COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Services informatiques > IBM
SOCIETE : 
SECTEUR : Technologie et Télécom > Services informatiques
NEWS :  56 sur 1 an | 5 sur 1 mois | ISIN : US4592001014
TVIC 1mois :  +9% En savoir plus sur le Taux de variation d'information
Communication Officielle
Lundi 11 septembre 2023, 08h04  (il y a 5 mois)

HOPIUM : Hopium : Nomination de Sylvain LAURENT au poste de Président du Conseil d'administration d'Hopium.

Communiqué de presse

Nomination de Sylvain LAURENT
au poste de Président du Conseil d'administration d'Hopium

Paris, le 11 septembre 2023 – 8h – Le Conseil d'administration d'Hopium (ALHPI - FR0014000U63) annonce la nomination de Sylvain LAURENT, actuel Directeur Général d'Hopium, au poste de Président du Conseil d'Administration.

Administrateur d'Hopium depuis décembre 2021 et Directeur général d'Hopium depuis décembre 2022, Sylvain LAURENT est un professionnel chevronné, ingénieur de formation, qui a occupé des postes clés chez IBM, PCO Technologies et Dassault Systèmes. Il s'est illustré notamment dans le développement de l'offre produits et la transformation des organisations industrielles.

Sa contribution significative à la mondialisation de Dassault Systèmes, où il est devenu Président de la zone Asie-Océanie, a été cruciale pour hisser cette région au rang de contributeur majeur au chiffre d'affaires de l'entreprise, lui valant ainsi le prix Magnolia du gouvernement de Shanghai en 2019. En 2022, Sylvain LAURENT est nommé Chairman et Executive Vice President du Groupe Dassault Systèmes, avant de rejoindre Hopium en tant que Directeur général.

Sa nomination au poste de Président du Conseil d'administration sera soumise à l'approbation de la prochaine assemblée générale ordinaire et concerne la durée du mandat restant à courir d'Alain GUILLOU dont il prend la succession, soit jusqu'à l'assemblée générale appelée à statuer sur les comptes clos au 31 décembre 2024.

Sylvain LAURENT et l'ensemble du Conseil d'administration ont tenu à remercier Alain GUILLOU pour sa précieuse implication auprès d'Hopium au cours de ses derniers mois.

En tant que Président-directeur général d'Hopium, Sylvain LAURENT a souligné que les spécificités de la pile à combustible d'Hopium sucitent un réel intérêt de la part des acteurs de la mobilité : « Dans le contexte de décarbonation croissante de nos sociétés, l'hydrogène est appelé à jouer un rôle clé. Produire de l'hydrogène sera bientôt à la portée de toutes les économies, en particulier en France où nous bénéficions déjà d'une électricité de plus en plus décarbonée, basée sur un mix d'énergies renouvelables et de nucléaire. La pile à combustible développée par Hopium fait partie de ces technologies capables de démocratiser l'accessibilité aux moyens de transport électriques à hydrogène. C'est pourquoi nos équipes demeurent entièrement mobilisées pour finaliser son développement jusqu'au niveau de prototype TRL 6 qui permettra, avant sa commercialisation, de démontrer toute sa maturité technologique. »

ISIN : FR0014000U63 / Mnémonique : ALHPI / www.hopium.com
Suivez-nous sur Instagram, LinkedIn, YouTube, Twitter

CONTACTS

Relations Investisseurs 
Jean-Yves BARBARA
jybarbara@actifin.fr
Relations Presse Financière
Jennifer JULLIA
jjullia@actifin.fr
Relations Médias
Gabriel RAFATY
gr@aimpact.net
------------------------
Cette publication dispose du service " Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : nGudkseZaW6Wm5qcaZmZl5NjmJdompTKmGnKmpVuaJeWaHJinJpibMqYZnFim21n
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.
------------------------
Communiqué intégral et original au format PDF :
Télécharger le PDF
© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com

Lundi 11 septembre 2023, 08h04 - LIRE LA SUITE
Les dernières News : IBM
Partager : 






Flux Rss IBM :



La croissance d'IBM sera portée par l'IA en 2024 Agefi.fr
25 janv.
Marc Oehler, directeur d’Infomaniak: «L’absence d’implication politique dans le numérique est un problème» LeTemps.ch