COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Banques > WELLS FARGO
ACTION :
ISIN : US9497461015   Secteur : BANQUES     Site : wellsfargo.com
NEWS :  22 sur 1 an | 1 sur 1 mois
TVIC 1mois :  +5% Taux de variation d'information
Source : Globenewswire.com - il y a 652 jour(s) - 18 Vues

TECHNICOLOR: RESULTATS ANNUELS 2019

PRESS RELEASE

     TECHNICOLOR: RESULTATS ANNUELS 2019

Paris, 18 février 2020Technicolor (Euronext Paris : TCH ; OTCQX : TCLRY) annonce aujourd’hui ses résultats 2019.

Résultats 2019:

Croissance à deux chiffres de Services de Production grâce à la performance des Effets Visuels Film & Séries TV.

L'EBITDA ajusté (246 millions d'euros avant IFRS 16) et l'EBITA ajusté (36 millions d'euros avant IFRS 16) ont progressé au cours du second semestre en raison de l’amélioration des marges de la Maison Connectée et de la saisonnalité des Services DVD. Les flux de trésorerie disponibles ont été affectés par une réduction des délais de paiement, pour un montant de 95 millions d’euros, suite à la dégradation de la notation financière par les agences de rating.

Aucune des lignes de crédit disponibles n’a été tirée au 31 décembre 2019.

Bilan renforcé en 2020 : lancement d’une augmentation de capital de c.300 millions d'euros combinée à une extension de la maturité de la ligne de crédit RCF et de WELLS FARGO jusqu'en 2023, ainsi qu'une nouvelle facilité à court terme de 110 millions de dollars fournissant une marge de manœuvre additionnelle en matière de liquidité.

Perspectives 2020 : TECHNICOLOR prévoit un EBITDA ajusté en ligne avec 2019 et un EBITA ajusté de c.70 millions d’euros après IFRS 16 (c.65 millions d’euros avant IFRS 16), une amélioration significative par rapport à 2019.

Plan stratégique 2020-2022 (après IFRS 16) : mesures de réduction des coûts à hauteur d’environ 150 millions d’euros en base annuelle à taux courant d'ici 2022, EBITDA ajusté cumulé de plus de 1,0 milliard d'euros et EBITA ajusté cumulé de plus de 340 millions d'euros sur la période et un Ratio dette nette / EBITDA ajusté inférieur à 2,75x (pro forma de l’Augmentation de Capital) d’ici 2022.

Indicateurs-clés des activités poursuivies pour l’exercice 2019  

 Année (IFRS)Année (hors IFRS 16*) 
In € million20182019A taux
courants
A taux
constants
20182019A taux
courants
A taux
constants
 
 
Chiffre d'affaires
des activités poursuivies
3 988 3 800 (4,7)%(7.3)%3 988 3 800 (4,7)%(7,3)% 
EBITDA ajusté des activités poursuivies266 324 21.8% 18.6% 266 246 (7,5)%(9,7)% 
En % du chiffre d'affaires6,7%8,5%  6,7%6,5%   
EBITA ajusté des activités
poursuivies (**)
98 42 (56,7)%(56,9)%98 36 (63,6)%(63,5)% 
EBIT des activités poursuivies(119)(121)(1,5)%(1,3)% (119)(127)(6,9)%(3,9)% 
Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies avant intérêts financiers(3)(34)nana(3)(117)nana 
Intérêts financiers nets(40)(64)nana(40)(44)nana 
Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies après intérêts financiers nets(43)(98)nana(43)(161)nana 

(*) Selon IFRS 16, la plupart des contrats de location simple sont désormais traités comme des contrats de location-financement. En conséquence, la charge de location est annulée et remplacée par une charge d’amortissement et une charge d’intérêt. Selon la méthode rétrospective modifiée, le compte de résultat 2018 n'est pas ajusté. En 2019, les chiffres sont présentés hors IFRS 16 uniquement à des fins de comparabilité.

(**) EBITA ajusté correspond à l’EBITDA ajusté des activités poursuivies auquel les dépréciations & amortissements et les provisions (amortissement des PPA exclu) sont ajoutés ainsi que la capacité informatique externalisée pour le rendu d’image dans les Services de Production.

Performance du Groupe pour l’exercice 2019 (avant IFRS 16)

  • Chiffre d’affaires d’environ 3,8 milliards d’euros reflétant la croissance à deux chiffres des Services de Production, plus que compensée par le déclin du marché de la vidéo en Amérique du Nord dans la Maison Connectée et la baisse anticipée des volumes dans les Services DVD.
  • EBITDA ajusté de 246 millions d’euros. Performance solide par rapport au premier semestre 2019, comme anticipé, dans la Maison Connectée, portée principalement par le redressement des marges résultant de la baisse du prix des puces mémoires, et les bénéfices du plan de transformation.
  • EBITA ajusté de 36 millions d’euros, en raison de coûts de rendu élevés dans les Services de Production pour les Films, Séries et Effets Visuels suite à une période de livraisons intense et d’une augmentation des dépréciations et amortissements liée aux investissements dans les Effets Visuels Film & Séries TV.
  • Une dépréciation de 59 millions d'euros a été enregistrée dans les Services DVD en raison de la baisse des volumes, partiellement compensée par des renouvellements de contrats incluant des clauses de tarification adaptées aux volumes.
  • Les coûts de restructuration s'élèvent à 31 millions d'euros à taux de changes courants, dont 10 millions d'euros pour le segment Maison Connectée (conformément au plan de transformation), 8 millions d’euros pour les Services DVD (optimisation des sites dans l'activité de distribution) et 11 millions d'euros de rationalisation des coûts des Services de Production.
  • Flux de trésorerie disponibles1 de (161) millions d’euros : comme anticipé et indiqué dans le communiqué de presse du troisième trimestre 2019, le fonds de roulement de fin d’année a été négativement affecté par les dégradations des agences de notation en 2019. L’impact est estimé à (95) millions d’euros, s’expliquant principalement par une réduction des délais de paiement.
  • Dette nette de 961 millions d’euros (3,9x Dette nette / EBITDA ajusté).
  • Lignes de crédit disponibles non tirées au 31 décembre 2019.

Plan Stratégique 2020-2022 de Technicolor

Comme indiqué dans le communiqué de presse du 13 février, le nouveau Directeur Général de TECHNICOLOR, Richard Moat, le nouveau Conseil d’administration et l’équipe de direction, ont élaboré un Plan Stratégique 2020-2022 donnant la priorité aux opportunités de croissance rentable, au renforcement des positions de leader du Groupe et à l’amélioration de la compétitivité de ses offres. Ce Plan Stratégique vise à renforcer la position du Groupe à long terme en tant que partenaire de choix sur ses trois activités. De plus, TECHNICOLOR s’efforcera de rationaliser ses opérations. Un certain nombre d’actions ont déjà été entreprises et le Plan Stratégique bénéficiera à toutes nos parties prenantes : nos actionnaires, nos collaborateurs, nos clients, nos fournisseurs et nos créanciers.

Des mesures concrètes et des objectifs prioritaires ont déjà été identifiés pour chacune des activités de Technicolor. Dans les Services de Production, TECHNICOLOR est idéalement positionné pour bénéficier de la croissance forte des plateformes de streaming et de la demande sans précédent pour les contenus originaux. La société est bien positionnée pour saisir des parts de marché dans les Films, Séries, Publicités et Animations. Les Services DVD ont déjà commencé à créer un modèle commercial plus résilient avec des renouvellements de contrats incluant des clauses de tarification adaptées aux volumes. Enfin, dans la division Maison Connectée, TECHNICOLOR se concentrera sur les solutions d’accès haut débit qui profitent déjà̀ d’un meilleur environnement commercial.

Renforcement de la structure financière de Technicolor

Afin de regagner en flexibilité stratégique et d’opérer dans un environnement durable, TECHNICOLOR annonce un renforcement global de sa structure financière par le biais d’une Augmentation de Capital d’environ 300 millions d’euros et par l’extension à 2023 de la maturité de son RCF (lequel sera réduit de 250 millions d’euros à 225 millions d’euros à partir du 1er janvier 2021 et à 202,5 millions d’euros à partir du 22 décembre 2021) et de la facilité WELLS FARGO, conditionnée à la réalisation de l’Augmentation de Capital. La Société a également sécurisé une nouvelle facilité court terme de 110 millions de dollars fournissant une marge de manœuvre additionnelle en matière de liquidité.

Augmentation de Capital d’environ 300 millions d’euros

Les actionnaires seront réunis le 23 mars 2020 en Assemblée générale extraordinaire afin d’approuver les résolutions relatives à l’Augmentation de Capital. Il est prévu que l’émission soit lancée au cours du second trimestre 2020, sous réserve de l’approbation des actionnaires de TECHNICOLOR, des autorités de marché et en fonction des conditions de marché.

Extension des lignes de crédit RCF et WELLS FARGO

En parallèle, TECHNICOLOR a conclu un accord pour une extension de 18 mois de la maturité de son RCF, de décembre 2021 à juin 2023, sous réserve de la réalisation de l’Augmentation de Capital. De même, la maturité de la facilité WELLS FARGO sera allongée de 18 mois, de septembre 2021 à mars 2023.

Les facilités engagées suivantes resteront donc utilisables par TECHNICOLOR :

  • Ligne de crédit RCF :
    • 250 millions d’euros jusqu’au 31 décembre 2020 ;
    • 225 millions d’euros du 1er janvier 2021 au 21 décembre 2021 ;
    • 202,5 millions d’euros du 22 décembre 2021 au 30 juin 2023 ;
  • 125 millions de dollars, en bilatéral avec WELLS FARGO au 31 mars 2023.

             

Facilité court terme de 110M$

Technicolor a sécurisé une ligne de crédit court terme additionnelle de 110 millions de dollars octroyée par J.P. Morgan. Cette ligne de crédit fournira une marge de manœuvre additionnelle en termes de liquidités et sera remboursable au règlement livraison de l’Augmentation de Capital.

Objectifs 2020-20222 (post IFRS 16)

Le Plan Stratégique, opérationnellement et financièrement, permettra à TECHNICOLOR de générer sur la période 2020-2022 un EBITDA ajusté cumulé supérieur à 1,0 milliard d’euros, un EBITA ajusté cumulé supérieur à 340 millions d’euros, et de réduire son ratio de levier financier Dette Nette / EBITDA ajusté au-dessous de 2,75x3  à fin 2022.

Concernant l’exercice 2020, TECHNICOLOR prévoit un EBITDA ajusté en ligne avec 2019 et un EBITA ajusté de c.70 millions d’euros.

Hypothèses principales :

  • Services de Production : en 2020, le segment Effets Visuels Film et séries TV devrait connaître une activité réduite au premier semestre suite à des retards d'attribution de la part d'un des principaux clients. L'activité devrait tourner à plein régime au second semestre et sur les années suivantes du plan. L’activité séries TV devrait croître à deux chiffres sur la période. La croissance de la publicité sera alimentée par des gains de clients (liés à l’augmentation de la demande pour la promotion des produits de marque) et de productivité. La croissance de l'animation sera alimentée par de nouveaux contrats, dont certains déjà conclus avec des plateformes de streaming.
  • Services DVD : les baisses de volume continueront d’affecter négativement l’activité. Les effets positifs du renouvellement progressif des contrats, associés à des mesures de réduction des coûts, contribueront cependant à rétablir la rentabilité.
  • Maison Connectée : une croissance modérée est attendue sur la période, le recul prolongé de la vidéo étant plus que compensé par la forte progression des solutions d’accès haut débit. Une efficacité accrue et des mesures de transformation, associées à une sélectivité accrue des clients, amélioreront encore la rentabilité.
  • Flux de trésorerie disponible : hypothèses prudentes dans les prévisions 2020 et 2021 du besoin en fonds de roulement.

             

             

Calendrier des opérations proposées en Assemblée Générale Extraordinaire

L’augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription envisagée, d’un montant d’environ 300 millions d’euros sera soumise à l’approbation de l’assemblée générale extraordinaire de TECHNICOLOR (AGE). L’AGE est convoquée pour le 23 mars 2020. Les résolutions soumises au vote de l’AGE sont les suivantes :

  • Un regroupement d’actions : les 27 actions existantes (les « Actions Anciennes ») seront échangées en 1 action nouvelle (les « Actions avec Nouvelle Valeur Nominale ») ;
  • Une réduction de capital non motivée par des pertes, par réduction de la valeur nominale de l’action à 0,01 euros ;
  • Une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription détaché des Actions avec Nouvelle Valeur Nominale (l’« Augmentation de Capital ») ; les actions nouvelles émises lors de l’Augmentation de Capital étant désignées comme les « Actions Nouvelles ».

Revue par segment des résultats de l’année 2019  

  

 Second SemestreVariationAnnéeVariation
(hors IFRS 16)
Services de
Production
20182019A taux courantsA taux constants201820192019
IFRS*
A taux courantsA taux constants
En million d'euros
Chiffre d'affaires409465 13,8% 10,9% 785893893 13,8% 10,4%
EBITDA ajusté6369 10,2% 6,6% 110132164 20,3% 16,7%
En % du chiffre d'affaires 15,4% 14,9%    14,0% 14,8% 18,3%   
EBITA ajusté328(75,7)%(77,9)%5124 28 (53,1)%(56,2)%
En % du chiffre d'affaires 7,9% 1,7%    6,5% 2,7% 3,1%   

(*) post IFRS 16  

      ·Le chiffre d’affaires de Services de Production a augmenté de 10,4% à taux de change constants et de 13,8% à taux de change courants par rapport à 2018. L'industrie du divertissement connaît actuellement l'une de ses plus grandes transformations, tirée par la puissance naissante des plateformes de streaming et une demande sans précédent pour les contenus haut de gamme. Le renforcement des capacités et des investissements associés se sont poursuivis en 2019 pour bénéficier de cette dynamique, avec l'annonce par TECHNICOLOR, fin janvier 2020, du lancement officiel de sa nouvelle activité d'effets visuels pour les séries, MPC Episodic.

Faits marquants de l’activité :

            o    Effets Visuels Film & Séries TV : année record pour le chiffre d’affaires avec une croissance exceptionnellement forte à deux chiffres, tirée par l’augmentation du volume et de l'exploitation des capacités de MPC Film, et par une solide performance en année pleine de Mill Film (lancée fin 2018). Les équipes VFX ont travaillé sur plus de 30 films des principaux studios, comprenant des films sortis en 2019 comme Le Roi Lion (Disney), 1917 (Universal / Amblin), Maleficent: Mistress of Evil (Disney), Shazam! (Warner Bros.), Pokémon Detective Pikachu (Warner Bros./Legendary), X-Men: Dark Phoenix (Fox), Ad Astra (Fox), Dora and the Lost City of Gold (Paramount) et Hellboy (Lionsgate), et également pour des films qui sortiront en 2020, comme Artemis Fowl (Disney), Dr Dolittle (Universal) et Sonic the Hedgehog (Paramount); et plus de 30 projets de séries (c.-à-d. streaming / OTT), dont The Mandalorian (Disney ), Lady and the Tramp (Disney ), Noelle (Disney ) See (Apple TV ), Old Story (Netflix), Polar (Netflix / Constantin), Carnival Row (Amazon / Legendary), The Boys (Amazon / Sony), American Gods saison 2 (Starz / Fremantle) et Vikings saison 6 (History / MGM);

             

                  MPC Film a dominé la saison des récompenses Effets Visuels 2019 / 2020 pour la qualité de son travail sur 1917, lauréat de l’Oscar des meilleurs effets visuels, et du prix BAFTA pour les meilleurs VFX. Le travail de MPC Film sur Le Roi Lion a également été nominé pour les deux mêmes prix prestigieux, en plus de remporter deux prix VES (Visual Effects Society), dont celui des effets visuels exceptionnels dans un long métrage photoréaliste;
            

            o    Effets Visuels Publicité : le chiffre d'affaires est en légère hausse sur l'année avec une amélioration des performances au second semestre par rapport au premier semestre. Du côté créatif, The Mill et MPC ont reçu de nombreuses distinctions par l'industrie du film. Lors du prestigieux Festival international de publicité Cannes Lions, le Groupe a reçu deux des trois Lions qui récompensent la catégorie VFX ; MPC a reçu le prix VFX Company of the Year aux Ciclope Awards pour la troisième année consécutive, tandis que The Mill a été reconnue par Televisual comme la société de post-production n°1 au Royaume-Uni pour la 11e année consécutive. MPC a également remporté deux prix VES pour son travail sur Hennessy «Les sept mondes», y compris des effets visuels exceptionnels dans une publicité;
             
                  The Mill a inauguré un nouveau studio à Berlin, en Allemagne. Le fait d'avoir une nouvelle base en Europe permettra à The Mill de tirer parti de sa production, de sa technologie et de son savoir-faire de pointe pour offrir un contenu et des expériences de haut niveau à un plus large éventail de clients et de collaborateurs créatifs.
            

  • Animation et Jeux : la croissance du chiffre d'affaires est à deux chiffres par rapport à l'année précédente, principalement tirée par un volume plus élevé de services d'animation pour les séries pour compte d'autrui et un plus grand nombre d'épisodes livrés par TECHNICOLOR Animation Productions («TAP», contenu d'animation et de jeux Affaires IP). Mikros Animation continue de produire le film SpongeBob Movie: Sponge on the Run de Paramount et le long métrage Pat’ Patrouille de Spin Master qui connait un grand succès ; et a signé au quatrième trimestre un accord de services pour un long métrage d'animation qui montera en puissance en 2020. TECHNICOLOR Animation continue de livrer plusieurs productions de séries haut de gamme, dont des séries animées comme ALVINNN !!! et The Chipmunks saisons 4 et 5 (Nickelodeon / M6), Elena of Avalor saison 3 (Disney), Fast & Furious: Spy Racers saisons 1 - 3 (DreamWorks Animation / Netflix), et Mickey Mouse Mixed-Up Adventures saison 3 (Disney). TECHNICOLOR Games a réalisé la production de titres AAA, dont Anthem (EA / BioWare), FIFA 20 (EA), Mortal Kombat 11 (NetherRealm), NBA 20 (2K), Need for Speed ​​Heat (EA / Ghost), NHL 20 (EA), et Resident Evil 2 Remake (Capcom);
     
  • Post-production : le chiffre d’affaires est en baisse par rapport à l'année précédente du fait de la sortie d’activités peu performantes en Amérique du Nord en 2018, mais progresse modérément sur un an à périmètre constant grâce à un niveau d'activité solide au Canada et au Royaume-Uni ;

  

L'EBITDA ajusté s'établit à 132 millions d'euros, soit 14,8% du chiffre d'affaires, en hausse de 20,3% à taux courants par rapport à l’année précédente. L'amélioration de l'EBITDA ajusté a été tirée de manière significative par les performances Effets Visuels Film & Séries TV et Animation & Jeux. L'EBITA ajusté est en baisse par rapport à l'année dernière, principalement en raison de l'augmentation des coûts de rendu dans le cloud résultant d'un calendrier de livraison exceptionnellement lourd, de la construction d'installations de Mill Film à Montréal et Adélaïde et du nombre plus élevé de livraisons d’épisodes par TAP.

##

  

 Second SemestreVariationAnnéeVariation
(hors IFRS 16)
 
Services DVD20182019A taux courantsA taux constants201820192019
IFRS*
A taux courantsA taux constants
En million d'euros
Chiffre d'affaires562508(9,6)%(12,1)%942882882(6,3)%(9,7)%
EBITDA ajusté6053(12,0)%(14,6)%684681(31,6)%(34,0)%
En % du chiffre d'affaires 10,7% 10,4%    7,2% 5,3% 9,1%   
EBITA ajusté3222(29,8)%(31,0)%14(9)(6)nana
En % du chiffre d'affaires 5,7% 4,4%    1,5% (1,0)%(0,7)%  

(*) post IFRS 16  

  • Le chiffre d’affaires de Services DVD a atteint 882 millions d’euros en 2019, en baisse de 9,7% à taux de change constants et de 6,3% à taux de change courants par rapport à 2018. Le chiffre d'affaires a diminué lors du second semestre par rapport au deuxième semestre 2018 de 12,1% à taux constant. Le volume total de réplication combiné a atteint 1 059 millions de disques, en baisse de 11,4% par rapport à 2018 :
     
    • Les volumes de DVD en définition standard ont montré une résilience supérieure aux attentes, ne baissant que de 11% sur un an (contre une baisse de 17,5% de 2017 à 2018), soutenus par une forte activité de catalogue sur le marché nord-américain,
    • Les volumes Blu-rayTM ont baissé de 13% en 2019, en partie à cause de la difficile comparaison avec 2018 au niveau des volumes. En effet, Star Wars: The Force Awakens, et le jeu vidéo Red Dead Redemption 2, ont tous deux été des succès majeurs avec un volume de Blu-rayTM exceptionnellement élevés en raison de plusieurs configurations d'emballage de vente. Les baisses de Blu-rayTM ont été partiellement compensées par la croissance continue du format Ultra HD Blu-rayTM,
    • La diminution en 2019 pour les DVD et les Blu-rayTM a été exacerbée par la réduction significative de l'activité commerciale d'un grand studio client. En ne prenant pas compte ce client, les baisses d'une année sur l'autre dans les deux formats ont été nettement inférieures.
    • Les volumes de CD ont été également meilleurs que prévus, en baisse de 10% seulement grâce aux nouveaux volumes / ajouts de clients sur le marché nord-américain.

      

En raison des fortes demandes continues de l’ensemble de l'industrie, Services DVD a lancé des initiatives structurelles à l'échelle de la division pour adapter les activités de distribution et de réplication, et les accords de contrats avec les clients en réponse aux réductions de volume continues. Les nouveaux contrats devraient refléter le changement d’environnement et de taille de marché, y compris la tarification basée sur le volume et l'activité.

En 2019, TECHNICOLOR a renégocié avec succès les renouvellements et / ou les prolongations de contrats avec deux de ses principaux clients, qui comprenaient tous deux des conditions sensiblement améliorées pour Technicolor. Des renégociations supplémentaires de contrats avec les clients auront lieu au cours des prochaines années, conformément aux dates spécifiques de renouvellement des contrats.

L'EBITDA ajusté s'élève à 46 millions d'euros, soit 5,3% du chiffre d'affaires, en baisse de 32% à taux courants sur un an. La baisse de la marge est due principalement à la réduction des volumes et à un mix de produits plus réduits, qui n'ont pas été entièrement compensés par les économies de coûts en cours et un effet semestriel positif des contrats renouvelés. Cette tendance négative a eu un impact global sur l'EBITA ajusté.

Volume de DVD, Blu-ray™ et CD

 Second SemestreAnnée
En million d’unités20182019Variation20182019Variation
Total des volumes691,3613,3(11,3)%1 194,91 059,1(11,4)%
Par FormatSD-DVD449,5402,6(10,4)%787,4701,9(10,9)%
 Blu-ray™208,9181,3(13,2)%342,5298,8(12,7)%
 CD32,929,3(10,8)%65,158,4(10,3)%
Par SegmentStudio/Video616,3557,0(9,6)%1,071,0959,4(10,4)%
 Games34,020,5(39,6)%45,929,7(35,3)%
 Music & Software 41,035,7(12,8)%78,170,0(10,4)%

###  

  

 Second SemestreVariationAnnéeVariation
(hors IFRS 16)
Maison
Connectée
20182019A taux courantsA taux constants201820192019
IFRS*
A taux courantsA taux constants
En million d'euros
Chiffre d'affaires1 2151 029(15,3)%(16,9)%2 2181 9831 983(10,6)%(12,6)%
EBITDA ajusté6149(20,1)%(19,7)%876979(20,5)%(21,2)%
En % du chiffre d'affaires 5,0% 4,8%    3,9% 3,5% 4,0%   
EBITA ajusté3440 16,2% 17,9% 3323 23 (30,2)%(28,8)%
En % du chiffre d'affaires 2,8% 3,9%    1,5% 1,2% 1,2%   

(*) post IFRS 16  

 ·Le chiffre d'affaires de Maison Connectée s'est élevé à 1 983 millions d'euros en 2019, en baisse de 12,6% d'une année sur l'autre à taux constants et de 10,6% à taux courants, mais en ligne avec les attentes du Groupe. Le Groupe a bénéficié l'an dernier d'une performance exceptionnellement forte en Vidéo chez Charter et en Broadband chez Comcast. Les revenus de la division subissent également un ralentissement de la demande en Amérique latine et en Eurasie, et fait face aux conséquences de la révision du portefeuille clients. La division a continué d'augmenter sa part de marché dans l'accès haut débit et les solutions vidéo basées sur AndroidTV.

      

Faits marquants de l’activité :

Amérique du Nord : le chiffre d'affaires est en baisse par rapport à 2018, du fait de l'impact sur le marché de la Vidéo du «cord cutting», compensé en partie par la forte progression de la part de marché du haut débit, en croissance de 12,3% par rapport à 2018:

  • L’activité du câble en Amérique du Nord a démontré une demande continue de solutions haut débit de la part de Comcast et Vidéotron tandis que Shaw n'a pas complètement compensé une baisse importante du segment Vidéo par rapport à l’an passé ;
  • La vente des stocks excédentaires identifiés à la fin du premier semestre a été réalisée avec succès au cours du second semestre.

Europe, Moyen-Orient et Afrique, Asie-Pacifique et Amérique latine : une baisse des revenus par rapport à l'année précédente, principalement expliquée par des vents contraires sur le marché de la Vidéo en Amérique latine, principalement au Brésil et au Mexique, et par le ralentissement des investissements dans le haut débit en Australie. Le marché de la Vidéo, principalement par satellite, montre une récession d

Mardi 18 février 2020, 19h00 - Source Globenewswire.com   - LIRE LA SUITE
Partager :





Flux Rss WELLS FARGO :


Top Secteurs



RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2021 | COMBourse.com