COMBourse calcule en temps réel le TOP des Sociétés les plus citées sur le Web COMBourse - Analyse graphique de l'actualite, des actions et des societes
Accueil > Sociétés > Placement en actions > ALTAMIR AMBOISE
ACTION :
ISIN : FR0000053837   Secteur : PLACEMENT EN ACTIONS     Site : altamir-amboise.fr
NEWS :  53 sur 1 an | 0 sur 1 mois
TVIC 1mois :  0% Taux de variation d'information
Source : Actusnews.com - il y a 44 jour(s) - 18 Vues

ALTAMIR : ANR en progression dividende inclus et très bonne rotation du portefeuille au premier semestre 2017

Paris, le 5 septembre 2017L'Actif Net Réévalué[1] par action s'élève à €21,15 au 30 juin 2017, après la distribution d'un dividende de €0,65 par action en mai 2017. En incluant le dividende, l'Actif Net Réévalué par action est en progression de 0,8% par rapport au 31 décembre 2016 (€21,62), contre 3,9% au premier semestre 2016, et en léger recul de 0,4% par rapport au 31 mars 2017 (€21,89), date à laquelle seules les sociétés cotées du portefeuille étaient réévaluées.

L'évolution de l'ANR sur le premier semestre s'explique par les éléments suivants :

  • la baisse du dollar par rapport à l'euro a pesé sur la valorisation des sociétés dont les comptes sont en dollars (notamment Marlink et plusieurs sociétés du portefeuille d'Apax Partners LLP) ; hors effet de change, l'ANR par action aurait été supérieur de €0,24 ;
  • une baisse des multiples de valorisation : le multiple moyen pondéré passe de 10,46x fin 2016 à 10,32x fin juin 2017 pour le portefeuille d'Apax Partners France qui représente 89% de la valeur totale du portefeuille (il est en légère hausse de 13,1x à 13,7x pour le portefeuille d'Apax Partners LLP) ;
  • la poursuite des bonnes performances opérationnelles des sociétés du portefeuille.

L'Actif Net Réévalué (capitaux propres en IFRS) au 30 juin 2017 s'élève à €772,1M[2] (contre €799,4M au 31 mars 2017 et €789,5M au 31 décembre 2016).

€94,2M de produits de cession et revenus au 1er semestre 2017

Le volume des produits de cession et revenus sur les six premiers mois de l'année 2017 s'élèvent à €94,2M (contre €147,2M au S1 2016) qui se décomposent comme suit :

  • €66,1M provenant de la cession de 50% de la participation d'Altamir dans Altran dans le cadre d'un placement accéléré auprès d'investisseurs institutionnels au prix de €15,0 par action ; Altamir détient désormais 3,5% du capital de la société via Altrafin Participations ;
  • €15,2M générés par une nouvelle cession de titres Gfi Informatique à Mannai Corporation; Altamir détient désormais 2,5% du capital de la société via Itefin Participations ;
  • €4,6M issus du refinancement et de la cession partielle de la société américaine GlobalLogic ;
  • €3,7M provenant de la libération de la dernière tranche d'un compte séquestre lié à la cession en 2011 de Vizada ;
  • €1,9M issus de la cession d'une participation résiduelle dans la société canadienne GardaWorld, soit €5,4M de produits de cession au total et un multiple de 2,3 fois le montant investi en 2012 ;
  • €1,3M provenant de la vente du solde des titres détenus dans la société indienne cotée Chola, soit €2,7M de produits de cession au total et un multiple de 2,7 fois le montant investi en 2014 ;
  • €0,9M perçus suite au refinancement de la dette de la société indienne Shriram City Union ;
  • €0,5M provenant d'une cession partielle des titres de la société norvégienne EVRY qui a été introduite à la Bourse d'Oslo le 21 juin ;
  • Deux sociétés américaines, rue21 et Answers Corporation, ont été cédées pour l'euro symbolique.

€74,2M d'investissements et engagements – 6 nouvelles sociétés

Au cours du premier semestre 2017, Altamir a investi et engagé €74,2M (contre €78M au S1 2016) dont €5,6M d'investissements complémentaires pour accompagner les besoins des sociétés du portefeuille (Vocalcom, Nowo/Oni, Assured Partners, Azelis) et €68,6M dans six nouvelles sociétés :

  • €47,2M via le fonds Apax France IX (€37,2M) et en co-investissement (€10M) dans CIPRÉS Assurances, un acteur incontournable en France dans le secteur de la protection sociale complémentaire des indépendants et TPE/PME ;
  • €21,4M via le fonds Apax IX LP dans cinq sociétés :
  • ~€6M dans Syneron Candela, une société basée en Israël et aux Etats-Unis qui offre à l'échelle mondiale des appareils de médecine esthétique non chirurgicale ;
  • ~€5,7M dans Safetykleen Europe, société anglaise spécialisée dans les équipements et services de nettoyage industriel qui opère en Europe, au Brésil en Chine et en Turquie ;
  • €3,8M dans Guotai Junan Securities, une des principales sociétés financières chinoises, cotée à Shanghai et à Hong Kong (transaction finalisée au S1 2017);
  • €3,2M dans l'activité de surveillance électronique rachetée au groupe 3M (anciennement Attenti) basée en Israël et aux Etats-Unis qui développe, fabrique et commercialise des solutions de surveillance à distance pour le marché de la justice pénale ;
  • €2,8M dans Kepro, une société américaine qui fournit des services de coordination de soins et d'assurance qualité destinés à optimiser les dépenses de santé au niveau fédéral et de chaque état (transaction finalisée au S1 2017).

Un portefeuille de 40 sociétés

Au 30 juin 2017, le portefeuille d'Altamir est valorisé en IFRS à €786,5M (contre €860,9M au 31 mars 2017 et €874,6M au 31 décembre 2016). Il est composé (hors engagements) de 40 sociétés (contre 42 fin 2016), dont 32 sociétés non cotées (79% du portefeuille en valeur) et 8 sociétés cotées[3] (Altran, Albioma, Amplitude, EVRY, Guotai, Huarong, Shriram, Zensar).

Les investissements dans CIPRÉS Assurances, Syneron Candela, Safetykleen Europe et l'activité de surveillance électronique rachetée au groupe 3M n'étant pas finalisés au 30 juin 2017, ils ne sont pas compris dans ces 40 sociétés.

Au cours du premier semestre 2017, les sociétés du portefeuille d'Apax Partners France ont enregistré de très bonnes performances opérationnelles par rapport au semestre précédent : leur EBITDA[4] a progressé en moyenne de 16,6% compte tenu des acquisitions significatives réalisées au deuxième semestre 2016. Celles du portefeuille d'Apax Partners LLP se traduisent par une progression de l'EBITDA de 3,1% sur les douze derniers mois en moyenne.

Les 12 principaux investissements qui représentent 82,2% de la valeur totale du portefeuille au 30 juin 2017 sont par ordre décroissant les suivants :

  • Marlink, leader mondial de solutions de communication par satellite.

Marlink continue d'accélérer le développement de son offre de services VSAT à plus forte marge, avec une progression de 29% de la base installée de navires sur le premier semestre, au détriment de l'activité historique basée sur la technologie MSS. Pro forma de l'acquisition de la société italienne Telemar dont l'intégration se déroule comme prévu, l'EBITDA a progressé de 15% sur le semestre pour un chiffre d'affaires en léger recul à $206M.

  • Groupe INSEEC, leader de l'enseignement supérieur privé en France.

Au cours de l'exercice 2016-17 (clos le 30 juin 2017), Groupe INSEEC s'est employé à accroître le nombre de nouveaux étudiants inscrits et à générer d'importantes synergies liées à l'intégration des nouvelles écoles acquises en 2016. Son chiffre d'affaires a progressé de 5%, à €207M, et son EBITDA de 13% par rapport à l'exercice précédent.

  • Snacks Développement, leader des produits salés apéritifs à marques de distributeurs.

Pour les 5 premiers mois de l'exercice 2017-18 (février à juin 2017), les ventes ont atteint €114M, en progression de 12% par rapport à l'exercice précédent (proforma), avec toutefois une hausse du prix des matières premières qui a pesé sur la rentabilité. La société a lancé avec succès sa première ligne de production de tuiles logée chez Kolak (acquisition 2016) et destinée à servir le marché britannique.

  • Albioma, producteur d'électricité, expert dans les énergies renouvelables.

Les solides performances des installations thermiques en France et la contribution des avenants aux contrats d'achat d'électricité se traduisent par une progression de 11 % du chiffre d'affaires au S1 2017 (€196,9M) par rapport au S1 2016 ( 2 % hors effet prix des combustibles). L'EBITDA est en hausse de 5 % et atteint €68,4M.

  • THOM Europe, acteur de référence de la distribution de bijoux en Europe (1 000 magasins).

THOM Europe continue à afficher de bonnes performances. Pour le premier semestre de l'exercice 2016-17 (septembre 2016 à mars 2017), son chiffre d'affaires a progressé de 58% (€355M) et son EBITDA de 46% par rapport à l'exercice précédent, principalement en raison de l'acquisition de Stroili Oro et Oro Vivo. Hors acquisitions, la croissance a été stimulée par une progression de 1,2% des ventes à périmètre constant, l'ouverture de 18 magasins et l'accélération des ventes en ligne.

  • Altran, leader mondial des services d'ingénierie et de R&D.

Altran a poursuivi sa dynamique de croissance au S1 2017 avec un chiffre d'affaires consolidé de €1 152M, en croissance de 11,4 % par rapport au S1 2016 ( 4,9% de croissance organique). Le consensus des analystes prévoit un résultat opérationnel courant (EBIT[5]) de €97M, en hausse de 5,4% grâce à la croissance organique et aux acquisitions récentes.

  • Melita, premier opérateur de réseaux de télécommunications convergents à Malte.

La société poursuit sa croissance au premier semestre 2017 avec le lancement de nouveaux produits, l'augmentation de sa base d'abonnés et la progression de la part du chiffre d'affaires récurrent (Internet haut débit, téléphonie mobile). Son chiffre d'affaires global progresse de 2% et son EBITDA de 11,2%. Melita a annoncé son rapprochement avec VODAFONE Malta afin de constituer un nouvel opérateur intégré à Malte ; l'opération devrait être finalisée avant la fin de l'année.

  • InfoVista, un des principaux éditeurs de solutions logicielles à travers le monde pour la gestion de la performance des réseaux.

Le deuxième semestre de l'exercice 2016-17 (janvier-juin 2017) a été marqué par i) l'évolution de la gamme de produits vers les activités plus récurrentes de maintenance et de services (>50% du chiffre d'affaires), ii) l'activité d'Ipanema bien orientée avec des contrats significatifs signés en Allemagne, iii) l'intégration complète de TEMS (ventes, marketing, finances, etc.) et des synergies de coûts plus importantes que prévues, et iv) un strict contrôle des coûts permettant une forte amélioration de la marge d'EBITDA. La société met en œuvre un plan de restructuration complet (lancé début 2017) pour redynamiser les ventes de logiciels et rationaliser les coûts.

  • Nowo/ONI, le deuxième câblo-opérateur (Nowo, ex Cabovisão) et quatrième opérateur de télécommunications B2B (ONI) au Portugal.

La réorganisation des deux opérateurs est bien avancée et commence à porter ses fruits. Au premier semestre 2017, le chiffre d'affaires de €59M et l'EBITDA accusent encore un retard par rapport au budget en raison d'une vive concurrence de la part de VODAFONE et Meo et d'un ARPU (Average revenue Per User) inférieur à celui prévu. Cependant, la base clients de Nowo est repartie à la hausse depuis septembre 2016.

  • SK FireSafety Group, leader dans le domaine de la sécurité incendie en Europe du Nord.

Au cours du premier semestre 2017, SK FireSafety a démontré sa capacité à générer une forte croissance dans toutes ses activités, à l'exception de sa division Oil & Gas. Son chiffre d'affaires a progressé de 8% à €55,8m et son EBITDA de 24% par rapport au premier semestre 2016, grâce à une bonne performance de ses activités récurrentes et au programme de réduction des coûts mis en œuvre. La société a pu procéder au refinancement de sa dette et réduire ainsi son coût de manière significative.

  • Amplitude Surgical, acteur français de premier plan sur le marché mondial des technologies chirurgicales destinées à l'orthopédie pour les membres inférieurs.

Sur l'exercice 2016-17, clos au 30 juin 2017, Amplitude Surgical a poursuivi une forte dynamique de croissance avec un chiffre d'affaires de €93,3M, en hausse de 15,6% et de 13,8% à taux constants. Le consensus des analystes prévoit un EBITDA de €13,9M, en progression de 3% par rapport à l'exercice 2015-16.

  • Alain Afflelou, un des principaux franchiseurs sur les marchés des produits d'optique et des aides auditives en Europe (1 400 magasins)

Alain Afflelou continue à surperformer le marché qui reste très compétitif. Au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2016-17 (août 2016 à avril 2017), les ventes ont progressé de 5,0% à €272,6M et l'EBITDA de 5,1% à €55,3M.

Trésorerie et engagements

Au 30 juin 2017, la trésorerie nette dans les comptes sociaux s'élève à €28,3M, contre €114M au 31 mars 2017 et €67,3M au 31 décembre 2016. Les €66,1M de produits de cession générés par la cession partielle des titres ALTRAN TECHN. ont été encaissés après le 30 juin 2017.

Le montant maximum des engagements d'Altamir au 30 juin 2017 s'élèvent à €404,1M qui seront investis dans les 3-4 prochaines années :

  • €242,1M dans le fonds Apax France IX, dont €46,3M d'investissements dans CIPRÉS Assurances, Marlink et InfoVista qui n'ont pas encore été appelés ;
  • €133,2M dans le fonds Apax IX LP, dont €31,1M d'investissements dans Unilabs, Syneron Candela, Safetykleen Europe, Guotai Junan Securities, l'activité de surveillance électronique rachetée au groupe 3M et Kepro qui n'ont pas encore été appelés ;
  • €16,9M dans le fonds Apax France VIII ;
  • €10M de co-investissement dans CIPRÉS Assurances ;
  • €2M d'engagements résiduels dans Apax France VII.

Altamir investit au travers du véhicule Apax France IX-B qui lui est dédié et bénéficie de la faculté d'ajuster tous les 6 mois le niveau de son engagement à la trésorerie effectivement disponible. Pour la période allant du 1er août 2017 au 31 janvier 2018, la gérance a décidé de maintenir la part d'Altamir dans tout nouvel investissement du fonds Apax France IX à la limite haute de son engagement (€306M).

Rappelons que les appels de fonds interviennent 12 mois après le closing de la transaction pour les investissements réalisés au travers du fonds Apax France IX, et une à deux fois par an pour ceux réalisés au travers d'Apax IX LP, permettant ainsi à Altamir d'avoir une visibilité de plusieurs mois sur ses besoins de trésorerie.

Rappelons également qu'afin de pallier d'éventuels décalages entre les flux d'investissement et de cession, la Société peut avoir recours à une enveloppe de lignes de découvert d'un montant total de €60M qui était inutilisée au 30 juin 2017.

Evénements depuis le 30 juin 2017

Les investissements dans CIPRÉS Assurances, Syneron Candela et Safetykleen Europe ont été finalisés.

Trois nouveaux investissements via le fonds Apax IX LP ont été annoncés :

  • ThoughtWorks, Inc. : société américaine de conseil en développement de logiciels et transformation digitale ; l'investissement pour Altamir serait de l'ordre de €9,4M ;
  • ECi Software Solutions : société américaine qui fournit des solutions logicielles ERP aux PME dans la distribution, les services généraux, les industries manufacturières et le bâtiment et la construction ; les activités concurrentes de l'actuelle société du portefeuille Exact Software seront fusionnées avec ECi ; l'investissement pour Altamir serait de l'ordre de €4,5M ;
  • Matchesfashion.com : société anglaise spécialisée dans la vente en ligne de prêt-à-porter de luxe à l'échelle mondiale, offrant une sélection de plus de 450 créateurs de mode ; l'investissement pour Altamir pourrait être de l'ordre de €11M.

Pour ce qui concerne les sociétés du portefeuille existant :

  • Altran a annoncé deux nouvelles acquisitions dans la cyber-sécurité (Information Risk Management au Royaume-Uni, 82 salariés) et les logiciels embarqués (NEXT Ingegneria dei Sistemi en Italie, 230 salariés) ;
  • Unilabs a annoncé de nouvelles acquisitions à Dubai (Scientific Clinical Laboratories) et au Pérou (Blufstein), suite à celles déjà réalisées sur les marchés slovaque et tchèque et au Portugal au premier semestre 2017.

Objectifs 2017

Comme anticipé par la gérance, Altamir connait un bon niveau d'activité depuis le début de l'année. Au 5 septembre 2017, la Société a investi et engagé environ €94M dans 9 nouvelles sociétés, par rapport à un objectif annuel visé de €80M pour cinq à six nouveaux investissements. Avec un volume de cessions et revenus de €94M au 30 juin 2017, l'objectif annuel de €100M a quasiment été atteint. Selon toute vraisemblance, les objectifs en termes d'investissements et de désinvestissements devraient être dépassés d'ici la fin de l'année.

Le rapport financier semestriel 2017 d'Altamir est disponible sur le site internet www.altamir.fr

* * * * * * * * * * * * * * *

Prochain rendez-vous

8 novembre 2017 (après bourse) ANR au 30 septembre 2017

A propos d'Altamir

Altamir est une société cotée de private equity (Euronext Paris-B, mnémo : LTA) créée en 1995 et dont les actifs sous gestion s'élèvent à près de €800 millions. Son objectif est d'offrir aux actionnaires une appréciation du capital sur la durée et des dividendes réguliers, en investissant dans un portefeuille diversifié d'actifs essentiellement non cotés.

La politique d'investissement d'Altamir consiste à investir au travers et avec les fonds gérés ou conseillés par Apax Partners France et Apax Partners LLP, deux leaders du private equity qui prennent des positions majoritaires ou de référence dans des opérations de LBO et de capital développement, et visent des objectifs ambitieux de création de valeur.

Altamir donne ainsi accès à un portefeuille diversifié d'entreprises à fort potentiel de croissance dans les secteurs de spécialisation d'Apax (TMT, Distribution & Biens de Consommation, Santé, Services aux Entreprises & Services Financiers) et sur des segments de marché complémentaires (PME en Europe francophone et grandes entreprises en Europe, Amérique du Nord et dans les principaux pays émergents).

La société bénéficie du statut de SCR (Société de Capital Risque) : elle est exonérée d'impôt sur les sociétés et ses actionnaires peuvent bénéficier d'avantages fiscaux sous certaines conditions de conservation des titres et de réinvestissement des dividendes.

Pour en savoir plus : www.altamir.fr

Contact

Agathe Heinrich

Tél. : 33 1 53 65 01 74

E-mail : investors@altamir.fr

 

[1] ANR net d'impôt, part des Associés Commanditaires porteurs d'actions ordinaires

[2] M = millions

[3] Bien que cotée, la société GFI INFORMATIQUE est valorisée sur la base d'un prix de transaction et non plus du cours de bourse

[4] EBITDA = Earnings before Interest, Taxes, Depreciation and Amortisation, équivalent de l'Excédent Brut d'Exploitation

[5] EBIT : Earnings Before Interest & Taxes

------------------------
Communiqué intégral et original au format PDF :
Télécharger le PDF
© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Mardi 05 septembre 2017, 17h51 - Source Actusnews.com   - LIRE LA SUITE
Partager :




NEWSLETTER SUR LES SOCIETES DU JOUR !

REAGISSEZ SUR CES ACTUS DANS LE FORUM ALTAMIR AMBOISE !

Flux Rss ALTAMIR AMBOISE :


Top Secteurs



RECHERCHER :
RAPPORT QUOTIDIEN :


Référence client partenaire :



Communiqués Financiers :



2007 - 2017 | COMBourse.com