COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Habillement > CHRISTIAN DIOR
ACTION :
ISIN : FR0000130403   Secteur : HABILLEMENT     Site : dior.com
NEWS :  62 sur 1 an | 5 sur 1 mois
TVIC 1mois :  +8% Taux de variation d'information
Source : Globenewswire.com - il y a 26 jour(s) - 15 Vues

Christian Dior : Résultats semestriels

Résultats SEMESTRIELS

Le groupe Christian Dior réalise au premier semestre 2018 des ventes de 21,8 milliards d'euros, en progression de 5 % *. La croissance organique des ventes s'établit à 12 % par rapport à la même période de 2017. Elle ressort à 14 % en excluant l'impact de l'arrêt fin 2017 de la concession de l'aéroport de Hong Kong. Les Etats-Unis, l'Asie et l'Europe connaissent de bonnes croissances.

Au second trimestre, les ventes sont en hausse de 5 % * par rapport à la même période de 2017, une performance en ligne avec les tendances de début d'année. La croissance organique des ventes s'établit à 11 %.

Le résultat opérationnel courant du premier semestre 2018 s'établit à 4 640 millions d'euros, en hausse de 24 %. La marge opérationnelle courante ressort à 21,3 %, en hausse de 3,3 points. Le résultat net, part du Groupe s'élève à 1 206 millions d'euros, en croissance de 34 %.

Le premier semestre 2018 a été marqué par :

  • une hausse à deux chiffres des ventes sur une base organique et du résultat opérationnel courant,
  • de fortes croissances en Asie et aux Etats-Unis,
  • un bon début d'année pour les Vins et Spiritueux,
  • une dynamique remarquable de Louis Vuitton, dont la rentabilité se maintient à un niveau exceptionnel,
  • le succès des nouveautés de CHRISTIAN DIOR dans toutes les catégories de produits,
  • le renouveau créatif au sein de plusieurs marques de mode,
  • l'excellente performance de Bvlgari,
  • la bonne performance des marques de montres,
  • la forte croissance des ventes de Sephora en magasin et en ligne,
  • le rebond de la rentabilité de DFS,
  • une capacité d'autofinancement générée par l'activité de 5,4 milliards d'euros, en hausse de 16 %,
  • un ratio d'endettement net sur capitaux propres totaux qui s'établit à 7 % à fin juin 2018.

* Certaines données rapportées par CHRISTIAN DIOR au titre du 1er semestre 2017 diffèrent de celles rapportées par LVMH car, au 1er semestre 2017, CHRISTIAN DIOR Couture n'était pas encore intégré dans le périmètre de consolidation de LVMH.
Les chiffres-clés consolidés sont les suivants :

Chiffres-clés

 

(en millions d'euros)
1er semestre
2018 (a)
 1er semestre
2017 (b) (c)
Variation
Ventes 21 750 20 744 5 %
Résultat opérationnel courant 4 640 3 738 24 %
Résultat net, part du Groupe 1 206 903  34 %
Capacité d'autofinancement (d) 5 448 4 684 16 %
Dette financière nette 2 259 5 151 -56 %
Capitaux propres totaux (e) 33 890 30 764 10 %
       

(a) Procédures de revue limitée ; rapport des Commissaires aux comptes en cours d'émission
(b) Procédures de revue limitée avec émission d'un rapport des Commissaires aux comptes
(c) Retraité des effets de l'application d'IFRS 9 Instruments financiers
(d) Capacité d'autofinancement générée par l'activité
(e) Y compris intérêts minoritaires

Par groupe d'activités, l'évolution des ventes et du résultat opérationnel courant du groupe Christian Dior est la suivante :

VENTES

(en millions d'euros) 1er semestre
2018 (a)
   1er semestre
2017 (b)
Variation à taux courants   Croissance
  organique (c)
Vins et Spiritueux 2 271 2 294 -1 % 7 %
Mode et Maroquinerie 8 594 7 946 * 8 % * 15 %
Parfums et Cosmétiques 2 877 2 670 8 % 16 %
Montres et Joaillerie 1 978 1 838 8 % 16 %
Distribution sélective 6 325 6 280 1 % 9 % (d)
Autres activités et éliminations (295) (284) * - -
Total 21 750 20 744 5 % 12 % (e)

(a) Procédures de revue limitée ; rapport des Commissaires aux comptes en cours d'émission
(b) Procédures de revue limitée avec émission d'un rapport des Commissaires aux comptes
(c) A taux de change et périmètre comparables
(d) 15 % en excluant l'arrêt de la concession de l'aéroport de Hong Kong
(e) Effet de change : -8 %

* Certaines données rapportées par CHRISTIAN DIOR au titre du 1er semestre 2017 diffèrent de celles rapportées par LVMH car, au 1er semestre 2017, CHRISTIAN DIOR Couture n'était pas encore intégré dans le périmètre de consolidation de LVMH.

RESULTAT OPERATIONNEL COURANT

(en millions d'euros) 1er semestre
2018 (a)
1er semestre
2017 (b)
Variation
Vins et Spiritueux 726 681 7 %
Mode et Maroquinerie 2 775 2 309 * 20 % *
Parfums et Cosmétiques 364 292 25 %
Montres et Joaillerie 342 234 46 %
Distribution sélective 612 441 39 %
Autres activités et éliminations (179) (219) -
Total 4 640 3 738 24 %

(a) Procédures de revue limitée ; rapport des Commissaires aux comptes en cours d'émission
(b) Procédures de revue limitée avec émission d'un rapport des Commissaires aux comptes

Vins et Spiritueux : forte dynamique en Chine et bonne progression en Europe et aux Etats-Unis, en dépit des contraintes d'approvisionnement

L'activité Vins et Spiritueux enregistre une croissance organique de 7 % de ses ventes. Le résultat opérationnel courant progresse de 7 %. Le groupe d'activités poursuit sa stratégie de valeur en s'appuyant sur une forte politique d'innovation et des investissements ciblés en communication. Dans l'activité champagne, les cuvées de prestige sont particulièrement dynamiques tandis qu'une politique ferme de hausse de prix se poursuit. L'Europe et le Japon progressent tandis que les Etats-Unis sont en recul en raison d'un décalage dans les expéditions. Le cognac Hennessy continue d'enregistrer une belle progression sur le marché américain dans un contexte d'approvisionnement tendu ; le marché chinois poursuit un développement rapide.

Mode et Maroquinerie : forte désirabilité de Louis Vuitton dans tous ses métiers et renforcement des autres marques

Le groupe d'activités Mode et Maroquinerie enregistre une croissance organique de 15 % de ses ventes. Le résultat opérationnel courant s'établit en hausse de 20 % *. La croissance remarquable de Louis Vuitton est toujours portée par une grande créativité dans ses métiers, et par le juste équilibre entre tradition et modernité, le succès des icônes et les nouvelles créations imaginées par Nicolas Ghesquière. Un temps fort du semestre est l'arrivée de Virgil Abloh, nouveau Directeur Artistique Homme, dont le premier défilé, largement commenté sur les réseaux sociaux, a connu un accueil exceptionnel. CHRISTIAN DIOR Couture réalise une excellente performance. Kim Jones, nommé Directeur Artistique de Dior Homme, dévoile sa première collection, qui, elle aussi, a obtenu un accueil formidable. Céline aborde une nouvelle étape ambitieuse de son développement avec la nomination de Hedi Slimane en tant que Directeur de la Création Artistique et de l'Image de la Maison, dont les collections seront présentées en septembre. Fendi et Loro Piana poursuivent leurs avancées. Les autres Maisons continuent de se renforcer.

* Certaines données rapportées par CHRISTIAN DIOR au titre du 1er semestre 2017 diffèrent de celles rapportées par LVMH car, au 1er semestre 2017, CHRISTIAN DIOR Couture n'était pas encore intégré dans le périmètre de consolidation de LVMH.

Parfums et Cosmétiques : contribution de toutes les Maisons à la forte progression et avancées rapides en Asie

L'activité Parfums et Cosmétiques enregistre une croissance organique de 16 % de ses ventes. Le résultat opérationnel courant s'établit en hausse de 25 %. Parfums CHRISTIAN DIOR réalise une performance superbe, nourrie par la vitalité de ses parfums emblématiques J'adore et Miss Dior, et par l'immense succès de Sauvage. Le maquillage et le soin progressent fortement. Guerlain bénéficie de la croissance remarquable de l'iconique rouge à lèvres Rouge G et des avancées rapides en soin de la gamme Abeille Royale. Parfums Givenchy maintient son essor rapide en maquillage. Benefit complète avec succès son offre de mascaras et sa collection Sourcils. Fresh, Fenty Beauty et Acqua di Parma connaissent de fortes progressions.

Montres et Joaillerie : excellent semestre pour Bvlgari et bon développement des lignes iconiques des marques horlogères

L'activité Montres et Joaillerie enregistre une croissance organique de 16 % des ventes. Le résultat opérationnel courant est en hausse de 46 %. Bvlgari réalise un excellent semestre et continue de gagner des parts de marché. Cette dynamique est particulièrement notable en joaillerie et sur les marchés chinois et américains. Les lignes emblématiques Serpenti, B-Zero 1, Diva et Octo progressent fortement. Chaumet dévoile sa nouvelle collection de haute joaillerie. Le dynamisme de TAG Heuer se reflète dans les nouveautés de ses collections phares Carrera, Aquaracer et Formula 1 tandis qu'une variante plus petite de la montre connectée est lancée. Hublot enregistre une forte croissance et bénéficie d'une visibilité renforcée en tant que Chronométreur Officiel de la Coupe du Monde de football.

Distribution sélective : dynamique continue de Sephora et fort rebond de la rentabilité de DFS

L'activité Distribution sélective réalise une croissance organique de 9 % de ses ventes. Elle ressort à 15 % en excluant l'arrêt de la concession de l'aéroport de Hong Kong. Le résultat opérationnel courant est en hausse de 39 %. Sephora poursuit une progression soutenue de son activité dans toutes ses zones d'implantation. Avec l'omnicanal au coeur de sa stratégie, les ventes en ligne connaissent des avancées rapides. En parallèle, Sephora étend et rénove son réseau de magasins. Le Bon Marché continue de cultiver sa différence et l'exclusivité de son offre ; la plateforme digitale 24 Sèvres lancée il y a un an se développe activement. DFS connaît un excellent début d'année. Les performances sont particulièrement bonnes à Hong Kong et Macao tandis que les Gallerias ouvertes récemment au Cambodge et en Italie enregistrent des progressions remarquables. L'expiration fin 2017 de la concession déficitaire de l'aéroport de Hong Kong contribue au fort rebond de la rentabilité.

Perspectives 2018

Dans un environnement porteur en ce début d'année, marqué cependant par un contexte monétaire défavorable et des incertitudes géopolitiques, le groupe Christian Dior poursuivra ses gains de parts de marché grâce aux nombreux lancements de produits prévus d'ici la fin de l'année, à son expansion géographique dans les marchés porteurs et à sa rigueur de gestion.

Notre politique exigeante de qualité pour toutes nos réalisations, le dynamisme et la créativité incomparable de nos équipes nous permettront de renforcer encore en 2018 l'avance du Groupe sur le marché mondial du luxe.

Acompte sur dividende

Le Conseil d'administration de CHRISTIAN DIOR s'est réuni le 24 juillet 2018 et a décidé la mise en paiement, le 6 décembre 2018, d'un acompte sur dividende en numéraire d'un montant brut de 2 euros par action.

*         *
*

ANNEXE :      Répartition des ventes par groupe d'activités et par trimestre

Le présent communiqué constitue une information réglementée, disponible sur le site web de la société (www.dior-finance.com).

Certaines informations contenues dans ce communiqué intègrent ou reposent sur des anticipations ou projections. D'importants facteurs de risques, incertitudes ou éléments indépendants de notre contrôle ou ne pouvant être anticipés à ce jour pourraient donc conduire à ce que les résultats effectivement constatés diffèrent significativement de ceux anticipés, projetés ou implicitement inclus dans ces données. Ces informations reflètent notre vision de l'activité à la date des présentes. Elles doivent être utilisées avec prudence et circonspection, étant en outre précisé que nous ne nous engageons en aucun cas à modifier ou mettre à jour ces informations ultérieurement.

Groupe CHRISTIAN DIOR - Répartition des ventes par groupe d'activités et par trimestre

1er semestre 2018        
Ventes en millions d'euros Vins et
Spiritueux
Mode et
Maroquinerie
Parfums et
Cosmétiques
Montres et
Joaillerie
Distribution
sélective
Autres activités et éliminations   Total
Premier trimestre 1 195 4 270 1 500 959 3 104 (174) 10 854
Deuxième trimestre 1 076 4 324 1 377 1 019 3 221 (121) 10 896
Total 2 271 8 594 2 877 1 978 6 325 (295) 21 750
 

 

 

 

 
Croissance organique des ventes (en %) Vins et
Spiritueux
Mode et
Maroquinerie *
Parfums et
Cosmétiques
Montres et
Joaillerie
Distribution
sélective
Autres activités et éliminations Total
Premier trimestre 10 % 16 % 17 % 20 % 9 % - 14 %
Deuxième trimestre 3 % 14 % 14 % 12 % 9 % - 11 %
Total 7 % 15 % 16 % 16 % 9 % - 12 %
               
               
1er semestre 2017              
Ventes en millions d'euros Vins et
Spiritueux
Mode et
Maroquinerie *
Parfums et
Cosmétiques
Montres et
Joaillerie
Distribution
sélective
Autres activités et éliminations Total
Premier trimestre 1 196 3 911 1 395 879 3 154 (155) 10 380
Deuxième trimestre 1 098 (1) 4 035 1 275 959 3 126 (129) 10 364
Total 2 294 7 946 2 670 1 838 6 280 (284) 20 744
 

(1) Inclut la totalité des ventes de Rimowa pour le premier semestre 2017

* Certaines données rapportées par CHRISTIAN DIOR au titre du 1er semestre 2017 diffèrent de celles rapportées par LVMH car, au 1er semestre 2017, CHRISTIAN DIOR Couture n'était pas encore intégré dans le périmètre de consolidation de LVMH.

Pièce jointe

Mardi 24 juillet 2018, 18h45 - Source Globenewswire.com   - LIRE LA SUITE
Partager :





Flux Rss CHRISTIAN DIOR :


Top Secteurs

Quand Dior, en les "copiant", fait les beaux jours des artisans roumains Challenges.fr


RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2018 | COMBourse.com