COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Produits menagers > BIC
ACTION :
ISIN : FR0000120966   Secteur : PRODUITS MENAGERS     Site : bicworld.com
NEWS :  104 sur 1 an | 7 sur 1 mois
TVIC 1mois :  +7% Taux de variation d'information
Source : Globenewswire.com - il y a 220 jour(s) - 3 Vues

BIC : Quatrième trimestre et Résultats Annuels 2018

Groupe BIC - Communiqué de presse
Clichy - 13 Février 2019
Suivez l'actualité de BIC sur               

Quatrième trimestre et Résultats Annuels 2018 [1]
Perspectives 2018 atteintes
Chiffre d'affaires 2018 : 1 949,8 millions d'euros, en progression de 1,5% à base comparable
 Marge d'exploitation normalisée 2018 : 18,1%
Dividende Ordinaire Proposé pour 2018 : 3,45 euros par action [2]

"En 2018, dans un environnement de marché pourtant difficile, nous avons atteint nos objectifs pour l'ensemble de l'année et avons progressé dans chacune de nos catégories, à base comparable. 
La performance de la Papeterie a été portée par la croissance du commerce en ligne, par de solides ventes à nos clients distributeurs au moment de la rentrée scolaire ainsi que par le succès de nos produits à valeur ajoutée. La poursuite des gains de distribution à travers le monde a assuré la performance de la catégorie Briquets. La catégorie Rasoirs a progressé grâce au lancement réussi de nouveaux produits et à l'élargissement de la distribution, et ce malgré un marché toujours déstabilisé aux États-Unis.
Nous avons continué d'investir dans des opportunités de croissance en élargissant notre présence géographique. En Afrique, l'un des marchés les plus prometteurs pour les produits BIC®, nous avons acquis Haco Industries, le leader de la Papeterie au Kenya. "

Gonzalve Bich, Directeur Général.

Chiffres clés T4 et 2018[3]
En millions d'euros T4 2018
Chiffre d'affaires 511,0 1 949,8
Variation du chiffre d'affaires à base comparable 5,4% 1,5%
Résultat d'exploitation normalisé 87,1 352,4
Marge d'exploitation normalisée 17,0% 18,1%
Résultat net Part du Groupe 49,8 173,4
Résultat net Part du Groupe

par action (en euros)
1,09 3,80
Résultat net Part du Groupe
par action normalisé  (en euros)
1,66 5,87
Position Nette de Trésorerie 161,5 161,5

Perspectives 2019   

En 2019, nous prévoyons une légère croissance du chiffre d'affaires à base comparable[4] et une marge d'exploitation normalisée comprise entre 16,5% et 18%.

  • Dans un environnement de marché toujours difficile, notre performance pourrait être affectée par des incertitudes macro-économiques et par la poursuite de la pression concurrentielle dans les rasoirs aux Etats-Unis. Les gains de distribution et le succès de nos produits à valeur ajoutée constituent les moteurs de la croissance.
  • La hausse du coût des matières premières, l'évolution défavorable des taux de change et l'impact potentiel des volumes de vente sur les coûts de production affecteront la marge brute. Le résultat d'exploitation normalisé sera également impacté par des investissements supplémentaires dans le soutien à la marque.



Chiffres clés (en millions d'euros)     T4 2018 vs. T4 2017     2018 vs. 2017
  T4 2017 (retraité d'IFRS 15) T4 2018 En publié À taux de change constants À base compara-ble 2017
(retraité d'IFRS 15)
2018 En publié À taux de change constants À base compa-rable
Groupe                    
Chiffre d'affaires 497,4 511,0 2,7% 5,4% 5,4% 2 041,4 1 949,8 (4,5)% 0,9% 1,5%
Marge brute 267,7 260,1       1,069.5 1,014.3      
 

Résultat d'exploitation normalisé
98,1 87,1       399,6 352,4      
Marge d'exploitation normalisée 19,7% 17,0%       19,6% 18,1%      
Résultat d'exploitation 98,1 62,5       374,9 258,8      
Marge d'exploitation 19,7% 12,2%       18,4% 13,3%      
Résultat net Part du Groupe 101,1 49,8       287,3 173,4      
Résultat net Part du Groupe
par action normalisé  (en euros)
2,17 1,66       6,26 5,87      
Résultat net Part du Groupe
par action (en euros)
2,17 1,09       6,18 3,80      
Papeterie                    
Chiffre d'affaires 176,3 170,4 (3,3)% 0,6% 0,6% 804,2 771,9 (4,0)% 1,2% 1,7%
Résultat d'exploitation normalisé 12,0 5,4       66,3 62,8      
Marge d'exploitation normalisée 6,8% 3,2%       8,3% 8,1%      
Résultat d'exploitation 12,0 (2,6)       54,7 (14,1)      
Marge d'exploitation 6,8% (1,5)%       6,8% (1,8)%      
Briquets                    
Chiffre d'affaires 189,6 204,3 7,7% 9,0% 9,0% 707,4 685,8 (3,1)% 2,4% 2,4%
Résultat d'exploitation normalisé 71,8 70,9       277,6 247,0      
Marge d'exploitation normalisée 37,9% 34,7%       39,2% 36,0%      
Résultat d'exploitation 71,8 66,5       277,3 242,5      
Marge d'exploitation 37,9% 32,5%       39,2% 35,4%      
Rasoirs                    
Chiffre d'affaires 116,5 123,1 5,7% 9,2% 9,2% 459,4 438,0 (4,7)% 1,7% 1,7%
Résultat d'exploitation normalisé 14,7 10,3       60,0 45,4      
Marge d'exploitation normalisée 12,6% 8,4%       13,1% 10,4%      
Résultat d'exploitation 14,7 8,8       59,8 43,7      
Marge d'exploitation 12,6% 7,1%       13,0% 10,0%      
Autres produits                    
Chiffre d'affaires 15,0 13,2 (12,3)% (11,8)% (11,8)% 70,4 54,0 (23,3)% (22,0)% (11,6)%
Résultat d'exploitation normalisé (0,4) 0,4       (4,4) (2,8)      
Résultat d'exploitation (0,4) (10,2)       (17,0) (13,4)      



Tendances Opérationnelles du Groupe

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires 2018 s'est élevé à 1 949,8 millions d'euros, en baisse de 4,5 % en publié, et en hausse de 0,9 % à taux de change constants et de 1,5 % à base comparable. L'impact défavorable de la variation de devises (4,8%) s'explique principalement par la dépréciation du dollar US et du réal brésilien par rapport à l'euro. A base comparable, le chiffre d'affaires de l'Europe a progressé de 1,8 %, celui de l'Amérique du Nord de 1,4 % et celui des marchés en croissance de     1,5 %. L'application de la norme IAS 29 d'hyperinflation en Argentine à partir du 1er Juillet 2018, ainsi que la dépréciation du peso argentin par rapport à l'euro ont un impact défavorable de 0,6 point.

RESULTAT D'EXPLOITATION ET RESULTAT D'EXPLOITATION NORMALISE

Le taux de marge brute de 2018 s'est établi à 52,0 %, comparé à 52,4 % en 2017. Le taux de marge brute du quatrième trimestre 2018 s'est établi à 50,9 %, comparé à 53,8 % au quatrième trimestre 2017.

Le résultat d'exploitation normalisé de 2018 était de 352,4 millions d'euros (avec une marge d'exploitation normalisée de 18,1 %).  Le résultat d'exploitation normalisé du quatrième trimestre 2018 était de 87,1 millions d'euros (avec une marge d'exploitation normalisée de 17,0 %).

Principaux composants de la variation de la marge d'exploitation normalisée
(en points de %)
T4 2018
vs. T4 2017
2018
vs. 2017
Variation des coûts de production[5]  (2,7)  (0,5)
Soutien total à la marque[6] (1,0) (0,1)
Dont promotions et investissements liés au soutien du développement de l'activité pris en compte dans la marge brute (0,2) -
Dont publicité, soutien consommateurs et distribution (0,8) (0,1)
Dépenses d'exploitation et autres dépenses 1,0 (0,9)
Variation de la marge d'exploitation normalisée (2,7) (1,5)


Éléments non récurrents 9M T4 L'exercice
(en millions d'euros) 2017 (retraité d'IFRS 15) 2018 2017 (retraité d'IFRS 15) 2018 2017 (retraité d'IFRS 15) 2018
Résultat d'exploitation 276,7 119,5 98,1 62,5 374,9 258,8
En % du chiffre d'affaires 17,9% 12,5% 19,7% 12,2% 18,4% 13,3%
Coûts de restructuration principalement liés à BIC Graphic 24,7   -   24,7  
Dépréciation du goodwill de Cello et de Pimaco - 68,7 - 5,5 - 74,2
Coûts de restructuration (réorganisation des activités industrielles Papeterie et Briquets, Revue organisationnelle, Coûts liés à l'acquisition de Haco Industries) - - - 15,4 - 15,4
Cession de BIC Sport - - - 4,9 - 4,9
Application de la norme IAS 29 d'hyperinflation en Argentine - 0,3 - (1,2) - (0,9)
Résultat d'exploitation normalisé 301,4 188,2 98,1 87,1 399,6 352,4
En % du chiffre d'affaires 19,5% 19,6% 19,7% 17,0% 19,6% 18,1%

La dépréciation du goodwill de Cello est liée à des perspectives de croissance plus faibles des ventes domestiques et des

ventes à l'export.

RESULTAT NET ET BNPA

Le résultat avant impôt pour 2018 était de 261,6 millions d'euros contre 396,7 millions d'euros en 2017. Le résultat net part du Groupe était de 173,4 millions d'euros, en baisse de 39,7 % en publié. Le résultat financier net était de 2,8 millions d'euros, comparé à 21,8 millions d'euros en 2017. 2018 a été négativement impacté par l'application de la norme IAS 29 d'hyperinflation en Argentine à hauteur de 5,9 millions d'euros, tandis que l'exercice 2017 avait bénéficié de la différence de change, évaluée à 18,2 millions d'euros, sur le remboursement du prêt intersociété consécutif à la vente de BIC Graphic.

Le taux d'imposition effectif 2018 s'est établi à 33,7 % et 26,3 %, hors dépréciation du goodwill de Cello et de Pimaco, contre 25,9 % en 2017, qui intégrait le revenu favorable lié à l'invalidation des 3 % additionnels d'impôt sur les sociétés françaises appliqués aux dividendes versés, diminué de la contribution exceptionnelle à l'impôt sur les sociétés.

Le bénéfice net Part du Groupe par action était de 3,80 euros en 2018, comparé à 6,18 euros en 2017, en baisse de 38,5 %. Le bénéfice net Part du Groupe par action normalisé était de 5,87 euros, comparé à 6,26 euros en 2017. Le bénéfice net Part du Groupe par action du 4ème trimestre 2018 était de 1,09 euros, comparé à 2,17 euros au 4ème trimestre 2017. Le bénéfice net Part du Groupe normalisé par action du 4ème trimestre 2018 était de 1,66 euros, comparé à 2,17 euros au 4ème trimestre 2017.

Situation nette de trésorerie

À fin décembre 2018, la situation nette de trésorerie du Groupe était de 161,5 millions d'euros.

Évolution de la situation nette de trésorerie
(En millions d'euros)
2017 (retraité d'IFRS 15) 2018
Situation nette de trésorerie (début de période - Décembre) 222,2 204,9
Flux nets de trésorerie liés à l'activité d'exploitation 380,6 303,9
Dont Marge brute d'autofinancement 409,9 394,6
Dont variation du besoin en fonds de roulement et autres (29,3) (90,7)
Investissements industriels (185,8) (125,4)
Paiement du dividende (161,0) (157,8)
Programme de rachat d'actions (97,1) (54,1)
Trésorerie nette de l'exercice des stock-options et du contrat de liquidité 2,9 4,2
Acquisition de Haco Industries - (6,3)
Produit de la cession de BIC Graphic Amérique du Nord et du Sourcing en Asie 55,7 9,2
Produit de la cession de BIC Sport - 2,7
Autres (12,6) (19,8)
Situation nette de trésorerie (fin de période - Decembre) 204,9 161,5

Les flux nets de trésorerie liés à l'activité d'exploitation étaient de 303,9 millions d'euros avec une marge d'autofinancement de 394,6 millions d'euros. La Position Nette de Trésorerie a également été impactée par les investissements industriels, les paiements de dividendes et les rachats d'actions, ainsi que par l'acquisition d'Haco Industries, les produits issus de la vente de BIC Sport et de la cession, en 2017, de BIC Graphic Amérique du Nord et du Sourcing en Asie.

REMUNERATION DES ACTIONNAIRES

En 2018, la rémunération des actionnaires s'est élevée à 211,8 millions d'euros :

  • 157,8 millions d'euros de paiement de dividende (année fiscale 2017) : dividende ordinaire de 3,45 euros par action payé en mai 2018.
  • 54,0 millions d'euros de rachats d'actions à fin décembre 2018 par Société BIC (687,396 actions achetées à un prix moyen de 78,59 euros) et 0,1 million d'euros de rachats d'actions par BIC Corporation.

Tendances opérationnelles par catégorie

papeterie

Le chiffre d'affaires 2018 de la Papeterie a baissé de 4,0 % en publié, et a progressé de 1,7 % à base comparable. Les volumes de l'année 2018 étaient relativement stables. Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2018 était en hausse de 0,6 % à base comparable.

  • En Europe, alors que les marchés sont restés peu dynamiques, le chiffre d'affaires de BIC a légèrement augmenté (« low-single digit »), soutenu par une très bonne rentrée scolaire dans la plupart des pays européens, notamment en France et au Royaume-Uni où BIC a surperformé le marché et gagné 0,7 point en valeur (à fin Décembre 2018). Cette bonne performance a été soutenue par le succès continu du stylo effaçable BIC® Gelocity Illusion, du stylo BIC® 4-Color Shine en Europe de l'Ouest et du BIC® Round Stic en Europe de l'Est.
  • Le chiffre d'affaires de l'Amérique du Nord a progressé d'environ 5 %, porté par une très bonne saison de rentrée scolaire durant laquelle BIC a surperformé le marché. Le soutien envers les produits à forte valeur ajoutée a porté ses fruits comme le montre la performance du stylo BIC® Gelocity® Quick Dry. Nous avons ainsi gagné 0,8 point en valeur (à fin décembre 2018) sur le segment du gel, qui affiche la plus forte croissance en Papeterie. Parmi les moteurs de croissance figure également le e-commerce, où BIC a surperformé le marché, gagnant 0,8 point en valeur (à fin décembre 2018).
  • En Amérique latine, le chiffre d'affaires a augmenté d'environ 5 %, tiré par une bonne rentrée scolaire au Mexique, avec de solides performances sur les segments stylos à bille et coloriage. Cela a plus que compensé une année difficile au Brésil, où nous avons dû faire face à des ajustements constants des stocks de nos clients, à l'impact négatif de la grève des transports et à une forte pression concurrentielle.
  • Le chiffre d'affaires de la région Moyen-Orient et Afrique est resté stable. Les principaux facteurs de croissance ont été les gains de parts de marché en Afrique du Sud, grâce à une bonne visibilité dans les magasins et aux ventes réalisées auprès des distributeurs dans le cadre de la rentrée scolaire. Cette dynamique a toutefois été impactée par les problématiques liées à la législation sur les importations en Afrique du Nord.
  • En Inde, le chiffre d'affaires domestique de Cello Pens a légèrement augmenté (« low-single digit ») grâce à la poursuite de sa stratégie de rationalisation du portefeuille et à l'accent mis sur ses marques championnes telles que  ButterflowTM et Butter Gel, permettant ainsi à BIC de gagner 0,8 point en valeur (à fin décembre 2018, Market Pulse).

En 2018, la marge d'exploitation normalisée de l'activité Papeterie s'est établie à 8,1 %, contre 8,3 % en 2017. La variation de la marge s'explique par la hausse du coût des matières premières et par des dépenses opérationnelles, compensés en partie par un soutien à la marque moins élevé comparé à 2017. La marge d'exploitation normalisée du quatrième trimestre 2018 s'est élevé à 3,2 %, contre 6,8 % au quatrième trimestre 2017, impactée par la hausse des coûts de production ainsi qu'un soutien à la marque plus élevé.

Briquets

Le chiffre d'affaires des Briquets de 2018 était en repli de 3,1% en publié et en hausse de 2,4 % à base comparable. Les volumes de l'année 2018 étaient en hausse de 1,6 %. Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2018 était en hausse de 9,0 % à base comparable.

  • En Europe, le chiffre d'affaires a affiché une hausse d'environ 5 %, tiré à la fois par l'Europe de l'Ouest et l'Europe de l'Est (principalement la Russie), grâce à la progression des gains de distribution. Au cours du quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a été favorablement impacté par les commandes anticipées de nos clients distributeurs en amont de l'ajustement de prix mis en place en janvier 2019.
  • En Amérique du Nord, sur un marché en léger déclin (en recul de 0,8 % en valeur, à fin décembre 2018 - IRI), BIC a continué à surperformer, gagnant 0,2 point en valeur. Le chiffre d'affaires a légèrement progressé grâce à la poursuite de la croissance de nos briquets décorés à valeur ajoutée et à des gains de distribution.

             

  • L'Amérique latine a enregistré une croissance d'environ 5 % grâce une nouvelle fois à la solide performance observée au Mexique, portée par de nouveaux gains de distribution. Au Brésil, le chiffre d'affaires a été négativement impacté par les ajustements de stocks de la part de nos clients, ainsi que par la grève des transports.

En 2018, la marge d'exploitation normalisée de l'activité Briquets s'est établie à 36,0 %, contre 39,2 % en 2017, suite à la hausse des coûts de production et à des investissements plus élevés dans le soutien à la marque et dans les opérations.
La marge d'exploitation normalisée du quatrième trimestre 2018 s'est élevé à 34,7 %, contre 37,9 % au quatrième trimestre 2017. La variation de la marge s'explique par la hausse du coût des matières premières et des dépréciations, et par un soutien à la marque plus élevé, venant neutraliser la baisse des dépenses opérationnelles.

Rasoirs

Le chiffre d'affaires des Rasoirs en 2018 était en recul de 4,7% en publié et en hausse de 1,7 % à taux de change constants. Les volumes de l'année 2018 étaient en baisse de 3,4 %. Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2018 était en hausse de 9,2 % à taux de change constants.

  • En Europe, le chiffre d'affaires a augmenté d'environ 5 %, porté par la bonne exécution de nos « routes-to-market » en Europe de l'Est. En particulier en Russie où BIC a surperformé le marché du rasoir et gagné 5,9 % de parts de marché en valeur (à fin décembre 2018 - Nielsen) grâce à des gains de distribution, au succès du BIC® Flex 3 Hybrid et au lancement du BIC® Flex 5 Hybrid au cours du deuxième semestre. En Europe de l'Ouest, BIC a gagné 0,3 point de part de marché sur le segment en déclin du non-rechargeable (en baisse de 0,3 % en valeur à fin décembre 2018 - EU10).
  • En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires a été relativement stable. Dans un environnement hautement concurrentiel, notre performance a bénéficié d'un changement de stratégie de soutien à la marque, par des commandes de nouveaux produits prévus pour 2019, ainsi que par le succès des produits lancés en 2018, tels que le BIC® Soleil® Balance, le BIC® Soleil® Bella Click et le BIC® Flex 3 Hybrid.

A fin décembre 2018[7], le segment du rasoir non rechargeable aux Etats-Unis était en recul de 3,8 % en valeur, marqué par un marché toujours difficile. BIC a perdu 0,5 point de part de marché en valeur, affecté par une plus forte pression concurrentielle sur les prix et les promotions. Nous avons toutefois continué à gagner des parts de marché sur le segment des produits à valeur ajoutée, atteignant ainsi 37,8 % de parts de marché sur le segment masculin des rasoirs non-rechargeables 5 lames et gagnant 6,5 points de part de marché en valeur sur le segment féminin des rasoirs non-rechargeables 5 lames par rapport à l'année dernière.

  • L'Amérique latine a enregistré une croissance d'environ 5 %. BIC a largement surperformé l'ensemble du marché, affichant une croissance en valeur dans les principaux pays, grâce à des gains de distribution et un mix produits favorable. Au Brésil, malgré un marché du non-rechargeable en recul (en baisse de 3,4 % en valeur)[8], BIC a gagné 2,0 points de part de marché en valeur, grâce à un effet mix positif et à une hausse des volumes des produits à 3 lames, comme le BIC® 3 et le BIC® Comfort 3. Au Mexique, le marché du non-rechargeable a augmenté de 5,0 % en valeur et BIC a surperformé, gagnant 0,3 point en valeur7, grâce à l'expansion continue dans les magasins de proximité.
  • Au Moyen-Orient et en Afrique, le chiffre d'affaires a baissé d'environ 10 % en raison d'une législation défavorable sur les importations en Afrique du Nord.

En 2018, la marge d'exploitation normalisée de l'activité Rasoirs s'est établie à 10,4 %, contre 13,1 % en 2017, affectée par la hausse du coût de matières premières et des dépenses opérationnelles et ce malgré des investissements plus faibles dans le soutien à la marque. La marge d'exploitation normalisée du quatrième trimestre 2018 s'est élevé à 8,4 %, contre 12,6 % au quatrième trimestre 2017. La variation de

Mercredi 13 février 2019, 07h30 - Source Globenewswire.com   - LIRE LA SUITE
Partager :





Flux Rss BIC :


Top Secteurs



RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2019 | COMBourse.com