COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
 
CREER VOTRE COMPTE
Communication Officielle
Mardi 28 novembre 2023, 15h01  (il y a 2 mois)

UBISOFT ANNONCE LE RESULTAT DE L’OFFRE CONCOMITANTE DE RACHAT PARTIEL DE SES OCEANES EN CIRCULATION ARRIVANT A ECHEANCE LE 24 SEPTEMBRE 2024 POUR UN MONTANT NOMINAL D’ENVIRON 250 MILLIONS D'EUROS

UBISOFT ANNONCE LE RESULTAT DE L’OFFRE CONCOMITANTE DE RACHAT PARTIEL DE SES OCEANES EN CIRCULATION ARRIVANT A ECHEANCE LE 24 SEPTEMBRE 2024 POUR UN MONTANT NOMINAL D’ENVIRON 250 MILLIONS D'EUROS

20231128 - Repurchase Pricing PR (FR)

Paris, le 28 novembre 2023

Ubisoft Entertainment S.A. ( « Ubisoft » ou la « Société ») (ISIN: FR0000054470) a réalisé avec succès le rachat partiel de ses OCEANEs en circulation arrivant à échéance le 24 septembre 2024 pour un montant nominal d’environ 250 millions d’euros à la suite du succès du placement d’obligations à option de conversion et/ou d’échange en actions nouvelles ou existantes (les « OCEANEs ») à échéance 2031 (les « Obligations ») par voie d’offre au public destinée exclusivement à des investisseurs qualifiés tels que définis à l'article 2(e) du Règlement (UE) 2017/1129 du Parlement européen et du Conseil du 14 juin 2017, tel que modifié (le « Règlement Prospectus ») conformément aux dispositions de l'article L. 411-2 1° du Code monétaire et financier, pour un montant nominal de 494,5 millions d'euros (l' « Émission »).

Rachat partiel concomitant des OCEANEs 2024 en circulation (ISIN code : FR0013448412)

Concomitamment au lancement de l'Émission, la Société a invité les porteurs éligibles d'OCEANEs 2024 à soumettre des offres de vente en numéraire de leurs OCEANEs 2024, par le biais des Joint Dealers Managers, dans le cadre d'une procédure de construction de livre d’ordres inversé (le « Rachat ») pour un montant nominal total d’environ 250 millions d'euros (le « Montant du Rachat ») représentant environ 50% du nombre total des OCEANEs 2024 initialement émises.

À la clôture des marchés le 27 novembre 2023, le montant total en principal des OCEANEs 2024 en circulation était de 499 999 897 euros.

Le prix de rachat par OCEANE 2024 a été fixé à 110,7 euros.

Le règlement-livraison du Rachat est prévu le 6 décembre 2023 et est sous condition suspensive du règlement-livraison des Obligations. Les OCEANEs 2024 rachetées par la Société seront annulées conformément à leurs termes et conditions et à la loi et à la réglementation en vigueur.

À l'issue du règlement du Rachat, le montant nominal restant en circulation des OCEANEs 2024 serait de 249 999 891 euros.

BNP Paribas, Crédit Agricole CIB et J.P. Morgan SE ont agi en tant que Joint Dealer Managers dans le cadre du Rachat.

Information importante

Le présent communiqué ne constitue pas une offre de souscription, ni une sollicitation d’achat ou de vente de titres et l’Émission ne constitue pas une offre au public dans un quelconque pays, y compris en France.

Contact Communication Financière

Alexandre Enjalbert
Directeur Relations Investisseurs
33 1 48 18 50 78
Alexandre.enjalbert@ubisoft.com

À propos d’Ubisoft

Ubisoft est un créateur de mondes qui s’engage à enrichir la vie des joueurs à travers des expériences de jeu uniques et mémorables. Ses équipes internationales créent et développent un portefeuille varié de jeux, comprenant des marques telles qu’Assassin’s Creed®, Brawlhalla®, For Honor®, Far Cry®, Tom Clancy’s Ghost Recon®, Just Dance®, The Lapins CrétinsTM, Tom Clancy’s Rainbow Six®, The Crew® et Tom Clancy’s The Division®. Grâce à UBISOFT Connect, les joueurs profitent d’un écosystème de services pour aller plus loin dans leur expérience de jeu, obtenir des récompenses et rester en contact avec leurs amis quelle que soit leur plateforme. L’offre d’abonnement UBISOFT leur permet également de profiter d’un catalogue de plus d’une centaine de titres et contenus téléchargeables (DLC) d’Ubisoft. Pour l’exercice 2022-23, le net bookings d’Ubisoft s’est élevé à 1,74 milliards. Pour plus d'informations, rendez-vous sur : http://www.ubisoftgroup.com
© 2023 UBISOFT Entertainment. All Rights Reserved. UBISOFT and the UBISOFT logo are registered trademarks in the US and/or other countries.

Information importante

Ce communiqué de presse ne peut être diffusé, publié ou distribué, directement ou indirectement, aux États-Unis (y compris ses territoires et dépendances, tout État des États-Unis et le district de Columbia) ou aux U.S. Persons, ou en Australie, au Canada en Afrique du Sud ou au Japon. La diffusion de ce communiqué de presse peut, dans certains pays, faire l’objet d’une réglementation spécifique et les personnes en possession de tout document ou autre information auxquels il est fait référence dans le présent communiqué doivent s’informer des éventuelles restrictions locales et s’y conformer. Tout manquement à de telles restrictions est susceptible de constituer une violation du droit des valeurs mobilières de la juridiction en question.

Aucune communication ni aucune information relative à l’offre des Obligations ou du Rachat ne peut être diffusée au public dans un pays dans lequel une obligation d’enregistrement ou d’approbation est requise. Aucune démarche n’a été entreprise ni ne sera entreprise dans un quelconque pays dans lequel de telles démarches seraient requises. L’émission par la Société ou la souscription des Obligations et le Rachat peuvent faire l’objet dans certains pays de restrictions légales ou réglementaires spécifiques ; ni la Société ni les Teneurs de Livre Associés n'assument une quelconque responsabilité au titre d’une violation par une quelconque personne de ces restrictions.

Le présent communiqué constitue une communication à caractère promotionnel et ne constitue pas un prospectus au sens du règlement (UE) 2017/1129, tel qu’amendé (le « Règlement Prospectus ») et du règlement (UE) 2017/1129 tel qu’intégré en droit national au Royaume-Uni en vertu de l’European Union (Withdrawal) Act 2018 (la « LRUE ») (le « UK Prospectus Regulation »).

Le présent communiqué ne constitue pas et ne saurait être considéré comme constituant une offre au public à des personnes autres que des investisseurs qualifiés, ou une offre de souscription ou n'est pas destiné à solliciter l’intérêt du public en vue d’une opération par offre au public à des personnes autres que des investisseurs qualifiés dans une quelconque juridiction, y compris la France.

Les Obligations ont fait uniquement l’objet d’un placement en France et hors de France (à l’exception des États-Unis, de l’Australie, du Canada, du Japon et toute autre juridiction où une procédure d'enregistrement ou une approbation serait requise par les lois et règlements applicables), uniquement auprès d’investisseurs qualifiés tels que définis à l’article 2(e) du Règlement Prospectus et en conformité avec l’article L. 411-2, 1° du Code monétaire et financier et l’article 2 du UK Prospectus Regulation. Aucune offre au public en lien avec les Obligations n’a été faite dans un quelconque pays (y compris la France) à des personnes autres que des investisseurs qualifiés. Ce communiqué de presse ne constitue pas une recommandation sur l’émission des Obligations. La valeur des Obligations et des actions de la Société est susceptible de diminuer ou d’augmenter. Les investisseurs potentiels sont invités à consulter un conseiller financier pour évaluer si un investissement dans les Obligations est adapté à leurs besoins.

Interdiction de toute offre à des investisseurs de détail (retail investors) dans l’Espace Économique Européen

Les Obligations ne sont pas destinées à être offertes, vendues ou autrement rendues disponibles à et ne doivent pas être offertes, vendues ou autrement rendues disponibles à, et aucune action n'a été entreprise ou ne sera entreprise pour offrir, vendre ou autrement rendre disponible les Obligations à tout investisseur de détail dans l'Espace Economique Européen (l' « EEE »). Pour les besoins du présent communiqué, (A) l’expression « investisseur de détail » (retail investor) désigne une personne entrant dans une (ou plusieurs) des catégories suivantes : (i) un client de détail tel que défini au paragraphe (11) de l’article 4(1) de la Directive 2014/65/EU (telle qu’amendée, « MiFID II ») ; ou (ii) un client au sens de la Directive (UE) 2016/97, telle qu’amendée (la « Directive sur la Distribution d’Assurances », à condition que ce client n’entre pas dans la catégorie de client professionnel tel que définie au paragraphe (10) de l’article 4(1) de MiFID II ; ou (iii) une personne autre qu’un « investisseur qualifié » tel que défini dans le Règlement Prospectus, et (B) l’expression « offre » inclut la communication de quelque manière et par quelque moyen que ce soit d’une information suffisante sur les termes de l’offre et des Obligations objet de l’offre afin de permettre à tout investisseur de décider d’acheter ou de souscrire des Obligations. Par conséquent, aucun document d’informations clés (key information document) requis par le règlement (UE) 1286/2014, tel qu’amendé (le « Règlement PRIIPs ») pour l’offre ou la vente des Obligations ou pour leur mise à disposition auprès d’investisseurs de détail dans l’EEE n’a été ou ne sera préparé et, ainsi, l’offre ou la vente d’Obligations ou leur mise à disposition auprès d’investisseurs de détail dans l’EEE pourrait constituer une violation du Règlement PRIIPs.

Interdiction de toute offre à des investisseurs de détail (retail investors) au Royaume-Uni

Les Obligations ne sont pas destinées à être offertes, vendues ou autrement rendues disponibles à et ne doivent pas être offertes, vendues ou autrement rendues disponibles à, et aucune action n'a été entreprise ou ne sera entreprise pour offrir, vendre ou autrement rendre disponible les Obligations à tout investisseur de détail au Royaume-Uni (« UK »). Pour les besoins du présent communiqué, (A) l’expression « investisseur de détail » (retail investor) désigne une personne entrant dans une (ou plusieurs) des catégories suivantes : (i) un client de détail tel que défini à l’article 2, point 8) du Règlement (UE) n° 2017/565, tel qu'il fait partie du droit national en vertu de la LRUE ; ou (ii) un client au sens des dispositions du Financial Services and Market Act 2000, tel qu’amendé (« FSMA ») et de toute règle ou réglementation prise en application du FSMA pour mettre en œuvre la Directive sur la Distribution d’Assurances, lorsque ce client ne serait pas qualifié de client professionnel, tel que défini à l'article 2, paragraphe 1, point 8), du Règlement (UE) n°600/2014, dans la mesure où il fait partie du droit national en vertu de la LRUE ; ou (iii) une personne autre qu’un « investisseur qualifié » tel que défini dans le Règlement Prospectus, dans la mesure où il fait partie du droit national en vertu de la LRUE, et (B) l’expression « offre » inclut la communication de quelque manière et par quelque moyen que ce soit d’une information suffisante sur les termes de l’offre et des Obligations objet de l’offre afin de permettre à tout investisseur de décider d’acheter ou de souscrire des Obligations. Par conséquent, aucun document d'informations clés (key information document) requis par le règlement (UE) n°1286/2014 tel qu’ il fait partie du droit interne en vertu de la LRUE, tel qu’amendé (le « Règlement PRIIPs du Royaume-Uni ») pour l’offre ou la vente des Obligations ou pour leur mise à la disposition des investisseurs de détail au Royaume-Uni n’a été préparé et, par conséquent, l'offre ou la vente d’Obligations ou leur mise à disposition à tout investisseur de détail au Royaume-Uni pourrait constituer une violation du Règlement PRIIPs du Royaume-Uni.

Gouvernance des produits MiFID II/Marché cible : Clients professionnels, Contreparties éligibles et clients de détail (France uniquement) - Uniquement pour les besoins du processus d'approbation du produit des producteurs, l'évaluation du marché cible des Obligations a mené à la conclusion que : (i) le marché cible des Obligations comprend les contreparties éligibles, clients professionnels et clients de détail (France uniquement), tels que définis par MiFID II ; et (ii) tous les canaux de distribution des Obligations à des contreparties éligibles et des clients professionnels sont appropriés. Toute personne offrant, vendant ou recommandant ultérieurement les Obligations (un « distributeur ») doit prendre en considération l’évaluation du marché cible faite par les producteurs. Cependant, un distributeur soumis à MiFID II est tenu de réaliser sa propre évaluation du marché cible des Obligations (en retenant ou en approfondissant l’évaluation du marché cible faite par les producteurs) et de déterminer les canaux de distributions appropriés. Afin d’éviter toute incertitude, même si le marché cible inclut des clients de détail en France, les producteurs ont décidé que les Obligations étaient offertes, dans le cadre de l'offre initiale, uniquement à des contreparties éligibles et des clients professionnels.

France

Les Obligations n’ont pas été offertes ou cédées et ne seront ni offertes ni cédées, directement ou indirectement, au public en France, à des personnes autres que des investisseurs qualifiés. Toute offre ou cession d’Obligations ou distribution de documents d'offre en lien avec les Obligations n’a été et ne sera effectuée en France qu'à des investisseurs qualifiés tels que définis à l’article 2(e) du Règlement Prospectus et en conformité avec l’article L. 411-2 1° du Code monétaire et financier.

Royaume-Uni

Le présent communiqué est adressé uniquement (i) aux personnes qui sont situées en dehors du Royaume-Uni, (ii) aux professionnels en matière d’investissement (Investment Professionals) au sens de l’article 19(5) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005, tel que modifié (l’ « Ordonnance »), (iii) aux sociétés à forte valeur nette et les autres personnes auxquelles il peut être légalement communiquée, visées par l’article 49(2) (a) à (d) de l’Ordonnance (les personnes mentionnées aux paragraphes (i), (ii) et (iii) étant ensemble désignées comme les « Personnes Habilitées »). Les Obligations et, le cas échéant, les actions à remettre en cas d’exercice du droit à l’attribution/échange (les « Valeurs Mobilières ») sont uniquement destinées aux Personnes Habilitées et toute invitation, offre de contrat relative à la souscription, l’achat ou l’acquisition des Valeurs Mobilières ne peut être adressée ou conclue qu’avec des Personnes Habilitées. Toute personne autre qu’une Personne Habilitée doit s’abstenir d’utiliser ou de se fonder sur le présent communiqué et les informations qu’il contient.

Le présent communiqué ne constitue pas un prospectus approuvé par la Financial Conduct Authority ou par toute autre autorité de régulation du Royaume-Uni au sens de la Section 85 du Financial Services and Markets Act 2000.

États-Unis

Ce communiqué ne peut pas être diffusé, publié ou distribué aux États-Unis (y compris dans leurs territoires et dépendances, tout État des États-Unis et le district de Columbia). Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat de titres financiers aux États-Unis. Les Obligations et les actions remises après conversion ou échange des Obligations mentionnées dans ce communiqué n’ont pas été et ne seront pas enregistrées au titre du U.S. Securities Act de 1933, tel qu’amendé (le « Securities Act »), ou du droit de l’un quelconque des États des États-Unis, et ne pourront être offertes ou vendues ou transférées aux États-Unis ou à, ou pour le compte ou le bénéfice des, U.S. Persons (telles ques définies par la Regulation S du Securities Act (la « Regulation S ») qu’à travers un régime d’exemption ou dans le cadre d’une opération non soumise à une obligation d’enregistrement au titre du Securities Act ou du droit des États susvisés et conformément au droit étatique des valeurs mobilières applicable. La Société n’a pas l’intention de procéder à une offre au public de ces valeurs mobilières aux États-Unis.

En outre, jusqu'à 40 jours calendaires après le début de l'offre des Obligations, une offre ou une vente des Obligations aux États-Unis par un dealer (qu'il participe ou non à l'offre) peut violer les exigences d'enregistrement au titre du Securities Act.

Australie, Canada et Japon

Les Obligations n’ont pas été et ne seront pas offertes, vendues ou acquises en Australie, au Canada ou au Japon. Les informations contenues dans ce communiqué ne constituent pas une offre de valeurs mobilières en Australie, au Canada ou au Japon.

La diffusion de ce communiqué dans certains pays peut constituer une violation des dispositions légales en vigueur.

Les Teneurs de Livre Associés agissent exclusivement pour le compte de la Société et aucune autre personne dans le cadre de l’Emission. Ils ne considéreront aucune autre personne comme leurs clients respectifs en lien avec l’Émission et ne peuvent être tenus à l’égard d’un quelconque tiers autre que la Société de fournir la même protection qu’à l’un quelconque de leurs clients ou de fournir des conseils en lien avec l’Émission, le contenu de ce communiqué ou toute opération, convention ou autre sujet auxquels il est fait référence dans le présent communiqué.

Ni les Teneurs de Livre Associés, ni l’un de leurs affiliés, administrateurs, dirigeants, salariés, conseils ou mandataires respectifs n’acceptent de responsabilité, ou ne donnent de déclaration ou de garantie, expresse ou tacite, concernant le caractère précis ou complet de l’information contenue dans le présent communiqué de presse (ou si une information a été omise du présent communiqué de presse) ou toute autre information relative à la Société, ses filiales ou sociétés associés, de manière écrite, orale ou sous une forme visuelle ou électronique, et peu important le mode de transmission ou de mise à disposition ou pour toute perte résultant de l’utilisation du présent communiqué de presse ou de son contenu ou autre.

Dans le cadre de l’Émission, les Teneurs de Livre Associés, ainsi que leurs affiliés respectifs, agissant en qualité d’investisseur pour leur propre compte ou pour le compte de leurs clients, pourraient acquérir des Obligations ou des actions ordinaires qui seront émises ou transférées et livrées à la suite de la conversion ou d’échange des Obligations (les « Valeurs Mobilières ») et en cette qualité conserver, acquérir ou céder pour leur propre compte lesdites Valeurs Mobilières et toutes autres Valeurs Mobilières de la Société ou les investissements y relatifs, et pourraient offrir ou céder des Valeurs Mobilières ou autres investissements autrement qu’en lien avec l’Émission. Les Teneurs de Livre Associés n’ont pas l’intention de communiquer sur ces investissements ou transactions autrement qu’en conformité avec les éventuelles obligations légales ou réglementaires applicables. En outre, chacun des Teneurs de Livre Associés et leurs affiliés respectifs peuvent fournir des services ou solliciter des affaires de la Société ou des membres de son groupe, peuvent faire des transactions sur les valeurs mobilières de ces personnes et/ou avoir une position ou effectuer des transactions dans ces valeurs mobilières (y compris, sans s'y limiter, les échanges d'actifs ou les opérations sur dérivés relatifs à ces titres).

Pièce jointe



Mardi 28 novembre 2023, 15h01 - LIRE LA SUITE
Partager : 
19h05

Un plan de soutien de 5 millions d'euros pour les apiculteurs

16h02

Chez Stellantis, Carlos Tavares pourrait toucher 36,5 millions d'euros de rémunération pour l'année 2023

15h02

Stellantis : le patron du groupe, Carlos Tavares, touchera jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

13h03

Stellantis : Le PDG Carlos Tavares pourra toucher jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

12h01

La rémunération de Carlos Tavares, patron de Stellantis, atteindra jusqu'à 36,5 millions d'euros pour 2023

08h01

Bourse Direct :Produits d’exploitation bancaire consolidés : 68,5 m€ Résultat d’exploitation consolidé de 21,8 m€ Résultat net consolidé à 16,1m€ Résultat net–part du groupe à 15,9 m€. Dividende 16 centimes/action

Communication
Officielle
12h03

Déjà plus de 18 millions d'euros récoltés pour les nouveaux bons d'État

08h02

Eramet s'achète un peu de répit pour la SLN et son nickel calédonien avec un nouveau prêt de 60 millions d'euros de l’Etat

15h02

En Meurthe-et-Moselle, St Hubert investit 50 millions d’euros pour décarboner sa production de margarines

14h03

GROUPE DYNACOR ANNONCE DES VENTES DE 26,9 MILLIONS $ US EN JANVIER 2024

Communication
Officielle
20h03

ReNew annonce ses résultats pour le troisième trimestre et les neuf premiers mois de l'exercice 2024 : révision à la hausse (2 %) de la fourchette inférieure des prévisions de BAIIA ajusté pour 2024

Communication
Officielle
19h03

Un dédommagement de 41 millions d'euros pour DP World

13h04

La Cnil a infligé pour 90 millions d’euros d’amendes en 2023

09h03

FDJ annonce l’ouverture de son offre publique d’achat sur Kindred

Communication
Officielle
08h05

Avatar Medical lève 5 millions d'euros pour démocratiser l'accès à l'imagerie 3D








Management : les "soft skills" nous conduisent vers la médiocrité, par Julia de Funès
Lexpress.fr
Arrêtons de voir des "talents" partout au travail, par Julia de Funès 29 janv.
Lexpress.fr
Renault, Ford ou GM : Carlos Tavares et Stellantis se disent prêts pour une mégafusion
Lesechos.fr
Biodynamie : "La sortie de Catherine Vautrin n’est plus tolérable"
Lexpress.fr
Faillites en cascade parmi les start-up de l’immobilier
Lefigaro.fr
Primonial REIM à nouveau dans la tourmente
Agefi.fr
Air France-KLM prêt à faire sauter le tabou des bases Transavia à l'étranger
Lesechos.fr
Hitachi Rail vend son actvité de signalisation ferroviaire française à l’italien Mer Mec 26 janv.
Usinenouvelle.com
Mystérieuses vacances forcées chez Medtronic
LeTemps.ch
Romanée-Conti, Pierre Overnoy, Château Rayas... Ces 10 hypermarchés français dont les caves rivalisent avec celles des grands collectionneurs
Lefigaro.fr
IK Partners remporte les enchères pour Eurofeu
Agefi.fr
Messier & Associés s’adjoint les services de Marwan Lahoud 31 janv.
Agefi.fr
À la Deutsche Bank, fini de combiner le télétravail le vendredi et le lundi
Lalibre.be
Airbus et Safran mettent leurs rivaux américains KO
Challenges.fr
La banque Barclays arrête de financer de nouveaux projets pétroliers et gaziers
rtlinfo.be