COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Services de transport > ADP
ACTION :
ISIN : FR0010340141   Secteur : SERVICES DE TRANSPORT     Site : aeroportsdeparis.fr
NEWS :  372 sur 1 an | 16 sur 1 mois | 2 sur 72h
TVIC 1mois :  +4% Taux de variation d'information
Source : Globenewswire.com - il y a 57 jour(s) - 27 Vues

Correction: Aéroports de Paris SA : Bonne performance de l'ensemble des activités et fermeture de l'aéroport d'Istanbul Atatürk

COMMUNIQUÉ FINANCIER

Tremblay-en-France, le 25 juillet 2019

Aéroports de Paris SA

Résultats semestriels 2019 : bonne performance de l'ensemble des activités
et fermeture de l'aéroport d'Istanbul Atatürk

Résultats semestriels 20191 du Groupe ADP

  • Trafic du Groupe ADP : hors Istanbul Atatürk, le trafic du Groupe est en hausse 3,1 % par rapport au 1er semestre 2018, à 101,0 millions de passagers. En tenant compte d'Atatürk, le trafic du Groupe baisse de - 10,3 %2 à 117,1 millions de passagers3, lié à l'arrêt des vols commerciaux à l'aéroport d'Istanbul Atatürk le 6 avril 2019
  • Trafic de Paris Aéroport (Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly) : 4,8 % à 52,3 millions de passagers
  • Bonne performance du chiffre d'affaires consolidé (2 185 millions d'euros), portée par la croissance des activités aéronautiques à Paris, le dynamisme des activités commerciales à Paris, l'impact de l'intégration globale dans les comptes du Groupe de Société de Distribution Aéroportuaire et de Relay@ADP4 depuis avril 2019, et d'Airport International Group (AIG) depuis avril 2018. Hors intégrations globales de ces entités, le chiffre d'affaires est en hausse de 6,2 % à 1 927 millions d'euros. Le chiffre d'affaires par passager5 des boutiques côté pistes est en hausse de 5,1 % à 18,8 €
  • EBITDA6 à 764 millions d'euros, en hausse de 75 millions d'euros ( 10,9 %), notamment grâce à la croissance de TAV Airports et l'intégration globale d'AIG
  • Résultat opérationnel courant 7 à 453 millions d'euros, en hausse de 24 millions d'euros
  • Résultat Net Part du Groupe à 250 millions d'euros, en hausse de 45 millions d'euros ( 22,0 %)
(en millions d'euros - sauf indications contraires) S1 2019 S1 2018 2019/2018
Chiffre d'affaires(1)  2 185  1 867 17,0 % 318 M€
EBITDA(1)  764 689 10,9 % 75 M€
Résultat opérationnel courant (1)  453  428 5,8 % 24 M€
Résultat net part du Groupe(1) 250  205 22,0 % 45 M€
CA/PAX Paris (€) 18,8 € 17,9 € 5,1 % -

(1) Ces données prennent en compte l'intégration globale des résultats de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP depuis avril 2019, et celle d'AIG depuis d'avril 2018. Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont présentés sur une ligne distincte des comptes de résultat intitulée "résultat net des activités non poursuivies", conformément à la norme IFRS 5. Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent donc plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk.
Révision de certaines hypothèses et prévisions 2019 du Groupe ADP par rapport à la publication des résultats annuels 2018 le 14 février 2019

  • Révision de l'hypothèse de croissance du trafic de Paris Aéroport qui serait comprise entre  3,0 % et  3,5 % en 2019 par rapport à 2018 (vs.  2,5 % et  3,0 % précédemment)
  • Trafic de TAV Airports : hypothèse de baisse du trafic comprise entre - 38 % et - 42 % par rapport à 20188 (calculée avec Istanbul Atatürk en 2018 et sans Istanbul Atatürk en 2019) (inchangée)
  • EBITDA consolidé 2019 9 10 11 : baisse comprise entre - 8 % et - 13 % par rapport à 2018 (inchangée)
  • Révision de la prévision d'EBITDA consolidé retraité de la contribution d'Istanbul Atatürk en 2018 (pro forma) et en 2019 9 10 11 : hausse comprise entre 3 % et 6 % par rapport à 2018 (vs. 1 % et 5 % précédemment)
  • Révision de la prévision d'EBITDA consolidé 2019, hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG11 : hausse comprise entre  2 % et  3 % (vs  1 % et  2 % précédemment)
  • Taux de distribution de 60 % du Résultat net part du Groupe 2019 pour le dividende (inchangé)

Augustin de Romanet, Président-directeur général d'Aéroports de Paris – Groupe ADP, a déclaré :

"Le trafic du groupe ADP, hors Istanbul Atatürk, a progressé de 3,1% au 1er semestre 2019 avec une hausse du trafic à Paris de 4,8%. En tenant compte de l'aéroport d'Istanbul Atatürk, le trafic du groupe a chuté de 10,3% en raison de la fermeture de cet aéroport le 6 avril dernier. Les résultats du 1er semestre sont solides sur l'ensemble des activités. L'EBITDA atteint 764 millions d'euros, en hausse de 10,9 % par rapport au 1er semestre 2018 et le résultat net est en augmentation de 22% à 250 millions d'euros. Le 1er semestre a vu la mise en service du bâtiment de jonction à Paris-Orly, projet d'infrastructure majeur du contrat de régulation économique 2016-2020, accompagné de la mise en place d'une nouvelle toponymie du terminal unique. La proposition d'ADP pour le prochain contrat de régulation économique 2021-2025 a été publiée dans un dossier public de consultation en avril et les consultations ont débuté. Par ailleurs, le projet CDG Express a franchi une nouvelle étape avec la confirmation par la Ministre chargée des Transports de sa réalisation malgré un report de la mise en service à fin 2025. Le groupe ADP tient la trajectoire qu'il s'était fixée et révise à la hausse certains de ses objectifs pour 2019."

[1] Les comptes du 1er semestre 2019 ont fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes. Par ailleurs, les comptes ont été approuvés par le Conseil d'Administration d'ADP S.A. du 25/07/2019
2 Sauf indication contraire, les pourcentages mentionnés comparent les données sur le 1er semestre de l'année 2019 aux données équivalentes de l'exercice 2018
3 Les données du trafic passager des aéroports gérés par TAV Airports sont prises en compte intégralement conformément aux pratiques de communication financière de TAV Airports, y compris le trafic d'Istanbul Atatürk jusqu'au 6 avril 2019. A la suite de la prise de participation par TAV Airports dans la société de gestion de l'aéroport d'Antalya à hauteur de 49 %, le trafic de cette plate-forme est intégré à 100 % depuis janvier 2018 pour les besoins de cette analyse alors que TAV Airports l'intègre uniquement depuis mai 2018
4 Le Groupe ADP a revu en avril 2019 ses liens avec les sociétés Société de Distribution Aéroportuaire, Relay@ADP et MZLZ-TRGOVINA D.o.o (Société de Distribution Aéroportuaire Croatie) et considère depuis exercer le contrôle exclusif sur ces entités. Comptabilisées précédemment selon la méthode de la mise en équivalence, ces sociétés sont consolidées par intégration globale depuis avril 2019
5 Chiffre d'affaires des boutiques côté pistes divisé par le nombre de passagers au départ (CA/Pax)
6 Chiffre d'affaires et autres produits ordinaires diminués des achats et charges courantes opérationnelles hors amortissements/dépréciations d'actifs corporels/incorporels
7 Jusqu'au 31 décembre 2018, le Groupe présentait la quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence sur deux lignes distinctes "Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence opérationnelles" et "Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence non-opérationnelles" jusqu'au 31 décembre 2018. Pour des raisons de non-matérialité, le Groupe constate depuis le 1er janvier 2019 la quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence sur une seule ligne incluse dans le résultat opérationnel
8 Pour mémoire, l’aéroport d’Istanbul Atatürk a accueilli 16mpax entre le 01/01/2019 et le 06/04/2019 qui n’ont pas été pris en compte dans l'hypothèse de trafic de TAV Airports pour 2019
9 La prévision d'EBITDA de TAV Airports, sous-jacente à la prévision d'EBITDA Groupe, repose sur les hypothèses de change suivantes : EUR/TRY = 6,6, EUR/USD = 1,14
10 La norme IFRS 5 "Actifs non courants et détenus en vue de la vente et activités abandonnées" s'applique aux activités de TAV Istanbul à compter de l'arrêt de l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk le 6 avril 2019 (voir communiqué de presse du 8 avril 2019). Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont ainsi présentés dans une ligne distincte du compte de résultat intitulée "Résultat net des activités non poursuivies". Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk
11 Prend en compte l'instauration par la loi de finances n° 2018-1317 du 28 décembre 2018 du dispositif laissant à la charge d'Aéroports de Paris 6% des coûts jusqu'alors couverts intégralement par le produit de la taxe d'aéroport

 

 

Présentation des résultats semestriels 2019 du Groupe ADP

Comptes consolidés du 1er semestre 2019

(en millions d'euros) S1 2019(1) S1 2018(1) 2019/2018(1)
Chiffre d'affaires  2 185  1 867 318M€
EBITDA  764  689 75M€
  EBITDA / Chiffre d'affaires 34,9% 36,9% - 2,0 pts
Résultat opérationnel courant  453  428 24M€
  Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires 20,7% 22,9% -2,2 pts
Résultat opérationnel  450  428 22M€
Résultat financier (90) (127) -38M€
Résultat net part du Groupe  250  205 45M€

(1) Ces données prennent en compte l'intégration globale des résultats de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP depuis avril 2019, et celle d'AIG depuis d'avril 2018. Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont présentés sur une ligne distincte des comptes de résultat intitulée "résultat net des activités non poursuivies", conformément à la norme IFRS 5. Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent donc plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk.

L'application de la norme IFRS 16 "Contrats de location" à partir du 1er janvier 2019, a eu comme un impact au compte de résultat :

  • Une amélioration de l'EBITDA Groupe de 6 millions d'euros (annulation des loyers inclus dans les "services et charges externes") ;
  • l'enregistrement d'un amortissement des droits d'utilisation de 5 millions d'euros ;
  • des charges financières pour 2 millions d'euros.

Chiffre d'affaires

(en millions d'euros)S1 2019(1)S1 2018(1)2019/2018(1)
Chiffre d'affaires2 1851 86717,0%
Activités aéronautiques9449064,2%
Commerces et services64747835,2%
dont Société de Distribution Aéroportuaire197-N/A
dont Relay@ADP26-N/A
Immobilier1461376,8%
International et développements aéroportuaires49339225,9%
dont TAV Airports3373138,2%
dont AIG11653 63 M€
Autres activités78738,0%
Eliminations inter-segments-123-1193,5%

 

 

(1) Ces données prennent en compte l'intégration globale des résultats de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP depuis avril 2019, et celle des résultats d'AIG depuis d'avril 2018. Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont présentés sur une ligne distincte des comptes de résultat intitulée "résultat net des activités non poursuivies", conformément à la norme IFRS 5. Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent donc plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk.

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe ADP s'établit, à 2 185 millions d'euros sur le 1er semestre 2019, en hausse de 318 millions d'euros, principalement du fait de :

  • la croissance du produit des redevances aéronautiques à Paris Aéroport ( 6,4 %, à 560 millions d'euros), portée par la dynamique du trafic passagers (  4,8 %) ;
  • l'intégration globale de la Société de Distribution Aéroportuaire et de Relay@ADP depuis avril 2019 qui contribuent au chiffre d'affaires à hauteur de 142 millions d'euros (après élimination des redevances perçues par ADP S.A.) ;
  • l'intégration globale d'AIG depuis avril 2018 pour 63 millions d'euros (53 millions de chiffre d'affaires au Q1 2019, et 10 millions d'euros de hausse de chiffre d'affaires Q2 2019 vs Q2 2018) ;
  • la hausse de 8,2 % du chiffre d'affaires de TAV Airports(1) à 337 millions d'euros.

Le montant des éliminations inter-segments s'élève à -123 millions d'euros sur le 1er semestre 2019 contre – 119 millions d'euros au 1er semestre 2018.

1 La norme IFRS 5 "Actifs non courants et détenus en vue de la vente et activités abandonnées" s'applique aux activités de TAV Istanbul à compter de l'arrêt de l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk le 6 avril 2019 (voir communiqué de presse du 8 avril 2019). Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont ainsi présentés dans une ligne distincte du compte de résultat intitulée "Résultat net des activités non poursuivies". Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk

EBITDA

(en millions d'euros)S1 2019(1)S1 2018(1)2019/2018(1)
Chiffre d'affaires2 1851 867 318M€
Charges courantes-1 467-1 192 275M€
Achats consommés-209-92 117M€
Services externes-550-471 80M€
Charges de personnel-470-422 48M€
Impôts et taxes-202-174 29M€
Autres charges d'exploitation-35-34 1M€
Autres charges et produits4614 31M€
EBITDA764689 75M€
EBITDA / Chiffre d'affaires34,9%36,9%-2.0 pts

(1) Ces données prennent en compte l'intégration globale des résultats de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP depuis avril 2019, et celle d'AIG depuis d'avril 2018. Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont présentés sur une ligne distincte des comptes de résultat intitulée "résultat net des activités non poursuivies", conformément à la norme IFRS 5. Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent donc plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk.

Les charges courantes du Groupe s'établissent à 1 467 millions d'euros au 1er semestre 2019 en hausse de 275 M€ du fait de :

  • l'intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire pour 125 M€ et de Relay@ADP pour 13 M€ depuis avril 2019 ;
  • l'intégration globale d'AIG depuis avril 2018 pour 79 M€ ;
  • la hausse des charges courantes de la maison-mère, Aéroports de Paris ( 7,9 %) dont 2,8 % s'expliquent par la hausse des charges liées aux travaux engagés sur les projets de la Société du Grand Paris et du CDG Express qui font l'objet d'une indemnité (neutre au niveau de l'EBITDA) ;

Hors charges courantes liées à la SGP et à CDG Express, et hors élément exceptionnel sur les impôts et taxes, les charges courantes d'Aéroports de Paris sont en hausse de 2,6 % au 1er semestre 2019 ;

  • une hausse du montant des charges de certaines filiales (ADP International, ADP Ingénierie et Hub One) liée à la croissance de leurs activités et aux opérations de développement.

Les charges courantes du Groupe se répartissent ainsi :

  • Les achats consommés s'établissent à 209 millions d'euros. Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, les achats consommés sont en hausse de 114 millions d'euros à 176 millions d'euros suite à l'intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire en avril 2019 pour 75 millions d'euros, et des travaux engagés sur le projet de la Société du Grand Paris pour 23 millions d'euros ;
  • Les charges liées aux services externes s'élèvent à 550 millions d'euros. Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, ces charges progressent de 33 millions d'euros, à 415 millions d'euros ( 8,6 %), du fait d'un recours plus important aux prestataires externes en lien avec la hausse du trafic sur le semestre, ainsi que la refacturation de frais d'études et de recherches pour le projet CDG express ;
  • Les charges de personnel s'établissent à 470 millions d'euros. Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, les charges de personnel sont en hausse 36 millions d'euros, à 360 millions d'euros ( 10,9 %), du fait notamment des charges de personnel liées à l'intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire pour 24 millions d'euros. Les charges de personnel de la maison-mère, Aéroports de Paris, sont en hausse de 2,6 % à 284 millions d'euros ;
  • Le montant des impôts et taxes s'établit à 202 millions d'euros. Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, le montant des impôts et taxes est en hausse de 28 millions d'euros, à 199 millions d'euros ( 16,7 %). Cette hausse s'explique essentiellement par un effet base défavorable par rapport au 1er semestre 2018 lié à la résolution de contentieux pour 19 millions d'euros ;
  • Les autres charges d’exploitation s'élèvent à 35 millions d'euros. Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, le montant des autres charges d'exploitation est en hausse de 8 millions d'euros, à 17 millions d'euros ( 94,5 %) suite à l'intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire en avril 2019 pour 5 M€ ;
  • Les autres charges et produits représentent un produit net de 46 millions d'euros en hausse de 31 millions d'euros, à la suite du remboursement d'études et travaux réalisés pour le projet CDG Express pour un montant de 21 millions d'euros (contre 6 millions d'euros au 1er semestre 2018) et 7 millions d'euros issus des produits générés suite à la vente de terrains.

Sur le 1er semestre 2019, l'EBITDA consolidé du Groupe s'élève à 764 millions d'euros. Le taux de marge brute1 associé est de 34,9 %, en baisse de 2,0 points ou 35,5% hors TAV et AIG en baisse de 2,5 points, du fait principalement de l'intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire et de Relay@ADP qui conduit à augmenter le dénominateur en accroissant le chiffre d'affaires pris en compte alors que le numérateur est quasiment inchangé (après avoir éliminé de l'EBITDA les redevances perçues par ADP SA).
Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, et hors intégration de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP l'EBITDA s'élève à 610 millions d'euros, en croissance de 6,8 %, soit 39 millions d'euros. Le taux de marge brute associé est de 38,4 %, en hausse de 0,4 point.
La mise en place, à compter du 1er avril 2019, d'un ticket modérateur sur les revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire instauré par l'article 179 de la loi n°2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances et qui met à la charge d'Aéroports de Paris 6 % des coûts jusqu'alors couverts intégralement par le produit de la taxe d'aéroport (soit 8M€ sur le second trimestre de 2019), a également un effet négatif sur le taux de marge brute du 1er semestre 2019 (à hauteur d'environ -0,3 point).

1 EBITDA / Chiffre d'affaires

 


 

Résultat net part du Groupe

(en millions d'euros)S1 2019(1)S1 2018(1)2019/2018(1)
EBITDA76468910,9%
Dotations aux amortissements-359-30119,4%
Quote-part de résultat des MEE après ajustements liés aux prises de participation484019,5%
Résultat opérationnel courant 4534285,8%
Autres charges et produits opérationnels-30- 3 M €
Résultat opérationnel4504285,1%
Résultat financier-90-12729,5%
Résultat avant impôt36030119,7%
Impôts sur les bénéfices-128-11511,6%
Résultat net des activités poursuivies23218624,6%
Résultat net des activités non poursuivies2632-18,9%
Résultat net part des intérêts minoritaires-8-1334,9%
Résultat net part du Groupe25020522,0%

(1) Ces données prennent en compte l'intégration globale des résultats de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP depuis avril 2019, et celle d'AIG depuis d'avril 2018. Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont présentés sur une ligne distincte des comptes de résultat intitulée "résultat net des activités non poursuivies", conformément à la norme IFRS 5. Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent donc plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk.

Le résultat opérationnel courant s'établit à 453 millions d'euros, en hausse de 24 millions d'euros, du fait notamment de :

  • la réévaluation de la quote part de titres antérieurement détenue à la juste valeur à la date de prise de contrôle de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP pour 42,5 millions d'euros1;
  • la hausse des amortissements chez Aéroports de Paris S.A. ( 13 millions d'euros), TAV Airports ( 19 millions d'euros) et AIG ( 15 M€).

Le résultat opérationnel s'élève à 450 millions d'euros.

Le résultat financier s'établit à – 90 millions d'euros, en amélioration de 37 millions du fait notamment d'une absence de provision à l'international par rapport au 1er semestre 2018 et à l'amélioration du résultat financier de TAV Airports.

L'endettement financier net du Groupe ADP s'établit à 5 442 millions d'euros au 30 juin 2019, contre 4 942 millions d'euros au 31 décembre 2018. Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, la dette nette du Groupe ADP s'élève à 4 337 millions d'euros. La dette nette de TAV Airports s'élève à 714 millions d'euros. La dette nette d'AIG s'élève à 454 millions d'euros.

Aéroports de Paris a émis le 18 juin 2019 un emprunt obligataire pour un montant de 800 millions d'euros à 15 ans à taux fixe (1,125% par an).

La charge d'impôt sur les sociétés s'élève à 128 millions d'euros au 1er semestre 2019.

Le résultat net des activités non poursuivies s'élève à 26 M€ au 1er semestre 2019, contre 32 M€ au 1er semestre 2018, et correspond en 2019 exclusivement à l'activité de TAV Istanbul du 1er janvier 2019 jusqu'au 6 avril 2019, date à laquelle les vols commerciaux d'Istanbul Atatürk ont été transférés vers le nouvel aéroport d'Istanbul. La norme IFRS 5 "Actifs non courants et détenus en vue de la vente et activités abandonnées" s'applique aux activités de TAV Istanbul à compter de cette date.

Compte-tenu de l'ensemble de ces éléments, le résultat net part du Groupe s'inscrit en hausse de 45 millions d'euros, à 250 millions d'euros.

1 Conformément à la norme IFRS 3 "regroupement d'entreprises", les titres antérieurement détenus sont réévalués à la juste valeur par résultat à la date de prise de contrôle, soit le 11 avril 2019

 

 

 

 

Analyse par segment

Activités aéronautiques – Plates-formes franciliennes

(en millions d'euros) S1 2019 S1 2018 2019/2018
Chiffre d'affaires  944  906 4,2 %
Redevances aéronautiques  560  526 6,4 %
Redevances passagers  348  325 7,0 %
Redevances atterrissage  127  120 5,7 %
Redevances stationnement  85  81 4,9 %
Redevances spécialisées  124  119 4,5 %
Revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire  243  244 -0,3 %
Autres produits  17  17 -0,8 %
EBITDA  264  263 0,2 %
Résultat opérationnel courant  111  124 -10,5 %
EBITDA / Chiffre d'affaires 28,0 % 29,1 % -1,1 pt
Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires 11,7 % 13,7 % -1,9 pt

Sur le 1er semestre 2019, le chiffre d'affaires du segment Activités aéronautiques, qui se rapporte aux seules activités parisiennes, est en hausse de 4,2 % à 944 millions d'euros.

Le produit des redevances aéronautiques (redevances par passager, d'atterrissage et de stationnement) est en hausse de 6,4 %, à 560 millions d'euros sur le 1er semestre 2019, sous l'effet de la hausse du trafic de passagers ( 4,8 %) et de la hausse des tarifs. Pour rappel, les tarifs des redevances (hors redevance PHMR1) ont augmenté au 1er avril 2018 de 2,125 %. Ils ont augmenté de 1,0 % au 1er avril 2019 pour Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly.

Le produit des redevances spécialisées est en hausse de 4,5 %, à 124 millions d'euros, du fait notamment des revenus liés aux banques d'enregistrement ( 5,4 %, soit 2,3 millions d'euros), et du produit de la redevance PHMR1 ( 6,9 %, soit 2,0 millions d'euros), en lien avec la hausse du trafic.

Les revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire sont quasi stables à 243 millions d'euros, suite à un effet volume des dépenses de sûreté ( 8 M€) compensé par l'effet de la mise en place du dispositif du ticket modérateur depuis avril 2019 (- 8 M€). Pour mémoire, ce dispositif est instauré par l'article 179 de la loi n°2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances et met à la charge d'Aéroports de Paris 6 % des coûts jusqu'alors couverts intégralement par le produit de la taxe d'aéroport.

Les autres produits sont constitués notamment de refacturations à la Direction des Services de la Navigation Aérienne et de locations liées à l'exploitation des aérogares et d'autres prestations de travaux réalisées pour des tiers. Ils sont stables à 17 millions d'euros.

L'EBITDA est stable à 264 millions d'euros. Le taux de marge brute diminue de 1,1 point et s'établit à 28,0 %.

Le résultat opérationnel courant s'affiche en baisse de -10,5 %, à 111 millions d'euros sur le 1er semestre 2019, du fait de :

  • l'effet du ticket modérateur en application de l'article 179 de la loi n°2018-1317 depuis le 1er avril 2019  (voir ci-dessus) pour 8 M€ ;
  • la hausse des amortissements en lien avec l'accélération du plan d'investissements en 2019 et notamment les mises en service de la jonction de Paris-Orly et l'extension du hall 1 de Paris-Orly.

[1] Personnes handicapées ou à mobilité réduite.


Commerces et services – Plates-formes franciliennes

(en millions d'euros) S1 2019 S1 2018 2019/2018
Chiffre d'affaires 647 478 35,2%
Activités commerciales  383  225 69,8 %
Société de Distribution Aéroportuaire 197 - N/A
Relay@ADP 26 - N/A


Top Secteurs



RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2019 | COMBourse.com