COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Construction lourde > BOUYGUES
SOCIETE : 
SECTEUR : Industrie et Construction > Construction lourde
NEWS :  150 sur 1 an | 17 sur 1 mois | 2 sur 72h | ISIN : FR0000120503
TVIC 1mois :  +11% En savoir plus sur le Taux de variation d'information
Communication Officielle
Mardi 16 mai 2023, 08h00  (il y a 12 mois)

Bouygues : Résultats du premier trimestre 2023

Communiqué de presse
Paris, le 16/05/2023

RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE 2023

  • Carnet de commandes des activités de construction : 6% sur un an
  • Chiffre d’affaires Groupe : 46% sur un an ( 4% à périmètre et change constants)
  • Résultat opérationnel courant des activités Groupe en hausse de 75 M€ sur un an
  • Intégration en cours de BOUYGUES Energies & Services au sein d’Equans et plan Perform lancé dans la plupart des unités opérationnelles d’Equans
  • Confirmation de l’ensemble des prévisions 2023 du Groupe et de ses métiers

Le conseil d’administration de BOUYGUES s’est réuni le 15 mai 2023 sous la présidence de Martin BOUYGUES et a arrêté les comptes du premier trimestre 2023.

CHIFFRES-CLÉS

Les données financières, portant sur le compte de résultat, présentées dans ce communiqué, intègrent les comptes d’Equans uniquement sur le premier trimestre 2023, Equans ayant été acquis le 4 octobre 2022 et les données proforma des comptes 2022 d’Equans par trimestre n’étant pas disponibles.

(millions d’euros) T1 2023   T1 2022   Variation  
             
Chiffre d’affaires 12 007   8 204   46% a
Résultat opérationnel courant des activités 9   (66)   75  
Marge des activités 0,1%   -0,8%   0,9 pt  
Résultat opérationnel courant ᵇ (14)   (77)   63  
Résultat opérationnel ᶜ (38)   (93)   55  
Résultat financier (98)   (47)   -51  
Résultat net part du Groupe (134)   (131)   -3  

(a) 4% à périmètre et change constants
(b) Dont -23 M€ d’amortissement de PPA au T1 2023 et -11 M€ d’amortissement de PPA au T1 2022
(c) Dont -24 M€ de produits et charges non courants au T1 2023 et -16 M€ de produits et charges non courants au T1 2022

(millions d’euros) À fin mars 2023   À fin déc. 2022   À fin mars 2022  
             
Endettement (-) / Excédent ( ) financier net (8 779)   (7 440)   (2 111)  

Comme chaque année, les résultats du Groupe au premier trimestre ne sont pas représentatifs de ceux de l’année, du fait principalement de la saisonnalité des activités de COLAS, et dans une moindre mesure de celles d’Equans.

  • le chiffre d’affaires du premier trimestre 2023 atteint 12 milliards d’euros, en hausse de 46% par rapport au premier trimestre 2022. Le chiffre d’affaires a été porté principalement par la contribution d’Equans mais également par la performance commerciale des métiers et l’inflation. À périmètre et change constants, le chiffre d’affaires augmente de 4%.
  • le résultat opérationnel courant des activités (ROCA) ressort à 9 millions d’euros, à comparer à un montant de -66 millions d’euros au premier trimestre 2022, faisant ressortir une marge des activités positive de 0,1% (contre -0,8% au premier trimestre 2022).
  • le résultat net part du Groupe s’élève à -134 millions d’euros. Il intègre :
    • un résultat non courant1 de -24 millions d’euros, non représentatif de l’activité. Pour rappel, le résultat non courant du premier trimestre 2022 s’élevait à -16 millions d’euros ;
    • un résultat financier de -98 millions d’euros, versus -47 millions d’euros au premier trimestre 2022, lié principalement à un coût de l’endettement financier plus élevé qu’au premier trimestre 2022 (-69 millions d’euros contre -35 millions d’euros au premier trimestre 2022) en lien avec l’acquisition d’Equans ;
    • une charge d’impôt de 3 millions d’euros, à comparer à un produit d’impôt de 27 millions d’euros au premier trimestre 2022 ;
    • une quote-part du résultat net des co-entreprises de 15 millions d’euros, contre -3 millions d’euros au premier trimestre 2022, portée par la contribution de Tipco Asphalt et l’absence de perte sur Salto.
  • l’endettement financier net s’établit à 8,8 milliards d’euros, contre 7,4 milliards d’euros fin décembre 2022, soit une variation d’environ 1,3 milliard d’euros, liée aux effets saisonniers habituels de début d’année. Le ratio d’endettement net2 atteint 64% (contre 53% fin 2022).

PERSPECTIVES 2023

Les perspectives ci-dessous s’entendent sur la base des éléments connus à date.

Perspectives du Groupe

Dans un environnement instable, marqué par l’inflation, la hausse des taux d’intérêt et la volatilité des devises, BOUYGUES confirme pour 2023 un chiffre d’affaires proche de celui de 2022, et une augmentation du résultat opérationnel courant de ses activités (ROCA).
Ces perspectives s’entendent sur la base d’un proforma 2022 intégrant Equans comme si l’acquisition avait été réalisée au 1er janvier 2022, soit un chiffre d’affaires de 54,4 milliards d’euros et un résultat opérationnel courant des activités de 2 164 millions d’euros.

Perspectives de Colas

Dans un environnement instable, marqué par l’inflation, la hausse des taux d’intérêt et la volatilité des devises, le groupe COLAS dispose de fondamentaux solides et continuera de bénéficier des effets positifs des plans de transformation qu’il a engagés.
Colas confirme son objectif de progression du résultat opérationnel courant des activités (ROCA) et du résultat opérationnel courant en 2023 par rapport à 2022.

Perspectives d’Equans

Equans vise pour 2023 :

  • une légère croissance de son chiffre d’affaires, résultant de sa stratégie de sélectivité ;
  • une marge opérationnelle courante des activités (marge de ROCA) comprise entre 2,5% et 3% ;
  • un taux de conversion de 80% à 100% du résultat opérationnel courant des activités en cash-flow3 avant BFR.

Perspectives de Bouygues Telecom

Dans un contexte de poursuite du développement de sa base de clients, notamment dans le Fixe, et de maintien de ses investissements destinés à densifier son réseau dans le Mobile, BOUYGUES Telecom confirme pour 2023 :

  • un chiffre d’affaires facturé aux clients en hausse ;
  • un EBITDA après Loyer d’environ 1,9 milliard d’euros ;
  • des investissements d’exploitation bruts d’environ 1,5 milliard d’euros, hors fréquences.

Perspectives du groupe TF1

En 2023, le groupe TF1 consolidera son leadership et maintiendra un taux de marge opérationnelle courante des activités proche de 2022. Le groupe TF1 continuera à générer une trésorerie lui permettant de viser une politique de dividendes en croissance ou stable sur les prochaines années.

ANALYSE DÉTAILLÉE PAR ACTIVITÉ

ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION

Pour rappel, BOUYGUES Energies & Services est consolidé au sein d’Equans depuis début 2023. Afin de faciliter la comparabilité des informations, les données des activités de construction présentées ci-après pour le premier trimestre 2022 ont été retraitées de celles de BOUYGUES Energies & Services, tel qu’il avait contribué aux chiffres de BOUYGUES Construction.
Fin mars 2023, le carnet de commandes des activités de construction (Bouygues Construction hors BOUYGUES Energies & Services, BOUYGUES Immobilier et Colas) progresse de 6% à 29,4 milliards d’euros ( 7% à change constant et hors principales cessions et acquisitions).
À 15,0 milliards d’euros et en hausse de 8%, le carnet de commandes de BOUYGUES Construction (hors Bouygues Energies & Services) offre une bonne visibilité sur l’activité future. Cette hausse est portée par celle du pôle Bâtiment International. Au cours du premier trimestre 2023, BOUYGUES Construction a enregistré une prise de commandes en hausse de 93% par rapport au premier trimestre 2022, tirée par la signature de plusieurs contrats significatifs, notamment à l’international (le métro d’Abidjan pour environ 770 millions d’euros, un hôpital au Royaume-Uni pour environ 330 millions d’euros et un hôpital au Maroc pour environ 130 millions d’euros), mais aussi par la signature en France de deux contrats pour le métro de Toulouse d’environ 350 millions d’euros.
Dans l’immobilier, les clients demeurent attentistes, tant dans le résidentiel que dans le tertiaire, en raison du contexte inflationniste et de la hausse des taux d’intérêt. BOUYGUES Immobilier fait notamment le choix de décaler le lancement et la mise à l’offre de certains projets, impactant un peu plus le stock disponible à la vente et les réservations. En conséquence, le carnet de commandes de BOUYGUES Immobilier est en repli de 20% par rapport au premier trimestre 2022.
Enfin, à 13,0 milliards d’euros, le carnet de commandes de COLAS affiche une hausse de 8% sur un an ( 10% à change constant et hors principales cessions et acquisitions). Il profite d’une prise de commandes en hausse de 17% par rapport au premier trimestre 2022, et particulièrement dynamique dans les activités ferroviaires à l’international (notamment le métro d’Abidjan pour environ 330 millions d’euros).

Le chiffre d’affaires des activités de construction s’établit à 5,2 milliards d’euros au premier trimestre 2023, en hausse de 5% sur un an, tiré par COLAS et BOUYGUES Construction. À périmètre et change constants, la progression du chiffre d’affaires est de 5% également. Le chiffre d’affaires de BOUYGUES Construction progresse de 6%, porté par la bonne performance des pôles Bâtiment International et Travaux Publics. Le chiffre d’affaires de BOUYGUES Immobilier, si l’on tenait compte de la quote-part des co-promotions, serait en repli de 15% (hors la quote-part des co-promotions, il baisse de 17% par rapport au premier trimestre 2022, reflétant le contexte de marché). Le chiffre d’affaires de COLAS, partiellement impacté par l’inflation, augmente de 9%.

Le ROCA4 des activités de construction s’élève à -243 millions d’euros, en repli de 10 millions d’euros sur un an.
Le ROCA de BOUYGUES Construction est stable sur la période à 58 millions d’euros. Dans un contexte de faible activité dans le tertiaire et le résidentiel, le ROCA de BOUYGUES Immobilier, si l’on tenait compte de la quote-part des co-promotions, serait de 7 millions d’euros (hors la quote-part des co-promotions, il est de 0 million d’euros). Enfin, le ROCA de COLAS continue de bénéficier des effets des plans d’action, mis en œuvre au cours de l’année 2022, pour faire face à l’inflation. COLAS a par ailleurs cédé au cours du trimestre la société Branscome aux Etats-Unis, dans un objectif de rationalisation de ses activités, ce qui a eu un effet négatif sur son ROCA. Ce dernier ressort à -301 millions d’euros au premier trimestre 2023. Pour rappel, les résultats du premier trimestre de COLAS ne sont pas représentatifs des résultats semestriels et annuels, compte tenu de la saisonnalité de ses activités.

EQUANS

Depuis janvier 2023, les chiffres d’Equans comprennent ceux de Bouygues Energies & Services. Les chiffres communiqués au titre du premier trimestre 2022 comprennent uniquement ceux de BOUYGUES Energies & Services, tel qu’il avait contribué à ceux de BOUYGUES Construction. Pour rappel, les chiffres trimestriels proforma 2022 d’Equans ne sont pas disponibles.
Le premier trimestre 2023 constitue donc le premier trimestre d’intégration de BOUYGUES Energies & Services au sein d’Equans. Cette intégration se déroule conformément à nos anticipations, avec une organisation désormais en place dans les principaux pays, et le plan de performance Perform lancé dans la plupart des unités opérationnelles.

Le carnet de commandes d’Equans au 31 décembre 2022, hors BOUYGUES Energies & Services, a été ajusté, suite à l’homogénéisation des modalités de calcul pour les contrats pluriannuels en Belgique, de 18,7 milliards d’euros (chiffre publié le 23 février 2023) à 19,5 milliards d’euros. Le carnet de commandes d’Equans, intégrant celui de BOUYGUES Energies & Services pour 6,5 milliards d’euros, s’établit à 25,9 milliards d’euros au 31 décembre 2022 (contre 25,2 milliards d’euros publiés le 23 février 2023).

A fin mars 2023, le carnet de commandes d’Equans s’établit à 26,7 milliards d’euros, offrant une bonne visibilité sur l’activité future. Par ailleurs, les tout premiers effets du plan Perform se traduisent par une amélioration de la marge sous-jacente des prises de commandes.
Equans a réalisé, au premier trimestre, un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros et dégagé un résultat opérationnel courant des activités de 98 millions d’euros, soit une marge des activités (marge de ROCA) de 2,2%, cohérente notamment avec la saisonnalité des activités.

TF1

Le chiffre d’affaires du groupe TF1 s’établit à 480 millions d’euros au premier trimestre 2023, en baisse comme attendu (-14% sur un an et -11% à périmètre et change constants) :

  • le chiffre d’affaires Média est en baisse de 14%. Il comprend un chiffre d’affaires publicitaire en repli de 10% sur un an, impacté par la déconsolidation des activités de Unify, ainsi que par les incertitudes liées à l’environnement macro-économique et des tensions sectorielles spécifiques (établissements financiers, distribution et alimentaire) ayant pesé sur les investissements des annonceurs. À périmètre constant, la baisse du chiffre d’affaires publicitaire est de 7% ;
  • le chiffre d’affaires de Newen Studios est en baisse de 20% sur un an. Cette baisse s’explique notamment par un effet de base défavorable lié à la livraison d’une production importante en Allemagne au premier trimestre 2022.

En conséquence de cette moindre activité, le résultat opérationnel courant des activités (ROCA) s’élève à 40 millions d’euros, en baisse de 21 millions d’euros sur un an. La variation du ROCA tient compte de la bonne maîtrise du coût des programmes à 201 millions d’euros (en baisse de 19 millions d’euros sur un an), compensant en grande partie la baisse du chiffre d’affaires publicitaire, et démontrant une fois encore la capacité du groupe TF1 à adapter ses coûts tout en faisant progresser sa part d’audience5 sur cibles commerciales. Le faible niveau d’activité de Newen Studios et les dépenses liées au plan d’accélération numérique ont notamment pesé sur la rentabilité trimestrielle. Au global, la marge de ROCA ressort à 8,3%.

BOUYGUES TELECOM

Au cours du premier trimestre 2023, BOUYGUES Telecom a poursuivi son développement, dans le Mobile comme dans le Fixe. À fin mars 2023, le parc forfait Mobile hors MtoM compte 15,2 millions de clients, grâce à la conquête de 27 000 nouveaux clients sur le trimestre. Dans le Fixe, le parc de clients FTTH atteint 3,1 millions d’abonnés à fin mars 2023, grâce au gain de 148 000 nouveaux clients sur le trimestre. La part des clients Fixe bénéficiant d’une ligne FTTH continue d’augmenter et atteint 67%, contre 55% un an auparavant. Le parc Fixe comprend au total 4,7 millions de clients.

Le chiffre d’affaires facturé aux clients ressort à 1,4 milliard d’euros, en hausse de 6% par rapport au premier trimestre 2022. Il continue de bénéficier de la solidité des bases de clients Mobile et Fixe et de l’augmentation des ABPU6 (l’ABPU Mobile augmente de 0,2 € à 19,7 € par client par mois, et l’ABPU Fixe augmente de 1,7 € à 30,3 € par client par mois).
Le chiffre d’affaires Services croît de 4% sur un an, toujours pénalisé par la baisse du chiffre d’affaires « entrant », et le chiffre d’affaires Autres augmente de 20% sur un an, tiré essentiellement par la croissance du chiffre d’affaires « travaux ». Au total, le chiffre d’affaires de l’opérateur progresse de 8% par rapport à fin mars 2022.

L’EBITDA après Loyer progresse de 45 millions d’euros sur un an, soutenu par la croissance de l’activité et la bonne maîtrise des coûts. La marge d’EBITDA après Loyer continue de s’améliorer à 27,3% ( 2,0 points par rapport à fin mars 2022).

Le résultat opérationnel courant des activités (ROCA) s’élève à 126 millions d’euros, en hausse de 32 millions d’euros sur un an.
Les investissements d’exploitation bruts hors fréquences s’élèvent à 522 millions d’euros à fin mars 2023, en légère hausse sur un an, principalement en lien avec la poursuite des investissements réseaux.

SITUATION FINANCIÈRE

  • à 12 milliards d’euros, la trésorerie disponible du Groupe reste à un niveau élevé versus le niveau de 14,7 milliards d’euros fin 2022. Cette trésorerie disponible est composée de la trésorerie du Groupe à hauteur de 3 milliards d’euros complétée de facilités de crédit moyen et long terme non utilisées de 9 milliards d’euros, dont 1,85 milliard d’euros au titre du crédit syndiqué signé en décembre 2021 ;
  • l’endettement financier net à fin mars 2023 s’établit à 8,8 milliards d’euros contre 7,4 milliards d’euros à fin décembre 2022 et 2,1 milliards d’euros à fin mars 2022. L’évolution entre fin mars 2022 et fin mars 2023 tient essentiellement compte de l’acquisition d’Equans, et dans une moindre mesure du rachat d’actions propres. La variation par rapport au 31 décembre 2022 est marquée par les effets saisonniers habituels ;

  • au cours du premier trimestre 2023, la variation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) lié à l’activité et divers, atteint -943 millions d’euros, une variation saisonnière de moindre amplitude qu’au premier trimestre 2022 ;
  • le ratio d’endettement net7 s’établit à 64% (53% fin 2022).

Au cours du trimestre, BOUYGUES a renouvelé, sans covenant ni clause de rating, ses lignes de crédit moyen et long terme au fur et à mesure de leurs échéances. Au cours du trimestre, BOUYGUES a remboursé une ligne obligataire d’un montant de 700 millions d’euros. Fin mars 2023, la maturité moyenne des émissions obligataires du Groupe est de 9,6 ans à un coupon moyen de 3,00% (et un taux effectif moyen de 2,17%). L’échéancier de la dette est bien réparti dans le temps.

Les notations financières long terme attribuées au Groupe par les agences Moody’s et Standard and Poor’s sont respectivement : A3, perspective stable et A-, perspective négative.

PROCHAINS RENDEZ-VOUS FINANCIERS

  • 28 juillet 2023 : résultats du premier semestre 2023 (07h30 CET)
  • 31 octobre 2023 : résultats des neuf premiers mois 2023 (07h30 CET)


 

 Les comptes ont fait l’objet d’un examen limité des commissaires aux comptes et le rapport correspondant a été émis.

Retrouvez l’intégralité des comptes et annexes sur le site www.bouygues.com/resultats.


Le call de présentation des résultats aux analystes se tiendra le 16 mai 2023 à 09h00 (CET).
Les détails de connexion sont disponibles sur le site www.bouygues.com.

La présentation sera disponible avant le démarrage du call sur le site www.bouygues.com/resultats.

À PROPOS DE BOUYGUES
Bouygues est un groupe de services diversifié, présent dans plus de 80 pays et riche de 200 000 collaborateurs au service du progrès humain dans la vie quotidienne. Porteuses de croissance, ses activités répondent à des besoins essentiels et en constante évolution : activités de construction (Bouygues Construction, BOUYGUES Immobilier et Colas) ; énergies et services (Equans), médias (TF1) et télécoms (Bouygues Telecom).

CONTACT INVESTISSEURS ET ANALYSTES :
investors@bouygues.com • Tél. : 33 (0)1 44 20 12 29

CONTACT PRESSE :
presse@bouygues.com • Tél. : 33 (0)1 44 20 12 01

BOUYGUES SA • 32 avenue Hoche • 75378 Paris CEDEX 08 • bouygues.com         

ACTIVITÉ COMMERCIALE DU PREMIER TRIMESTRE 2023

CARNET DE COMMANDES DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION

Afin de faciliter l’analyse, le carnet de commandes de BOUYGUES Construction comprend uniquement celui du segment Bâtiment et Travaux Publics, y compris en 2022.

(millions d’euros) À fin mars 2023 À fin mars 2022 Variation  
         
BOUYGUES Construction 15 040 13 967 8% a
BOUYGUES Immobilier 1 367 1 717 -20% b
COLAS 12 961 12 039 8% c
Total 29 368 27 723 6% d

(a) 8% à change constants et hors principales acquisitions / cessions
(b) -20% à change constants et hors principales acquisitions / cessions
(c) 10% à change constants et hors principales acquisitions / cessions
(d) 7% à change constants et hors principales acquisitions / cessions

BOUYGUES CONSTRUCTION, PRISES DE COMMANDES

Les prises de commandes de BOUYGUES Construction comprennent uniquement celles du segment Bâtiment et Travaux Publics, y compris en 2022.

(millions d’euros) T1 2023 T1 2022 Variation
       
France 1 223 777 57%
International 1 865 823 127%
Total 3 088 1 600 93%

BOUYGUES IMMOBILIER, RÉSERVATIONS

(millions d’euros) T1 2023 T1 2022 Variation
       
Logement 268 395 -32%
Tertiaire 3 5 -42%
Total 271 400 -32%

COLAS, CARNET DE COMMANDES

(millions d’euros) À fin mars 2023 À fin mars 2022 Variation
       
France Métropole 3 735 3 372 11%
International et Outre-Mer 9 226 8 667 6%
Total 12 961 12 039 8%

EQUANS, CARNET DE COMMANDES

Afin de faciliter l’analyse, le carnet de commandes dEquans inclut celui de BOUYGUES Energies & Services, y compris à fin décembre 2022.

(millions d’euros) À fin mars 2023 À fin déc. 2022 Variation
       
Total 26 657 25 927 3%

TF1, PART D’AUDIENCE a

en À fin mars 2023 À fin mars 2022 Variation
       
Total 33,2% 33,1% 0,1 pt

(a) Source Médiamétrie – Femmes de moins de 50 ans responsables des achats

BOUYGUES TELECOM, PARC CLIENTS

(en milliers) À fin mars 2023 À fin déc. 2022 Variation
       
Parc Clients Mobile hors MtoM 15 513 15 499 14
Parc Forfait Mobile hors MtoM 15 249 15 222 27
Parc total Mobile 22 643 22 455 188
Parc FTTH 3 141 2 993 148
Parc total Fixe 4 716 4 670 46

PERFORMANCE FINANCIÈRE DU PREMIER TRIMESTRE 2023

Pour rappel, BOUYGUES Energies & Services est consolidé au sein d’Equans depuis début 2023. Afin de faciliter la comparabilité des informations, les données 2022 de BOUYGUES Energies & Services, tel qu’il avait contribué aux chiffres de BOUYGUES Construction, ont été reclassées de BOUYGUES Construction vers Equans.

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ RÉSUMÉ DU GROUPE

(millions d’euros) T1 2023   T1 2022   Variation  
             
Chiffre d’affaires 12 007   8 204   46% a
Résultat opérationnel courant des activités 9   (66)   75  
Amortissement et dépréciation des incorporels reconnus lors des acquisitions (PPA)ᵇ <
Mardi 16 mai 2023, 08h00 - LIRE LA SUITE
Les dernières News : BOUYGUES
Partager : 






Flux Rss BOUYGUES :



A VivaTech, Bouygues veut mettre en synergie ses innovations Lemoniteur.fr
23 mai
Bouygues Construction va réaliser un hôpital universitaire à Rabat pour 450 M€ Lemoniteur.fr
22 mai
Avec Scale One, Bouygues Construction crée un terrain de jeu pour les innovateurs Lemoniteur.fr
24 mai
Bouygues: partenariat avec la Fondation Solar Cerclefinance.com
27 mai
La dématérialisation des pouvoirs bancaires montre son efficacité chez Bouygues Immobilier Agefi.fr
31 mai
Dans le Var, Bouygues Bâtiment Sud-Est redonne vie au complexe hôtelier de l’île de Bendor Lemoniteur.fr
31 mai