COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Outillage industriel > VALLOUREC
SOCIETE : 
SECTEUR : Industrie et Construction > Outillage industriel
NEWS :  112 sur 1 an | 13 sur 1 mois | ISIN : FR0000120354
TVIC 1mois :  +12% En savoir plus sur le Taux de variation d'information
Communication Officielle
Vendredi 01 mars 2024, 08h01  (il y a 4 mois)

Vallourec Résultats du quatrième trimestre et de l’exercice 2023

Meudon (France), le 1er mars 2024

Vallourec, un leader mondial de solutions tubulaires premium, annonce aujourd’hui ses résultats du quatrième trimestre et de l’exercice 2023. Le Conseil d’Administration de VALLOUREC SA, réuni le 29 février 2024, a arrêté les comptes consolidés du Groupe pour le quatrième trimestre et l’exercice 2023.

Résultats du quatrième trimestre et de l’exercice 2023

  • Un RBE solide pour l’exercice 2023 de 1 196 millions d’euros, supérieur à la limite haute de la fourchette précédemment communiquée
  • Une amélioration séquentielle du RBE au quatrième trimestre portée par une bonne exécution
  • Une demande et des prix des Tubes qui continuent de progresser à l’international
  • Une demande stabilisée aux Etats-Unis ; les volumes de VALLOUREC sont en hausse
  • Une dette nette réduite de moitié par rapport à fin 2022 qui s’élève à 570 millions d’euros. Une réduction, dès le premier trimestre 2024, qui se poursuivra au premier semestre et au cours de l’exercice 2024a

FAITS MARQUANTS

Forte rentabilité au T4 et au cours de l’exercice 2023 et poursuite du désendettement :

  • RBE au T4 2023 de 280 millions d’euros (en progression de 58 millions d’euros par rapport au T3 2023 et en baisse de 32 millions d’euros par rapport au T4 2022) porté par la forte rentabilité du segment Tubes
    • RBE du segment Tubes de 249 millions d’euros (en hausse séquentielle de 56 millions d’euros et en baisse de 36 millions d’euros par rapport au T4 2022) porté par des volumes en hausse séquentielle en Amérique du Nord et dans la région Hémisphère Est ainsi que par l’amélioration de notre performance opérationnelle en Amérique du Sud
    • RBE du segment Mine & Forêts de 43 millions d’euros (en hausse séquentielle de 10% et de 21 millions d’euros par rapport au T4 2022) : la baisse de la production vendue d’environ 0,1 million de tonne par rapport au T3 2023 a été compensée par des prix du minerai de fer favorables      
  • Flux de trésorerie disponible ajusté de 275 millions d’euros, en hausse significative par rapport au T3 2023 
  • Dette nette réduite de moitié par rapport au T4 2022 : de 1 130 millions d’euros à 570 millions d’euros

Perspectives pour le premier semestre 2024 :

  • RBE Groupe similaire à celui du second semestre 2023 qui s’élevait à 502 millions d’euros
  • Génération de trésorerie globale positive
  • Poursuite de la réduction de la dette nette, dès le premier trimestre 2024, par rapport à la fin d’année 2023

Perspectives pour l’exercice 2024 :

  • Fort RBE résultant de solides prix des tubes en carnet de commandes et de l'amélioration de notre performance opérationnelle   
  • Génération de trésorerie globale positive
  • Poursuite de la réduction de la dette nette, dès le premier trimestre 2024, par rapport à la fin d’année 2023

Voir plus de détails concernant les perspectives pour le premier semestre et pour l'exercice 2024 à la fin de ce communiqué de presse.

Philippe GUILLEMOT, Président du Conseil d’Administration et Directeur Général, a déclaré :

« Le plan New VALLOUREC, annoncé en mai 2022, a été exécuté en totalité et donne naissance à un nouveau Vallourec. 2023 a été une année pivot, marquée par la fermeture des sites de production européens et par le renforcement de nos capacités brésiliennes afin de fournir des produits à forte valeur ajoutée à nos clients du secteur pétrole et gaz. De plus, nous avons amorcé un changement stratégique substantiel dans nos opérations en Chine, qui contribue déjà de manière significative à l'amélioration des résultats du Groupe. Tout en exécutant ces projets majeurs, nous avons enregistré les meilleurs résultats du Groupe depuis près de 15 ans. Nous avons réduit notre dette nette de 560 millions d'euros par rapport au niveau de fin 2022, et de plus de 900 millions d'euros par rapport au point haut atteint au troisième trimestre 2022. Je tiens à remercier toutes les équipes de VALLOUREC pour le travail accompli afin d'atteindre ces résultats.

Nous avons réalisé des progrès significatifs pour assurer au Groupe une rentabilité de premier plan et lui permettre d’être résilient, y compris en bas de cycle. Nous continuons à identifier de nouvelles opportunités d’amélioration de notre performance. En 2024, nous prévoyons de poursuivre l'amélioration de nos opérations au Brésil afin de tirer pleinement parti de notre base d'actifs de premier plan dans le pays. Au niveau mondial, nous restons concentrés sur le contrôle de nos coûts et sur une allocation rigoureuse du capital.

Les conditions de marché demeurent favorables à une forte génération de trésorerie et à la poursuite de notre désendettement. Aux États-Unis, le nombre d'appareils de forage en activité a légèrement augmenté depuis octobre 2023, les importations restent limitées et les stocks des distributeurs continuent de baisser. Nous anticipons une stabilisation imminente des prix dans la région.

En dehors des États-Unis, nous continuons d'enregistrer une demande supérieure à nos capacités et des prix élevés pour nos nouvelles commandes. Malgré les inquiétudes récentes du marché, nous estimons que les conditions de marché au Moyen-Orient sont parmi les meilleures que nous ayons connues depuis de nombreuses années. Nous observons une reprise pluriannuelle de l'activité portée par les programmes de forage majeurs de nos clients en Arabie Saoudite, aux Émirats Arabes Unis et en Irak. Les relations commerciales avec nos clients ainsi que la valeur ajoutée de nos capacités locales nous confortent dans l'idée que cette région devrait contribuer de manière significative à nos résultats dans les années à venir.

Nous sommes en bonne voie pour atteindre une dette nette nulle fin 2025, au plus tard. Suite à notre désendettement, nous avons pour objectif un retour significatif aux actionnaires, potentiellement dès 2025b ».

CHIFFRES CLES TRIMESTRIELS


 


 

En millions d’euros T4 2023 T3 2023 T4 2022 Variation vs. T3 2023 Variation vs. T4 2022
Production vendue de Tubes (k tonnes) 382 343 514 39 (132)
Production vendue de minerai de fer (millions tonnes) 1.7 1.8 1.4 (0.1) 0.3
Chiffre d'affaires Groupe 1,276 1,142 1,541 134 (265)
Résultat Brut d'Exploitation Groupe 280 222 312 58 (32)
(en % du CA) 21.9% 19.4% 20.3% 2.5 pp 1.7 pp
Résultat d'exploitation 198 146 164 52 34
Résultat net, part du Groupe 105 76 78 29 27
Flux de trésorerie disponible, tel que défini précédemment 82 154 264 (72) (182)
Flux de trésorerie disponible ajusté 275 217 318 58 (43)
Génération de trésorerie globale 149 150 323 (1) (174)
Dette nette 570 741 1,130 (171) (560)

ANALYSE DES RESULTATS CONSOLIDES


 

Analyse des résultats du quatrième trimestre

Au cours du quatrième trimestre 2023, VALLOUREC a enregistré un chiffre d’affaires de 1 276 millions d’euros, en baisse de 17 % par rapport au T4 2022 (- 15 % à taux de change constants).
La baisse des revenus du Groupe reflète :

  • un effet volume de - 26 % principalement lié à la baisse des livraisons du segment Industrie en Europe et de tubes pour le segment Pétrole & Gaz en Amérique du Nord
  • un effet prix/mix de 10 %
  • un impact lié au segment Mine et Forêts de 1 %
    • un effet devises de - 3 % principalement lié à l’appréciation de l’euro face au dollar américain

Au cours du quatrième trimestre 2023, le Résultat Brut d’Exploitation a atteint 280 millions d’euros, soit une marge de 21,9 % du chiffre d’affaires, contre 312 millions d’euros et une marge de 20.3 % du chiffre d’affaires au T4 2022. Cette diminution est largement due à la baisse des prix de vente moyens du segment Tubes en Amérique du Nord, compensée par l'amélioration des résultats du segment Tubes en dehors de l'Amérique du Nord.

Au cours du quatrième trimestre 2023, VALLOUREC a enregistré un produit de 153 millions d'euros lié à la reprise de dépréciations d'actifs précédemment comptabilisées. Cette reprise reflète en grande partie l'amélioration des perspectives de résultats à court terme dans la région Hémisphère Est. Cette amélioration, qui sera réalisée au cours des prochaines années, est due à la fois aux résultats positifs des efforts de restructuration du Groupe en Asie, y compris la stratégie de montée en gamme implémentée en Chine, ainsi qu'à des perspectives de prix favorables à moyen terme.
Au quatrième trimestre 2022, le Groupe a enregistré une charge de dépréciation de 36 millions d'euros principalement liée à des actifs en Europe.  

Au cours du quatrième trimestre 2023, VALLOUREC a enregistré une charge de 185 millions d'euros principalement liée à son programme de restructuration en Allemagne. La composante la plus importante de cette charge est une dépense de 127 millions d'euros liée au contrat d'approvisionnement en cours du Groupe avec son ancien fournisseur d'acier en Allemagne, HKM. Comme indiqué dans son Document d'Enregistrement Universel 2022, VALLOUREC a mis fin à son contrat d'approvisionnement à long terme avec HKM dans le cadre de la fermeture de ses laminoirs allemands. L'obligation résiduelle pour VALLOUREC dans le cadre de son contrat d'approvisionnement prendra donc fin en 2028 à l'issue de la période de préavis contractuelle de sept ans. VALLOUREC a revendu des produits en acier excédentaires (principalement des plaques d’acier) tout au long de l'année 2023, mais s'attend actuellement à ce que ces opérations soient quelque peu déficitaires pendant la durée restante du contrat. Le passif de 127 millions d'euros est lié aux flux de trésorerie négatifs attendus qui seront répartis sur les cinq prochaines années. VALLOUREC continue de rechercher différentes possibilités afin d’améliorer les flux de trésorerie de ce contrat d'approvisionnement.

En tenant compte des facteurs susmentionnés, le résultat d'exploitation s'est élevé à 198 millions d'euros au cours du quatrième trimestre 2023, contre 164 millions d'euros au T4 2022.

Au quatrième trimestre 2023, le résultat financier est positif et s’établit à 26 millions d’euros, contre - 60 millions d’euros au T4 2022. Les charges nettes d’intérêts au T4 2023 se sont élevées à 14 millions d’euros, contre des charges de 25 millions d’euros au T4 2022. Au quatrième trimestre 2023, le résultat financier a été positivement impacté par le règlement d'un litige de longue date au Brésil avec l'un des fournisseurs d'électricité de la Société pour un montant de 40 millions d'euros.

Au cours du quatrième trimestre 2023, l’impôt sur les bénéfices s’est établi à - 102 millions d’euros, versus - 9 millions d’euros au T4 2022. Outre un bénéfice avant impôt nettement plus élevé, le taux d'imposition effectif a été impacté par des pertes fiscales non déductibles en Allemagne.

En conséquence, le résultat net, part du Groupe, est positif au T4 2023 et s’est établi à 105 millions d’euros, contre 78 millions d’euros au T4 2022.

Le bénéfice par action diluée s'élève à 0,44 euros au T4 2023, contre 0,34 euros au T4 2022. Cette augmentation reflète la progression du résultat net ainsi qu'une augmentation des actions potentiellement dilutives liées en grande partie aux bons de souscription d'actions en circulation de la Société, qui sont comptabilisés en utilisant la méthode de rachat d'actions.

Analyse des résultats de l’exercice 2023

Au cours de l’exercice 2023, VALLOUREC a enregistré un chiffre d’affaires de 5 114 millions d’euros, en progression de 5 % par rapport à 2022 ( 6 % à taux de change constants).
La hausse des revenus du Groupe reflète :

  • un effet volume de - 14 % du fait principalement de moindres livraisons du segment Industrie en Europe
  • un effet prix/mix de 18 %
  • un impact sur le segment Mine et Forêts de 2 %
  • un effet devises de - 2 % principalement lié à l’appréciation de l’euro face au dollar américain

En 2023, le Résultat Brut d’Exploitation s’est élevé à 1 196 millions d’euros, soit une marge de 23,4 % du chiffre d’affaires, contre 715 millions d’euros et une marge de 14.6 % du chiffre d’affaires en 2022. La progression est due à une hausse substantielle du RBE du segment Tubes porté par des prix favorables en Amérique du Nord au premier semestre 2023, et à une amélioration continue des résultats du segment Tubes en dehors de l'Amérique du Nord, en particulier au cours du deuxième semestre 2023.

En 2023, le résultat d’exploitation est positif à 859 millions d'euros, contre une perte de 122 millions d'euros en 2022. VALLOUREC a enregistré une reprise nette de dépréciation d’actifs pour un total de 145 millions d'euros, compensée par des charges de 279 millions d'euros en grande partie liées aux coûts de mise en application du plan New Vallourec.
En 2022, le résultat d'exploitation de VALLOUREC a été impacté par 574 millions d'euros de charges en grande partie liées aux coûts d'exécution du plan New Vallourec.

En 2023, le résultat financier s’est établi à - 66 millions d’euros, contre - 111 millions d’euros en 2022 ; les charges nettes d’intérêts se sont élevées à - 88 millions d’euros au cours de l’année, contre - 95 millions d’euros un an plus tôt. Le résultat financier de l'exercice 2023 a bénéficié, comme précédemment mentionné, du règlement d’un litige pour un montant de 40 millions d'euros au cours du T4 2023.

En 2023, l’impôt sur les bénéfices s’est établi à - 269 millions d’euros, à comparer à - 113 millions d’euros en 2022. Cette augmentation est due à la hausse des bénéfices dans la plupart des régions et à l'utilisation antérieure des déficits nets d'exploitation en Amérique du Nord. Le taux d'imposition effectif a été élevé en raison de pertes fiscalement non-déductibles en Allemagne.

En conséquence, le résultat net, part du Groupe, est positif et s’est établi à 496 millions d’euros en 2023, contre - 366 millions d’euros au cours de l’exercice 2022.

Le bénéfice par action diluée s'élève à 2,07 euros en 2023, contre - 1,60 euros en 2022. Cette augmentation reflète la progression du résultat net ainsi qu'une augmentation des actions potentiellement dilutives liées en grande partie aux bons de souscription d'actions en circulation de la Société, qui sont comptabilisés en utilisant la méthode de rachat d'actions.

ANALYSE DES RESULTATS PAR SEGMENT

Analyse des résultats du quatrième trimestre

Tubes : au T4 2023, le chiffre d’affaires du segment Tubes a diminué de 18 % par rapport au T4 2022 du fait d’une baisse de 26% des volumes, compensée par une progression de 10% du prix de vente moyen. Cette réduction des livraisons est en grande partie explique par la fermeture des activités de laminage en Allemagne dans le cadre de la mise en œuvre du plan New Vallourec.   
Le RBE du segment Tubes a baissé de 285 millions d’euros au T4 2022 à 249 millions d’euros au T4 2023 expliqué par la baisse de la rentabilité en Amérique du Nord compensée par des améliorations dans le reste du monde.

Mine & Forêts : au T4 2023, la production vendue de minerai de fer s’est élevée à 1,7 million de tonnes, en hausse de 20 % par rapport au T4 2022, mais en légère baisse par rapport au T3 2023.
Le RBE du segment Mine & Forêts s’est élevé à 43 millions d’euros au T4 2023, contre 22 millions d’euros au T4 2022, reflétant des prix de minerai de fer favorables en partie compensés par des coûts plus élevés.

Analyse des résultats de l’exercice

Tubes : en 2023, le chiffre d’affaires du segment Tubes a augmenté de 3% ; la baisse de 14% des livraisons a été compensée par la progression de 20% du prix de vente moyen. Ces résultats reflètent la fermeture des activités de laminage de VALLOUREC en Allemagne ainsi que la mise en œuvre de la stratégie "Value over Volume".
Le RBE du segment Tubes a fortement progressé, passant de 638 millions d’euros en 2022 à 1 051 en 2023 porté par un environnement de prix de marché favorable et par l'exécution du plan New Vallourec.

Mine & Forêts : en 2023, la production vendue de minerai de fer s’est élevée à 6,9 millions de tonnes en hausse de 71% par rapport à 2022 en raison de la reprise des volumes à la suite du glissement de la pile de résidus survenu en 2022.
Le RBE du segment Mine & Forêts s’est élevé à 180 millions d’euros en 2023, contre 113 millions d’euros en 2022, reflétant une forte reprise des volumes, compensée par des coûts plus élevés.

FLUX DE TRÉSORERIE ET SITUATION FINANCIÈRE

Analyse des flux de trésorerie du quatrième trimestre

Au cours du quatrième trimestre 2023, le flux de trésorerie opérationnel ajusté s’est élevé à 226 millions d’euros, contre 213 millions d’euros au T4 2022. L’amélioration s’explique par de moindres flux de trésorerie liés au résultat financier, positivement impacté par le règlement de 40 millions d'euros précédemment mentionné, qui a compensé la baisse du RBE et l'augmentation des impôts décaissés.  

Au cours du quatrième trimestre 2023, le flux de trésorerie disponible ajusté s’élève à 275 millions d’euros, contre 318 millions d’euros au T4 2022. La progression du flux de trésorerie opérationnel ajusté a été plus que compensée par une moindre diminution du besoin en fonds de roulement qu’au T4 2022.

Au cours du quatrième trimestre 2023, la génération de trésorerie globale s’élève à 149 millions d’euros, contre 323 millions d’euros au T4 2022, du fait notamment de charges de restructuration et autres éléments non-récurrents pour 193 millions d’euros. Ces décaissements attendus sont principalement liés aux indemnités et aux coûts de restructuration en Allemagne.

Analyse des flux de trésorerie de l’exercice

En 2023, le flux de trésorerie opérationnel ajusté atteint 928 millions d’euros, versus 458 millions d’euros en 2022. Cette progression s’explique notamment par une plus forte génération de RBE.   

En 2023, le flux de trésorerie disponible ajusté s’élève à 860 millions d’euros, contre -88 millions d’euros en 2022. Outre la hausse du RBE, VALLOUREC a bénéficié d'une diminution de 145 millions d'euros du besoin en fonds de roulement, contre une constitution de 355 millions d'euros en 2022.

En 2023, la génération de trésorerie globale atteint 568 millions d’euros, contre - 200 millions d’euros en 2022.
Cette progression, portée par la hausse du RBE et par la diminution du besoin en fonds de roulement, a été compensée par l’impact négatif de 362 millions d'euros de charges de restructuration et autres éléments non-récurrents liés principalement à la fermeture des activités de laminage en Allemagne et à la mise en œuvre globale du plan New Vallourec.

Dette nette et liquidité

Au 31 décembre 2023, la dette nette s’élève à 570 millions d’euros, en baisse significative par rapport à 1 130 millions d’euros au 31 décembre 2022. La dette brute s’élève à 1 470 millions d’euros, incluant 49 millions d’euros de réévaluation à la juste valeur en IFRS 9 qui seront repris sur la durée de vie de la dette. La dette brute a diminué au cours de l'exercice 2023 en raison d’un moindre recours au financement ACC ACE au Brésil. La dette long terme s’élève à 1 348 millions d’euros et la dette court terme à 122 millions d’euros.

Au 31 décembre 2023, le Groupe dispose d’une position de liquidité très solide avec 1 539 millions d’euros, composée d’une trésorerie au bilan de 900 millions d’euros, d’une ligne de crédit confirmée non utilisée à hauteur de 462 millions d’euros ainsi que d’une ligne de crédit confirmée adossée à des actifs pour 177 millions d’eurosc.
Le Groupe n’a aucune échéance de remboursement de dette de long terme prévue avant juin 2026.

LE PLAN NEW VALLOUREC

Le plan New VALLOUREC, annoncé en mai 2022, a été exécuté en totalité et donne naissance à un nouveau Vallourec. Comme prévu, nous avons arrêté nos activités en Allemagne et la majorité du personnel affilié a maintenant quitté la Société. Une équipe reste en place pour les opérations de démantèlement en 2024. Le terrain lié à l'un des deux principaux sites de production en Allemagne (Mülheim) a été vendu à la fin de l'année 2023. La vente du second site de production (Duesseldorf-Rath) suit son cours. Le programme de renforcement des capacités au Brésil, qui a permis le transfert des volumes de pétrole et de gaz depuis l'Allemagne, est désormais finalisé. Comme prévu, nous avons également implémenté un programme de réduction des effectifs au niveau mondial.

Ces actions permettront au Groupe de générer 230 millions d’euros de RBE annuel additionnels récurrents par rapport à 2021 et une réduction des dépenses d'investissement d'environ 20 millions d'euros. Nous avons considérablement progressé dans l’atteinte de nos objectifs visant à rendre le Groupe résiliant y compris en bas de cycle et de générer un flux de trésorerie disponibled positif, avant variation du besoin en fonds de roulement.

Nous avons également élargi le champ d'application du plan New VALLOUREC avec pour objectif d’améliorer les résultats opérationnels et d’accroitre la rentabilité. En Chine, nous avons lancé en 2023 une stratégie de montée en gamme significative qui a déjà commencé à contribuer à nos résultats. Les marges de résultat brut d’exploitation de ce centre de production devraient converger vers les standards du Groupe. En Arabie Saoudite, nous avons procédé à une extension de nos capacités afin de tirer parti de la forte demande dans la région.

En 2024, nous poursuivons ces améliorations opérationnelles à l'échelle mondiale et, plus particulièrement, nous avons identifié des opportunités d'accroître la rentabilité de nos centres de production brésiliens. En complément, nous poursuivons le développement de nos activités dans le domaine des nouvelles énergies et tirons parti des revenus à forte marge générés par nos activités de services et d’accessoires. Enfin, en 2024, nous poursuivrons notre objectif d’une dette nette nulle d’ici fin 2025, au plus tard.

PERSPECTIVES POUR LE PREMIER SEMESTRE ET L’EXERCICE 2024 E

Pour le premier semestre de l’année, en tenant compte de nos hypothèses et des conditions de marché actuelles, le Groupe anticipe :  

  • Un RBE Groupe similaire à celui du second semestre 2023 qui s’élevait à 502 millions d’euros.

Les principaux leviers sont :

  • A l’international, une légère baisse de nos livraisons de tubes, expliquée par la fermeture de nos activités en Allemagne, compensée par l’augmentation des prix
  • Aux Etats-Unis, une baisse modérée des prix des tubes, compensée par la progression des volumes
  • Au Brésil, une production de minerai de fer vendue qui devrait s'élever à environ 3 millions de tonnes au cours du premier semestre 2024 avec des coûts qui devraient rester élevés
  • Une génération de trésorerie globale positive
  • Une poursuite de la réduction de la dette nette, dès le premier trimestre 2024, par rapport à la fin d’année 2023

Pour l’exercice 2024, en tenant compte de nos hypothèses et des conditions de marché actuelles, le Groupe anticipe :

  • Une nouvelle année de fort RBE portée par :
    • Une poursuite de la très bonne performance du segment Tubes résultant de solides prix en carnet de commandes et de l'amélioration continue de notre performance opérationnelle
    • Une production annuelle de minerai de fer vendue d'environ 6 millions de tonnes avec des coûts qui restent élevés
  • Une génération de trésorerie globale positive pour l’ensemble de l’année
  • Une poursuite de la réduction de la dette nette, dès le premier trimestre 2024, par rapport à la fin d’année 2023

Les principaux éléments ayant une incidence sur la trésorerie de VALLOUREC en 2024 devraient être les suivants :

  • Des flux de trésorerie liés au résultat financier d’environ 100 millions d’euros
  • Des paiements d'impôts qui refléteraient un taux d'imposition dans une fourchette de 25-30% du résultat avant impôts
  • Des investissements industriels d’environ 200 millions d’euros
  • Des charges de restructuration & autres éléments non-récurrents qui représentent une consommation de trésorerie d’environ 200 millions d’euros. Cette estimation inclut l'impact des provisions et charges comptabilisées au quatrième trimestre 2023.

Informations et déclarations Prospectives

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives peuvent être identifiées à l’aide de la terminologie prospective, notamment les termes «croire», «s’attendre à», «anticiper», «peut», «présumer», «planifier», «avoir l’intention de», «sera», «devrait», «estimation», «risque» et/ou, dans chaque cas, leur contraire, ou d’autres variantes ou terminologies comparables. Ces déclarations prospectives comprennent tout sujet qui ne porte pas sur des faits historiques et incluent des déclarations relatives aux intentions, aux convictions ou aux attentes actuelles de la Société, notamment en ce qui concerne les résultats d'exploitation, la situation financière, la liquidité, les perspectives, la croissance et les stratégies de la Société et les industries dans lesquelles elle exerce une activité. Bien que VALLOUREC estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, les lecteurs sont avertis que de par leur nature, les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de performances futures et que les résultats d'exploitation, la situation financière et la liquidité de VALLOUREC ou de l'une de ses filiales et le développement des secteurs dans lesquels ils opèrent peuvent différer sensiblement de ceux réalisés dans ou suggérées par les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse, en raison d'un certain nombre de risques, connus ou inconnus, d'incertitudes et d’autres facteurs, dont la plupart sont difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de VALLOUREC et notamment les risques développés ou identifiés dans les documents publics déposés par VALLOUREC auprès de l'AMF, y compris ceux répertoriés dans la section «Facteurs de risques» du Document d’Enregistrement Universel déposé auprès de l'AMF le 17 avril 2023 sous le numéro de dépôt n° D.23-0293, chacun de ces documents étant disponible sur le site de VALLOUREC (www.vallourec.com). En outre, même si les résultats d'exploitation, la situation financière et la liquidité de VALLOUREC ou de l'une de ses filiales et le développement des secteurs dans lesquels ils opèrent sont conformes aux déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse, ces résultats ou développements peuvent ne pas être indicatifs des résultats ou des développements dans les périodes ultérieures. En conséquence, toute précaution doit être prise dans l'utilisation de ces déclarations prospectives. Ce document contient des informations prospectives qui ne peuvent s’apprécier qu’au jour de sa diffusion. VALLOUREC ne prend aucun engagement de compléter, mettre à jour ou modifier ces déclarations prospectives en raison d’une information nouvelle, d’un événement futur ou de toute autre raison excepté en application des dispositions légales et réglementaires.
Ce communiqué ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre de vente ou d'échange d’actions ou autres titres de Vallourec. Pour toute information complémentaire, se reporter au site internet www.vallourec.com.

Présentation des résultats du T4 et de l’exercice 2023

Conférence téléphonique en anglais et audio webcast le vendredi 1er mars à 9h30 (heure de Paris)

  • Pour écouter l’audio webcast :

https://channel.royalcast.com/landingpage/vallourec-en/20240301_1/   
     

  • Pour participer à la conférence, veuillez composer le (utiliser le mot de passe « Vallourec ») :

    • 44 (0) 33 0551 0200         (Royaume-Uni)

      • 33 (0) 1 7037 7166        (France)
      • 1 786 697 3501        (Etats-Unis)

  • L’audio webcast et la présentation seront disponibles sur le site web de VALLOUREC à l’adresse suivante :

https://www.vallourec.com/fr/investisseurs

À propos de Vallourec

Leader mondial sur ses marchés, VALLOUREC fournit des solutions tubulaires de référence pour les secteurs de l’énergie et pour d’autres applications parmi les plus exigeantes : des puits de pétrole et de gaz en conditions extrêmes aux centrales électriques de dernière génération, en passant par des projets architecturaux audacieux et des équipements mécaniques ultra-performants. Fidèle à son esprit pionnier et fort d’une R&D de pointe, VALLOUREC ne cesse de repousser les frontières technologiques. Implanté dans une vingtaine de pays, au plus près de ses clients, le Groupe rassemble près de 15 000 collaborateurs passionnés et engagés qui offrent bien plus que des tubes : ils proposent des solutions toujours plus innovantes, fiables et compétitives, pour rendre possibles tous les projets.

Coté sur Euronext à Paris (code ISIN : FR0013506730, Ticker VK), VALLOUREC fait partie des indices CAC Mid 60, SBF 120 et Next 150 et est éligible au Service de Règlement Différé (SRD).
Aux États-Unis, VALLOUREC a mis en place un programme sponsorisé d’American Depositary Receipt (ADR) de niveau 1 (code ISIN : US92023R4074, Ticker : VLOWY). La parité entre l’ADR et l’action ordinaire VALLOUREC est de 5 pour 1.

Calendrier

16 mai 2024        

23 mai 2024

26 juillet 2024
Publication des résultats du premier trimestre 2024

Assemblée Générale des Actionnaires

Publication des résultats du deuxième trimestre et du premier semestre 2024

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Relations Investisseurs
Connor Lynagh
Tel: 1 (713) 409-7842
connor.lynagh@vallourec.com
Relations Presse
Héloïse Rothenbühler
Tel: 33 (0)1 41 03 77 50 
heloise.rothenbuhler@vallourec.com

 
Relations actionnaires individuels
N° Vert : 0 805 65 10 10
actionnaires@vallourec.com

 
 

Annexes

La monnaie de présentation du Groupe est l’euro. Les montants indiqués sont exprimés en millions d’euros, sauf mention contraire. Certains chiffres figurant dans le présent document, y compris des informations financières et certaines données opérationnelles, ont été arrondis.

Pièces jointes à ce communiqué :

  • Production de Tubes expédiée
  • Production de Minerai de Fer vendue
  • Taux de change
  • Chiffre d’affaires du segment Tubes par zone géographique
  • Chiffre d’affaires du segment Tubes par marché
  • Indicateurs clés par segment
  • Compte de résultat consolidé résumé
  • Bilan consolidé résumé
  • Principaux indicateurs de flux de trésorerie
  • Génération de flux de trésorerie (IFRS)
  • Endettement
  • Liquidité
  • Réconciliation des nouveaux indicateurs ayant une incidence sur la trésorerie
  • Définitions des données financières à caractère non strictement comptable

Production de Tubes expédiée

En milliers de tonnes 2023 2022 Variation
T1 Vendredi 01 mars 2024, 08h01 - LIRE LA SUITE
Les dernières News : VALLOUREC
Partager : 






Flux Rss VALLOUREC :