COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Audiovisuel > TECHNICOLOR
ACTION :
ISIN : FR0000184533   Secteur : AUDIOVISUEL     Site : technicolor.com
NEWS :  135 sur 1 an | 13 sur 1 mois | 1 sur 72h
TVIC 1mois :  +10% Taux de variation d'information
Source : Globenewswire.com - il y a 146 jour(s) - 21 Vues

TECHNICOLOR : RESULTATS SEMESTRIELS 2018

COMMUNIQUE DE PRESSE

     TECHNICOLOR : RESULTATS SEMESTRIELS 2018

Paris, 24 juillet 2018 - Technicolor (Euronext Paris : TCH ; OTCQX : TCLRY) annonce aujourd'hui ses résultats semestriels 2018.

Faits marquants du premier semestre 2018

   Premier Semestre
En millions d'euros 2017 2018 A taux constants
Chiffre d'affaires des activités poursuivies 2 098 1 769 (9,3)%
EBITDA ajusté des activités poursuivies 82 57 (20,0)%
En % du chiffre d'affaires 3,9% 3,2%  
Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies (109) (150) (41)
  • Le chiffre d'affaires des activités poursuivies s'est élevé à 1 769 millions d'euros, en baisse de 9,3% à taux de change constants par rapport au premier semestre 2017, avec un EBITDA ajusté de 57 millions d'euros contre 82 millions d'euros au premier semestre 2017.
  • Les Services de Production ont réalisé une bonne performance (hausse du chiffre d'affaires de 4,6% par rapport à l'année dernière à taux constants) grâce à un taux élevé d'utilisation des capacités et une forte croissance de l'activité Effets Visuels pour le cinéma, la télévision et la publicité.
  • Le chiffre d'affaires des Services DVD a baissé de 9,5% à taux de change constants par rapport à l'année dernière, reflétant une baisse des volumes de DVD en définition standard, partiellement compensée par la croissance continue des disques au format Blu-RayTM ou Ultra-HD.
  • Le segment Maison Connectée a vu son chiffre d'affaires baisser de 13,6% à taux constants par rapport à l'année dernière, la pénurie de composants essentiels ayant entrainé 210 millions d'euros de commandes non livrées sur le premier semestre. Le chiffre d'affaires hors Amérique du Nord a néanmoins progressé de 15% à taux de change courants compensant seulement partiellement la baisse en Amérique du Nord.
  • Le segment Maison Connectée a lancé un plan de transformation sur 3 ans visant à la fois à gagner des parts de marché, améliorer la rentabilité et pouvoir absorber de nouvelles turbulences du marché. Ce plan inclut une réduction des coûts fixes de structure annuels de 40%, soit environ 140 millions d'euros d'économies sur une base de coûts 2017, sur une période de trois ans. Le Groupe prévoit des coûts futurs d'environ 55 millions d'euros pour la mise en oeuvre du plan qui devraient générer un retour sur investissement moyen de moins de 15 mois.  
  • Les flux de trésorerie des activités poursuivies sont négatifs de 150 millions d'euros, en baisse de 41 millions d'euros par rapport au premier semestre 2017 à taux de change constants, reflétant principalement un EBITDA ajusté plus faible, un besoin en fonds de roulement affecté par la saisonnalité de l'activité des Services DVD et une charge d'impôts plus élevée.
  • La structure financière est solide avec une dette brute nominale de 1 113 million d'euros, en hausse de 10 millions d'euros par rapport à fin décembre 2017. Le Groupe dispose également d'un bon niveau de liquidité à fin juin, avec une position de trésorerie de 197 millions d'euros et des lignes de crédit non tirées et disponibles pour un montant de 392 millions d'euros.
  • En ce qui concerne le projet de cession de l'activité Licences de brevets de TECHNICOLOR annoncé le 1er mars, TECHNICOLOR et InterDigital ont désormais conclu un accord d'acquisition définitif dont les termes sont conformes à ceux envisagés le 1er mars.
  • Comme indiqué lors de l'annonce, le Groupe est engagé dans un processus de désendettement et s'attend à effectuer des remboursements anticipés significatifs de la dette au cours du second semestre 2018, notamment en utilisant le produit de cession de l'activité Licences de brevets.
  • Le Conseil d'administration a nommé M. Maarten Wildschut en qualité de censeur pour une durée de 18 mois et a l'intention de proposer sa nomination au vote des actionnaires lors de la prochaine Assemblée Générale. M. Wildschut est co-responsable du Fonds RWC European Focus, un fonds d'investissement basé à Londres qui détient 10,1% du capital de Technicolor.

       

Objectifs sur l'année 2018

Au vu de la performance du premier semestre et de l'évaluation du marché (baisse de 15% du marché de la vidéo des câblo-opérateurs en Amérique du Nord par rapport à l'année dernière et pas d'aggravation des difficultés d'approvisionnement en composants), TECHNICOLOR confirme un objectif d'EBITDA ajusté des activités poursuivies globalement stable par rapport à 2017 à taux de change constants.


Revue par segment des résultats du premier semestre 2018

   S1 2017  S1 2018  Variation
Services
Entertainment
(Représenté)
En millions d'euros En % du CA En millions d'euros En % du CA A taux
courants
A taux constants
Chiffre d'affaires 838   756   (9,8)% (3,1)%
Dont Services de Production 383 46% 376 50% (2,0)% 4,6%
  Services DVD 455 54% 380 50% (16,4)% (9,5)%
EBITDA ajusté 64[1] 7,7% 55 7,2% (14,8)% (7,9)%
  • Le chiffre d'affaires des Services de Production a augmenté de 4,6% à taux de change constants par rapport à l'année dernière et a baissé de 2% à taux de change courants. La division a enregistré une amélioration significative de l'EBITDA ajusté reposant sur une forte utilisation des capacités et la poursuite des mesures d'optimisation opérationnelle.

      

Faits marquants de l'activité :

Effets Visuels Film & séries TV : avec un montant record de chiffre d'affaires au premier semestre 2018, les Services de Production ont affiché une forte croissance par rapport à l'année dernière sur le premier semestre et dispose d'un portefeuille solide de nouveaux projets jusqu'en 2019. La production de films à gros budget s'est poursuivie, notamment Le Roi Lion et Dumbo pour Disney, Aquaman pour Warner Bros., X-MEN : Dark Phoenix pour Fox ou Le Voyage du Docteur Doolittle pour Universal ;

Effets Visuels Publicité : fort taux de croissance à un chiffre du chiffre d'affaires par rapport au premier semestre 2017 avec une poursuite de l'expansion des activités en Inde permettant de bénéficier de coûts moins élevés et de l'amélioration des marges grâce à la rationalisation de la structure de coûts ;

Animation & Jeux : Technicolor a livré en début d'année les longs métrages d'Animation Sherlock Gnomes (Paramount) et Sgt. Stubby : An American Hero (Fun Academy). De nouveaux projets clés, dont notamment Bob l'Eponge Squarepants pour Paramount et Astérix - Le secret de la potion magique pour M6, ont été gagnés plus tard que prévu et n'ont pas contribué à la performance du premier semestre. Les séries d'animation à épisodes ont continué à bénéficier d'un taux d'utilisation élevé des capacités du Groupe en Inde, offrant une forte visibilité sur les 18 prochains mois ;

Postproduction a enregistré à nouveau, un niveau d'activité soutenu aux Etats-Unis et au Royaume-Uni grâce à ses activités pour les séries à épisodes et pour les plateformes de streaming, en nombre important mais moindre que l'année dernière en raison des calendriers de production.

  • Le chiffre d'affaires de Services DVD a atteint 380 millions d'euros au premier semestre 2018, en baisse de 9,5% à taux de change constants par rapport à l'année dernière.

      

     Les volumes de disques Blu-rayTM ont fortement augmenté au premier semestre, une hausse de 12% portée par un rythme soutenu de sorties de nouveaux titres, l'impact des volumes de Blu-rayTM externalisés par Sony DADC et la demande croissante de disques au format Ultra HD. Les volumes de DVD en définition standard ont baissé de 18% sur le semestre, car l'effet positif de la mise en oeuvre de l'accord avec Sony DADC au cours du second trimestre n'a pas pu compenser le glissement actuel vers le format Blu-rayTM (particulièrement sur les nouvelles sorties) et la baisse de l'activité catalogue de plusieurs studios. Les volumes de CD ont également baissé au premier semestre reflétant une moindre demande pour de la musique dans un format physique.

Au total, les volumes ont baissé de 13% au premier semestre, avec des volumes combinés de DVD en définition standard et de disques Blu-rayTM en baisse de 11%. Les tendances de volumes ont également été pénalisées par une base de comparaison défavorable. En effet, le second trimestre 2017 avait été particulièrement soutenu avec une croissance de 6% résultant principalement d'une activité catalogue très élevée qui ne s'est pas répétée au cours du second trimestre 2018.

L'EBITDA ajusté, impacté négativement par la baisse des volumes, les coûts de mise en oeuvre du contrat d'externalisation de Sony DADC et des hausses du prix des matières premières, était en ligne avec les attentes. Les efforts continus de réduction des coûts et le mix produit ont permis d'atténuer les impacts négatifs mentionnés ci-dessus.

     La division Services DVD a lancé un plan d'adaptation de ses opérations de distribution et des accords clients à la baisse continue des volumes et à l'accroissement de la complexité des commandes. Le renouvellement des contrats clients aura lieu sur les prochains exercices conformément aux dates de renouvellement de chaque contrat afin d'adapter la tarification en fonction des volumes. La diversification et le développement du portefeuille clients pour les activités de distribution hors clients DVD est un volet important de ce plan.

      
Volumes de DVD, Blu-ray(TM) et CD

  Premier Semestre
En millions d'unités 2017 2018 Change
Volumes totaux 576,1 503,7 (13)%
Par format DVD 409,7 337,9 (18)%
  Blu-ray(TM) 118,8 133,5 12%
  CD 47,6 32,3 (32)%
Par segment Film/TV 506,9 454,6 (10)%
  Jeux 13,6 12,0 (12)%
  Kiosques et Logiciels 8,0 4,8 (40)%
  Musique et Audio 47,6 32,3 (32)%

###

      

   S1 2017 S1 2018  Variation
Maison Connectée
(Représenté)
En millions d'euros En % du CA En millions d'euros En % du CA A taux courants A taux constants
Chiffre d'affaires 1,252 - 1,003 - (19,9)% (13,6)%
EBITDA ajusté 53[2] 4,2% 26 2,5% (51,7)% (42,1)%

      

  • Le chiffre d'affaires du segment Maison Connectée s'est élevé à 1 003 millions d'euros au premier semestre, en baisse de 13,6% à taux de change constants. Cette baisse par rapport à l'année dernière s'explique par :
    • Une comparaison défavorable par rapport à l'année dernière, au cours de laquelle TECHNICOLOR a bénéficié de son statut de fournisseur exclusif de Charter pour le lancement de la WorldBox ;
    • Le déploiement du programme de sélectivité des clients ;
    • La sévère pénurie de composants, principalement les MLCC, a par ailleurs généré des retards de livraison pour un montant d'environ 210 millions d'euros.

      

     En Amérique du Nord, TECHNICOLOR est la seule société à fournir les nouvelles passerelles d'accès DOCSIS 3.1 à Comcast, Cox et Rogers et a commencé à livrer un produit équivalent à Charter. Le chiffre d'affaires en Amérique Latine a augmenté par rapport à l'année dernière pour le troisième trimestre consécutif tandis que l'activité dans la zone Asie-Pacifique est restée soutenue avec l'introduction de nouveaux produits en Australie et en Inde et des bonnes performances en Corée et au Japon. En Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, TECHNICOLOR a continué de gagner de nouveaux appels d'offre AndroidTV et DOCSIS 3.1, des produits clés pour les années à venir.

      

     Pour le reste de l'année, le segment Maison Connectée table sur la poursuite de l'impact négatif de la pénurie mondiale de composants. Malgré la mise en place d'actions pour atténuer ces impacts et garantir ses approvisionnements, le segment devrait continuer à subir des retards au cours du second semestre et début 2019. Sur le reste de l'année, Maison Connectée s'attend également à une baisse significative du marché de la vidéo des câblo-opérateurs en Amérique du Nord (baisse de 15% par rapport à 2017), partiellement compensée par une forte demande en passerelle d'accès haut débit.

Technicolor a décidé de lancer un plan de transformation sur les trois années à venir afin de s'adapter à ces nouvelles réalités du marché. Le volet « sélectivité » des clients devrait être accéléré afin d'accroître les synergies sur les produits. Le plan prévoit également de développer des partenariats plus solides avec les principaux fournisseurs, dans le but d'améliorer le coût des produits et les délais de livraison. Le plan prévoit de réduire les coûts fixes de structure annuels de 40%, soit environ 140 millions d'euros d'économies par rapport à 2017 sur une période de 3 ans. Les coûts de ce plan sont estimés à environ 90 millions d'euros, dont 55 millions d'euros restent à être dépensés avec un retour moyen d'investissement inférieur à 15 mois. Cela devrait permettre au Groupe d'être plus compétitif et d'augmenter ses parts de marché tout en contribuant à améliorer la rentabilité.

Répartition du chiffre d'affaires de Maison Connectée

 Premier Semestre
En millions d'euros 2017 2018 Variation[3]
Chiffre d'affaires 1 252 1 003 (13,6)%
Par région Amérique du Nord 791 472 (34,3)%
  Europe, Moyen-Orient & Afrique 193 195 1,3%
  Amérique Latine 168 159 7,1%
  Asie-Pacifique 100 177 86.6%
Par produit Vidéo 748 543 (22,0)%
  Haut Débit 504 460 (1,2)%

L'EBITDA ajusté du premier semestre s'élève à 26 millions d'euros en baisse de 27 millions d'euros à taux courants par rapport à 2017, principalement impacté par des augmentations de coûts significatives (28 millions d'euros) en lien avec les augmentations de coûts des puces mémoires et la pénurie des composants MLCCs. Comme indiqué précédemment, les coûts supplémentaires liés aux composants seront désormais pris en charge par la plupart des clients. La plupart des négociations ont été finalisées et les prix seront adaptés en fonction des fluctuations futures du prix des composants.

###

   S1 2017  S1 2018 Variation
Corporate & Autres (Représenté) En millions d'euros En % du CA En millions d'euros En % du CA A taux courants A taux constants
Revenues 8   10   22,8% 22,8%
Adj. EBITDA (35)[4] - (24) - 32,1% 31,7%

Le segment Corporate & Autres inclut désormais les activités de Recherche & Innovation et de Licences de Marques.

Le segment a enregistré un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros au cours du premier semestre, généré par l'activité Licences de Marques. L'EBITDA ajusté s'élève à (24) millions d'euros, une amélioration significative par rapport à 2017, s'expliquant principalement par des initiatives de réduction de coûts.

Récapitulatif du compte de résultat du premier semestre 2018

  Premier semestre
En millions d'euros 2017[5] 2018 Variation[6]
Chiffre d'affaires des activités poursuivies 2 098 1 769 (15,7)%
Variation à taux de change constants (%)     (9,3)%
Dont Services Entertainment 838 756 (9,8)%
  Maison Connectée 1 252 1 003 (19,9)%
  Corporate & Autres 8 10 22,8%
EBITDA ajusté des activités poursuivies 82 57 (31,0)%
Variation à taux de change constants (%)     (20,0)%
En % du chiffre d'affaires 3,9% 3,2% (70)pts
Dont Services Entertainment 64 55 (14,8)%
  Maison Connectée 53 26 (51,7)%
  Corporate & Autres (35) (24) 32,1%
EBIT ajusté des activités poursuivies (25) (47) (89,7)%
Variation à taux de change constants (%)     (86,0)%
En % du chiffre d'affaires (1,2)% (2,7)% (150)pts
EBIT des activités poursuivies (57) (106) (85,6)%
Variation à taux de change constants (%)     (87,2)%
En % du chiffre d'affaires (2,7)% (6,0)% (330)pts
Résultat financier (62) (21) 41
Impôt sur les résultats (6) (11) (5)
Résultats des sociétés mises en équivalence - - ns
Résultat net des activités poursuivies (125) (138) (13)
Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession 19 (14) (33)
Résultat net (106) (152) (46)

Le chiffre d'affaires des activités poursuivies s'est élevé à 1 769 million d'euros au cours du premier semestre 2018, en baisse de 9,3% à taux de change constants par rapport à 2017, résultant principalement de la baisse du chiffre d'affaires du segment Maison Connectée et de la division Services DVD.

L'EBITDA ajusté des activités poursuivies s'est élevé à 57 millions d'euros au cours du semestre, en baisse de 20% à taux de change constants par rapport à 2017. La marge d'EBITDA ajusté s'élève à 3,2%, en baisse de 70 points par rapport à l'année précédente, due au segment Maison Connectée et à la division Services DVD.

Les dotations aux amortissements[7] se sont élevées à 104 millions d'euros contre 107 millions d'euros au premier semestre 2017. Elles intègrent 22 millions d'euros d'amortissements liés au processus d'allocation du prix d'achat des acquisitions, principalement celles de 2015 (Cisco Connected Devices, The Mill, Cinram North America). L'EBIT ajusté des activités poursuivies est une perte de 47 millions d'euros, en baisse de 89,7% par rapport à l'année dernière à taux de change courants.

Les provisions pour restructuration s'élèvent à 38 millions d'euros à taux de change courants et concernent les Services Entertainment (fermetures de sites dans la Post-Production et les Services DVD aux Etats-Unis) et Maison Connectée.

L'EBIT des activités poursuivies est négatif de 106 millions d'euros sur le semestre.

Le résultat financier est négatif de 21 millions d'euros, contre un résultat négatif de 62 millions d'euros au premier semestre 2017, reflétant :

  • Une charge d'intérêts nets qui s'améliore de 5 millions d'euros par rapport à 2017, reflétant l'impact positif de la baisse du taux d'intérêt moyen de la dette, à 19 millions d'euros au premier semestre 2018 ;
  • Les autres charges financières s'élèvent à 2 millions d'euros, contre 38 millions d'euros au premier semestre 2017. Elles incluaient en 2017 un ajustement IFRS de 27 millions d'euros, lié au remboursement de l'ancien prêt à terme à échéance 2020.

L'impôt sur le résultat s'élève à 11 millions d'euros, en hausse de 5 millions d'euros à taux de change courants par rapport à l'année dernière.

Le résultat net du Groupe est une perte de 152 millions à taux de change courants d'euros au premier semestre 2018, contre une perte de 106 millions d'euros au premier semestre 2017.


Réconciliation des indicateurs ajustés tels que publiés (non auditée)

Technicolor présente, en plus des résultats publiés, et dans le but de fournir une vue plus comparable de l'évolution de sa performance opérationnelle au premier semestre de 2018 par rapport à 2017, un ensemble d'indicateurs ajustés qui exclut les éléments suivants, tels que directement disponibles dans le compte de résultat des états financiers consolidés du Groupe :

  • Coûts de restructuration, nets ;
  • Charges de dépréciations d'actifs, nettes ;
  • Autres produits et charges (autres éléments non récurrents).

Ces ajustements, dont la réconciliation est présentée dans le tableau suivant, ont eu un impact sur l'EBIT des activités poursuivies de (59) millions d'euros au premier semestre 2018 contre (32) millions d'euros au premier semestre 2017.

  Premier Semestre
En millions d'euros 2017 2018 Variation[8]
EBIT des activités poursuivies (57) (106) (49)
Coûts de restructurations, nets (22) (38) (16)
Pertes nettes liées aux dépréciations sur actifs opérationnels non courants (4) (3) 1
Autres produits/(charges) (6) (18) (12)
EBIT ajusté des activités poursuivies (25) (47) (22)
En % du chiffre d'affaires (1,2)% (2,7)% (150)pts
Dépréciations et amortissements ("D&A") [9] 107 104 (3)
EBITDA ajusté des activités poursuivies 82 57 (25)
En % du chiffre d'affaires 3,9% 3,2% (70)pts

Réconciliation du flux de trésorerie disponible (non auditée)

Technicolor définit les "Flux de trésorerie disponible" comme les Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles (continues et arrêtées ou en cours de cession), augmentés des cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles, et diminués des acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles, en ce compris les coûts de développement capitalisés.

En millions d'euros 30 juin
 2017
Représenté
30 juin
2018
EBITDA ajusté des activités poursuivies 82 57
Variation du besoin en fonds de roulement et des autres actifs et passifs (39) (55)
Sorties de trésorerie liées aux provisions pour retraites (13) (13)
Sorties de trésorerie liées aux provisions pour restructuration (25) (27)
Intérêts payés (26)  (20)
Intérêts reçus 1 2
Impôts (payés) reçus sur les résultats (1) (12)
Autres éléments (19) (7)
Flux de trésorerie provenant des activités poursuivies (40) (75)
Acquisition d'immobilisations corporelles (25) (30)
Cession d'immobilisations corporelles et incorporelles 1 -
Acquisition d'immobilisations incorporelles incluant les coûts
de développement capitalisés
(45) (45)
Flux de trésorerie d'exploitation nets utilisés par les activités arrêtées
ou en cours de cession
(39) 30
Flux de trésorerie disponible pour réconciliation (148) (120)
Dette brute à sa valeur nominale 1 099 1 113
Position de trésorerie 183 197
Dette nette à sa valeur nominale (non IFRS) 916 916
Ajustement IFRS (7) (6)
Dette nette (IFRS) 909 910
  • Les dépenses d'investissements corporels et incorporels ont atteint 75 millions d'euros, en hausse de
    5 millions d'euros par rapport à l'année dernière ;
  • Les sorties de trésoreries liées aux restructurations se sont élevées à 27 millions d'euros au premier semestre 2018, en augmentation de 2 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent, principalement en raison d'une sortie de trésorerie plus importante liée aux restructurations du segment Maison Connectée ;
  • La variation du besoin en fonds de roulement et des autres actifs et passifs a été négative de 55 millions d'euros au cours du premier semestre 2018, principalement en raison de la saisonnalité de l'activité des Services DVD ;
  • La trésorerie du Groupe s'élève à 197 millions d'euros à fin juin 2018, contre 183 millions d'euros par rapport à fin juin 2017.

Le Conseil d'administration, réuni ce jour, a arrêté ces comptes intérimaires consolidés qui ont été revus par les Commissaires aux comptes de la Société, un rapport avec une certification sans réserve étant en cours d'émission

Frédéric Rose, directeur général, et Laurent Carozzi, directeur financier, tiendront un webcast audio le mardi 24 juillet 2018 à 18h30 (CEST).
Lien vers le webcast audio
http://www.technicolor.com/webcastH12018
La présentation sera disponible sur notre site internet avant le webcast

La réécoute sera disponible au plus tard à 21h30 (CEST) le 24 j

Mardi 24 juillet 2018, 18h00 - Source Globenewswire.com   - LIRE LA SUITE
Partager :





Flux Rss TECHNICOLOR :


Top Secteurs

Spéculations autour de Technicolor qui s'écroule ! Boursier.com
19 nov.
Mi-séance Paris : une tendance stable mais un palmarès agité Boursier.com
19 nov.
Technicolor envisage plusieurs options dont sa vente Challenges.fr
17 nov.
Technicolor bientôt vendu ? Boursier.com
18 nov.
TECHNICOLOR : COMMENTAIRES SUR LES INFORMATIONS CIRCULANT SUR LE MARCHE Globenewswire.com
19 nov.
Technicolor confirme une revue de ses options et des discussions Challenges.fr
19 nov.
Le CAC 40 corrige de 1,5% sur la semaine, Vallourec et Technicolor plongent Boursier.com
23 nov.
Technicolor : des positions vendeuses toujours significatives Boursier.com
28 nov.


RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2018 | COMBourse.com