COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Jeux argent > PARTOUCHE
ACTION :
ISIN : FR0000053548   Secteur : JEUX ARGENT     Site : partouche-finance.com
NEWS :  17 sur 1 an | 0 sur 1 mois
TVIC 1mois :  0% Taux de variation d'information
Source : Globenewswire.com - il y a 1503 jour(s) - 36 Vues

GROUPE PARTOUCHE :1er semestre 2018 : Maintien des bonnes performances - Pertinence des rénovations

 

 

 

Groupe PARTOUCHE - 1er semestre 2018 : Maintien des bonnes performances - Pertinence des rénovations

  • CA de 211 M€ en hausse de 2,9%
  • EBITDA de 39,6 M€, marge de 18,7%, et Résultat net de 13,3 M€
  • Capitaux propres de 378 M€ et Endettement net de 69 M€

 

Paris, le 27 juin 2018,

Lors de sa réunion du 26 juin 2018, le conseil de surveillance a examiné les comptes audités du 1er semestre de l'exercice 2017-18 (à fin avril), après avoir pris connaissance du rapport de gestion du directoire.

Sur le 1er semestre de l'exercice, le Groupe PARTOUCHE a continué d'enregistrer de bonnes performances, toutefois obérées par quelques situations locales particulières, notamment liées à la poursuite de la rénovation du parc.

La bonne tenue de l'activité sur le semestre s'est matérialisée par un PBJ en hausse de 1,9% et un CA en hausse de 2,9%.

L'EBITDA du groupe s'élève à 39,6 M€ (18,7% du CA) contre 41,8 M€ (20,3% du CA) au 1er semestre 2017.

La progression marquée des dotations aux amortissements, 2,6 M€ à 20,6 M€, est due aux investissements soutenus réalisés sur les derniers exercices. Le Résultat opérationnel courant du Groupe (ROC) s'élève donc à 19,9 M€ contre 24,0 M€ au 1er semestre 2017, soit un recul attribuable principalement au secteur des casinos au sein duquel il y a lieu de noter :

  • L'impact, en amont sur le CA, de la hausse du taux de CSG, grevant de manière mécanique la rentabilité opérationnelle à hauteur de -1,5 M€.
  • L'exploitation dans sa nouvelle configuration « Pleinair » au 1er semestre du casino de La Ciotat, ayant entraîné un recul de marge opérationnelle de -1,6 M€.
  • Les répercussions sur l'exploitation que rencontrent des établissements en cours de rénovation, tel le Pasino d'Aix-en-Provence, pénalisé également par les difficultés d'accès dues aux travaux entrepris par la Municipalité, connaissant une évolution défavorable de son ROC pour -1,1 M€.

Au-delà de ces problématiques ponctuelles, d'autres établissements enregistrent des évolutions positives, venant conforter la pertinence d'investissements réalisés. Ainsi le casino de Cannes, judicieusement transféré au sein de l'hôtel 3.14, voit son ROC progresser de 0,8 M€ et les deux casinos de la région lyonnaise enregistrent une évolution totale favorable du ROC pour 1,0 M€ cumulé.

Concernant le secteur hôtelier, la fermeture actuelle de l'hôtel 3.14 a occasionné une réduction de 1,3 M€ de son déficit opérationnel.

Enfin le ROC du secteur Autres est en évolution défavorable de 0,6 M€.

Après notamment un résultat financier stable et une charge d'impôt (CVAE incluse) atteignant 3,9 M€, supérieure de 3,7 M€ à celle de 2017 qui avait bénéficié d'un effet favorable d'imposition différé important, le résultat net est un bénéfice de 13,3 M€.

Avec une trésorerie égale à 81,6 M€, des capitaux propres de 378,4 M€ et une dette nette stable à 69,0 M€, la structure financière du groupe demeure très saine.


 

EVENEMENTS RECENTS ET PERSPECTIVES

Confirmation de la fin du contentieux avec Oaktree

Les instances devant faire l'objet d'un désistement conformément au protocole, transactionnel signé entre Groupe PARTOUCHE, Financière PARTOUCHE, OCM Luxembourg et les Mandataires de Justice, entré en application au cours de l'exercice précédent, ont bien fait l'objet desdits désistements par l'ensemble des parties et ces instances sont désormais éteintes.

Poursuite des rénovations d'établissements

Le casino de Dieppe a achevé sa rationalisation en revoyant son fonctionnement et son parcours client. Le casino de Palavas-les-Flots a créé une terrasse de jeux lui permettant d'agrandir les surfaces d'accueil des joueurs. Enfin, le casino d'Ostende a, de son côté, réorganisé ses salles de jeux et sa restauration.

D'autres travaux sont actuellement menés. Le casino de La Roche-Posay réalise un programme d'agrandissement de 800 m2, pour moitié consacré aux jeux et pour moitié aux spectacles et réceptifs. A Berck, la salle de jeux va être augmentée de 120 m2, dont 40 m2 en terrasse. Une évolution de même nature est initiée à La Grande Motte avec un agrandissement de 510 m2 de la salle de jeux dont 270 m2 en terrasse.

 

 

 

Fondé en 1973, le Groupe PARTOUCHE a su se développer afin de devenir un leader européen dans son secteur d'activité. Coté en Bourse, il exploite des casinos, des hôtels, des restaurants, des centres thermaux et des golfs. Le Groupe exploite 43 casinos et emploie près de 4 500 collaborateurs. Il est reconnu pour ses innovations et ses expérimentations des jeux de demain, ce qui lui permet d'aborder l'avenir avec confiance en visant le renforcement de son leadership et la poursuite de la progression de sa rentabilité. Introduit en bourse en 1995, Groupe PARTOUCHE est coté sur Euronext Paris, compartiment B. ISIN : FR0000053548 - Reuters : PARP.PA - Bloomberg : PARP:FP

 

INFORMATIONS FINANCIERES

Groupe Partouche                                                                             Tél : 01.47.64.33.45 - Fax : 01.47.64.19.20

Alain Cens, directeur financier                                                                      info-finance@partouche.com


 

ANNEXES

Compte de résultat

 

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE
en millions d'euros au 30 avril
2018 2017
Chiffre d'affaires 211,3 205,4
Achats et charges externes (71,5) (62,4)
Impôts et taxes (10,1) (10,8)
Charges de personnel (87,2) (85,5)
Amortissements et dépréciations sur immobilisations (20,6) (18,0)
Autres produits et charges opérationnels courants (2,0) (4,8)
Résultat Opérationnel courant 19,9 24,0
Autres produits et charges opérationnels non courants (0,6) (0,6)
Résultat sur cession de participations consolidées - (1,2)
Dépréciation des actifs non courants  - -
Résultat Opérationnel non courant (0,6) (1,8)
Résultat Opérationnel 19,3 22,2
Résultat Financier (0,9) (0,9)
Résultat avant impôt 18,4 21,3
Impôts sur les bénéfices (2,4) 1,6
Impôts de CVAE (1,5) (1,8)
Résultat après impôt 14,5 21,1
Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence (1,2) -
Résultat Net Total 13,3 21,1
Dont part du Groupe 9,7 16,9

 

EBITDA 39,6 41,8

 

 

Les Achats et charges externes sont en augmentation de 9,2 M€ ( 14,7%), principalement impactés par :

  • la nouvelle configuration du casino de La Ciotat ( 1,7 M€) ;
  • l'évolution des charges de sous-traitance ( 4,8 M€), principalement liée :
    • à l'augmentation des charges attachées aux licences online en Belgique, corrélativement à la hausse de 3,3 M€ de chiffre d'affaires généré par cette activité (casino et paris sportifs)
    • et à la présence en N-1 de produits non récurrents relatifs à des régularisations sur exercices antérieurs (paris sportifs) ;
  • et la hausse du poste Publicité ( 1,1 M€).

Les impôts et taxes représentent une charge de 10,1 M€ en léger recul.

Les Charges de personnel s'élèvent à 87,2M€, en progression de 1,7 M€ ( 2,0%), en phase avec la hausse des effectifs et la présence du restaurant Laurent sur le semestre entier ( 0,7M€).

Les Amortissements et dépréciations sur immobilisations, impactés par le programme d'investissements soutenu réalisé sur les derniers exercices, progressent de 14,1% pour atteindre 20,6 M€.

Les Autres produits et charges opérationnels courants sont une charge nette de 2,0 M€ contre une charge nette de 4,8 M€ au premier semestre 2017, en réduction grâce notamment à l'effet favorable d'abattements supplémentaires pour investissements hôteliers « article 34 » reçus et à recevoir sur plusieurs entités.

Le résultat opérationnel non courant est une charge nette de -0,6 M€, contre une charge nette de-1,8 M€ en 2017.

Le Résultat opérationnel s'élève à 19,3 M€ contre 22,2 M€ au S1 2017.

 

Le résultat financier est une charge nette stable de -0,9 M€.

Le résultat avant impôt est un bénéfice de 18,4 M€ contre 21,3 M€ en 2017.

La charge d'impôt (CVAE incluse) atteint 3,9 M€, supérieure de 3,7 M€  à celle du premier semestre 2017, qui avait bénéficié d'un effet favorable d'imposition différé lié à une variation de périmètre.

 

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence est un déficit de 1,2 M€ attaché au pôle Palm Beach Cannes Côte d'Azur (né de la cession de Cannes Balnéaires à un nouvel actionnaire de contrôle au S2 2017), dont -0.6 M€ au titre de l'amortissement de son droit au bail sur 9 années.

 

Le résultat net du semestre est un bénéfice de 13,3 M€ contre 21,1 M€ au 1er semestre 2017. Dans ce résultat net la part du groupe est un bénéfice 9,7 M€ contre un bénéfice de 16,9 M€ au 30 avril 2017.

 

 

Bilan

Le total de l'actif net au 30 avril 2018 est globalement stable et représente 704,6 M€ contre 698,6 M€ au 31 octobre 2017. Les évolutions remarquables de la période sont les suivantes :

  • Une hausse des actifs non courants de 9,2 M€ en raison notamment de la hausse poste « immobilisations corporelles » pour un montant net de 11,6 M€ sur le semestre, essentiellement constituée du volume des investissements (de l'ordre de 30 M€) et des dotations aux amortissements.
  • Une diminution des actifs courants, principalement due à une consommation de la trésorerie de 5,7 M€.

             

Au passif les capitaux propres, intérêts minoritaires inclus, passent de 367,9 M€ au 31 octobre 2017 à 378,4 M€ au 30 avril 2018. La dette financière se réduit de 4,7 M€ et évolue notamment de la façon suivante :

  • Echéance annuelle du crédit syndiqué réglée le 15 décembre 2017 pour -16,2 M€ ;
  • Remboursement des autres emprunts bancaires (-3,6 M€) ;
  • Mise en place de nouveaux crédits bancaires pour 10 M€ ;
  • Souscription de l'emprunt relatif au crédit-bail immobilier en cours dans le cadre des travaux du site de Pornic à hauteur de 5,5 M€.

 

La structure financière du groupe peut être appréciée à l'aide du tableau suivant :

 

En millions d'euros 30/04/2018  6 mois 31/10/2017  12 mois 30/04/2017  6 mois
Capitaux propres  378,4   367,9   355,9 
EBITDA consolidé  39,6   73,3   41,8 
Endettement brut (*)  150,6   155,0   146,6 
Trésorerie nette des prélèvements  81,6   85,7   83,5 
Endettement net  69,0   69,3   63,1 
Ratio Endettement net / Capitaux propres (« gearing ») 0,2 0,2 0,2

 

(*) La notion d'endettement brut comprend les emprunts bancaires et crédit-baux retraités, les intérêts courus, les emprunts et dettes financières divers, les concours bancaires et les instruments financiers.

Pièce jointe

  • PARTOUCHE Résultats S1-2018.pdf" rel="nofollow">Groupe PARTOUCHE Résultats S1-2018.pdf
Mercredi 27 juin 2018, 18h45 - Source Globenewswire.com   - LIRE LA SUITE
Partager :





Flux Rss PARTOUCHE :




RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2022 | COMBourse.com