COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Agences de medias > JC DECAUX SA.
ACTION :
ISIN : FR0000077919   Secteur : AGENCES DE MEDIAS     Site : jcdecaux.fr
NEWS :  264 sur 1 an | 23 sur 1 mois
TVIC 1mois :  +9% Taux de variation d'information
Source : Globenewswire.com - il y a 25 jour(s) - 12 Vues

JCDecaux : Résultats du premier semestre 2018

Résultats du premier semestre 2018

  • Chiffre d'affaires ajusté en baisse de -0,5 % à 1 643,3 millions d'euros
  • Croissance du chiffre d'affaires organique ajusté en hausse de 4,0 %, avec un 2ème trimestre en accélération ( 4,9 %)
  • Marge opérationnelle ajustée de 214,4 millions d'euros, en baisse de -15,9 %
  • Résultat d'exploitation ajusté, avant charges de dépréciation, de 82,8 millions d'euros, en baisse de -28,1 %
  • Résultat net part du Groupe de 57,5 millions d'euros, en baisse de -22,4 %
  • Cash-flow disponible ajusté de 43,2 millions d'euros, en hausse de 43,5 %
  • Croissance du chiffre d'affaires organique ajusté attendue en hausse autour de 7 % au 3ème trimestre 2018

Paris, le 26 juillet 2018 - JCDECAUX SA (Euronext Paris : DEC), numéro un mondial de la communication extérieure, publie ce jour ses résultats pour le premier semestre 2018.

A la suite de l'application de la norme IFRS 11 depuis le 1er janvier 2014, les données opérationnelles présentées ci-dessous sont ajustées pour prendre en compte l'impact en proportionnel des sociétés sous contrôle conjoint. Merci de vous référer au paragraphe « Données ajustées » en pages 5 et 6 de ce communiqué pour la définition de ces données ajustées ainsi que pour la réconciliation avec les données IFRS.
Les données comparatives 2017 sont retraitées de l'application rétrospective d'IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients », applicable au 1er janvier 2018. L'application d'IFRS 15 conduit à un changement de présentation des facturations de taxes publicitaires. L'impact sur les chiffres du premier semestre 2017 publiés précédemment est de 10,0 millions d'euros sur le chiffre d'affaires ajusté. Il n'y pas d'impact sur la marge opérationnelle.

A l'occasion de la publication des résultats du premier semestre 2018, Jean-Charles Decaux, Président du Directoire et Co-Directeur Général de JCDecaux, a déclaré :

« Notre chiffre d'affaires au 1er semestre 2018 de 1 643 millions d'euros est en baisse de -0,5 % en croissance publiée en raison de l'impact négatif de l'effet de change et en hausse de 4,0 % en base organique, porté par un deuxième trimestre meilleur qu'attendu avec une croissance organique de 4,9 % grâce à l'accélération du digital. Le chiffre d'affaires digital du Groupe, qui représente désormais 18,6% du chiffre d'affaires total, poursuit sa forte progression sur l'ensemble des segments : Mobilier Urbain à 38,4 %, Transport à 17,6 % et Affichage à 22,7 %. La croissance organique du Mobilier Urbain a été impactée par l'annulation inattendue du contrat provisoire des Mobiliers Urbains pour l'Information (MUI) de Paris en France, alors que le Transport a affiché une forte performance avec une croissance à deux chiffres en Chine. L'Affichage a légèrement diminué principalement en raison d'une réduction de notre patrimoine de grands formats traditionnels au Royaume-Uni alors que notre activité de grands formats digitaux y reste solide.

Comme attendu, notre marge opérationnelle totale a diminué de -240pb à 13,0 %, principalement en raison de l'annulation inattendue du contrat provisoire des Mobiliers Urbains pour l'Information (MUI) de Paris en France et de la montée en puissance simultanée de nouveaux contrats substantiels tels que le contrat Yarra trams en Australie en Mobilier Urbain, l'aéroport et le métro de São Paulo et l'aéroport de Canton-Baiyun (Terminal 2) en Transport. L'Affichage est resté difficile dans le Reste de l'Europe et dans le Reste du Monde. La marge opérationnelle totale est également impactée à court terme par le lancement d'une plateforme programmatique mondiale, indépendante et automatisée, de planning et de trading, VIOOH, ainsi que par nos initiatives stratégiques de croissance liées à la création de notre nouvelle Division Data au niveau Corporate.

En ce qui concerne la croissance organique, nous avons remporté plusieurs contrats publicitaires significatifs au premier semestre 2018, tels que le contrat de mobilier urbain de Singapour et le contrat de grand format de Lisbonne. Nous avons également renouvelé les contrats de mobilier urbain de Lisbonne et de Berlin ainsi que le contrat des sanitaires automatiques publics de Berlin. En Transport, nous avons renouvelé le contrat emblématique du MTR de Hong Kong.

Comme prévu, la consolidation du marché de la communication extérieure se poursuit, avec l'annonce de la signature d'un accord avec APN Outdoor Group Limited en vue de l'acquisition de 100 % du capital d'APN Outdoor via un Scheme of Arrangement. L'Australie est le 7ème marché publicitaire mondial, avec une part croissante de la communication extérieure représentant désormais 6 % des investissements publicitaires, dont près de 50 % en digital. La transaction est soumise à certaines conditions de clôture dont l'approbation des actionnaires de APN Outdoor ainsi qu'à l'autorisation de l'Australian Competition and Consumer Commission.

En ce qui concerne le troisième trimestre 2018, nous nous attendons à ce que la croissance de notre chiffre d'affaires organique ajusté accélère pour atteindre autour de 7 %.

Dans un paysage des media de plus en plus fragmenté, la communication extérieure renforce son attractivité. Avec notre exposition grandissante aux pays à plus forte croissance, le déploiement de notre portefeuille digital allié à une nouvelle plateforme de vente à l'audience alimentée en données qualitatives, notre faculté à remporter de nouveaux contrats et la qualité de nos équipes dans le monde, nous sommes convaincus que nous sommes bien positionnés pour continuer à surperformer le marché publicitaire mondial et renforcer notre position de numéro un du marché de la communication extérieure grâce à des gains profitables de parts de marchés. La solidité de notre bilan est un avantage clé qui nous permettra de continuer à saisir les opportunités de croissance qui se présenteront et à investir significativement en digital. »


CHIFFRE D'AFFAIRES AJUSTÉ

Le chiffre d'affaires ajusté du premier semestre 2018 est en baisse de -0,5 % à 1 643,3 millions d'euros contre 1 651,4 millions d'euros au premier semestre 2017. En base organique (i.e. en excluant l'impact négatif lié à la variation des taux de change et l'effet positif lié aux variations de périmètre), le chiffre d'affaires ajusté est en augmentation de 4,0 %. La croissance du chiffre d'affaires publicitaire organique ajusté, hors ventes, locations et contrats d'entretien de mobilier urbain et de supports publicitaires, est de 3,7 % au premier semestre 2018.

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires ajusté a augmenté de 1,3 % à 900,8 millions d'euros, soit une croissance organique de 4,9 % par rapport au deuxième trimestre 2017. Le chiffre d'affaires publicitaire ajusté, hors ventes, locations et contrats d'entretien de mobilier urbain et de supports publicitaires, est en hausse de 4,5 % en organique au deuxième trimestre 2018.

Chiffre d'affaires ajusté

m€ S1 2018 S1 2017 Variation 18/17
T1 T2 S1 T1 T2 S1 T1 T2 S1
Mobilier Urbain 337,1 405,6 742,7 345,6 406,0 751,6 -2,5% -0,1% -1,2%
Transport 293,5 365,9 659,4 302,3 349,4 651,7 -2,9% 4,7% 1,2%
Affichage 111,9 129,3 241,2 114,7 133,4 248,1 -2,4% -3,1% -2,8%
Total 742,5 900,8 1 643,3 762,6 888,8 1 651,4 -2,6% 1,3% -0,5%

Croissance organique du chiffre d'affaires ajusté (a)

 

 
Variation 18/17
T1 T2 S1
Mobilier Urbain 2,1% 3,5% 2,9%
Transport 5,0% 8,8% 7,0%
Affichage -0,6% -1,1% -0,9%
Total 2,8% 4,9% 4,0%

(a) A périmètre et taux de change constants

Chiffre d'affaires ajusté par zone géographique

m€ S1 2018 S1 2017 Croissance publiée Croissance organique(a)
Europe(b) 447,4 443,0 1,0% 2,5%
Asie-Pacifique 400,2 372,9 7,3% 14,5%
France 287,6 301,8 -4,7% -4,7%
Reste du Monde 208,3 216,6 -3,8% 6,1%
Royaume-Uni 173,2 175,9 -1,5% 0,7%
Amérique du Nord 126,6 141,2 -10,3% 0,1%
Total 1 643,3 1 651,4 -0,5% 4,0%

(a) A périmètre et taux de change constants
(b) Hors France et Royaume-Uni

Merci de noter que les commentaires ci-dessous, relatifs aux zones géographiques, concernent l'évolution du chiffre d'affaires organique.

MOBILIER URBAIN

Le chiffre d'affaires ajusté du premier semestre 2018 est en baisse de -1,2 % à 742,7 millions d'euros, 2,9 % en organique, porté par l'Asie-Pacifique, l'Amérique du Nord, le Reste du Monde et le Royaume-Uni.
Au premier semestre, le chiffre d'affaires publicitaire organique ajusté, hors ventes, locations et contrats d'entretien de mobilier urbain, croît de 3,0 % comparé au premier semestre 2017.

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires ajusté a diminué de -0,1 % à 405,6 millions d'euros, soit une croissance organique de 3,5 % par rapport au deuxième trimestre de l'année dernière. Le chiffre d'affaires publicitaire organique ajusté, hors ventes, locations et contrats d'entretien de mobilier urbain, est en hausse de 3,3 % au deuxième trimestre 2018 par rapport au deuxième trimestre 2017.

TRANSPORT

Le chiffre d'affaires ajusté du premier semestre 2018 est en hausse de 1,2 % et s'établit à 659,4 millions d'euros, 7,0 % en organique, grâce à une forte croissance à deux chiffres en Asie-Pacifique et une bonne croissance en Europe, malgré une baisse de la croissance organique en Amérique du Nord.

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires ajusté a progressé de 4,7 % à 365,9 millions d'euros, soit une croissance organique de 8,8 % par rapport au deuxième trimestre de l'année dernière.

AFFICHAGE

Le chiffre d'affaires ajusté du premier semestre baisse de -2,8 % à 241,2 millions d'euros, -0,9 % en organique, bien que notre chiffre d'affaire digital au Royaume-Uni reste fort.

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires ajusté a baissé de -3,1 % à 129,3 millions d'euros, soit une croissance organique de -1,1 % par rapport au deuxième trimestre de l'année dernière.

MARGE OPÉRATIONNELLE AJUSTÉE (1)

Au premier semestre 2018, la marge opérationnelle ajustée du Groupe décroit de -15,9 % à 214,4 millions d'euros contre 255,0 millions d'euros au premier semestre 2017. La marge opérationnelle ajustée représente 13,0 % du chiffre d'affaires, soit -240 points de base de moins que l'année dernière, principalement en raison de la situation en France avec l'annulation inattendue du contrat provisoire des Mobiliers Urbains pour l'Information (MUI) de Paris et le non-renouvellement de Vélib', le démarrage de nouveaux contrats et les investissements dans le programmatique et les données.

  S1 2018 S1 2017 Variation 18/17
  m€ % du CA m€ % du CA Variation (%) Taux de marge (pb)
Mobilier Urbain 149,3 20,1 % 174,9 23,3 % -14,6 % -320pb
Transport 53,8 8,2 % 66,0 10,1 % -18,5 % -190pb
Affichage 11,3 4,7 % 14,1 5,7 % -19,9 % -100pb
Total 214,4 13,0 % 255,0 15,4 % -15,9 % -240pb

Mobilier Urbain : Au premier semestre 2018, la marge opérationnelle ajustée diminue de -14,6 % à 149,3 millions d'euros. En pourcentage du chiffre d'affaires, la marge opérationnelle ajustée baisse de -320 points de base à 20,1 % par rapport au premier semestre 2017, impactée par l'annulation inattendue du contrat provisoire des Mobiliers Urbains pour l'Information (MUI) de Paris et le non-renouvellement de Vélib' ainsi que le démarrage de nouveaux contrats comme celui de Yarra trams en Australie.

Transport : Au premier semestre 2018, la marge opérationnelle ajustée diminue de -18,5 % à 53,8 millions d'euros. En pourcentage du chiffre d'affaires, la marge opérationnelle ajustée baisse de -190 points de base à 8,2 % par rapport au premier semestre 2017, principalement en raison du démarrage de nouveaux contrats comme l'aéroport et le métro de São Paulo et l'aéroport de Canton-Baiyun (Terminal 2).

Affichage : Au premier semestre 2018, la marge opérationnelle ajustée diminue de -19,9 % à 11,3 millions d'euros. En pourcentage du chiffre d'affaires, la marge opérationnelle ajustée baisse de -100 points de base à 4,7 % par rapport au premier semestre 2017, en ligne avec la baisse de chiffre d'affaires.

RÉSULTAT D'EXPLOITATION AJUSTÉ (2)

Au premier semestre 2018, le résultat d'exploitation ajusté avant charges de dépréciation baisse de -28,1 %, et s'établit à 82,8 millions d'euros, contre 115,1 millions d'euros au premier semestre 2017. Il représente 5,0 % du chiffre d'affaires, soit 200 points de base de moins qu'au premier semestre 2017 (7,0 %). La consommation de pièces détachées de maintenance diminue au premier semestre 2018 par rapport au premier semestre 2017 en raison de l'annulation inattendue du contrat provisoire des Mobiliers Urbains pour l'Information (MUI) de Paris et du non-renouvellement de Vélib'. Les dotations aux amortissements et provisions, nettes des reprises, sont en ligne comparées au premier semestre 2017. La baisse des reprises de provisions pour perte à terminaison relatives à CEMUSA et OUTFRONT Media Latam est compensée par une reprise de provisions pour démontage exceptionnelle relative à l'annulation inattendue du contrat provisoire des Mobiliers Urbains pour l'Information (MUI) de Paris et au non-renouvellement de Vélib'. Le montant des autres produits et charges opérationnels est en ligne avec la même période l'année dernière.
Aucune charge de dépréciation significative n'a été enregistrée sur la période.

Le résultat d'exploitation ajusté après charges de dépréciation est en baisse de -30,3 % à 82,7 millions d'euros comparé à 118,7 millions d'euros au premier semestre 2017.

RÉSULTAT FINANCIER (3)

Au premier semestre 2018, le résultat financier est de -11,3 millions d'euros contre -15,3 millions d'euros au premier semestre 2017, principalement en raison du remboursement de l'emprunt obligataire de 500 millions d'euros en février 2018.

SOCIÉTÉS MISES EN ÉQUIVALENCE

Au premier semestre 2018, le résultat des sociétés mises en équivalence est de 38,6 millions d'euros, en baisse par rapport au premier semestre 2017 (à 46,5 millions d'euros).

RÉSULTAT NET PART DU GROUPE

Au premier semestre 2018, le résultat net part du Groupe avant charges de dépréciation diminue de -20,0 % et s'établit à 57,6 millions d'euros, contre 72,0 millions d'euros au premier semestre 2017.

Après l'impact des charges de dépréciation, le résultat net part du Groupe diminue de -22,4 % à 57,5 millions d'euros comparé à 74,1 millions d'euros au premier semestre 2017.

INVESTISSEMENTS AJUSTÉS

Au premier semestre 2018, les investissements nets ajustés (acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles, nettes des cessions) s'élèvent à 94,2 millions d'euros, comparés à 93,2 millions d'euros en ligne avec le premier semestre 2017, principalement liés à la digitalisation de l'ensemble de nos activités.

CASH-FLOW DISPONIBLE AJUSTÉ (4)

Au premier semestre 2018, le cash-flow disponible ajusté est de 43,2 millions d'euros comparé à 30,1 millions d'euros au premier semestre 2017. Cette hausse est principalement due à des flux opérationnels plus élevés, bénéficiant de remboursements d'impôts en France en lien avec l'annulation de la contribution de 3 % sur les dividendes versés entre 2013 et 2017 et de la liquidation de l'impôt sur les sociétés 2017, compensés par une augmentation de nos besoins en fonds de roulement principalement lié à des stocks plus élevés en raison des nouveaux contrats en démarrage.

DIVIDENDE

Le dividende de 0,56 euro par action au titre de l'exercice 2017, approuvé par l'Assemblée Générale des actionnaires qui s'est tenue le 17 mai 2018, a été versé le 24 mai 2018 pour un montant total de 119,1 millions d'euros.

DETTE NETTE (5)

La dette nette au 30 juin 2018 est de 494,6 millions d'euros comparée à une dette nette de 551,4 millions d'euros au 30 juin 2017.

DONNÉES AJUSTÉES

La norme IFRS 11, applicable depuis le 1er janvier 2014, conduit à retenir la méthode de la mise en équivalence des sociétés sous contrôle conjoint.
Toutefois, afin de refléter la réalité opérationnelle du Groupe, les données opérationnelles des sociétés sous contrôle conjoint vont continuer d'être intégrées proportionnellement dans le reporting de gestion opérationnelle du Groupe, sur lequel s'appuient les dirigeants pour suivre l'activité, allouer les ressources et mesurer la performance.
En conséquence, conformément à IFRS 8, l'information sectorielle intégrée aux états financiers est en ligne avec cette information interne, et la communication financière externe du Groupe s'appuie donc sur cette information financière opérationnelle. L'information financière et les commentaires sont donc basés sur des données « ajustées », comparables aux données historiques antérieures à 2014, qui sont systématiquement réconciliées avec les états financiers IFRS.
Pour le compte de résultat, il s'agit de tous les agrégats jusqu'au résultat d'exploitation. Pour le tableau de flux de trésorerie, il s'agit de tous les agrégats jusqu'au cash-flow disponible.

Au premier semestre 2018, l'impact de la norme IFRS 11 sur nos agrégats ajustés est de :

  • -195,5 millions d'euros sur le chiffre d'affaires ajusté (-200,6 millions d'euros au premier semestre 2017) ; le chiffre d'affaires IFRS est donc de 1 447,8 millions d'euros (1 450,8 millions d'euros au premier semestre 2017).
  • -52,0 millions d'euros sur la marge opérationnelle ajustée (-59,0 millions d'euros au premier semestre 2017) ; la marge opérationnelle IFRS est donc de 162,4 millions d'euros (196,0 millions d'euros au premier semestre 2017).
  • -41,1 millions d'euros sur le résultat d'exploitation ajusté avant charges de dépréciation (-51,5 millions d'euros au premier semestre 2017) ; le résultat d'exploitation avant charges de dépréciation IFRS est donc de 41,7 millions d'euros (63,6 millions d'euros au premier semestre 2017).
  • -41,1 millions d'euros sur le résultat d'exploitation ajusté après charges de dépréciation (-51,5 millions d'euros au premier semestre 2017) ; le résultat d'exploitation après charges de dépréciation IFRS est donc de 41,6 millions d'euros (67,2 millions d'euros au premier semestre 2017).
  • -4,4 millions d'euros sur les investissements ajustés (-6,4 millions d'euros au premier semestre 2017) ; les investissements IFRS sont donc de 89,8 millions d'euros (86,8 millions d'euros au premier semestre 2017).
  • -35,1 millions d'euros sur le cash-flow disponible ajusté (-31,5 millions d'euros au premier semestre 2017) ; le cash-flow disponible IFRS est donc de 8,1 millions d'euros (-1,4 million d'euros au premier semestre 2017).

Une réconciliation complète entre les données ajustées et les données IFRS est disponible page 9 de ce communiqué.

NOTES

  1. Marge opérationnelle : Chiffre d'affaires diminué des coûts directs d'exploitation (hors pièces détachées de maintenance) et des coûts commerciaux, généraux et administratifs.
  2. Résultat d'exploitation : Marge opérationnelle diminuée des dotations aux amortissements et provisions nettes, des pertes de valeur des goodwill, des pièces détachées de maintenance et des autres charges et produits opérationnels.
  3. Résultat financier : Hors impact de charges nettes d'actualisation et de revalorisation des dettes sur engagements de rachat de minoritaires (-0,3 million d'euros au premier semestre 2018 et -1,1 million d'euros au premier semestre 2017).
  4. Cash-flow disponible : Flux net des activités opérationnelles diminué des acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles, nettes des cessions.
  5. Dette nette : Dette nette de la trésorerie gérée diminuée des découverts bancaires excluant les impacts non-cash IAS 32 (dettes sur engagements de rachat de minoritaires) et incluant les impacts non-cash IFRS 9 (sur la dette et les instruments financiers de couverture).


DÉFINITION DE LA CROISSANCE ORGANIQUE

La croissance organique du Groupe correspond à la croissance du chiffre d'affaires ajusté hors effet de change et variation de périmètre. L'exercice de référence est inchangé par rapport aux données publiées, et la croissance organique est calculée en appliquant les taux de change moyens de l'exercice précédent au chiffre d'affaires de l'exercice en cours et en prenant en compte les variations de périmètre prorata temporis, mais en incluant les variations de chiffre d'affaires liés aux gains de nouveaux contrats et aux pertes de contrats précédemment en portefeuille.

m€   T1 T2 S1
         
CA ajusté 2017 (a) 762,6 888,8 1 651,4
         
CA IFRS 2018 (b) 658,0 789,8 1 447,8
Impacts IFRS 11 (c) 84,5 111,0 195,5
CA ajusté 2018 (d) = (b) (c) 742,5 900,8 1 643,3
Impacts de change (e) 42,1 32,2 74,3
CA ajusté 2018 aux taux de change 2017 (f) = (d) (e) 784,6 933,0 1 717,6
Variation de périmètre (g) (0,3) (0,5) (0,8)
CA organique ajusté 2018 (h) = (f) (g) 784,3 932,5 1 716,8
         
Croissance organique (i) = (h) / (a) 2,8% 4,9% 4,0%


m€ Impact des taux de change au 30 juin 2018
   
USD 14,8
HKD 11,8
BRL 7,6
RMB 7,3
GBP 3,9
Autres 28,9
   
Total 74,3


Taux de change moyen S1 2018 S1 2017
     
USD 0,8262 0,9233
HKD 0,1054 0,1188
BRL 0,2415 0,2904
RMB 0,1297 0,1343
GBP 1,1367 1,1620



Prochaines informations :
Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2018 : 8 novembre 2018 (après marché)

Chiffres clés de JCDecaux

  • Chiffre d'affaires 2017 : 3 493m€*, Chiffre d'affaires du 1er semestre 2018 : 1 643m€
  • JCDecaux est coté sur l'Eurolist d'Euronext Paris et fait partie des indices Euronext 100 et Euronext Family Business
  • JCDecaux fait partie des indices FTSE4Good et Dow Jones Sustainability Europe
  • N°1 mondial du mobilier urbain (543 050 faces publicitaires)
  • N°1 mondial de la publicité dans les transports avec plus de 215 aéroports et 250 contrats de transport dans les métros, bus, trains et tramways (356 320 faces publicitaires)
  • N°1 européen de l'affichage grand format (141 630 faces publicitaires)
  • N°1 de la communication extérieure en Europe (672 220 faces publicitaires)
  • N°1 de la communication extérieure en Asie-Pacifique (216 290 faces publicitaires)
  • N°1 de la communication extérieure en Amérique Latine (77 190 faces publicitaires)
  • N°1 de la communication extérieure en Afrique (26 770 faces publicitaires)
  • N°1 de la communication extérieure au Moyen-Orient (18 650 faces publicitaires)
  • Leader dans le vélo en libre-service : pionnier de la mobilité douce
  • 1 074 113 faces publicitaires dans plus de 80 pays
  • Une présence dans 4 033 villes de plus de 10 000 habitants
  • 13 040 collaborateurs

* Retraité de l'application rétrospective d'IFRS 15, applicable au 1er janvier 2018

Déclarations de nature prévisionnelle
Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Ces déclarations ne sont pas des garanties quant à la performance future de la Société. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent communiqué, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes, pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations.
Ces risques et incertitudes incluent notamment les risques décrits dans le document de référence déposé par la Société auprès de l'Autorité des Marchés Financiers.
Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières de la Société peuvent obtenir copie de ce document de référence auprès de l'Autorité des Marchés Financiers sur le site web www.amf-france.org ou directement auprès de la Société sur le site www.jcdecaux.com.
La Société n'a pas l'obligation et ne prend pas l'engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations de nature prévisionnelle.

Direction de la Communication : Agathe Albertini
01 30 79 34 99 - agathe.albertini@jcdecaux.com

Relations Investisseurs : Arnaud Courtial
01 30 79 79 93 - arnaud.courtial@jcdecaux.com


RÉCONCILIATION ENTRE LES DONNÉES AJUSTÉES ET LES DONNÉES IFRS

Compte de résultat S1 2018 S1 2017
m€ Ajusté Impact des sociétés sous contrôle conjoint IFRS Ajusté Impact des sociétés sous contrôle conjoint IFRS
Chiffre d'affaires 1 643,3 (195,5) 1 447,8 1 651,4 (200,6) 1 450,8
Charges d'exploitation nettes (1 428,9) 143,5 (1 285,4) (1 396,4) 141,6 (1 254,8)
Marge opérationnelle 214,4 (52,0) 162,4 255,0 (59,0) 196,0
Pièces détachées de maintenance (16,9) 0,7 (16,2) (24,4) 0,7 (23,7)
Amortissements et provisions (nets des reprises) (123,0) 9,7 (113,3) (123,0) 6,6 (116,4)
Autres produits et charges opérationnels 8,3 0,5 8,8 7,5 0,2


Top Secteurs



RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2018 | COMBourse.com