COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Assurance > AIG
SOCIETE : 
SECTEUR : Banque et Finance > Assurance
NEWS :  2 sur 1 an | 0 sur 1 mois | ISIN : US0268741073
TVIC 1mois :  0% En savoir plus sur le Taux de variation d'information
Communication Officielle
Lundi 10 février 2020, 18h00  (il y a 48 mois)

Aéroports de Paris SA : Bonne performance de l'ensemble des activités, stabilité du dividende et préparation de la croissance future

Communiqué financier
Tremblay-en-France, le 10 février 2020

Aéroports de Paris SA
Bonne performance de l'ensemble des activités, stabilité du dividende
et préparation de la croissance future

Résultats annuels 20191 du Groupe ADP

  • Trafic du Groupe ADP : en prenant en compte le trafic d'Istanbul Atatürk en 2018 et en 2019 jusqu'au 6 avril 2019, date de l'arrêt des vols commerciaux sur cet aéroport, le trafic du Groupe est en baisse de – 16,7 %2 3 par rapport à 2018. Hors trafic d'Istanbul Atatürk pour 2018 et 2019, le trafic du Groupe de l'année 2019 est en hausse 2,3 %3 par rapport à l'année 2018, à 218 millions de passagers
  • Trafic de Paris Aéroport (Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly) : 2,5 % à 108 millions de passagers
  • Bonne performance du chiffre d'affaires consolidé (4 700 millions d'euros), portée par la croissance des activités aéronautiques à Paris, le dynamisme des activités commerciales à Paris, l'impact de l'intégration globale dans les comptes du Groupe de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP4 depuis avril 2019, et d'Airport International Group (AIG) depuis avril 2018. Le chiffre d'affaires par passager5 des boutiques côté pistes est en hausse de 7,3 % à 19,7 €
  • EBITDA6 à 1 772 millions d'euros, en hausse de 92 millions d'euros ( 5,5 %), notamment grâce à la croissance de TAV Airports et à l'intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire, Relay@ADP et d'AIG
  • Résultat opérationnel courant 7 à 1 094 millions d'euros, en baisse de 29 millions d'euros
  • Résultat Net Part du Groupe à 588 millions d'euros, en baisse de 22 millions d'euros (- 3,5 %)
(en millions d'euros - sauf indications contraires)   2019   2018 2019/2018
Chiffre d'affaires(1) (2)    4 700  4 007 693 M€ 17,3 %
EBITDA(1) (2)   1 772  1 680 92 M€ 5,5 %
Résultat opérationnel courant (1) (2)   1 094  1 123 - 29 M€ - 2,6 %
Résultat net part du Groupe(1) (2)   588  610 - 22 M€ - 3,5 %
CA/PAX Paris (€) 19,7 € 18,4 €   7,3 %
  1. Ces données prennent en compte l'intégration globale des résultats de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP depuis avril 2019, et celle des résultats d'AIG depuis d'avril 2018
  2. Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont présentés sur une ligne distincte du compte de résultat intitulée "résultat net des activités non poursuivies", conformément à la norme IFRS 5. Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent donc plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk en 2018 et en 2019. Par ailleurs, la ligne "résultat net des activités non poursuivies" comprend également le profit faisant suite à la notification par les autorités turques de l'indemnisation due à TAV Airports pour fermeture anticipée de l'aéroport d'Istanbul Atatürk, net d'impôts et de l'impact de la sortie des actifs correspondant (soit 31 M€ avant élimination des intérêts minoritaires) (voir communiqué de presse du 26 décembre 2019)

Prévisions 2020 du Groupe ADP

  • Trafic de Paris Aéroport : hypothèse de croissance du trafic comprise entre 2,0 % et 2,5 % en 2020 par rapport à 2019
  • Trafic de TAV Airports : hypothèse de croissance du trafic comprise entre 3 % et 5 % en 2020 par rapport à 2019 hors Istanbul Atatürk
  • EBITDA consolidé 2020 du Groupe 8 9 10 11 : hausse comprise entre 3,5 % et 5,5 % en 2020 par rapport à 2019
  • EBITDA consolidé 202010 11, hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG: hausse comprise entre 3 % et 4,5 % en 2020 par rapport à 2019
  • Dividende proposé(12) de 3,70€ par action au titre de l'exercice 2019 stable par rapport à l'exercice 2018

Augustin de Romanet, Président-directeur général d'Aéroports de Paris – Groupe ADP, a déclaré :
"L'année 2019 a été marquée par la fermeture anticipée de l'aéroport Atatürk en Turquie début avril. Le Groupe ADP se félicite que le Gouvernement turc ait tenu ses engagements en compensant le manque à gagner dû à l'expiration anticipée de cette concession. Le trafic total du Groupe ADP s'établit à 234,5 millions de passagers pour l'année 2019, en baisse de 16,7% par rapport à 2018.  Pour autant, sans prendre en compte le trafic de l'aéroport d'Atatürk, le trafic du Groupe a progressé de 2,3% par rapport à 2018. En 2019, le chiffre d'affaires progresse de plus de 17% à 4 700 millions d'euros et l'EBITDA de 5,5% à 1 772 millions d'euros grâce à une bonne performance de toutes les activités et une maîtrise des charges. Le résultat net part du Groupe est à 588 millions d'euros, en légère baisse. Il est proposé un dividende de 3,70 euros par action, stable par rapport à 2018, à la prochaine assemblée générale".

[1] Ce communiqué de presse présente les résultats consolidés arrêtés par le conseil d'administration du 10 février 2020 et examinés par le comité d'audit du 6 février 2020. Les procédures d'audit des commissaires aux comptes ont été effectuées et le rapport d'audit sur la certification des comptes reste en cours d'élaboration. Les extraits de comptes présentés ci-après sont des projets de comptes
2 Sauf indication contraire, les pourcentages mentionnés comparent les données de l'année 2019 aux données équivalentes de l'exercice 2018
3 Les données du trafic passager des aéroports gérés par TAV Airports sont prises en compte à 100 % conformément aux pratiques de communication financière de TAV Airports, y compris le trafic d'Istanbul Atatürk jusqu'au 6 avril 2019 (soit 16mpax). A la suite de la prise de participation par TAV Airports dans la société de gestion de l'aéroport d'Antalya à hauteur de 49 %, le trafic de cette plate-forme est intégré à 100 % depuis janvier 2018 pour les besoins de cette analyse alors que TAV Airports l'intègre uniquement depuis mai 2018
4 Le Groupe ADP a revu en avril 2019 ses liens avec les sociétés Société de Distribution Aéroportuaire, Relay@ADP et MZLZ-TRGOVINA D.o.o (Société de Distribution Aéroportuaire Croatie) et considère depuis exercer le contrôle exclusif sur ces entités. Comptabilisées précédemment selon la méthode de la mise en équivalence, ces sociétés sont consolidées par intégration globale depuis avril 2019
5 Chiffre d'affaires des boutiques côté pistes divisé par le nombre de passagers au départ (CA/Pax)
6 Chiffre d'affaires et autres produits ordinaires diminués des achats et charges courantes opérationnelles hors amortissements/dépréciations d'actifs corporels/incorporels
7 Jusqu'au 31 décembre 2018, le Groupe présentait la quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence sur deux lignes distinctes "Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence opérationnelles" et "Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence non-opérationnelles" jusqu'au 31 décembre 2018. Pour des raisons de non-matérialité, le Groupe constate depuis le 1er janvier 2019 la quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence sur une seule ligne incluse dans le résultat opérationnel
8 La prévision d'EBITDA 2020 de TAV Airports, sous-jacente à la prévision d'EBITDA 2020 Groupe, repose sur les hypothèses de change suivantes : EUR/TRY = 6,87, EUR/USD = 1,12
9 La norme IFRS 5 "Actifs non courants et détenus en vue de la vente et activités abandonnées" s'applique aux activités de TAV Istanbul à compter de l'arrêt de l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk le 6 avril 2019 (voir communiqué de presse du 8 avril 2019). Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont ainsi présentés dans une ligne distincte du compte de résultat intitulée "Résultat net des activités non poursuivies". Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk. Par ailleurs, la ligne "résultat net des activités non poursuivies" comprend également le profit faisant suite à la notification par les autorités turques de l'indemnisation due à TAV Airports pour fermeture anticipée de l'aéroport d'Istanbul Atatürk, net d'impôts et de l'impact de la sortie des actifs correspondant (soit 31 M€ avant élimination des intérêts minoritaires) (voir communiqué de presse du 26 décembre 2019)
10 Prend en compte depuis le 1er avril 2019, l'effet de l'instauration par la loi de finances n° 2018-1317 du 28 décembre 2018 du dispositif laissant à la charge d'Aéroports de Paris 6% des coûts jusqu'alors couverts
intégralement par le produit de la taxe d'aéroport
11 Hors effet éventuel sur les comptes d'ADP lié à la cession par l'Etat de la majorité du capital d'ADP (selon les dispositions de la loi PACTE)
12Soumis à l'approbation de l'Assemblée générale des actionnaires 2020 statuant sur les comptes 2019

Présentation des résultats annuels 2019 du Groupe ADP

Comptes consolidés de l'année 2019

(en millions d'euros) 2019(1)(2) 2018(1)(2) 2019/2018(1)(2)
Chiffre d'affaires 4 700 4 007 17,3 %
EBITDA   1 772    1 680  5,5 %
  EBITDA / Chiffre d'affaires 37,7% 41,9% - 4,2 pts
Résultat opérationnel courant   1 094    1 123  - 2,6 %
  Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires 23,3% 28,0% - 4,7 pts
Résultat opérationnel   1 081    1 121  - 3,5 %
Résultat financier -206 -232 - 11,2 %
Résultat net des activités non poursuivies(2) 55 103 - 46,1 %
Résultat net part du Groupe   588    610  - 3,5 %
  1.  Ces données prennent en compte l'intégration globale des résultats de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP depuis avril 2019, et celle des résultats d'AIG depuis d'avril 2018
  2. Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont présentés sur une ligne distincte du compte de résultat intitulée "résultat net des activités non poursuivies", conformément à la norme IFRS 5. Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent donc plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk en 2018 et en 2019. Par ailleurs, la ligne "résultat net des activités non poursuivies" comprend également le profit faisant suite à la notification par les autorités turques de l'indemnisation due à TAV Airports pour fermeture anticipée de l'aéroport d'Istanbul Atatürk, net d'impôts et de l'impact de la sortie des actifs correspondant (soit 31 M€ avant élimination des intérêts minoritaires) (voir communiqué de presse du 26 décembre 2019)

L'application de la norme IFRS 16 "Contrats de location" à partir du 1er janvier 2019, a eu comme impacts au compte de résultat :

  • une amélioration de l'EBITDA Groupe de 14 millions d'euros (annulation des loyers auparavant inclus dans les "services et charges externes") ;
  • une charge d'amortissement des droits d'utilisation de 11 millions d'euros ;
  • des charges financières pour 5 millions d'euros.

Chiffre d'affaires

(en millions d'euros) 2019(1)(2) 2018(1)(2) 2019/2018(1)(2)
Chiffre d'affaires   4 700    4 007    17,3%
Activités aéronautiques   1 929    1 890  2,1%
Commerces et services   1 505    1 000  N/A
dont Société de Distribution Aéroportuaire   628   - N/A
dont Relay@ADP   78   - N/A
Immobilier   274    265  3,3%
International et développements aéroportuaires   1 081    941  14,9%
dont TAV Airports   746    695  7,5%
dont AIG   250    175  43,2%
Autres activités   168    156  7,9%
Eliminations inter-segments - 257  - 245  5,1%
  1. Ces données prennent en compte l'intégration globale des résultats de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP depuis avril 2019, et celle des résultats d'AIG depuis d'avril 2018
  2. Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont présentés sur une ligne distincte du compte de résultat intitulée "résultat net des activités non poursuivies", conformément à la norme IFRS 5. Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent donc plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk en 2018 et en 2019. Par ailleurs, la ligne "résultat net des activités non poursuivies" comprend également le profit faisant suite à la notification par les autorités turques de l'indemnisation due à TAV Airports pour fermeture anticipée de l'aéroport d'Istanbul Atatürk, net d'impôts et de l'impact de la sortie des actifs correspondant (soit 31 M€ avant élimination des intérêts minoritaires) (voir communiqué de presse du 26 décembre 2019)

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe ADP s'établit, à 4 700 millions d'euros en 2019, en hausse de 693 millions d'euros, principalement du fait de :

  • la croissance du produit des redevances aéronautiques à Paris Aéroport ( 4,1 %, à 1 160 millions d'euros), portée par la dynamique du trafic passagers (  2,5 %) ;
  • l'intégration globale de  Société de Distribution Aéroportuaire et  Relay@ADP depuis avril 2019 qui contribuent au chiffre d'affaires consolidé à hauteur de 719 millions d'euros dont 706 millions d'euros à Paris (avant élimination des redevances perçues par Aéroports de Paris S.A. qui s'élèvent à 261 millions d'euros) ;
  • la croissance du chiffre d'affaires d'AIG de 75 millions d'euros dont 53 millions d'euros liés à l'intégration globale d'AIG depuis avril 2018  (correspondant au chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019), et 22 millions d'euros sur la période d'avril à décembre portée par la dynamique du trafic international ( 6,0%);
  • la hausse de 7,5 % du chiffre d'affaires de TAV Airports(1) à 51 millions d'euros, porté par la croissance du trafic international en Turquie.

Le montant des éliminations inter-segments s'élève à - 257 millions d'euros en 2019, contre – 245 millions d'euros en 2018.

1 La norme IFRS 5 "Actifs non courants et détenus en vue de la vente et activités abandonnées" s'applique aux activités de TAV Istanbul à compter de l'arrêt de l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk le 6 avril 2019 (voir communiqué de presse du 8 avril 2019). Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont ainsi présentés dans une ligne distincte du compte de résultat intitulée "Résultat net des activités non poursuivies". Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk en 2018 et en 2019. Par ailleurs, la ligne "résultat net des activités non poursuivies" comprend également le profit faisant suite à la notification par les autorités turques de l'indemnisation due à TAV Airports pour fermeture anticipée de l'aéroport d'Istanbul Atatürk, net d'impôts et de l'impact de la sortie des actifs correspondant (soit 31 M€ avant élimination des intérêts minoritaires) (voir communiqué de presse du 26 décembre 2019)

EBITDA

(en millions d'euros) 2019(1)(2) 2018(1)(2) 2019/2018 (1)(2)
Chiffre d'affaires 4 700 4 007   693 M€
Charges courantes - 2 985 - 2 438 - 547 M€
Achats consommés - 520 - 195 - 325 M€
Services externes - 1150 - 1018 - 132 M€
Charges de personnel - 930 - 861 - 68 M€
Impôts et taxes - 316 - 263 - 53 M€
Autres charges d'exploitation - 70 - 100   31 M€
Autres charges et produits   57    111  - 54 M€
EBITDA   1 772    1 680  92 M€
EBITDA / Chiffre d'affaires 37,7% 41,9% - 4,2 pts
  1. Ces données prennent en compte l'intégration globale des résultats de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP depuis avril 2019, et celle d'AIG depuis d'avril 2018
  2. Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont présentés sur une ligne distincte du compte de résultat intitulée "résultat net des activités non poursuivies", conformément à la norme IFRS 5. Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent donc plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk en 2018 et en 2019. Par ailleurs, la ligne "résultat net des activités non poursuivies" comprend également le profit faisant suite à la notification par les autorités turques de l'indemnisation due à TAV Airports pour fermeture anticipée de l'aéroport d'Istanbul Atatürk, net d'impôts et de l'impact de la sortie des actifs correspondant (soit 31 M€ avant élimination des intérêts minoritaires) (voir communiqué de presse du 26 décembre 2019)

Les charges courantes du Groupe s'établissent à 2 985 millions d'euros en 2019 en hausse de 547 millions d'euros du fait de :

  • la hausse des charges opérationnelles de TAV Airports pour 28 millions d'euros ;
  • la hausse des charges d'AIG principalement liée à l'intégration globale de cette filiale depuis avril 2018 (37 millions d'euros au 1er trimestre  2019) ;
  • la hausse des charges hors TAV Airports et AIG de 1 877 millions d'euros à 2 345 millions d'euros suite notamment à :
  • l'intégration globale depuis avril 2019 de Société de Distribution Aéroportuaire pour 385 millions d'euros et Relay@ADP pour 40 millions d'euros ;
  • la hausse des charges courantes de la maison-mère, Aéroports de Paris ( 3,9 %) 1

Hors charges courantes liées à la Société du Grand Paris, à CDG Express, à la dotation pluriannuelle à la fondation d'ADP comptabilisée en IFRS une fois en 2019 (neutre au niveau de l'EBITDA du Groupe) et aux impôts et taxes (voir-dessous), les charges courantes d'Aéroports de Paris sont en hausse de 1,8 % sur l'année 2019.
Les charges courantes du Groupe se répartissent ainsi :

  • Les achats consommés sont en hausse de 325 millions d'euros et s'établissent à 520 millions d'euros, à la suite de l'intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire en avril 2019 pour un montant de 252 millions d'euros, et des travaux engagés sur le projet de la Société du Grand Paris, faisant l'objet d'une indemnisation (neutre en EBITDA) ;
  • Les charges liées aux services externes s'élèvent à 1 150 millions d'euros. Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, ces charges progressent de 57 millions d'euros, à 852 millions d'euros ( 7,1 %), du fait d'un recours plus important aux prestataires externes en lien avec la hausse du trafic sur l'année, ainsi que des frais d'études et de recherches pour le projet CDG Express ;
  • Les charges de personnel sont en hausse de 68 millions d'euros et s'établissent à 930 millions d'euros, du fait notamment des charges de personnel comptabilisées à la suite de l'intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire pour 72 millions d'euros et à la hausse des charges de personnel de TAV Airports pour 27 millions d'euros, partiellement compensés par une reprise pour engagement de retraite d'Aéroports de Paris S.A. pour 41 millions d'euros suite à la modification par la loi PACTE des régimes à prestations définies (régime L137-11, dit "article 39") ;
  • Le montant des impôts et taxes est en hausse de 53 millions d'euros et s'établit à 316 millions d'euros. Cette hausse s'explique essentiellement par une révision des bases de calcul des taxes foncières 2018 et 2019 pour 25 millions d'euros et par un effet base défavorable par rapport à l'année 2018 lié à l'issue positive en 2018 de contentieux pour 19 millions d'euros ;
  • Les autres charges d’exploitation sont en baisse de 30 millions d'euros et s'élèvent à 70 millions d'euros suite à la comptabilisation en 2018 de pertes sur créances irrécouvrables liées à l'international (impact neutre sur l'EBITDA). 

1 Consommations intermédiaires, charges de personnel hors engagements sociaux et participation, impôts et taxes

Les autres charges et produits représentent un produit net de 57 millions d'euros en baisse de 54 millions d'euros, du fait notamment de la comptabilisation de dépréciations de créances pour 20 millions d'euros après les faillites des compagnies aériennes Aigle Azur et XL Airways, et par un effet base défavorable suite à des reprises de provisions de créances irrécouvrables à l'international en 2018 (neutre en EBITDA) .

Sur l'année 2019, l'EBITDA consolidé du Groupe s'élève à 1 772 millions d'euros. Le taux de marge brute1 associé est de 37,7 %, en baisse de 4,2 points ou 38,3 % hors TAV Airports et AIG en baisse de 5 points, du fait principalement de l'intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire et de Relay@ADP.

Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, et hors intégration de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP l'EBITDA s'élève à 1 392 millions d'euros, en croissance de 2,4 %. Le taux de marge brute associé est de 42,9 %, quasiment stable par rapport à 2018 (baisse de 0,4 points).

Cette très légère baisse s'explique intégralement par la mise en place, à compter du 1er avril 2019, d'un ticket modérateur sur les revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire instauré par l'article 179 de la loi n°2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances et qui met à la charge d'Aéroports de Paris 6 % des coûts jusqu'alors couverts intégralement par le produit de la taxe d'aéroport (soit 23 millions d'euros) : l'effet négatif sur le taux de marge brute de l'année 2019 est en effet d'environ – 0,4 point.
1 EBITDA / Chiffre d'affaires

Résultat net part du Groupe

(en millions d'euros) 2019(1)(2) 2018(1)(2) 2019/2018(1)(2)
EBITDA 1 772 1 680 5,5 %
Dotations aux amortissements - 768 - 638 20,4 %
Quote-part de résultat des MEE 90 81 11,9 %
Résultat opérationnel courant 1 094 1 123 - 2,6 %
Autres charges et produits opérationnels - 13 - 2 N/A
Résultat opérationnel 1 081 1 121 - 3,5 %
Résultat financier - 206 - 232 - 11,2 %
Résultat avant impôt 875 889 - 1,9 %
Impôts sur les bénéfices - 293 - 297 - 1,1 %
Résultat net des activités poursuivies 582 592 - 1,7 %
Résultat net des activités non poursuivies 55 103 - 46,1 %
Résultat net 637 695 - 8,3 %
Résultat net part des intérêts minoritaires 49 85 - 42,7 %
Résultat net part du Groupe 588 610 - 3,5 %
  1. Ces données prennent en compte l'intégration globale des résultats de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP depuis avril 2019, et celle d'AIG depuis d'avril 2018
  2. Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont présentés sur une ligne distincte du compte de résultat intitulée "résultat net des activités non poursuivies", conformément à la norme IFRS 5. Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent donc plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk en 2018 et en 2019. Par ailleurs, la ligne "résultat net des activités non poursuivies" comprend également le profit faisant suite à la notification par les autorités turques de l'indemnisation due à TAV Airports pour fermeture anticipée de l'aéroport d'Istanbul Atatürk, net d'impôts et de l'impact de la sortie des actifs correspondant (soit 31M€) (voir communiqué de presse du 26 décembre 2019)

Le résultat opérationnel courant s'établit à 1 094millions d'euros, en baisse de 29 millions d'euros, du fait notamment de :

  • la hausse des amortissements chez Aéroports de Paris S.A. ( 36 millions d'euros), TAV Airports ( 38 millions d'euros) AIG ( 17 millions d'euros), et les amortissements liés à l'intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire et de Relay@ADP ( 38 millions d'amortissements) ;
  • un effet de base défavorable de - 23 millions d'euros en raison de la comptabilisation de la plus-value de revalorisation des titres déjà détenus dans AIG en 2018 ;
  • l'impact des résultats des entreprises mises en équivalence de TAV Airports pour – 16 millions d'euros ;

Toutefois, ces effets sont partiellement compensés par :

  • l'amélioration de l'EBITDA pour 92 millions d'euros ;
  • la réévaluation à la juste valeur de la quote part de participation antérieurement détenue à la date de prise de contrôle de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP pour 43 millions d'euros1.

Le résultat opérationnel s'élève à 1 081 millions d'euros, en baisse de 40 millions, en lien avec la baisse du résultat opérationnel courant et à la dépréciation de l'écart de valeur d'acquisition (goodwill) d'Hub One Mobility dans les comptes du Groupe.

Le résultat financier s'établit à – 206 millions d'euros, en amélioration de 26 millions du fait notamment d'une provision à l'international en 2018 et à l'amélioration du résultat financier de TAV Airports.

L'endettement financier net du Groupe ADP s'établit à 5 254 millions d'euros au 31 décembre 2019, contre 4 942 millions d'euros au 31 décembre 2018. La dette nette hors TAV Airports et hors AIG s'élève à 4 305 millions d'euros.

Aéroports de Paris a émis le 18 juin 2019 un emprunt obligataire pour un montant de 800 millions d'euros à 15 ans à taux fixe (1,125% par an).

La charge d'impôt sur les sociétés s'élève à 293 millions d'euros sur l'année 2019.

1 Conformément à la norme IFRS 3 "regroupement d'entreprises", la participation antérieurement détenue est réévaluée à la juste valeur par résultat à la date de prise de contrôle, soit le 11 avril 2019

Le résultat net des activités non poursuivies s'élève à 55 millions d'euros en 2019, contre 103 millions d'euros en 2018, suite à l'application de la norme IFRS 5 "Actifs non courants et détenus en vue de la vente et activités abandonnées" aux activités de TAV Istanbul. En 2019, le résultat net des activités non poursuivies (avant élimination des intérêts minoritaires) correspond à :

- 24 millions d'euros liés à l'activité de TAV Istanbul du 1er janvier 2019 jusqu'au 6 avril 2019, date à laquelle les vols commerciaux d'Istanbul Atatürk ont été transférés vers le nouvel aéroport d'Istanbul ;

- 31 millions d'euros de profit faisant suite à la notification par les autorités turques de l'indemnisation due à TAV Airports pour la fermeture anticipée de l'aéroport d'Istanbul Atatürk, net d'impôts et de l'impact de la sortie des actifs correspondants (voir communiqué de presse du 26 décembre 2019).

Le résultat net s'élève à 637 millions d'euros sur l'année 2019.

Le résultat net part des minoritaires s'élève à 49 millions d'euros, en baisse de 36 millions d'euros, du fait notamment de la baisse du résultat net de TAV Airports (- 35 millions d'euros).

Compte-tenu de l'ensemble de ces éléments, le résultat net part du Groupe s'inscrit en baisse de 22 millions d'euros, à 588 millions d'euros. Après élimination des intérêts minoritaires, la baisse du résultat net des activités non poursuivies sur TAV Istanbul (- 22 millions d'euros) explique l'intégralité de la baisse du résultat net part du Groupe. 

Analyse par segment

Activités aéronautiques – Plates-formes franciliennes

(en millions d'euros) 2019 2018 2019/2018
Chiffre d'affaires     1 929    1 890  2,1%
Redevances aéronautiques   1 160    1 114  4,1%
Redevances passagers   726    695  4,5%
Redevances atterrissage   262    254  3,0%
Redevances stationnement   172    165  4,1%
Redevances spécialisées   250    239  4,9%
Revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire   482    499  - 3,3%
Autres produits   37    38  - 4,3%
EBITDA   611    603  1,4%
Résultat opérationnel courant   283    307  - 8,0%
EBITDA / Chiffre d'affaires 31,7 % 31,9 % - 0,2 pt
Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires 14,7 % 16,3 % - 1,6 pt

En 2019, le chiffre d'affaires du segment Activités aéronautiques, qui se rapporte aux seules activités parisiennes, est en hausse de 2,1 % à 1 929 millions d'euros.

Le produit des redevances aéronautiques (redevances par passager, d'atterrissage et de stationnement) est en hausse de 
4,1 %, à 1 160 millions d'euros sur l'année 2019, sous l'effet de la hausse du trafic de passagers ( 2,5 %) et de l'augmentation des tarifs. Pour rappel, les tarifs des redevances (hors redevance PHMR1) ont augmenté de 1,0 % au 1er avril 2019 pour
Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly. Ces redevances (hors redevance PHMR1) augmenteront de 1,595 % à compter du 1er avril 2020 pour ces deux plates-formes.

Le produit des redevances spécialisées est en hausse de 4,9 %, à 250 millions d'euros, du fait notamment du produit de la redevance PHMR1 ( 6,2 %, soit 3,8 millions d'euros) et des revenus liés aux banques d'enregistrement ( 4,6 %, soit 4,1 millions d'euros), en lien notamment avec la hausse du trafic.

Les revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire sont en baisse à 482 millions d'euros, en conséquence de la mise en place d'un dispositif prévu par la loi de finances pour 2019 appliquée depuis avril 2019 (- 23 millions d'euros). Pour mémoire, ce dispositif est instauré par l'article 179 de la loi n°2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances et laisse à la charge d'Aéroports de Paris 6 % des coûts de sureté aéroportuaires jusqu'alors couverts intégralement par le produit de la taxe d'aéroport.

Les autres produits sont constitués notamment de refacturations à la Direction des Services de la Navigation Aérienne et de locations liées à l'exploitation des aérogares et d'autres prestations de travaux réalisées pour des tiers. Ils sont en baisse à 37 millions d'euros.

L'EBITDA est en hausse de 1,4 % à 611 millions d'euros. Le taux de marge brute diminue de 0,2 point et s'établit à 31,7 %.

Hors effet ticket modérateur sur les revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire mis en place au 1er avril 2019, et hors dépréciation des créances liées à la faillite d'Aigle Azur et de XL Airways (20 millions d'euros), l'EBITDA aurait été en hausse de 44 millions d'euros et le taux de marge aurait augmenté de 2 points à 33,9 %.

Le résultat opérationnel courant s'affiche en baisse de - 8 %, à 283 millions d'euros en 2019, du fait de la hausse des amortissements en lien avec l'accélération du plan d'investissements en 2019 et notamment les mises en service de la jonction de Paris-Orly et l'extension du hall 1 de Paris-Orly.

[1] Personnes handicapées ou à mobilité réduite.

Commerces et services – Plates-formes franciliennes

(en millions d'euros) 2019 2018 2019/2018
Chiffre d'affaires   1 505    1 000  50,6%
Activités commerciales   970    490  N/A
Société de Distribution Aéroportuaire   628  N/A N/A
Relay@ADP   78  N/A N/A
Autres Boutiques et Bars et Restaurants   166