% -0,2 pt

Le résultat d'exploitation d'AIR FRANCE a reculé de 231 millions d'euros au deuxième trimestre 2018 en raison des grèves. Le résultat d'exploitation de KLM est resté pratiquement stable.
   

Perspectives

Le contexte global reste incertain au regard de l'environnement géopolitique, de pressions inflationnistes sur les salaires et de tendances haussières sur le prix du carburant.

Les prévisions suivantes ont donc été ajustées en conséquence :

  • Facture de carburant attendue en augmentation de 450 millions d'euros1 pour 2018 par rapport à 2017, sur la base de la courbe à terme du 27 Juillet 2018, et en incluant un résultat positif de couverture de 850 millions de dollars.
  • Effet change défavorable de l'ordre de 150 millions d'euros, en raison de l'appréciation du dollar par rapport à l'euro.

L'environnement demeure positif en matière de demande et de revenus :

  • Les dernières données disponibles pour le Passage Réseaux montrent une poursuite de la tendance positive sur la demande de juillet à novembre 2018 : les coefficients d'occupation prévisionnels sur les réservations long-courrier pour les quatre prochains mois sont supérieurs à l'année dernière.
  • La recette unitaire Passage Réseaux devrait être positive au troisième trimestre 2018 à change constant. Compte tenu de la performance de la recette unitaire au premier semestre 2018 et des prévisions du troisième trimestre, la recette unitaire annuelle du Passage Réseaux sur l'ensemble de l'année 2018 est attendue supérieure à 2017 à change constant.
  • La croissance de capacité de Transavia a été ajustée pour 2018 à 8 à 9%, en légère accélération pour bénéficier du dynamisme de la demande.

Le groupe conserve inchangées les prévisions suivantes pour 2018 :

  • Croissance de capacité Passage réseaux comprise 2,5% et 3,5%.
  • Objectif de coût unitaire entre 0% et 1,0% à change, prix du carburant et charges de retraite constants, incluant les coûts relatifs aux grèves et les ajustements de capacité correspondants intervenus au premier semestre 2018.
  • Plan d'investissement géré dans une fourchette de 2,0 à 2,5 milliards d'euros.
  • En dépit de l'effet des grèves sur le résultat d'exploitation, réduction de la dette nette par rapport au 31 décembre 2017.

Le management continuera à piloter avec attention la structure financière du groupe et ses plans de développement.

Partenariats stratégiques

Mise en oeuvre de notre stratégie de partenariats
Pendant le premier semestre, AIR FRANCE-KLM a continué de renforcer ses partenariats aériens, soutenant sa stratégie de croissance rentable et lui permettant de proposer une offre incomparable à ses clients.

  • Plusieurs étapes majeures ont été franchies dans la mise en oeuvre de la joint-venture transatlantique étendue annoncée le 27 juillet 2017, avec la signature de l'accord final le 15 mai 2018 entre AIR FRANCE-KLM, Delta, et Virgin Atlantic et le lancement de la procédure d'Anti-Trust Immunity auprès des autorités américaines le 20 juillet. De plus, AIR FRANCE-KLM et Virgin Atlantic sont en discussion pour une coopération stratégique au-delà de l'Amérique du Nord, afin de proposer une offre conjointe à nos clients.
  • Le groupe a poursuivi le renforcement de ses positions en Chine. Tout d'abord, en cohérence avec l'investissement de China Eastern dans AIR FRANCE-KLM, les deux partenaires ont annoncé le 19 juillet viser un renforcement de leur joint-venture à compter de 2019. En outre, le groupe a annoncé le 16 juillet la fusion de ses joint-ventures avec China Southern et Xiamen Airlines en une joint-venture unique.
  • D'autres partenariats se sont également développés. La coopération étendue avec Jet Airways, annoncée le 29 novembre 2017, progresse rapidement, avec des premiers résultats prometteurs. AIR FRANCE a aussi repris sa coopération avec Qantas, offrant d'excellentes connections vers l'Australie vi


Mercredi 01 août 2018, 07h30 - Source Globenewswire.com   LIRE LA SUITE
08h04

Sequana: perte de 71 ME au 30 juin 2018

18h03

Advicenne présente ses résultats financiers semestriels au 30 juin 2018 et confirme ses perspectives pour 2018

19h08

DALET : RÉSULTATS SEMESTRIELS 2018 : Activité dynamique - Amélioration significative des résultats - Objectifs 2018 confirmés

18h00

SYNERGIE : RÉSULTATS SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2018

18h03

Séché Environnement : Résultats consolidés au 30 juin 2018

16h28

bioMérieux – Résultats semestriels au 30 juin 2018

16h21

NANOBIOTIX : Résultats semestriels au 30 juin 2018

15h45

CREDIT AGRICOLE NORD DE FRANCE : avis de mise à disposition du rapport financier semestriel - juin 2018

18h00

RAMSAY GENERALE DE SANTE : résultats annuels à fin juin 2018

18h45

GROUPE IRD :CHIFFRE D'AFFAIRES AU 30 JUIN 2018

18h05

MEDIA 6 : Chiffre d'affaires au 30 juin 2018 : 60,9 M EUR

09h46

La production industrielle en France rebondit plus que prévu en juin

09h05

Rebond de la production industrielle en juin en France

09h04

France: +0,6% de production industrielle en juin

21h45

EURO Ressources annonce ses résultats pour le 2e trimestre et le semestre clos le 30 juin 2018





S’aimer comme on se quitte : « J’ai tout raconté à mon mari » 24 sept.
Lemonde.fr
Rafale en Inde : les explications sur l'énorme bourde de Hollande 24 sept.
Challenges.fr
Carrefour-Casino : les coulisses d’un rapprochement avorté 24 sept.
Lemonde.fr
Le vrai pouvoir des lobbys en Macronie 23 sept.
Challenges.fr
Le pétrole flambe, l'Arabie saoudite renvoie Trump dans les cordes 24 sept.
Boursier.com
Partie de poker menteur entre Casino et Carrefour 24 sept.
TribuneDeGeneve.ch
Un nouveau tour de table pour faire grandir Bonjour Maurice 24 sept.
Lecho.be

REAGISSEZ SUR L'ACTU DANS LES FORUMS COMBOURSE !
RECEVEZ GRATUITEMENT NOS RAPPORTS QUOTIDIEN !



Casino : des analystes jugent un rapprochement avec Carrefour possible 25 sept.
Boursier.com
BPCE négocie la vente de 4 filiales en Afrique au marocain BCP 25 sept.
Challenges.fr
Genfit sous pression après le point semestriel 25 sept.
Boursier.com
Iran : grâce au troc, les Européens contournent les sanctions américaines 25 sept.
France24.com
Genfit : perte nette de 34,5 millions d'euros au 30 juin 25 sept.
Boursier.com
Supersonic Imagine : du nouveau pour l'évaluation non-invasive de la fibrose hépatique 25 sept.
Boursier.com
Comment l'Union européenne va continuer à commercer avec l'Iran 25 sept.
Challenges.fr

Top Secteurs


RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2018 | COMBourse.com