COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Equipements electriques > NEXANS
SOCIETE : 
SECTEUR : Industrie et Construction > Equipements electriques
NEWS :  83 sur 1 an | 10 sur 1 mois | ISIN : FR0000044448
TVIC 1mois :  +12% En savoir plus sur le Taux de variation d'information
Communication Officielle
Jeudi 15 février 2024, 07h01  (il y a 4 mois)

NEXANS RÉALISE DES PERFORMANCES ROBUSTES EN 2023

NEXANS RÉALISE DES PERFORMANCES ROBUSTES EN 2023

_COMMUNIQUÉ DE PRESSE_

  • Chiffre d’affaires standard de 6,5 milliards d’euros en 2023, chiffre d’affaires courant de 7,8 milliards d’euros, accroissement de la rentabilité et excellente génération de trésorerie
  • Nexans a atteint tous ses objectifs, relevés en juillet dernier, confirmant cette année encore l’ampleur de sa transformation
    • EBITDA ajusté1 record à 665 millions d’euros ( 8 % par rapport à 2022) et marge d’EBITDA ajusté de 10,2 % ; l’EBITDA incluant les paiements en actions s’établit à 652 millions d’euros supérieur à l’objectif
    • Priorité aux solutions à valeur ajoutée (SHIFT Prime) générant 20 millions d’euros d’EBITDA supplémentaire dans les activités d’Electrification
    • Remarquable flux de trésorerie disponible normalisé de 454 millions d’euros, reflétant une gestion stricte du besoin en fonds de roulement et la hausse du carnet de commandes ajusté de l’activité Production d’énergie & Transmission
  • Maintien d’un bilan solide avec une dette nette de 214 millions d’euros et un ratio de levier de 0,4x
  • Proposition de hausse de 10 % du dividende à 2,30 euros par action
  • Profil de pure player de l’électrification renforcé par des acquisitions et des projets d’investissement structurants
    • Acquisition de Reka Cables en Finlande avec une intégration plus rapide que prévu, finalisation de la cession de l’activité Telecom Systems
    • Signature d’un protocole d’accord pour accroître les capacités de moyenne tension au Maroc et répondre à l’essor de la demande dans la région
    • Finalisation début 2024 de l’extension de capacité de l’usine haute tension de Halden et nouveau navire câblier en cours de construction pour livrer un carnet de commandes ajusté record de 6,1 milliards d’euros dans le segment Production d’énergie & Transmission
  • Poursuite des progrès dans la RSE : diminution de -36 % des émissions de gaz à effet de serre des Scope 1, 2 et 3, en avance sur les objectifs de l’initiative SBT
  • Guidance 2024 annoncée :
    • EBITDA ajusté entre 670 et 730 millions d’euros ;
  • Flux de trésorerie disponible normalisé (normalized free cash-flow) entre 200 et 300 millions d’euros
  • Journée investisseurs le 13 novembre 2024

 ~ ~ ~

Paris, le 15 février 2024 – Nexans, leader mondial de la conception et de la fabrication de systèmes de câbles pour un monde électrifié, annonce ses résultats financiers pour l’exercice 2023. Les états financiers consolidés ont été arrêtés par le Conseil d’Administration du 14 février 2024. Commentant les résultats 2023 du Groupe, Christopher Guérin, Directeur Général, a déclaré :

« La performance robuste de NEXANS en 2023 a une fois encore démontré l’ampleur de notre transformation depuis 2019. Notre marge d’EBITDA ajusté atteint un niveau record et notre flux de trésorerie disponible normalisé est supérieur aux attentes. Je tiens à remercier tous nos collaborateurs, qui jouent un rôle moteur dans notre performance.

Nous avons accompli des progrès considérables sur le plan du développement durable, en réduisant nos émissions de -36% par rapport à 2019 (Scope 1,2,3), et en déployant dans l’ensemble de nos sites notre modèle de performance E3.

Sur le plan des acquisitions, nous avons finalisé une acquisition de grande qualité avec Reka Cables en Finlande, et nous sommes sortis de l’activité Telecom Systems, renforçant ainsi le profil du Groupe, désormais résolument axé sur l’électrification durable. L'annonce récente de la signature d'un accord pour l'acquisition2 de La Triveneta Cavi en Italie, réputée pour son excellence sur le segment européen de la basse tension, est une étape supplémentaire dans notre ambition de devenir un Pure Player mondial de l'électrification.

Malgré les incertitudes macroéconomiques actuelles, nous abordons 2024 avec confiance et nous anticipons une nouvelle année prometteuse de solides performances.»

CHIFFRES CLÉS 2023

(en millions d’euros) 2022 2023
Chiffre d’affaires métaux courants 8 369 7 790
Chiffre d’affaires standard3 6 745 6 512
Croissance organique 6,3 % -0,9 %
EBITDA ajusté4 616 665
EBITDA ajusté en % du chiffre d’affaires standard 9,1 % 10,2 %
Éléments opérationnels spécifiques (16) (53)
Dotation aux amortissements (180) (179)
Marge opérationnelle 420 432
Coûts de réorganisation (39) (49)
Autres éléments opérationnels 14 (9)
Résultat opérationnel 395 374
Résultat financier net (57) (83)
Impôts (90) (68)
Résultat net 248 223
Dette nette 182 214
Flux de trésorerie disponible normalisé (normalized free cash-flow) 393 454
ROCE 20,5 % 20,7 %

PERFORMANCE DE LA SOCIÉTÉ EN 2023

En 2023, le chiffre d’affaires standard s’établit à 6 512 millions d’euros. À périmètre et taux de change constants, la croissance organique ressort à -0,9 % par rapport à 2022, et à 3,0 % en excluant les Autres activités, qui sont en baisse conformément à la stratégie du Groupe. Les activités d’Electrification (Production d’énergie & Transmission, Distribution et Usages) accusent une baisse organique de -1,5 %, reflétant (i) la sortie de l’activité Ombilicaux dans le segment Production d’énergie & Transmission, (ii) la priorité donnée à la rentabilité et au mix en faveur de solutions à plus forte valeur ajoutée malgré une certaine normalisation dans le segment Usages, et (iii) une excellente dynamique dans le segment Distribution portée par une demande soutenue des utilities. Les activités hors Electrification ont progressé de 13,7 %, grâce à de nouveaux développements dans le domaine des Harnais automobiles, un forte demande de l’industrie Minière et les Transports, tandis que la réduction des Autres activités s’est poursuivie et ressort en baisse organique de -17,9 % par rapport à 2022.

L’effet périmètre comprend la contribution positive de deux acquisitions dans l’activité Distribution & Usages, partiellement neutralisée par la cession de l’activité Aginode (Telecom Systems), finalisée en octobre 2023. Après avoir acquis Centelsa en Colombie en 2022 et réalisé plus de 12 millions d’euros de synergies avec un an d’avance grâce aux programmes SHIFT, NEXANS poursuit sa stratégie d’expansion sur les marchés de l’électrification. Le 26 avril 2023, le Groupe a finalisé l’acquisition de Reka Cables en Finlande. NEXANS anticipe qu’à terme, les synergies récurrentes s’élèveront à 11 millions d’euros, soit 4 millions d’euros de synergies avec 6 à 12 mois d’avance sur le plan initial. Ces deux acquisitions augmentent de près de 500 millions d’euros le chiffre d’affaires courant du Groupe et renforcent le portefeuille global de NEXANS sur des segments clés.

L’EBITDA ajusté atteint 665 millions d’euros en 2023, en forte hausse de 8,2 % par rapport à 2022, où il s’établissait à 616 millions d’euros. La marge d’EBITDA ajusté est solide à 10,2 %, contre 9,1 % en 2022. Portée par toutes les activités cable, elle illustre le modèle de NEXANS axé sur la valeur et la priorité donnée à la performance. L’Electrification enregistre une marge d’EBITDA ajusté record de 12,5 % en 2023 grâce à l’évolution du mix en faveur de solutions innovantes à forte valeur ajoutée, et à des améliorations structurelles de la rentabilité dans les segments Distribution et Usages, qui ont plus que compensé la baisse du segment Production d’énergie & Transmission affecté par des one-offs au premier semestre de l’année.

En 2023, les éléments opérationnels spécifiques comprennent une charge de 13 millions d’euros liée aux paiements en actions, et une charge de 40 millions d’euros au titre de coûts supplémentaires liés à des projets affectés par des réorganisations antérieures. Ces coûts supplémentaires ont entraîné des pertes à terminaison qui ne sont pas représentatives de la performance réelle du Groupe. En 2022, l’EBITDA comprenait 16 millions d’euros d’éléments opérationnels spécifiques au titre des charges liées aux paiement en actions.

L’EBITDA (incluant les charges liées aux paiements en actions) s’établit à 652 millions d’euros en 2023, un chiffre supérieur aux prévisions relevées en juillet, contre 599 millions d’euros en 2022.

Le ROCE poursuit sa trajectoire record pour s’établir à 20,7 % pour le Groupe (20,5 % en 2022), et 26,4 % pour les activités d’électrification.

La marge opérationnelle ressort à 432 millions d’euros en 2023, soit 6,6 % du chiffre d’affaires au cours des métaux standard (contre 6,2 % en 2022).

En 2023, le résultat opérationnel du Groupe s’établit à 374 millions d’euros, contre 395 millions d’euros en 2022. Les principales variations sont les suivantes :

  • Les charges de réorganisation s’élèvent à 49 millions d’euros en 2023 contre 39 millions d’euros en 2022. En 2023, ce montant comprend principalement les coûts liés à la poursuite de l’arrêt de l’activité Ombilicaux en Norvège, aux mesures de restructuration en vue de rationaliser l’organisation, ainsi que les coûts des nouvelles mesures de transformation mises en œuvre au cours de la période.
  • L’effet Stock Outil représente une charge de 12 millions d’euros en 2023, contre une charge de 30 millions d’euros en 2022.
  • Les autres produits et charges opérationnels représentent un produit net de 1 million d’euros en 2023, contre 46 millions en 2022, dont :
    • Des reprises de dépréciations d’actifs pour 23 millions d’euros en 2023, contre zéro en 2022. En 2023, la reprise des provisions pour dépréciation concerne l’Australie et l’entité américaine Amercable, sur fond d’amélioration structurelle de leurs performances.
    • Les moins-values de cession d’actifs, qui s’établissent à -9 millions d’euros en 2023, résultent essentiellement de la cession de l’activité Telecom Systems et d’une participation mise en équivalence. En 2022, la plus-value de 54 millions d’euros provenait principalement de la cession d’un actif immobilier à Hanovre en Allemagne.

Le résultat financier net s’élève à -83 millions d’euros en 2023 contre -57 millions d’euros en 2022. La baisse résulte principalement de la hausse du coût de la dette nette, ainsi que d’un effet de change négatif.

La charge fiscale s’élève à 68 millions d’euros, contre 90 millions d’euros en 2022. Le taux d’imposition s’élève à 18 % du résultat opérationnel en 2023 du fait de la reconnaissance d’impôts différés actifs.

Le résultat net (part du Groupe) s’élève ainsi à 223 millions d’euros en 2023, contre 248 millions d’euros en 2022, ce qui représente 5,1 euros par action.

FLUX DE TRÉSORERIE ET DETTE NETTE AU 31 DÉCEMBRE 2023

Le flux de trésorerie disponible normalisé (NFCF) est en hausse de 16 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 454 millions d’euros, en ligne avec la solide performance opérationnelle du Groupe et reflétant la gestion stricte du besoin en fonds de roulement. Le cash-flow opérationnel s’élève à 511 millions d’euros sur 2023. La variation du besoin en fonds de roulement ressort à 287 millions d’euros du fait du montant élevé des acomptes liés à des projets du segment Production d’énergie & Transmission. Ainsi, le besoin en fonds de roulement opérationnel représente 0,3 % du chiffre d’affaires annuel du Groupe au 31 décembre 2023 (2,7 % au 31 décembre 2022), inférieur à son niveau normatif ≤ 6 %. Le flux de trésorerie disponible normalisé comprend également un impact lié à la réorganisation de 98 millions d’euros en 2023, en hausse par rapport à l’année précédente, principalement en raison d’une perte exceptionnelle à terminaison d’un projet de l’activité Production d’énergie & Transmission. Les investissements courants s’élèvent à 178 millions d’euros (141 millions d’euros en 2022), soit 2,7 % du chiffre d’affaires standard du Groupe en 2023. Le flux de trésorerie disponible normalisé comprend également des intérêts financiers de 73 millions d’euros (48 millions d’euros en 2022) et d’autres éléments d’investissement pour un montant de -23 millions d’euros (13 millions d’euros en 2022).

Calculé sur la base du flux de trésorerie disponible normalisé, le taux de conversion de l’EBITDA ajusté en trésorerie ressort à 68 % à fin décembre 2023.

Le flux de trésorerie avant fusions et acquisitions s’élève à 234 millions d’euros en 2023 (271 millions d’euros en 2022), et comprend des investissements stratégiques de 199 millions d’euros dans l’activité Production & Transmission (157 millions d’euros en 2022), correspondant principalement à l’expansion de l’usine de Halden en Norvège, et à l’investissement dans un troisième navire câblier. Ainsi, pour l’exercice 2023, le total des décaissements pour investissements s’élève à 377 millions d’euros. Outre les investissements stratégiques, les autres éléments du flux de trésorerie disponible normalisé qui diffèrent du flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions correspondent à des cessions d’immobilisations corporelles de 6 millions d’euros en 2023 (60 millions d’euros en 2022) et au décaissement de l’impôt lié aux projets normalisé pour 28 millions d’euros (25 millions d’euros en 2022).

Les flux de trésorerie nets provenant des fusions et acquisitions ont représenté un décaissement net de 79 millions d’euros en 2023 et comprennent principalement l’acquisition de Reka Cables en Finlande, ainsi que la cession d’Aginode. En 2022, ce chiffre correspondait à un décaissement net de 255 millions d’euros lié à l’acquisition de Centelsa.

Les opérations de capital comprennent le paiement du dividende 2022 de 2,10 euros par action pour un montant total de 93 millions d’euros, et des rachats d’actions pour 6 millions d’euros. Un décaissement net de 87 millions d’euros correspond à des effets de change défavorables et à de nouvelles dettes sur loyers futurs.

La dette nette reste bien maîtrisée à 214 millions d’euros au 31 décembre 2023, contre 182 millions d’euros au 31 décembre 2022, soit un ratio de levier5 de 0,4x.

Le Conseil d’Administration a décidé de proposer à l’Assemblée générale du 16 mai 2024 le versement d’un dividende de 2,30 euros par action au titre de 2023, ce qui représente une augmentation de 9,5 % par rapport à l’exercice précédent, conformément à la politique d’augmentation progressive du dividende et témoigne de sa confiance dans les perspectives du Groupe.

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Fort de son engagement « Electrify the future », le Groupe est reconnu par les agences de notation comme l’un des plus performants du secteur en termes de responsabilité sociale. NEXANS a amélioré son score Ecovadis à 80 sur 100 (Top 1 %), et rejoint la prestigieuse « liste A » du CDP Climat. Le Groupe figure également dans l’Indice CAC® SBTi 1.5. Ces résultats témoignent des engagements de NEXANS et des progrès constants accomplis depuis de nombreuses années. Parmi les évolutions notables en 2023, citons :

  • Le déploiement accéléré du modèle de performance E3 afin d’assurer la convergence des dimensions Économie, Environnement et Engagement. Quelque 300 cadres ont été formés au sein du Groupe et, pour la première fois, des objectifs économiques et environnementaux ont été fixés aux responsables d’activités des sites d’électrification.
  • Le renforcement des engagements de NEXANS dans la lutte contre le réchauffement climatique avec la présentation de son plan Climat actualisé lors de son Assemblée Générale. Conformément aux attentes de l’Accord de Paris visant à limiter le réchauffement climatique à 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels d’ici la fin du siècle, le Groupe s’est fixé un objectif ambitieux, basé sur l’initiative SBT (Science Based Target initiative) visant une réduction de 46 % des émissions de gaz à effet de serre des Scopes 1 et 2 d’ici 2030 par rapport à 2019, et une diminution de 30 % des émissions du Scope 3 d’ici 2030. La Société s’est également engagée à atteindre zéro émission nette d’ici 2050 pour tous les Scopes.
  • L’élargissement de l’offre durable du Groupe avec le lancement d’une nouvelle gamme de câbles moyenne tension bas carbone. En adoptant une approche holistique tout au long de la chaîne de valeur, le Groupe a réduit de 35 % à 50 % les émissions de gaz à effet de serre de ses câbles basse et moyenne tension par rapport aux câbles standard. En outre, le Groupe a réalisé des progrès significatifs avec Trimet dans le cadre de leur projet de développement commun visant à améliorer l’écobilan des câbles électriques en incorporant de l’aluminium recyclé dans la production des fils d’aluminium utilisés.

PERFORMANCE DE 2023 PAR MÉTIER

| PRODUCTION D’ÉNERGIE & TRANSMISSION (13 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES TOTAL DU GROUPE)

(en millions d’euros) 20226 2023
Chiffre d’affaires standard 958 870
Croissance organique 11,6 % 0,8 %
EBITDA ajusté 159 83
EBITDA ajusté en % du chiffre d’affaires standard 16,6 % 9,5 %

Le chiffre d’affaires standard de l’activité Production d’énergie & Transmission s’établit à 870 millions d’euros en 2023, en croissance organique de 0,8 % par rapport à 2022, et de 17 % en excluant l’activité Ombilicaux que le Groupe est en train d’abandonner. L’activité a été soutenue au quatrième trimestre, portée par l’exécution des projets Sunrise Wind, Empire Wind 1 aux États-Unis et Tyrrhenian Link.

Malgré le rebond amorcé au second semestre 2023, l’EBITDA ajusté du segment atteint 83 millions d’euros en 2023, en baisse de -48 % par rapport à 2022. La marge d’EBITDA ajusté ressort à 9,5 % en 2023, contre 16,6 % en 2022. Le rebond progressif à 10,8 % de la marge au second semestre 2023 (contre 7,8 % au premier semestre) est dû à l’amélioration de l’exécution des projets et à la montée en puissance de l’usine américaine de Charleston, compensant partiellement l’effet dilutif de l’exécution des projets historiques.

L’activité est restée soutenue et, conformément à son approche sélective en termes d’analyse risque - bénéfice, le segment affiche un carnet de commandes ajusté de 6,1 milliards d’euros au 31 décembre 2023, en hausse de 74 % par rapport au 31 décembre 2022, porté par la commande au quatrième trimestre des projets Great Sea Interconnector (précédemment EuroAsia) et Orkney au Royaume-Uni. Le 22 décembre 2023, NEXANS a reçu un acompte d’IPTO dans le cadre du démarrage du projet Great Sea Interconnector. Il s’agit d’une première étape importante depuis la signature du contrat en juillet dernier.

La bonne visibilité des charges de production et d’installation a été prolongée jusqu’en 2030. Les investissements stratégiques se sont poursuivis comme prévu tout au long de l’année, avec la finalisation de l’extension de l’usine de Halden en Norvège début 2024 et le lancement d’un investissement pour un troisième navire câblier afin de répondre à la croissance du carnet de commandes.

 | DISTRIBUTION (18 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES TOTAL DU GROUPE)

(en millions d’euros) 20226 2023
Chiffre d’affaires standard 1 088 1 186
Croissance organique 12,2 % 4,5 %
EBITDA ajusté 88 156
EBITDA ajusté en % du chiffre d’affaires standard 8,1 % 13,2 %

Le chiffre d’affaires standard du segment Distribution affiche une hausse organique de 4,5 % par rapport à 2022 pour atteindre 1 186 millions d’euros. La demande a été soutenue, reflétant les mégatendances séculaires, notamment la modernisation des réseaux et les projets d’énergie renouvelable en Europe et en Amérique du Nord. L’Amérique du Sud et l’Asie-Pacifique ont été moins dynamiques en raison du calendrier des commandes, tandis que le Moyen-Orient et l’Afrique sont restés solides. Dans ce contexte, le Groupe a annoncé la signature d’un protocole d’accord pour la construction d’une nouvelle usine au Maroc afin d’augmenter ses capacités de production.

L’EBITDA ajusté a fait un bond à 156 millions d’euros, en hausse de 78 % par rapport à 2022, grâce à de nouveaux accords-cadres, à l’excellence opérationnelle et à la contribution de Reka Cables acquise en avril 2023. Dans ce contexte, la marge d’EBITDA ajusté a atteint un niveau record de 13,2 %, contre 8,1 % en 2022.

 | USAGES (26 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES TOTAL DU GROUPE)

(en millions d’euros) 20226 2023
Chiffre d’affaires standard 1 837 1 679
Croissance organique 13,5 % -6,3 %
EBITDA ajusté 221 229
EBITDA ajusté en % du chiffre d’affaires standard 12,0 % 13,6 %

Le chiffre d’affaires standard du segment Usages s’élève à 1 679 millions d’euros en 2023. Le chiffre d’affaires accuse une baisse organique de -6,3 % par rapport à 2022, reflétant la normalisation des volumes principalement au Canada, comme attendu. Le Groupe a bénéficié d’une amélioration constante du mix en faveur de solutions à valeur ajoutée, portée par l’accélération de l’adoption des câbles de protection au feu et par le lancement de nouveaux produits et solutions. Dans ce contexte, le Groupe a annoncé le lancement d’un programme d’investissement de 40 millions d’euros sur les trois prochaines années pour son site d’Autun en France, afin d’accélérer son offre en matière d’Industrie 4.0 et de sécurité incendie. L’Europe a bien résisté malgré le ralentissement de la construction dans certaines régions et le déstockage au quatrième trimestre. La demande a été morose en Asie-Pacifique, tandis que le Moyen-Orient et l’Afrique sont restés bien orientés.

L’EBITDA ajusté s’établit à 229 millions d’euros, en hausse de 3,7 % par rapport à l’année précédente, tiré par les solutions à valeur ajoutée et par la contribution de Reka Cables à compter du 30 avril 2023 ; cette hausse comprend aussi effet de change négatif reflétant principalement la dépréciation du dollar canadien et la dévaluation de la livre turque. Dans ce contexte, la marge d’EBITDA ajusté a atteint le niveau élevé de 13,6 % (contre 12,0 % en 2022).

  | HORS ÉLECTRIFICATION (Industrie & Solutions) (27 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES TOTAL DU GROUPE)

(en millions d’euros) 20226 2023
Chiffre d’affaires standard 1 559 1 750
Croissance organique 12,3 % 13,7 %
EBITDA ajusté 135 185
EBITDA ajusté en % du chiffre d’affaires standard 8,6 % 10,6 %

Le chiffre d’affaires standard du segment Industrie & Solutions s’élève à 1 750 millions d’euros en 2023, en forte croissance organique de 13,7 % par rapport à 2022, grâce à une solide dynamique des Harnais automobiles, des Transports et Mines et à la reprise de l’Aérospatial. L’activité Automatisme a ralenti au second semestre, en raison d’une baisse des commandes à l’issue d’une période d’exécution solide.

L’EBITDA ajusté a augmenté de 37 % à 185 millions d’euros, avec une marge d’EBITDA ajusté de 10,6 %, contre 8,6 % l’année dernière, reflétant les améliorations opérationnelles et le mix.

 | AUTRES ACTIVITÉS (16 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES TOTAL DU GROUPE)

(en millions d’euros) 20226 2023
Chiffre d’affaires standard 1 302 1 026
Croissance organique -13,6 % -17,9 %
EBITDA ajusté 13 13

Le segment Autres activités, qui correspond pour l’essentiel aux ventes de fils de cuivre et de télécommunications, et comprend les coûts de structure centraux ne pouvant être affectés à d’autres segments, a enregistré un chiffre d’affaires standard de 1 026 millions d’euros en 2023. Le chiffre d’affaires recule de -17,9 % par rapport à 2022, principalement en raison de la stratégie du Groupe visant à réduire les ventes externes de fils de cuivre via des contrats de travail à façon afin d’atténuer leur effet dilutif sur la rentabilité du Groupe.

L’EBITDA ajusté du segment est stable à 13 millions d’euros en 2023, contre 13 millions d’euros en 2022, reflétant l’amélioration de la rentabilité de l’activité Métallurgie ; cette progression a plus que compensé la cession d’Aginode qui a marqué la sortie du Groupe de l’activité Telecom Systems. À compter de 2023, l’EBITDA ajusté du segment exclut les charges liées aux paiements en actions, qui s’élevaient à 16 millions d’euros en 2022 et à 13 millions d’euros en 2023.

PERSPECTIVES POUR 2024

En 2024, NEXANS prévoit de bénéficier d’une demande toujours soutenue du marché, portée par les mégatendances séculaires de l’électrification, ainsi que de sa transformation structurelle et de ses solutions à valeur ajoutée pour soutenir l’amélioration de sa rentabilité. Le marché de l’activité Distribution entre actuellement dans un hypercycle d’investissement. Le carnet de commandes record de l’activité Production d’énergie & Transmission offre une solide visibilité, et le Groupe bénéficiera de la montée en puissance de l’usine de Halden en Norvège.

En ce début d’année, le contexte macroéconomique est marqué par la faiblesse de la demande dans le secteur de la construction de certaines zones géographiques. Les pays touchés en 2023 ont fait preuve de résilience grâce à des offres à valeur ajoutée, à la sélectivité du portefeuille client et à l’accent sur la génération de trésorerie. Dans ce contexte exigeant, certaines initiatives sont déjà en place et NEXANS s’appuiera sur l’agilité et l’engagement de ses équipes pour s’adapter aux évolutions et continuer à se concentrer sur la génération de trésorerie. Une amélioration progressive est attendue tout au long de l’année et les marchés des centres de données, de l’industrie et de la mobilité devraient rester résilients.

Dans ce contexte, hors effets conjoncturels et acquisitions ou cessions non finalisées, NEXANS s’attend à atteindre en 2024 :

  • Un EBITDA ajusté compris entre 670 et 730 millions d’euros ;
    • Un flux de trésorerie disponible normalisé entre 200 et 300 millions d’euros.

En outre, le Groupe confirme ses objectifs de la Journée investisseurs 2021 pour 2024 et poursuivra la mise en œuvre de sa feuille de route et de ses priorités stratégiques.

FAITS MARQUANTS POSTÉRIEURS AU 31 DÉCEMBRE

2 févrierNEXANS a remporté un contrat majeur portant sur la fourniture à une grande entreprise italienne de 6 000 km de câbles de distribution d’énergie basse et moyenne tension et de services destinés à accompagner la transition énergétique en Italie, à compter de février 2024 et pour une durée de 16 mois.

9 févrierNEXANS a annoncé la signature d'un accord historique portant sur l'acquisition de l'emblématique La Triveneta Cavi, dont l'excellence est reconnue sur les segments moyenne et basse tension en Europe. Basée en Italie, La Triveneta Cavi fabrique principalement des câbles basse tension pour le bâtiment, les infrastructures, les systèmes de câbles ignifugés et les applications renouvelables dans 30 pays. L'entreprise emploie environ 700 personnes et a généré un chiffre d'affaires courant de plus de 800 millions d'euros au cours des douze derniers mois.

Le financement est assuré par un accord bridge-to-bond signé le 8 février 2024. La transaction sera financée par des liquidités et de la dette, avec un impact limité sur le ratio dette nette/EBITDA ajusté, ce qui permet au Groupe de maintenir des indicateurs de crédit solides. Après le financement de la transaction, le ratio dette nette/EBITDA ajusté est estimé inférieur à 1,0x. La finalisation de la transaction est soumise à l'approbation des autorités réglementaires et à la satisfaction d'autres conditions habituelles.
Le communiqué de l’exercice 2023 et les diapositives de présentation sont disponibles à la section Relations investisseurs à l’adresse Nexans – Résultats financiers.

Un webcast (en anglais) est organisé ce jour à 9 h (heure de Paris). Pour participer :

Accès au webcast :
https://channel.royalcast.com/nexans/#!/nexans/20240215_1

Accès à la conférence audio :

  • Standard international : 44 (0) 33 0551 0200
  • France : 33 (0) 1 70 37 71 66
  • Royaume-Uni : 44 (0) 33 0551 0200
  • États-Unis : 1 786 697 3501

Code de confirmation : Nexans

~ ~ ~

Calendrier financier

24 avril 2024 :               Informations financières du premier trimestre 2024
16 mai 2024 :               Assemblée Générale des actionnaires
24 juillet 2024 :              Résultats financiers semestriels 2024
13 novembre 2024 :        Journée investisseurs

À propos de Nexans

Depuis plus d’un siècle, NEXANS joue un rôle crucial dans l’électrification de la planète et s’engage à électrifier le futur. Avec près de 28 500 personnes dans 41 pays, le Groupe mène la charge vers le nouveau monde de l’électrification : plus sûr, durable, renouvelable, décarboné et accessible à tous. En 2023, NEXANS a généré 6,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires standard. Le Groupe est un leader dans la conception et la fabrication de système de câbles et de services dans quatre grands domaines d’activités : Production d’énergie & Transmission, Distribution, Usages et Industrie & Solutions. NEXANS a été le premier acteur de son industrie à créer une Fondation d’entreprise destinée à soutenir des actions en faveur de l’accès à l’énergie pour les populations défavorisées à travers le monde. Le Groupe fait partie de la « liste A » du CDP Climate Change regroupant les leaders mondiaux en matière d’action climatique. NEXANS s’est également engagé, dans le cadre de l’initiative Science Based Targets (SBTi), à atteindre le « Net-Zero » émission d’ici à 2050.

Nexans. Electrify the Future.

Nexans est coté sur le marché Euronext Paris, compartiment A.
Pour plus d’informations, consultez le site www.nexans.com

Contacts

Relations Investisseurs Communication

 
Élodie Robbe-Mouillot
Tél. : 33 (0)1 78 15 03 87
elodie.robbe-mouillot@nexans.com

 
Mael Evin (Havas Paris)
Tél. : 33 (0)6 44 12 14 91
mael.evin@havas.com

 

 

 

Pièce jointe


Jeudi 15 février 2024, 07h01 - LIRE LA SUITE
Les dernières News : NEXANS
Partager : 






Flux Rss NEXANS :



Les câbles à haute tension sous-marins, le jackpot de Nexans Lefigaro.fr
09 juin